Appels à une «autonomie régionale» : glissement sémantique et manipulation

Ali-Yahia Abdennour. New Press

Dans une de ces dernières contributions dans la presse, l’ancien président de la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH), Ali-Yahia Abdennour, a ouvertement plaidé pour une «autonomie régionale», en disant s’inspirer d’une des résolutions du Congrès de la Soummam, instituant un découpage du territoire national en six wilayas jouissant d’une «totale autonomie de gestion». Pour lui, l’Algérie indépendante aurait dû calquer ce modèle qui, selon lui, a prouvé sa viabilité et son efficience. Il rejoint, ici, la vision du RCD qui, lui, milite depuis sa création pour une «régionalisation modulable», laquelle prévoit l’institutionnalisation d’une douzaine de capitales régionales, «dotées d’organes législatifs et exécutifs, et qui constitueront des pôles de décision et de régulation». Même son rival traditionnel, le FFS, préconise un certain fédéralisme qui doterait les régions de plus larges prérogatives en matière de gestion économique et administrative, mais sans en faire une priorité pour autant.

Plus occupé aujourd’hui à réaliser «le consensus national», projet qui le rapproche davantage du pouvoir central, le parti fondé par Hocine Aït Ahmed se montre, au contraire, ouvertement hostile à toute idée d’autonomie et, notamment, aux agissements du mouvement séparatiste de Ferhat Mehenni au nom de l’autonomie de la Kabylie. Majoritaire au niveau des assemblées de cette région, le FFS se sent bousculé par cette «troisième force» qui agit en lame de fond et qui profite de la désaffection de certains secteurs de la population pour les deux partis traditionnels pour se propulser.

En tout cas, les prochaines élections législatives, prévues dans huit mois, serviront de test pour la popularité des deux partis dominants en Kabylie, et leur capacité à juguler cette montée des extrémistes.

Si cet appel d’Ali-Yahia Abdennour à intégrer l’idée de l’autonomie régionale dans le système de gouvernance algérien n’est pas nouveau en soi, il y a lieu de se demander si la promotion d’un tel projet dans la conjoncture actuelle, marquée localement par l’émergence du MAK, n’apporte pas de l’eau au moulin de ce dernier, en légitimant indirectement sa démarche. Militant nationaliste et ancien ministre sous Boumediene, Ali-Yahia Abdennour n’en est pas moins influencé par la philosophie des «berbéristes» de 1949, dont fait partie son frère, Ali-Yahia Rachid. Son rapport avec le mouvement autonomiste créé en 2001 est néanmoins empreint d’ambivalence. Ainsi, il fut le premier à dénoncer la supercherie de Ferhat Mehenni, en révélant, en 2003, l’inexistence d’un mandat d’arrêt de la justice algérienne contre l’ex-chanteur, lequel mandat servira plus tard à celui-ci d’alibi pour demander l’asile en France.

Aujourd’hui, Ali-Yahia Abdennour ne se gêne pas d’appeler à «légaliser» le MAK. Il a même, selon des indiscrétions, initié des démarches de médiation, le 20 avril dernier, entre les dirigeants de cette organisation clandestine et la direction du RCD, pour l’organisation d’une marche commune qui devait sceller une union stratégique entre les deux formations. Une initiative qui fera long feu.

B. K.

 

Comment (161)

    J'en ai plus que marre!
    31 juillet 2017 - 8 h 30 min

    Un bon conseil Mr Ali Yahia Abdennour prenez des vacances ,allez faire des cures par ci par là dans notre beau et généreux pays vous le méritez mais de grâce abandonnez la politique (…). Nos jeunes ont besoin d’être encouragés pour aller sur la bonne voie et l’entente dans toutes les régions (…) Gloire à notre peuple uni d’Alger à Tamanrasset.




    0



    0
    Nanita
    25 septembre 2016 - 18 h 05 min

    Il vieillit mal ce brave
    Il vieillit mal ce brave homme! Il a été ministre pourtant !




    0



    0
    Anonymous
    25 septembre 2016 - 9 h 59 min

    Vous ne pouvez pas decider
    Vous ne pouvez pas decider seul. La Kabylie appartient à l’Algérie comme la Kabyle fait corps à l’Algérie. Arrêtez vos subterfuges et vos manigances. Nous sommes tous des berbères, en majorité, et vos idees sont des montages de manipulations envers les mas-populaires. Cela voudrait dire que l’ensemble des tribus fabriquent des drapeaux entonnent des hymne nationaux fantochards et crient à tue-tête : « Nous ne sommes pas arabe nous sommes des berbères! « . Vos démarches au contraire cache des choses d’intérêts obscurs et de déstabilisation d’un pays.




