Farouk Ksentini : «Il y a dix-sept cas de justiciables passibles de la peine de mort»

Farouk Ksentini. New Press

Après quelques mois de tergiversations, le président de la Commission consultative de la protection et la promotion des droits de l’Homme (CCPPDH), Farouk Ksentini, a plaidé pour le rétablissement de la peine de mort contre les auteurs des enlèvements et assassinats d’enfants. Invité de l’émission «Dhayf essabah» (L’invité de la matinée) diffusée ce jeudi par la Chaîne I de la Radio nationale, Me Ksentini a estimé qu’«après mûre réflexion, nous avons trouvé qu’il était difficile d’abroger la peine de mort en Algérie, pour plusieurs raisons». «Il y a d’abord l’opinion publique qui nous interpelle. Il y a aussi des raisons religieuses qui rendent difficile l’abrogation de la peine de mort», a-t-il ajouté, tout en appelant à en réduire l’effet et à la circonscrire au seul cas des enlèvements et assassinats d’enfants. Selon lui, il y a actuellement, en Algérie, dix-sept cas de justiciables passibles de la peine de mort.

A la question de savoir ce qui justifierait, selon lui, un tel recours aujourd’hui, l’invité de l’émission radiophonique de la Chaîne I juge que «devant l’ampleur du fléau dans notre société, il y a bien lieu d’appliquer la peine de mort». «Nous écoutons les citoyens, dit-il, et nous constatons que dans leur majorité écrasante, ils réclament le rétablissement de la peine de mort contre les auteurs reconnus des enlèvements et assassinats d’enfants». Et de poursuivre : «Le principe de la démocratie nous impose de nous plier à la volonté de la majorité. Suivant cette logique, à la fois simple et saine, nous ne pouvons qu’approuver cet avis», a-t-il tranché.

Cette déclaration du président de la Commission consultative de la protection et la promotion des droits de l’Homme, qui reflète généralement l’opinion dominante au niveau des centres de décision, prélude-t-elle à une démarche officielle qui serait introduite prochainement pour demander le rétablissement de la peine de mort pour ce cas spécifique relatif à l’enlèvement et assassinats des enfants ? Son ton assuré et véhément le laisse penser sérieusement.

R. Mahmoudi

Comment (26)

    Bachir
    23 septembre 2016 - 14 h 41 min

    Si on applique la charia il n
    Si on applique la charia il n’y aura plus de crime et vol

    Mohamed El Maadi
    16 septembre 2016 - 12 h 15 min

    Malheureuseument il y a de
    Malheureuseument il y a de plus en plus de tueur en serie en Algerie et qui mettent nos enfants en danger.La peine de mort s’impose mais egalement pour les traites a la patrie

    reflexe
    16 septembre 2016 - 10 h 28 min

    Attention! La peine de mort
    Attention! La peine de mort est décidée par l’homme qui n’est pas infaillible ! La peine de mort une fois exécutée ne se répare plus même si on démontre l’innocence de la personne exécutée. On a vu plusieurs cas d’innocents exécutés aux usa et en France avant l’abolition de la peine de mort.
    Pour ceux qui font appel à la religion pour réclamer la peine de mort, il faut dire que si Dieu ne se trompe jamais (par définition), l’homme quand à lui est fait de mal et de bien. On naît pas assasin et on naît pas juge on le devient dans une société qui évolue toujours… un assassinat est un échec de toute une société

