Paralympiques-2016 : quatre médailles dont deux argents pour l’Algérie

L’Algérie a remporté quatre médailles dont deux en argent lors de la 1re journée des jeux Paralympiques (7-18 septembre), lors des compétitions disputées jeudi à Rio de Janeiro au Brésil, pour le compte de la 1re journée.

Les consécrations d’argent ont été l’œuvre de Lahouari Balhaz et Nassima Saifi en athlétisme et celles en bronze ont été remportées par Nadia Mejmedj en athlétisme et Abdellaoui Cherine en judo.

Au concours du lancer de Poids, classe (F32), Bahlaz a ouvert le compteur de l’Algérie en médaille par une breloque en argent réussi au 4è essai avec un jet à 9.40m (nouveau record d’Afrique), alors qu’il se dirigeait avant ce jet à prendre le bronze (8.81m). Le titre paralympique du concours est revenu au Grec Konstantinidis Athanasios avec 10.39m (record du monde), et la médaille de bronze a été gagnée par son compatriote Zisidis Dimitrios (9.24m).

«Il y avait une possibilité pour faire mieux, mais, néanmoins, je considère qu’une médaille d’argent est aussi bonne à prendre dans un concours très difficile et devant une sévérité de l’arbitrage», a tenu à indiquer Bahlaz.

Pour sa part, Abderrahim Missouni s’est contenté d’une 6è place (8.17m), alors que Karim Betina était mal chanceux en ratant ses trois essais de qualification en finale.

En fin d’après de la même journée, Nassima Saifi a ajouté une médaille d’argent à l’Algérie au concours du lancer de Poids, classe (F57),avec un jet à 10.77m, réussi au 3è essai et qui constitue un nouveau record d’Afrique de la spécialité. Sa compatriote Nadia Medjmedj (F56) a pris la médaille de bronze du concours avec un jet à 9.92m qui constitue un nouveau record du Monde de sa classe (l’ancien record comptabilisé à 9.43m était détenu depuis 2012 par l’Américaine Madsen Angela qui s’est contentée d’une 8è place à Rio).

La médaille d’or du concours du Poids (F57) est revenue à la recordwomen du Monde mexicaine, Ortiz Hernandez Angeles avec un jet à 10.94m.

En judo, au moment où tout le monde attendais Mouloud Noura, second au ranking liste mondial, c’est la toute jeune athlète Abdealloui Cherine (18 ans) qui a réussi à surprendre et monter sur la 3è place du podium paralympique, « une grosse performance pour ses premiers Jeux ». Cherine a remporté la médaille de bronze en gagnant au repêchage face à la Brésilienne Ferreira Michele (7è mondial). En quart, l’Algérienne (12è mondial) avait éliminé la Canadienne Priscilla Gagne (4è mondiale), avant de perdre face à la Française Martinet Sandrine (3è mondiale).

«Je suis très heureuse pour ce titre. Je pouvais faire mieux, si ce n’est mes erreurs face à la Française. Je suis très contente et cela va m’encourager à doubler d’effort pour faire mieux à l’avenir», a déclaré Cherine.

Dans la catégorie des -60kg, Noura Mouloud a complètement raté sa sortie. L’Algérien n’a même pas pu gagner le combat de repêchage pour la médaille de bronze face au Coréen Lee Minjae, pourtant blessé. Noura, exempt du premier tour, avait perdu d’entrée face au Roumain Alex Bologa, vainqueur au premier tour face au Coréen Lee.

Mouloud Noura, très affecté par son parcours catastrophique, a tenu dans sa page facebook, à s’en excuser auprès de ses amis, sa famille et tous ceux qui ont cru en lui et attendait un titre.

 

Commentaires

    Lyes Oukane
    9 septembre 2016 - 23 h 48 min

    Bravo à tous nos athlètes .
    Bravo à tous nos athlètes . Même avec un handicap avéré ,ils se défoncent eux !

    Quant à l’autre ( qui vous savez ) on aurait pu l’envoyer concourir au 5000 mètres en chaise roulante . Là au moins ,on l’aurait peut-être vu faire des efforts pour le drapeau Dz une fois dans sa vie .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.