    0



    0
    Tabehrriti
    26 août 2016 - 19 h 50 min

    Et vous croyez que les
    Et vous croyez que les algeriens vont se laisser faire ou avaler la pilule empoisonnée du mak comme ça? Il faut arrêter de croire aux films hollywoodiens, un tel parti extrémiste et outrageusement raciste risque fort de se faire écraser en terre algérienne et authentiquement amazigh.




    0



    0
    Azamul
    25 août 2016 - 18 h 31 min

    Les seules extrimistes sont
    Les seules extrimistes sont vous , le mak est un mouvement citoyen pacifique que vous le vouliez ou pas rien ne pourra entraver son chemin vers la liberation du peuple kabyle pour sa souvraineté et son existence .




    0



    0
      Mhand N Mhand
      25 septembre 2016 - 13 h 15 min

      Quel peuple kabyle ? Une
      Quel peuple kabyle ? Une communauté algérienne régionale laïque et francisée , qui baragouine de douar en douar un dialecte berbère surfait, truffés de mots empruntés à l’arabe. Quelle libération, je suis kabyle et je te demande d’aller te faire voir ailleurs.




      0



      0
    Boualem amechras
    25 août 2016 - 13 h 14 min

    Amicalement j’ai relevé des
    Amicalement j’ai relevé des contre vérité dans votre article. En écrivant que « le RCD a toujours milité pour une régionalisation modulable depuis sa création » c’est un mensonge. Ce parti n’a intégré cette vision dans son programme à l’occasion d’une université d’été en 2002 quelques mois après avoir assisté à la proclamation du MAK par Ferhat Mhenni. Une évolution qui devrait etre adopté par un Congres, s’il etait un parti démocratique, pas par une université d’été. De deux, vous ecrivez que « le FFS militait pour un fédéralisme » peut etre vous avez traduit la structuration organique du parti en projet politique. Le FFS a toujours milité pour un régionalisation positive….




    0



    0
    tangoweb44
    23 août 2016 - 15 h 34 min

    CHER MONSIEUR A VOTRE AGE
    CHER MONSIEUR A VOTRE AGE VOUS DEVRIEZ AVOIR UN PEU DE PUDEUR, PENSEZ A VOTRE RENCONTRE BIENTOT DE VOTRE CRATEUR ET CESSEZ DE SEMER LA HAINE ET LA ZIZANIE ENTRE LES ALGERIENS, LAISSEZ CE PEUPLE TRANQUILLE , CE PEUPLE SOLIDAIRE NE DEMANDE QU’A VIVRE EN PAIX ,IL EST TOURMENTE, IL SOUFFRE DEPUIS DES SIECLES ET AUSSI DEPUIS 1962, IL NE DEMANDE RIEN A PERSONNE, MALGRE LE PILLAGE DE SES RICHESSES PAR DES PREDATEURS. VOUS AVEZ ETE MINISTRE, AVOCAT, VOUS AVEZ LARGEMENT PROFITE VOUS ET VOS ENFANTS DES BIENS DE CE PAYS. A VOTRE AGE VOUS DEVRIEZ D PLUTOT ETRE SAGE ET DEFENDRE L UNITE ET LA FRATERNITE ENTRE DE CE PEUPLE, VOUS AVEZ LA HAINE DANS VOTRE COEUR SI NON COMMENT UN MONSIEUR DE 90 ANS CHERCHE TOUJOURS A SEMER LA DIVISION ENTRE UN MEME PEUPLE, VOUS DEVRIEZ VOUS REPENTIR ET PENSEZ AU JUGEMENT DERNIER OU CHACUN DOIT RENDRE COMPTE DE SES OEUVRES BONNES OU MAIVAISE




    0



    0
      HAMOUDI
      24 août 2016 - 16 h 10 min

      @tangoweb44 (non vérifié)

      @tangoweb44 (non vérifié)

      Il fallait parler comme vous le faites aujourd’hui »hui en juillet 1962. Vous auriez dû combattre pour que vos idéaux pour notre pays soient concret en revendiquant que tous les citoyens algériens soient TOUS respectés (même les minorités culturelles et religieuses), en condamnant le rapt du pays par l’armée des frontières et en dénonçant la mafia qui a pris le pouvoir à l’indépendance en détournant les ideaux du 1er novembre et de la plate-forme de la Soummam ! Et en plus vous, et d’autres aussi, n’avez rien fait pour aider les kabyles dans leur combat pour la reconnaissance de leur culture et de leur langue qui remonte à 1949 au minimum ! Et donc, allez donnez des leçons aux autres (le pouvoir militaire, le FLN de 1962, le MALG) mais pas à Ali Yahia Abdenour !! Koune s’baah !!