      W19 - TP
      16 septembre 2016 - 12 h 16 min

      La peine de mort n’est un
      La peine de mort n’est un assassinat de la societe contre un homme, mais la neutralisation definitive d’une personne qui a le gout du meurtre en elle et qui, si elle reste vivante, recidivera. Les assassinats de Nihal et les autres sont les echecs de quoi ? Que je sache l’Algerie n’est pas une dictature et les services de police et de justice sont capables de determiner la culpabilite definitive d’un assassin. Ce n’est peut-etre pas la solution parfaite la peine de mort. Soit. Mais laisser un psychopathe en liberte, voire le relacher apres la prison apres de tels meurtres c’est offrir les enfants en sacrifices a ces monstres. En effet, on ne nait pas assassin et il faudrait travailler serieusement sur la question de l’alteration de la conscience humaine. En attendant, la protection des enfants, des faibles est un imperatif majeur, sinon c’est laisser la societe devenir un zoo pour gens perturbes. Sans compter la vengeance populaire si la justice etatique ne fait pas son travail. Car le contrat social entre un peuple et son etat, c’est que le peuple renonce a sa violence de vengeance en echange d’une violence etatique ordonnee et structuree. Avec ce genre d’arguments, la decennie noire serait devenue notre horizon quotidien. La violence organisee et legitimee pour la protection de la societe est necessaire dans ces cas, sinon c’est le chaos. Qui reprocherait aujourd’hui a l’ANP d’avoir retrousee ses manches pour sauver la nation algerienne ? Personne de sense. Maintenant c’est la justice algerienne qui doit retroussee ses manches et juguler par tous les moyens de vie la violence sociale et, quand il le faut, pas un moyen definitif dans certaines actes. C’est vital pour sauver le corps social algerien, sinon c’est la porte ouverte a la banalisation de la violence la plus cruelle. Quand on est dans le cambouis, on n’a pas le choix d’agir parfois. Les enfants sont les personnes les plus fragiles de la societe. Entre un enfant et un adulte, le choix est fait. Sinon c’est une pensee diabolique d’ordre sacrificiel. Il faut arreter de penser avec un logiciel francais et ses valeurs (fondees par une revolution terroriste), mais bien avec un logiciel de gestion sociale proche de la loi naturelle : tu ne feras pas a autrui ce que tu ne veux pas toi-meme subir. Ce logiciel des droits de l’homme a la francaise est perime, inefficace et etrangement du cote de l’agresseur.

        reflex
        16 septembre 2016 - 16 h 30 min

        Je ne pense pas raisonner
        Je ne pense pas raisonner avec un logiciel ni français ni autre et je n’ai aucun complexe au sujet de la société française…
        Mais à mon sens vous faite une grave erreur en comparant l’assassinat de quelqu’un qui est menoté et les genoux par terre à celui quand tue les armes à la main et qui est prêt à tuer. Oui pour neutraliser les assassins et encore mieux les éviter. C’est là le travail de toute la société à commencer par l’école et la lutte contre la violence et toutes les types de violences qui fabriquent des assassins. C’est à ce niveau qu’il faut mener la réflexion.

      Mohamed El Maadi
      16 septembre 2016 - 12 h 19 min

      Aujourd’hui avec tout les
      Aujourd’hui avec tout les moyens techniques et scientique l’erreur est minimes. Mais on fera mettre en place un dispositif pour que le condamné puisse faire des recours en grace apres réexamen de son dossier.

        reflex
        16 septembre 2016 - 16 h 02 min

        La justice n’est pas une
        La justice n’est pas une science exacte.
        Minime soit elle l’erreur, on ne peut pas se permettre de ôter une vie. Faire tout pour empêcher les meurtres oui bien évidement. Mais on ne doit pas lutter contre les meurtres avec des meurtres ! On ne doit jamais juger avec les sentiments mais avec la raison ! Toutes les études ont montré que les meurtres n’augmentent pas quand on aboli la peine de mort. Aux usa la peine de mort n’a pas diminué le nombre de meurtres qui est toujours en augmentation.

    Déféré
    16 septembre 2016 - 10 h 15 min

    Que des têtes de crapules.
    Que des têtes de crapules.

    TRINITA
    16 septembre 2016 - 8 h 54 min

    DESIGNER UN PRESIDENT MORT EN
    DESIGNER UN PRESIDENT MORT EN FAUTEUIL ROULANT COMME PRESIDENT A VIE EST PASSIBLE D UNE PEINE DE MORT.ACCORDER UN POSTE DE VICE PRESIDENT DE L APN A UN TUNISIEN VOLEUR ET HAGARD EGALEMENT..UN CHEF DE L ANP COMME GAID SALAH LE VIEILLARD ET SON ENORME VENTRE EST MILLE FOIS PASSIBLE DE LA PENDAISON.ALORS KSITINI VA TE COUCHER ET LAISSER PARLER MAITRE AIT LARBI MOKRANE OU AUTRE BRAHIMI ……TOI TU ES UN BENI OUI OUI

    Anonymous
    16 septembre 2016 - 8 h 41 min

    17 c’est tout .ce qui prouve
    17 c’est tout .ce qui prouve que notre justice ne fait pas son travail avec tout ce qu’on voit en faits divers grave.

