Pétrole : la Russie favorable à un gel de la production

Poutine inaugurant un pipeline de Gazprom. D. R.

Le président russe, Vladimir Poutine, a jugé, vendredi, qu’un accord entre les pays exportateurs de pétrole pour geler leur production et soutenir ainsi les prix serait «une bonne décision», appelant à un «compromis» à moins d’un mois de la réunion d’Alger. «Je vais répéter notre position : nous estimons que ce serait une bonne décision pour le secteur énergétique mondial», a déclaré Poutine dans un entretien à Bloomberg, publié sur le site du Kremlin.

«Du point de vue de la pertinence économique et de la logique, il serait bon de trouver un compromis, et je suis sûr que tout le monde le comprend. La question n’est pas tant économique que politique. J’espère que tous les acteurs de ce marché, qui ont intérêt à un maintien des prix à un niveau stable et juste, arriveront à une décision nécessaire», a estimé Poutine. Les 14 pays de l’Opep ont prévu de se réunir en marge d’un forum énergétique prévu à Alger du 26 au 28 septembre. «Si une telle rencontre a lieu, bien sûr nous participerons», a indiqué, vendredi, le ministre russe de l’Energie, Alexandre Novak, cité par les agences russes. Geler la production influera sur les prix qui ont, certes, rebondi depuis l’hiver mais restent deux fois plus faibles qu’il y a deux ans, affectant les économies des pays producteurs.

R. E. 

Comment (10)

    TheBraiN
    4 septembre 2016 - 16 h 46 min

    Je pense que la Russie va
    Je pense que la Russie va faire comprendre aux Al Saoud qu’une poursuite de leur politique regrettable entraînerait une aide politico-militaire Russe au Yémen !!




    0



    0
    Anonymous
    3 septembre 2016 - 13 h 10 min

    L’Algérie, et ses dirigeants
    L’Algérie, et ses dirigeants doivent apprendre, sans avoir honte, beaucoup de leçons de la Russie, des russes, et de leurs dirigeants
    Avec esprit d’auto-critique, et démocratique, humble, modestie, sagesse, et vision stratégique
    du long terme des enjeux , des incertitudes, et des grands défis de l’avenir touchant l’Algérie

    Ils ne doivent , en aucun cas, recevoir des conseils-calculs-arrières-pensées des revenants,colporteurs, et semeurs
    De conflits, de divisions, et de troubles entre africains, ivoiriens en Cote d’Ivoire en 2007-2010
    (partisans Laurent Gbagbo, Sud chrétien, et animique (président fraudeur),
    Et Alhassane Ouattara,opposition, Nord musulman et accusés d’etre venus(originaires) du Burkina Fasso
    Ex Haute Volta )
    et entre gabonais,au Gabon, en Aout-Septembre 2016, (partisans de A.Bongo (président fraudeur),
    Et J..Ping ex secrétaire de l’Union Africaine(opposition))

    Entre la Russie, certes ambitieuse, posée, un peu froide, puissante, redoutable, sure, des petits pas réfléchis,et surs, qui cherche des alliés fidèles, et fiables pour la sous-traitance industrielle, en Afrique, pour l’essor de son industrie,(Afrique du Sud, Egypte, et récemment, deviner qui,……le Maroc) et un marché d’écoulement pour son gaz, d’un coté
    Et ……la France envahissante,accrocheuse à son passé néo-colonial, et présent néo-colonial (économique)
    Qui cherche constamment, à intervenir, et à dominer les élites africaines de l’administration, de l’économie, des finances, du droit, du commerce, dans la santé-médecine, dans l’enseignement, et littérature français, par la formation, et……la prise en charge en …..France, s.v.p, où à travers ses centres culturels, écoles, collèges, lycées, et universités français, et françaises,
    Pour perpétuer sa domination « culturelle, et civilisationnelle des lumières » et préserver de ce qui reste de sa langue en plein déclin partout, en Europe, et ailleurs,…..
    parlée uniquement par une minorité d’algériens – voir feu Malek Bennabi, et le complexe du colonisé –

    Nos responsables-managers éclairés, très compétents, et visionnaires, n’oublions pas élus, qui bénéficient de la confiance de notre sage peuple algérien
    Devraient faire un choix
    Pour préserver de ce qui reste d’interets supremes de la pauvre Algérie trahie, malheureusement, par les siens