      0



      0
        Nanita
        25 septembre 2016 - 18 h 12 min

        Le peuple Algérien dans son
        Le peuple Algérien dans son écrasante majorité est berbère. Depuis l’indépendance le pouvoir est exercé par des dirigeants nécessairement berbères. TOUS . La Kabylie n’a pas à avoir un statut surévalué par rapport aux autres berbères et elle n’est qu’une région parmi d’autres . Les Kabyles qui tirent leur nom du mot arabe Kabila devraient arrêter de se croire  » le peuple élu » comme ce fameux peuple cher à cet écervelé de Ferhat Mhenni qui ne représente même pas tous les Kabyles.




        0



        0
        Ania
        25 septembre 2016 - 23 h 57 min

        zut à ceux qui pensent comme
        zut à ceux qui pensent comme vous .minables




        0



        0
      Anonymous
      25 septembre 2016 - 15 h 29 min

      Non Mr vous faites fausse
      Non Mr vous faites fausse route. Mr ALI YAHIA n a pas profité. Il a tout donné à son pays pour qui il a milité depuis les années 30-40, il a servi son pays loyalement. Le bon Dieu le récompense sur terre en lui gardant une excellente santé physique et morale quand à sa rencontre avec LE CRÉATEUR vous êtes très mal place pour juger haram 3alik.
      (…)




      0



      0
    un kabyle
    22 août 2016 - 20 h 14 min

    Vraiment même très âgé chez
    Vraiment même très âgé chez Ali Yahia l’ambiguïté, l’ambivalence et la roublardise chez lui n’a pas de limite .
    Regardez le drapeau Algérien à ses côtés .
    Et le discours séparatiste de l’autre .
    Ces discours sont fonction de ceux qui l’écoutent .
    Autonomiste avec les kabyles , islamiste avec Ali Belhadj Et nationaliste avec les décideurs .
    Et fils de caïd avec ses semblables .




    0



    0
    Nasr
    22 août 2016 - 18 h 14 min

    Je ne comprends pas pourquoi
    Je ne comprends pas pourquoi Me yahia veut l’autonmie regionale,au lieu de penser a sa tombe lui il pense a mettre le feu au poudre.indomptables mentalites kabyles.5hd8khg




    0



    0
      Djebel-Bibans
      22 août 2016 - 20 h 18 min

      Tu sais ce qu’elle te dit la
      Tu sais ce qu’elle te dit la mentalité indomptable kabyle ? Apprends a proposer pour contredire et ne te contente pas que du dénigrement, Nasr dans ton c’est la victoire du bavardage futile.




      0



      0
      Nordine
      26 août 2016 - 4 h 27 min

      Pourquoi des quelqu un parle
      Pourquoi des quelqu un parle de fédéralisme, autonomie vous pensez au déluge. Non le peuple algérien est unie dans la force la preuve la carte d identité est écrite dans la langue des oppresseurs.