    Anonymous
    16 septembre 2016 - 8 h 32 min

    Vous jouez de vos emotions
    Vous jouez de vos emotions comme des petits gamins. Elle est ou la difference entre un enfants de 4 ans et un jeune de 20. Tous 2 des etres humains non. Alors ou vous etes pour la peine de mort pour tout crime premedité ou vous etes contre.

    bonsens
    16 septembre 2016 - 5 h 29 min

    Oui on est tous d’accord
    Oui on est tous d’accord pour le retablissement de la peine de mort, mais moi je ne vois aucune difference entre l’assassin d’un enfant ,d’un vieillard ,d’une femme ou d’un adulte.
    Un meurtier est un meurtirier c tout.
    Un assassin avec premiditation quelle que soit la victime meriterait d’etre pondu , fusillé ou guillotinné et ce n’est pas moi qui le dit c hokmou Allah (SWT)ds la chari3a el islamia.
    C vrai que le meurtre d’un enfant est crapuleux mais rien ne peut justifier le meurtre d’un adulte innocent donc pas d’amalgame svp la mort pour tous les assassins c tout !

    Benhabra brahim
    16 septembre 2016 - 0 h 35 min

    Cette affaire de peine de
    Cette affaire de peine de mort est devenue genante.Aors a ce moment la je pense a une solution qui pourra arrenger tout le monde????!!!…Les mettre tous dans une fusee et les envoyer sur la face cache de la lune ou sur mars…….ils sont mort pour la science!!!!…qui dit mieux,,,

      Anonymous
      16 septembre 2016 - 8 h 28 min

      Le jour ou tu auras la
      Le jour ou tu auras la technologie pour aller sur la lune, sois sure que ce jour la cette question ne sera plus qu’un tres tres vague souvenir dans la tete de tes future grand grand grand grand……..enfants

    La Cigale
    15 septembre 2016 - 20 h 52 min

    Le talion est légiféré par
    Le talion est légiféré par Allah dans sourate al Baqara et sourate al Maida.

    (Oh les croyants On vous a prescrit le talion au sujet des tués) 2/178

    (C’est dans le talion que vous aurez la préservation de la vie, oh vous doués d’intelligence, ainsi attendriez vous à la piété) 2/179

    (Et nous y avons prescrit pour eux, vie pour vie, œil pour œil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion.) 5/44

    L’imam Boukhari rapporte : (Et si quelqu’un est tué, son plus proche a le droit de choisir deux choses, soit la compensation (prix du sang) ou la vengeance en faisant tuer le meurtrier .)

    Les conditions d’application du talion:

    1, La préméditation: c’est à dire la volonté d’assassiner la personne à l’aide d’un objet dont l’utilisation est connue pour avoir la capacité de tuer (couteau, arme à feu…).

    2, Que le meurtrier soit pubère et doué de raison, il n’y a pas de divergence entre les gens de science sur le fait qu’il n’y a pas de talion pour un enfant ou un fou qui tuerait une personne.

    3, La volonté de tuer est-elle une condition ?
    L’imam Abou Hanifa ainsi qu’une parole de l’imam Chafii voient que la personne qui a été contrainte de tuer autrui ne mérite pas la peine du talion en raison de la parole du prophète « Certes, Allah pardonne à ma communauté, leurs erreurs, leurs oublis et les actes commis sous la contrainte». (Rapporté par Ibn Madja, 2033 et cité dans Sahih al-Djami, 1731).

    Ils disent que celui qui est contraint n’est qu’un objet dans la main de celui qui le contraint.

    L’imam Malik, Ahmed et la deuxième parole de l’imam Chafii affirment que même la personne qui a été contrainte se voit appliquer la peine du talion.

    4, Que le sang de la victime soit interdit (ma’soum): Si cette dernière est belligérante, adultérine ou apostat il n’y a pas de talion.
    Le prophète a dit: « Il n’est pas permis de verser le sang d’un musulman qui témoigne qu’il n’y a d’autre divinité qu’Allah et que je suis l’Envoyé d’Allah, sauf dans ces trois cas : l’époux adultère, le coupable d’un meurtre et l’apostat qui abandonne la communauté musulmane ».

    5, que le meurtrier ne soit pas un père de la victime. Ceci est l’avis de la majorité des gens de science dont Abou Hanifa, Chafii, Ahmed et Ishaq de même que ceci est rapporté de Omar ibn al Khattab .
    Ibn Abbas rapporte du prophète : on ne tue pas un père pour son fils.(sahih li ghairihi, rapporte par Tirmidhi, ibn Maja et il a un chahid fort).

    6, Qu’il y a entre la victime et le meurtrier une égalité en matière de religion et de liberté.

