La Russie veut construire des centrales solaires en Algérie

L’ambitieux programme de l’Algérie vise à produire 40% de l’électricité grâce à l’énergie verte. New Press

La Russie affiche un grand intérêt pour l’énergie verte en Algérie. Selon l’agence russe Ria Novosti, plusieurs entreprises russes envisagent sérieusement la possibilité de participer à la construction de centrales solaires et éoliennes d’une capacité de 5 GW. Citant le ministre russe de l’Energie, Alexander Novak, qui a eu des discussions le 9 septembre avec son homologue algérien, Noureddine Boutarfa, à Moscou, ce média russe souligne la franche volonté des entreprises russes à investir massivement dans ce créneau porteur.

L’intérêt des entreprises russes pour le solaire et l’éolien s’explique par l’ambitieux programme de l’Algérie en la matière qui vise à produire 40% de l’électricité àgrâce à l’énergie verte. «En Algérie, on prévoit de mettre en œuvre un vaste programme pour la construction de centrales solaires et éoliennes d’une capacité totale de plus de 5 000 MW. Nos entreprises envisagent déjà la possibilité de leur participation à la construction de ces installations», a affirmé à la presse russe M. Novak, qui a abordé avec son homologue algérien la coopération bilatérale dans le domaine de l’énergie et particulièrement le développement des énergies renouvelables.

La Russie a déjà exprimé sa disposition à aider l’Algérie à construire une centrale nucléaire à des fins énergétiques lors de la visite du ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov. La compagnie nationale Sonatrach est liée par un accord de coopération signé en 2006 avec la société pétrolière russe Lukoil. Gazprom a également été intéressée par un rapprochement avec l’Algérie dans ce secteur. Des représentants de Gazprom se sont rendus en Algérie pour discuter des possibilités de coopération dans le domaine du gaz naturel liquéfié.

Les échanges commerciaux entre les deux pays sont relativement faibles et dominés par l’armement. La balance commerciale demeure en faveur de la Russie. En dehors de l’armement, le volume des échanges commerciaux entre l’Algérie et la Russie est de l’ordre de 500 millions de dollars. L’Algérie n’exporte vers la Russie que deux millions de dollars (des dattes).

Sonia Baker

Comment (64)

    TheBraiN
    14 septembre 2016 - 14 h 08 min

    Le projet Allemand DESERTEC
    Le projet Allemand DESERTEC aurait mis entre parenthèses l’industrie Algérienne mais aussi la souveraineté nationale puisque les Allemands exigeaient et des fournisseurs « occidentaux » qu’ils devaient eux-mêmes choisir et une « sécurisation » mixte assurée par l’OTAN et BlackWater .
    Un projet gagnant-gagnant sur les énergies renouvelables, impliquant les industriels Algériens , et n’attentant pas à la souveraineté nationale est plus que souhaitable avec les Russes , Chinois ou autres partenaires crédibles .
    Par contre , l’option nucléaire est à écarter absolument que ce soit avec les Français , Russes ou autres …
    Seulement , du fait que cette « option » du nucléaire n’est défendue que par certains cercles francophiles voulant mettre la sécurité énergétique Algérienne entre les mains d’AREVA , je pense que les Russes seront gentiment éconduits sur ce point .

    Anonymous
    13 septembre 2016 - 13 h 47 min

    Les grands atouts d’un
    Les grands atouts d’un peuple se résument dans son civisme, dans sa solidarité,
    Dans son organisation sociale, et économique développées , dans son grand sens de responsabilité,
    Et dans son unité (prise de conscience, et sagesse) devant les épreuves dures de temps

    La Russie très fiable,et très respectée en Algérie , l’Allemagne, la Corée, et le Japon HI-TECH,
    La Chine très puissante, et très compétitive
    Où d’autres pays,….. désirant sérieusement, et sincèrement
    Investir en Algérie (formations de qualité, recherches-développements, productions, marchés,
    Bénéfices mérités, Réinvestissements,…..)
    Sont les bienvenues en Algérie

    Anonymous
    13 septembre 2016 - 11 h 51 min

    Les générations futures
    Les générations futures peuvent nous pardonner le gaspillage du pétrole et du gaz mais ne nous pardonnerons jamais les retards accumuler sur le développement de l’énergie solaire et par conséquent du développement de notre Sahara qui mérite de se transformer en Californie.

    Anonymous
    13 septembre 2016 - 9 h 34 min

    A chaque fois que l’on s
    A chaque fois que l’on s’intéresse à l’Algérie depuis l’Allemagne, la Russie , la Chine etc, les Algériens en ont fait de grandes annonces ……puis après ? plus rien
    Et pourquoi ?
    Car il n y a de moins qui intéresse plus les Algériens que la france leur fasse la cour avec un contre projet bidon….
    Et ca marche

    Desertec toz doublé au maroc même , projet ancien de l’italien fiat toz, puis volkswagen à el-milia toz remplacé par l’usinette renault oran etc….
    Ety il en sera de même ici

    En plus
    13 septembre 2016 - 5 h 36 min

    Allez, avouez le, les filles
    Allez, avouez le, les filles russes sont d’une beauté solaire ! De toute façon, l’Algérie est tombée dans le panneau depuis l’assassinat de Houari Boumédiène, celui qui regardait le soleil dans les yeux, et voulait la lumière…

    Anonymous
    12 septembre 2016 - 17 h 35 min

    N’oubliez pas que le
    N’oubliez pas que le sieur bouterfa , propulsé ministre , a l’mage de son collegue bouchouareb , ont pour mission principale de recourir aux financements exterieurs , les clubs de paris , londre et autres se frottent deja les portefeuilles , et ce n’est pas avec des micro projets ensej qu’ils vont y parvenir . Le glissement de la classe moyenne vers la pauvreté est inéluctable .
    Quand REBRAB , un vrais batisseur leur a proposé un projet serieux dans le solaire , l’etat n’en a pas voulu .

      HAMOUDI
      12 septembre 2016 - 20 h 20 min

      @Anonymous (non vérifié) 12
      @Anonymous (non vérifié) 12 Sep 2016 – 18:35, Bouterfa n’a rien à voir avec Bouchouareb ! Il y a un gouffre entre eux si tu fait allusion à la corruption et à la malversation ! Par contre, je suis d’accord avec toi que Rebrab avait formuler le voeux de se lancer dans les énergie renouvelles (panneaux photovoltaïques etc…) et il y les moyens financiers pour çà. Mais avec notre mafia et nos hyènes , d’accord tu peux t’enrichir un peu mais il ne faut pas trop prendre de l’ampleur surtout su tu es ……. un kabyle !!

    Anonymous
    12 septembre 2016 - 16 h 20 min

    La Russie veut construire des
    La Russie veut construire des centrales solaires en Algérie
    Le peuple algérien veut construire une nouvelle Algérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.