      0



      0
    Rachid
    22 août 2016 - 18 h 10 min

    Chez Da Avnour , de son
    Chez Da Avnour , de son parcours de vie politique il ne reste que son âge à respecter .
    Ce Monsieur de par des positions nous a fait connaître la TRANSHUMANCE POLITIQUE la plus abracadabrantesque !!!
    Avec tout le respect pour son âge, les militants qui l’ont approché sont contraints de se démarquer non par rapport à une position ou une autre mais par rapport à ses chargements parfois peu cohérents et peu naturel .
    Ali Yahia est fils de Caïd , chose qu’il évoque très rarement et dz prend même pour un prolétaire !!!
    Quelle blague .
    Il se dit et ce qui ressort d’ailleurs dans des beaux discours incisifs et de connotation extrémiste .
    Mais en réalité il a toujours été l’Ami des décideurs et des chancelleries occidentales qu’il n’hésité pas à solliciter pour régler certains de ces problemes.
    Les circonstances ont voulu qu’il intègre le FLN mais jamais l’ALN ou le maquis …Et je pense qu’il n’a jamais tiré une cartouche durant la Révolution mzis occupait des postes administratifs ou bureaucratique d’anord a l’intérieur puis pendant a l’extérieur puis la prison , étape nécessaire à une légitimité révolutionnaire comme tant d’autres semblables .
    A l’indépendance il est député a la 2ere Assemblée FLN tout en jouant à l’oppositionnisme de salon .
    Il rejoint le FFS qu’il trahit vite en rejoignant le Gouvernement BENBELLA .
    Après le coup d’État de 1965 il reste avec Boumediene jusqu’en 1968 . Au sein de ces deux Gouvernements il a collaboré sans rechigner …
    Puis l’instituteur se voit délivrer un diplôme d’Avocat et installé son cabinet en réactiver des talents d’oppositionniste .
    A l’avènement du multipartisme il créa avec d’autres militants la LADDH soutenue par les lobbies de l’extérieur qui encourageront pour la circonstance la défense du FIS ce qui n’est pas fait bénévolement mais gravement rémunéré j’imagine.
    Il se rangez également du côté FFS même s’il avait assisté aux assises du RCD. …
    Pendant tout ce temps ALI YAHIA joue au progressiste voire même au Socialisme des lobbies et rejetait et combattait même avec virulence toute idee de séparatisme et régionalisme .Il évite même tout contact ou rencontrés avec les dits leaders autonomistes .
    Ferhat en connaît un bout …
    Même dans ces nombreux écrits d’avant 2012 il n’évoquait même pas la crise de 1949.
    Aujourdhui a presque 100 ans il se rappelle de sa kabylie et s’octroie le combat des berberistes ..
    Franchement ce n’est ni cohérent ni crédible.
    PS : Cette mise au point est faite non pas pour nuire à un vieil Homme qui mérite toute la sérénité pour ses vieux jours mais on ne peut pas laisser passer les inexactitudes se glisser dans l’écriture de l’histoire qui risque de faire des précédents .
    Paix et sérénité pour le vieil Homme ..




    0



    0
      El Kenz
      22 août 2016 - 20 h 48 min

      Cet homme est une vraie
      Cet homme est une vraie girouette, il est dans tous les plats fades. Il a une manie , le retour de veste selon la direction du vent. Sa passion se donner en spectacle par la spéculation , le mentir et bien d’autres fantasmes qu il aime partager avec tout ce qui sonne étranger ( Médias lourds spécialement).




      0



      0
    souk-ahras
    22 août 2016 - 17 h 33 min

    Il est clair et entendu que 1
    Il est clair et entendu que 1 ⁄ x est une partie intégrante de x avant son fractionnement. Ce qui revient à dire que pour se séparer il faut au préalable être uni. Principe de base valable pour tout sous ensemble contenu dans un ensemble. Et là, ya baba l’aâziz, je prends un fou rire qui me donne des crampes au ventre. Unis par quoi et séparer comment dans un pays qui ne nous (peuple) appartient pas ? Nous sommes (peuple) des sous ensembles illicitement autorisés à cohabiter dans l’ensemble Algérie. iiiiiiiiiiiiiiiiiiihh ! Continuons donc à savourer notre café frelaté aux pois-chiches.




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    22 août 2016 - 13 h 04 min

    Les wilayas ont ete cree non
    Les wilayas ont ete cree non pour l’autonomie mais pour consolider la lutte national et l’esprit national et rien d’autre.




