Makhloufi à son arrivée à Alger : «J’ai dit ce que j’avais à dire, la balle n’est pas dans mon camp»

Taoufik Makhloufi à son arrivée à Alger. New Press

L’athlète algérien, Taoufik Makhloufi, double médaillé d’argent aux 1500 m et 800 m aux Jeux olympiques JO-2016 de Rio, arrivé mercredi en fin d’après-midi à Alger, a indiqué que son prochain objectif était les JO-2020 prévus à Tokyo. «Je suis bien évidemment content et heureux d’avoir pu offrir ces deux médailles d’argent à l’Algérie, même si notre délégation pouvait faire mieux. C’est une satisfaction pour moi. Mon objectif est désormais les prochains JO-2020 à Tokyo», a déclaré Makhloufi à la presse peu après son arrivée à Alger. Le ministre de la Jeunesse et des sports, El-Hadi Ould-Ali, ainsi que les parents de Makhloufi, étaient présents à l’accueil du champion algérien à l’aéroport Houari Boumediene.

La performance du natif de Souk Ahras intervient quatre ans après le titre olympique du 1500 m conquis aux JO-2012 de Londres. Appelé à revenir sur ses déclarations fracassantes, accusant certains responsables du sport algérien d’avoir essayé de nuire à sa personne, tenues à l’issue de la finale du 1500 à Rio, Makhloufi a décidé de maintenir ses propos. «Je ne reviens pas sur mes propos. Je pense que mon message a été reçu cinq sur cinq. La balle n’est pas dans mon camp, je suis un athlète qui doit se concentrer uniquement sur le terrain. Je suis ni responsable ni un politicien. J’ai dit ce que j’avais à dire. Pour le moment, je vais savourer mes deux médailles, après on en parlera», a-t-il ajouté.

Interrogé sur la performance de taille réalisée par l’athlète handisport Abdelatif Baka, sacré médaillé d’or au 1500 m, classe T13, aux Jeux paralympiques qui se déroulent actuellement à Rio, Makhloufi ne cachait pas sa joie après la consécration de son compatriote. «Je suis très content pour Baka, que je félicite au passage pour sa performance. Franchement, j’ai ressenti sa joie parce que j’ai goûté déjà au plaisir d’une consécration olympique. Pour ce qui de son chrono (3:48.29 contre 3:50.11 pour Makhloufi, ndlr), j’estime que les chronos importent peu dans ce genre de compétitions majeurs, qui sont assez tactique. Le plus important c’est de gagner l’une des trois médailles», a-t-il expliqué.

Après ces deux médailles de Rio, Taoufik Makhloufi a pris part à deux meetings. D’abord au rendez-vous de Saint-Denis à Paris, où il a terminé 2e au 800 m, alors qu’au meeting de Bruxelles, l’athlète algérien s’est contenté de la 4e place au 1500 m après avoir longtemps mené la course.

R. S.

Comment (4)

    mouatène
    15 septembre 2016 - 15 h 41 min

    ETOZZZZZ fik ya si makhloufi,
    ETOZZZZZ fik ya si makhloufi, tu nous a offert les médailles d’argent, et tu le dis sans aucune retenue. et à toi, combien on t’a offert en bakchich ? ou combien tu t’es offert ? mis à part quelques uns des sprotifs algériens, la majorité ont le niveau de tout juste la 6ème. ils étaient fénéants à l’école et comme par enchantement ils sont devenus des  » élites  » en course à pieds etc…etc…. . ou sont les autres, morseli, boulmérka et la suite. ils se sont fait un pactole et hop !!! ils disparaissent, il deviennent des entrepreneurs. la retraite quoi !!!!! allez !!! yazinaaaaaa quesque vous avez donné à votre algérie ?????




    0



    0
      anonyme
      15 septembre 2016 - 16 h 57 min

      mais qu’est ce que tu
      mais qu’est ce que tu racontes. 2 medailles d’argent et lui dis tozz.




      0



      0
      soltane souk-Ahrassi
      20 septembre 2016 - 21 h 18 min

      ça se voit ya si mouatène el
      ça se voit ya si mouatène el ghabi que tu n’es qu’un simple ignorant, puisque tu ne connait pas la vraie valeur de ces sportifs qui ont Leveé le drapeau algérien très haut dans des différentes compétitions internationales, en honorant tout le peuple algérien. avant tout regarde toi dans un miroir avant de critiquer assiadek el abtal. tout ce je te demande dis nous la vérité , par hasard tu n’es pas un fils de harki c’est à dire fils de ghomi . ça se voit que !!!!!!!!!!!!!!!!!!




      0



      0
    Anonymous
    15 septembre 2016 - 11 h 06 min

    Au moins ce grand, très
    Au moins ce grand, très compétitif, et courageux , par ses dénonciations justes, et objectives, pour une bonne préparation, et pour une bonne organisation (un peu de sérieux, tout le monde en congé ?!)
    Qui font défauts aux responsables bureaucrates algériens, connus pour leurs arrogances, leurs Méchancetés, leurs échappés, et leurs esquives, de ne pas prendre leurs responsabilités entières
    En cas de contre-performances des nombreux pauvres sportifs algériens, des laissés pour comptes

    Monsieur Taoufik Makhloufi vient d’apporter,
    Et sauver l’honneur de l’Algérie, avec 02 médailles d’argent
    Qu’avaient- ils fait ces nombreux administrateurs-bureaucrates parlotes, incompétents, organisés comme des Clans maffieux ( protégés, égoistes, népotismes, clanismes, privilèges, coups bas, complots, bluffs, Mensonges, missions,parfois inutiles, pour se sucrer, ainsi que pour leurs familles, et proches sans un plus, Où un apport supplémentaire pour le sport algérien noyé,de plus en plus, dans la dégradation,
    Et dans la médiocrité des contres-performances,
    Ils sont incapables de former une équipe nationale de foot avec des nationaux issus du championnat national dit « professionnel…..?! » très médiocre, du business-maffieux, du blanchissement de l’argent recyclé,
    Et mal acquis)
    Dans les institutions sportives algériennes qui les avaient rendues asphyxiées,
    Bureaucratiques de missions, de réunions, et de paperasses inutiles, paralysées, et stériles

    Après les J.O de Rio 2016, on va pas,encore, tirer, à nouveau, les bonnes leçons de nos échecs,
    La fuite irresponsable, en avant,….. sans bilan honnete, et transparent, sans mesures disciplinaires,sans,……..

    Attention aux prochaines menaces d’échecs de nos footballeurs des « Fennecs du Desert »
    Pour World Cup 2018, Russia
    Le Nigéria, le Cameroun, et la Zambie, 03 gros calibres, et 03 os très durs à avaler
    Mr. Milovan Rajevac, le très compétent coach serbe, ne sera le seul responsable, en cas d’échec
    la FAF, et bien sur son président, « le puissant pouvoir froid, et secret »
    Qui tirent les ficelles derrières les rideaux noires, porteront une très grande; et une très lourde responsabilité, En cas d’échec pour les prochaines qualifications,au Mondial de Russie , en Juin 2018




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.