    0



    0
    Amitou
    3 septembre 2016 - 9 h 35 min

    Putin a sauve son pays de la
    Putin a sauve son pays de la descente en enfer,inutile de rappeler le chaos subit par les Russes a la fin de l ere Kourbatchow et Jelsine,l economie Russe a ete bradee a des oligarches qui ont failli la mettre sous tutelle des USA.Aujourd hui la Russie revient en une decennie encore plus forte sur la scene mondiale grace a Putin.Le coeur du 21 eme siecle s est deplace vers le BRISC,(Bresil,Russie,Inde,Sud Africa et Chine),d autres les rejoindront certainement la prochaine decennie,tandisque l Europe passera sous tutelle Allemande pour sa defense apres la domination economique des Allemands sur l Europe.L Allemagne s active a construire une armee technologiquement tres puissante en incluant la France et la Pologne.Donc l objectif de Angela Merkel,la chanceliere Allemande est clair:Une suprematie totale de la defense (Armee) et de l economie Allemandes sur l Europe.Ceci est son objectif mais son but n est pas tout a fait clair encore.Ceci est devenu possible grace a 2 facteurs: la faiblesse extreme du pouvoir en France (Soumission Sarkosy-Hollande aux dictats allemands) et le Brexit (Sortie de l Angleterre de L UE).Une nouvelle carte geopolitique semble prendre des contours probables…..et seuls les plus forts resisteront.




    0



    0
    Ghanzir
    3 septembre 2016 - 7 h 24 min

    Oui mais le problème est
    Oui mais le problème est politique,Soudia ne veut pas que l’Iran augmente ses recettes




    0



    0
    Bineelouidane
    3 septembre 2016 - 7 h 20 min

    Tres sage décision.
    Tres sage décision.




    0



    0
    issam
    2 septembre 2016 - 22 h 54 min

    Toute façon niveau pétrole
    Toute façon niveau pétrole,les réserves de l’Algérie sont relative !




    0



    0
    Anonymous
    2 septembre 2016 - 22 h 28 min

    Nos élites dirigeantes
    Nos élites dirigeantes algériennes doivent apprendre beaucoup des très compétents,
    Courageux, redoutables, et sages russes

    Et non des français envahissants, la source de nos maux, et de nos problèmes depuis 1962

    La longue et lugubre nuit mélancolique algérienne habillée avec sa belle robe noire continue de plus belle,….




    0



    0
    Anonymous
    2 septembre 2016 - 21 h 35 min

    La Russie de Vladimir
    La Russie de Vladimir Poutine l’homme sang froid, et calme, la Russie encaisseuse,indépendante, puissante, et sure
    Avec une vision stratégique, d’un courageux champion du Monde des Echecs qui passe de la défense à l’attaque
    Et qui revient à la partie (sortie de son isolement après les crises d’Abkhazie-Géorgie en 2008, et de Crimée en 2015) Lentement, mais surement
    Un exemple à suivre par l’Algérie qui doit encore apprendre des Russes des leçons d’assurance,
    de compter sur sois-meme
    Surtout d’indépendance de l’ombre nocturne secret omniprésent français…..  » the french shadow  »
    Et de grande volonté de surpasser les défis, et les crises avec calme, et courage avec l’unité, et la solidarité avec son peuple




    0



    0
    mouatène
    2 septembre 2016 - 16 h 38 min

    quand c’est un MONSIEUR qui
    quand c’est un MONSIEUR qui suggère de bonnes choses, la seule et unique réponse c’est OUI ! dans le cas ou ce sera du « peut etre » et « c’est possible » et « on verra », alors là !!! ce sera de la faiblesse qui sera suivi du fiasco. on verra ce qu’ils ont dans le ventre nos chouyoukh.




    0



    0
      HASSINA HAMMACHE ING EXPERT
      2 septembre 2016 - 17 h 55 min

      HASSINA HAMMACHE ING EXPERT

      HASSINA HAMMACHE ING EXPERT
      Moi je pense qu’une commission composée par des expert en la matière (économiste et financiers spécialiste en énergie avec le Ministre de l’Energie et le Ministre des Finances) s’impose en urgence pour étudier la proposition du président russe, Vladimir Poutine à savoir le gel de la production du pétrole avant la rencontre de l’OPEP chez nous. Car au jour d’ aujourd’hui le monde fonction avec une telle rapidité qu’on puisse s’égarer au cours de route, appliquer ce que j’appelle ma trilogie d’action (PERCEPTION, CONVICTION ET ENGAGEMENT).
      Je l’ai déjà expliqué dans un de mes commentaires aujourd’hui est aux compromis conjoncturels (Be to Be ) même s’il faut un compromis avec …… car aujourd’hui c’est l’intérêt qui prime, le monde est debout sur un seul pied et le poids est porté par les plus faibles de ce monde.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.