    0



    0
    Prolétaire
    22 août 2016 - 11 h 08 min

    Entre un régime aux abois
    Entre un régime aux abois totalement décrébilisé, les islamistes moyenâgeux définitivement disqualifiés, les partis politiques traditionnels irréversiblement déconsidérés pour leur inféodation au pouvoir, et les différents mouvements réactionnaires irrédentistes, tels les berbéristes du MAK, l’Algérie vit une ère de Vide politique. Et actuellement, aucun mouvement progressiste porteur d’un réel projet d’avenir ne semble émerger dans cette Algérie en pleine tourmente. Incapables de se hausser à une conscience politique émancipatrice, les rares personnes encore politisées s’accrochent encore à ces vestiges de partis étatiques, religieux, ou plus récemment aux nouvelles organisations séparatistes. Consolidant ainsi leurs divisions pour le grand profit de la bourgeoisie algérienne. Prisonniers d’un passé marqué par l’idéologie nationaliste et l’endoctrinement religieux, l’Algérien ne parvient pas à concevoir et construire une société moderne débarrassée de ces reliques surannées. Il faut se rendre à l’évidence que le nationalisme et la religion alimentent seulement les ventres des détenteurs du pouvoir, par la tranquillité que leur assure la distribution quotidienne de ces deux indigestes nourritures au peuple. Pendant que les masses se gavent de ces putrides aliments, le ventre vide, nos dirigeants remplissent leurs poches, la tête rassérénée.
    Aujourd’hui, un autre os infecté d’un chauvinisme tribal vient d’être jeté aux Kabyles pour se lécher les babines. Malheureusement, ils sont nombreux à avoir mordu à belles dents au piège du séparatisme. Enfermés dans leur niche politique montagnarde, ces berbéristes pensent pouvoir manger demain tous les jours la viande, une fois leur indépendance obtenue, à l’abri des regards envieux des Arabes algériens.
    Déchirée par des divisions artificielles nourries par le pouvoir,
    arc-boutée à des idées archaïques et rétrogrades, l’Algérie n’est pas prête pour rentrer dans la modernité par une transformation révolutionnaire de sa société, et se débarrasser enfin, et du chauvinisme, et de la religion, et du séparatisme.




    0



    0
      HAMOUDI
      22 août 2016 - 15 h 24 min

      Cher compatriote @Prolétaire
      Cher compatriote @Prolétaire (non vérifié), je suis entièrement d’accord avec vous , mais il faut quand même reconnaître qu’avant que des Makistes et des séparatistes naissent en Kabylie des partis politiques comme le RCD, le FFS ont essayé d’entrainer le reste de l’Algérie vers le combat démocratique. Mais chaque fois que des leaders politiques kabyles ou des personnalités kabyles essayent d’entrainer un tel mouvement , tout le monde se méfie d’eux et ne les suivent pas ! C’est çà la réalité ! Donc à mon avis pour faire comme vous d^tes « la transformation révolutionnaire de sa société » , il faut écouter de temps en temps les partis politiques kabyles même s’ils ont eux aussi leur tares ! Je me souviens que quand les contestataires kabyles contre le régime autocratique et militaire algérien se sont fait emprisonnés ou éliminés , il n’y a guère eu de solidarité de la part du reste de la société , au contraire ils ont été montré du doigt et ils étaient bien heureux qu’ils soient mis au cachot ! Je rappelle que dans les années 70 et 80 , les militants berbéristes (qui défendaient à l’époque la reconnaissance de la culture et de la langue berbère ainsi que la démocratie) n’ont jamais parlé d’autonomie, de séparatisme ou d’indépendance de la kabylie !




      0



      0
        Prolétaire
        22 août 2016 - 18 h 00 min

        Mes salutations HAMOUDI.
        Mes salutations HAMOUDI. Merci d’avoir pris la peine de lire mon commentaire. En ma qualité d’Algérien, Kabyle, fils de Moudjahid, je connais très bien l’histoire de l’opposition algérienne, et en particulier celle du FFS et du RCD. Je te l’accorde que ces deux partis, à dominante kabyle,n’ont pas été suivis par le reste de la population arabophone en raison de leurs origines kabyles ou plutôt de leurs programmes considérés trop modernistes ou occidentalisés.
        Je te concède aussi que ces deux formations n’ont jamais prôné le berbérisme. Je te rejoins également sur là question des brimades, répressions, emprisonnements subis par les militants kabyles. N’empêche qu’aujourd’hui, comme je l’ai indiqué dans ma contribution, nous sommes AU DEGRÉ ZÉRO de la politique en Algérie. Nous traversons une profonde régression au plan de la conscience politique.




        0



        0
    Boufrayen
    22 août 2016 - 10 h 42 min

    Le mak ne veut absolument
    Le mak ne veut absolument pas parler d’une quelconque unité fédéraliste, au contraire ils veulent un « état  » kabyle reconnu internationalement avec sa monnaie nationale, son drapeau jaune et bleu, son hymne national, sa langue, et des frontières tangibles avec son ancienne puissance coloniale qui est….L’Algérie. Voici donc les idées et desseins des makïstes and co. A vous de réfléchir et d’y vous préparez .NB:. Je ne partage pas les idées de ce mouvement de la région kabyle.




    0



    0
      Anonymous
      22 août 2016 - 11 h 53 min

      C TOUT RÉFLÉCHI!

