Plus de vingt exportateurs algériens au «World Food Moscow»

«World Food Moscow»  : un événement majeur pour l’industrie alimentaire. D. R.

Plus de vingt exportateurs algériens de produits agroalimentaires participent actuellement au 25e salon «World Food Moscow», un évènement international majeur pour l’industrie alimentaire, rassemblant chaque année des entreprises de plus de 60 pays. Cette manifestation de quatre jours, inaugurée officiellement lundi après-midi, offre aux entreprises algériennes, présentes pour la première fois à ce rendez-vous moscovite, l’opportunité de pénétrer le marché russe, à travers la promotion du label algérien auprès des nombreux partenaires étrangers.

Etalé sur une superficie de 300 m2, le pavillon algérien a attiré, dès le premier jour du salon, beaucoup de visiteurs, venus découvrir et goûter les produits phares algériens, telles les dattes dans toutes leurs diversités, différentes huiles d’olive, figues sèches, biscuits… Le salon représente une «excellente opportunité pour promouvoir les produits algériens sur le marché russe qui est un marché porteur au vu, notamment, de sa taille massive», selon les participants algériens. Il permet en effet de «rencontrer les acheteurs potentiels rassemblés dans un même endroit, et négocier des affaires sur une période de temps plus courte».

Soucieux d’élargir les opportunités de vente à travers le monde, les opérateurs économiques algériens exposent à Moscou une variété de produits de qualité qui offrent des opportunités réelles pour le marché russe. A l’occasion de ce salon, une rencontre d’affaires a eu lieu ce mardi entre les exportateurs algériens et 23 importateurs russes. La participation des opérateurs algériens au «World Food Moscow» intervient dans la dynamique du développement des relations algéro-russes, confirmée à l’occasion de la visite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, en Russie, en avril dernier, en marge de laquelle s’est tenu un forum d’affaires qui avait réuni près de 500 opérateurs économiques.

R. E.

Comment (2)

    Laetizia
    15 septembre 2016 - 9 h 22 min

    les russes devraient investir
    les russes devraient investir directement dans l’agriculture algérienne! le savoir agricole se perd et il est urgent d’injecter des personnes qui sont capables de faire renaitre ce savoir , de sauvegarder les graines indigènes et aussi d’améliorer le rendement de terres longtemps abandonnées faute de main d’œuvre !




    0



    0
    Anonymous
    13 septembre 2016 - 23 h 55 min

    Plus de vingt exportateurs
    Plus de vingt exportateurs algériens au «World Food Moscow»

    L’état , le gouvernement, les administrations bureaucratiques, les douanes, et les banques doivent les encourager

    Mieux que les barons maffieux des importations de consommations

    La politique des petits pas, lentement, mais surement

    Y a toujours de l’espoir,

    Bon courage !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.