      C TOUT RÉFLÉCHI!
      ILS S’INSTALLENT AU RIF OU À TEL AVIV OU AU DIABLE S’ILS VEULENT.
      LEUR FOLKLORE N’INTÉRESSE PERSONNE ET QU’ON LAISSE EN PAIX LA KABYLIE.




      0



      0
    Velqasem
    22 août 2016 - 3 h 17 min

    Azul,

    Azul,
    En lisant l’article et vos commentaires, maintenant, je comprends très bien que le MAK avait raison et qu’il est sur la bonne voie. Je comprends aussi qu’il est le seul mouvement citoyen crédible et porteur de nouvelles idées progressistes…




    0



    0
      Anonymous
      22 août 2016 - 9 h 34 min

      TU VAS REJOINDRE TES MAK..
      TU VAS REJOINDRE TES MAK…AQUES ET TON MOUVEMENT CITOYEN DE SECONDE ZONE.
      TIZI, AKBOU, AZAZGA NE SE SITUENT PAS A SAINT-DENIS (93).
      ET DEMANDE A TES MAITRES FRANCAIS ET MAROKIS DES ARMES TANT QU’ON Y EST!




      0



      0
    الهوارية..في أمريكا
    22 août 2016 - 1 h 06 min

    Le Canada a fait des
    Le Canada a fait des Provinces autonomes: anglophones, francophones, autochtones
    Certains franco québecois commencent à vendre leurs biens pour aller vers les régions anglophone à Toronto, ils trouvent que les québecois et montréalais très chauvins se disent pures laines, alors certains en ont marre, ils déménagent pour aller vers les régions anglophones soit disant paisibles car le Québec veut son autonomie, mais, je ne pense pas car les régions anglophones pompent les ressources des québecois qui sont très pauvres.?!?
    A Halifax, les saoudiens richissimes et autres escrocs des pays arabes, russes et chinois ou français raflent les lopins de terre pour construire leurs châteaux.
    Un jour le Canada va se disloquer pour perdre son unité actuelle.
    Comme l’État de New York, les petits drapeaux des ethnies blacks, et irlandais commencent par remplacer le drapeau américain aux 51 étoiles. les villages affichent leurs préférences de genres humains ou l’épuration ethniques, certains ne louent plus aux noirs et aux basanés, je veux dire qu’ils acceptent que la race blanches ou les descendants des bagnards écossais et irlandais. je suis en Amérique du Nord depuis Juin 2016, j’ai distingué certains changements.
    Alors merci, mais mon pays ne doit plus suivre ces sociétés qui aiment diviser pour mieux régner, nous sommes un pays musulman, normalement on doit rester unis, koul wahed liz khouh hedehh on a pas un singer les autres pays, nous avons des valeurs musulmanes et l’islam est une Oumma!
    C’est vrai qu’il faut faire le ménage pour trouver une meilleure entente, mais ce n’est pas en désagrégeant notre Algérie. Moi, je suis fière des différentes cultures que nous avons en Algérie que nous avons perpétuées depuis des siècles!
    Je suis contre l’autonomie des régions, j’estime que c’est dangereux car on perdra notre unité nationale et la France et la CEE viendront s’immiscer dans certaines régions pour favoriser leurs échanges et zapper les autres et entraver leurs développements!




    0



    0
      houari
      22 août 2016 - 5 h 24 min

      Qu’est ce tu foues ici en
      Qu’est ce tu foues ici en amerique du nord alors? Rejoins ta pseudo oumma et laissez votre culture chez vous! parfois j’ai honte de vous voir avec vos enfants dans les charriots des grands magasins.Et puis sache que ceux qui fuient le Quebec le font pour fuir les taxes. Le systeme des provinces place le Canada et les USA sans oublier l’Allemagne parmi les meilleurs au monde technologiquement, economiquement et surtout du point de vu droit des citoyens.Si le systeme quebecois ne te plait pas pour koi tu en profites alors?




      0



      0
      bachir
      22 août 2016 - 8 h 05 min

      Entierement d accord avec toi
      Entierement d accord avec toi




      0



      0
      Yamina
      22 août 2016 - 9 h 55 min

      Au Quebec, ce sont les taxes
      Au Quebec, ce sont les taxes fédérales plus provinciales qui tuent. Ensuite il faut etre raisonnable, pas un pays n’accepte une surdose d’étrangers sur son sol. Personne n’aime se sentir de trop chez lui. C’est du bon sens. Nous sommes pareils que tous ces gens. Tu veux qu’on s’en sorte ? Mets-toi en apprentissage du chaoui, ou du kabyle Moi je vais m’y mettre pour le chaoui et le kabyle (je connais un peu) et en plus je me suis mis au dialectal algérien depuis deux ans pour étudier des textes de chanson. On ne perdra pas notre unité nationale si on fait des efforts. Si on permettait que nos enfants apprennent une langue algérienne qu’on n’utilise pas, juste pour faire chacun un pas vers l’autre. Les séparation dont ut parles sont liées avec la crise économique et la facilitation permise par l’UE, C’est pour cette raison qu’il ne fait pas construire le grand-maghreb, ce sera une entité supra-nationale qui pourra favoriser un séparatisme.




      0



      0
        الهوارية..في أمريكا
        22 août 2016 - 15 h 42 min

        C’est exact, ils vivent avec
        C’est exact, ils vivent avec des taxes, j’ai remarqué plus tu achètes un truc très cher, plus la taxe est énorme




        0



        0
      Anonymous
      22 août 2016 - 11 h 14 min

      Bonjour tonton @الهوارية..في
      Bonjour tonton @الهوارية..في أمريكا

      Ah !! maintenant je comprends qui tu es :et où tu vis. Le beau Canada. que tu as l’air de mieux connaître que ton pays d’origine ! Tu défends ton pays mais à partir du Canada, c’est bien !
      T’inquiète mon frère, les algériens savent se défendre comme des grands tous seuls et à partir de l’ALGERIE même !
      Merci quand même de nous donner des informations sur ton pays d’accueil !




      0



      0
        الهوارية..في أمريكا
        22 août 2016 - 12 h 45 min

        Je connais toutes les
        Je connais toutes les activités des pays du Monde, parce que je me cultive en plus internet
        On peut tout savoir, je fais mes propres recherches en me déplaçant dans certains pays.
        Bientôt, je serais en Algérie pour 5 mois, là bas je serais à Hammam-Bou-Hadjar.
        Les gens de Hammam-Bou-Hadjar voyagent beaucoup, mais ils adorent l’Algérie Profonde!




        0



        0
      LotfiALN
      22 août 2016 - 12 h 03 min

      Le Québec subit depuis
      Le Québec subit depuis plusieurs années une invasion marocaine.
      Il se sont infiltrés partout comme en Wallonie et on voit le résultat.
      Beaucoup de familles algériennes quittent le Québec pour les régions anglophones pour fuir la propagation de ce virus marocain.
      Il ne tue pas mais il pollue même l’air qu’ tu respires.
      On ne dit plus CERTAINS mais UE.




      0



      0
    ithran
    22 août 2016 - 0 h 30 min

    les nouvelles élections Nous
    les nouvelles élections Nous verrons la percée des islamistes qnd j’étais il y avait 4 personnes qui votait pour des partis islamistes .aujourd’hui il ya presque la moitié des jeunes .pourquoi?




    0



    0
    Anonymous
    22 août 2016 - 0 h 23 min

    ce monsieur il parle du
    ce monsieur il parle du congre de la soumam or il n’arrête pas de tirer sur abane ramadan dans tt ces conférences car il n pas la pour lui répondre et surtout pdt la guerre il n’était presque rien devant lui cest un semeur de haine entre les algériens surtout c un ami de ferhat il faut se méfier de ces discours un anti algérien




    0



    0
    Droits Humains
    21 août 2016 - 22 h 55 min

    A Y Abdenour ne se rend même
    A Y Abdenour ne se rend même pas compte que son temps est passé. Ses idées nauséabondes va t-il les proposer aux autres nations ?
    Lorsqu’on veut séparer les membres d’une même famille, on comprend très vite que le loup est dans la bergerie.




    0



    0
    ZIDI
    21 août 2016 - 22 h 01 min

    la suisse est un tout petit
    la suisse est un tout petit pays avec 4 langues avec 26 cantons chaque canton gére sa region comme il l’entend.




    0



    0
    BROBRO
    21 août 2016 - 21 h 34 min

    au point où nous en sommes,
    au point où nous en sommes, tous les concepts sociologiques et politiques deviennent innopérant. le probléme n’est pas d’ordre organisationnel ou d’administration de territoires. Aprés trois décennies de gestion représsive de la sociéte qui ont débouché sur une guerre civile particuliérement sanglante,et deux décennies de coruption, de rapine et d’accaparement des richesses du pays par une oligarchie qui a fait main basse sur tout les leviers de l’administration centrale et locale, aprés ces cinq décennies donc, tout le capital moral de la de la résistance et du combat pour la libération nationale a été dilapidé. aucun lien, de quelque nature que se soit, ne relie les algériens entre eux.encore moins envers la caste dérigeante.




    0



    0
      Ouled Riah
      22 août 2016 - 0 h 13 min

      après avoir fricoté à fond
      après avoir fricoté à fond avec les alter ego idéologiques et néanmoins assassins en Algérie d’ EL QAÏDA, DAECH et consorts, il poursuit son travail antinational en travaillant pour les intégristes sécéSIONISTES du MAK, décidément le parcours de cet homme est pitoyable, lui qui considérait que la situation des libertés en Algérie était pire que durant la colonisation; il devait certainement penser aux libertés des fils de caïds et de bachaghas




      0



      0
        BROBRO
        22 août 2016 - 7 h 37 min

        ce monsieur, du haut de ces
        ce monsieur, du haut de ces 94 ans est l’une des dernières consciences de ce pays. son honneteté et son integrité n’ont jamais été prise en défaut. pour parler un langage qui vous est fammilier ce bonhomme (mayakoulche) c’est un incorruptible. c’est, tout simplement, un cauchemar pour les les usurpateurs et les corrompus. quant au idées et au dpinions, il faut en avoir pour les discuter.




        0



        0
        Réponse
        22 août 2016 - 8 h 19 min

        Votre réponse est simplement
        Votre réponse est simplement honteuse.




        0



        0
        HAMOUDI
        22 août 2016 - 11 h 01 min

        A lire ton post on sent que
        A lire ton post on sent que tu es un analphabète trilingue qui ne connait ni l’historie de son pays, ni le parcours de Ali Yahia Abdenour , ni ammi Ali ! Si d’aventure tu ne le sais pas, sache que Ali Yahia Abdenour a défendu le FIS en 1992 et à condamné l’arrêt du processus électoral ! Si tu était attentif un tant soit peu à ton pays , tu aurais su que Ali Yahia Abdenoour, pourtant lui-même anti intégriste islamiste, a organisé une marche à Alger avec feu Jacques Vergers (si tu connais) et ce, pour demander la libération de Ali Belhadj et Abassi Madani , les deux satellites algériens du fondamentalisme intégriste islamiste dirigé à partir de certains pays doctrinaire du Golfe! Ali Yahia , pourtant lui même anti intégrisme, a quand même appeler à la poursuite du processus électoral et à la libération des détenus du FIS. Pour lui la démocratie et la liberté ont un sens ! Je donne ici juste un petit aperçu de Ali Yahia Abdenour car si je te racontes d’autres choses sur son militantisme d’homme de la liberté et de la démocratie, tu vas pleurer de remord par rapport à ce que tu dis de lui !

        Continue à dormir.et laisse tranquille les patriotes ALGÉRIENS çà te dépasse ! Tu utilises un jargon qui tu as cueilli çà et là au grè des discussions de café et tu n’essayes pas de réfléchir par toi-même ! Dommage pour toi !




        0



        0
    bof!
    21 août 2016 - 21 h 14 min

    L’Algerie est une est restera
    L’Algerie est une est restera indivisible en tant que pays ca on est d’accord la dessus,la regionalisation est tout a fait autre chose, prenaient l’exemple des usa c’est un ensemble d’etat autonome qui s’autogerent comme de petit pays chapeaute par un gouvernement qui contrebalance les richesses d’un etat par rapport a un autre et joue les gardes fous sur tous les secteurs sans s’imicesser reellement dans l’orientation economique et politique de ces derniers ,il va de soi que ceux ci ne doivent pas aller a contre courant des projets essentiels de la nation




    0



    0
      Kraker
      22 août 2016 - 8 h 34 min

      Je vous lis bien « Algérie
      Je vous lis bien « Algérie une et indivisible « , c’est justement sur quoi s’attaque les extrémistes du mak , pour enlever ce lien qui unie les algeriens et parler à ce moment d’une Algérie régionaliste avec des options autonomistes et voir même indépendantistes.




      0



      0
    les damnes de la terre
    21 août 2016 - 20 h 56 min

    Si j ai a decider de la
    Si j ai a decider de la constitution de l instance. nationale independante pr le deroulememt des elections ,mon choix se porterait et sans hesitation sr Mr Ali yahia Abdennour comme president assiste de MRS Kaled Bourayou et Mustapha Bouchachi comme. deux vices president




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.