    Ceci comprend deux choses:

    1, Un musulman n’est pas tué pour un mécréant. Les savants sont unanimes pour dire qu’un musulman tuant un mécréant belligérant ou ne possédant ni de pacte de paix ou n’étant pas un « dhimmi » n’est pas sous la loi du talion. La majorité des gens de science vont même jusqu’a dire qu’un musulman ne peut être en aucun cas tué pour le meurtre d’un mécréant que celui ci soit belligérant ou dhimmi et ceci est l’avis rapporte de Omar, Othman, Ali, Zaid ibn Thabit et Mou’aouia de même que ceci est le madhab de Malik, Chaffi, Ahmed, Sofian at Thawri, d’el Aouza’i, ibn Moundhir…
    Boukhari rapporte d’Ali qu’un croyant ne peut être tué pour un mécréant.

    Abou Hanifa est lui de l’avis que le musulman tuant un dhimmi peut être tué et c’est appuyer sur un hadith fiable.

    2, Les savants ont divergé sur l’application du talion pour un meurtre d’esclave par un homme libre.

    La majorité des savants voient que le talion ne peut être appliqué dans ce cas tandis qu’Abou Hanifa et Daoud voient l’application du talion même dans ce cas.

      W19 - TP
      16 septembre 2016 - 6 h 55 min

      Excuse-moi pour mon ton. Ton
      Excuse-moi pour mon ton. Ton explication est surement interessante. Mais franchement je m’en fous de ces maitres et de ces eternelles conditions a croire qu’on est dans une ecole juive a couper les cheveux en quatre au lieu de reflechir par la logique. Le Coran est plus utile seule que tous ces maitres reunis. Une personne a tue dans le but de tuer, d’agresser et non de se defendre. La personne visee est innocente de tout, La personne visee est dans l’incapacite totale et formelle de se defendre a coups egals (un enfant !). Le crime, en plus !, s’accompagne de tortures inouies. Par consequent c’est la loi du talion : la mort pour le criminel. Point barre. Durant la decennie noire, on coupait les cheveux en quatre. Or des gens agressaient, poussaient a l’anarchie, tuaient des femmes, des enfants, des vieillards tous innocents. Il a fallu dix ans pour que les gens comprennent que face a l’agression, la defense est legitime. Et il faut encore vingt pour realiser les choses, voire plus. La peine de mort doit s’appliquer sans sourciller pour les enfants : qu’il s’agisse de trafics d’organes, de vols d’enfants pour couple sterile, de tortures, de crimes, de pedophilie. La sentence doit tomber sans crainte. Le mal d’ou qu’il vienne doit etre eradique, sinon c’est toute la survie mentale d’une societe qui est en jeu.

    un simple citoyen
    15 septembre 2016 - 20 h 38 min

    ENTIÈREMENT D’ACCORD AVEC
    ENTIÈREMENT D’ACCORD AVEC VOUS MONSIEUR KSENTINI .pas de pitié , aucune pour ces monstres!!!

    Citizen Kane
    15 septembre 2016 - 20 h 22 min

    Je suis pour la peine de mort
    Je suis pour la peine de mort de la personne reconnue coupable du meurtre d’un enfant innocent et je vais encore plus loin, la même peine de mort pour les pédophiles et pour toute personne reconnue coupable de crime et d’assassinat d’une personne âgée sans défense, car un pays qui ne défend pas et qui ne protège pas ses enfants et ses vieux n’a pas le mérite de s’appeler un pays et est condamné à disparaitre et être emporté par le tourbillon des ténèbres.
    Ces exécutions devraient être télévisées et médiatisées pour que ça serve d’exemple afin de faire penser et repenser à ces personnes mal-intentionnées avant de passer à l’acte. Si ça ne tenait qu’à moi, ces personnes devraient être lynchées par tout le monde ensuite pendus haut et court publiquement.
    Pour ces ligues de défense de droit de l’Homme ou les associations du gauche, je respecte votre travail en défendant les innoncents mais là dans ce cas là, ne me taxait pas d’extremiste religieux ou d’extreme droite ou fasciste car rester indifférent et froid devant l’assassinat des enfants et des personnes âgées c’est que nous avons perdu notre humanité et ça va de la sauvegarde de la race humaine.

      Anonymous
      15 septembre 2016 - 21 h 53 min

      Oui oui oui oui milles fois
      Oui oui oui oui milles fois OUI pour la peine de mort contre les assassins des enfants et des vieilles personnes sans défense.

      Anonymous
      16 septembre 2016 - 7 h 36 min

      Il faut ajouter aussi les
      Il faut ajouter aussi les crimes commis sur des femmes généralement sans défenses!!!

    SMCO
    15 septembre 2016 - 19 h 54 min

    Les enlèvements et
    Les enlèvements et assassinats des innocents enfants sont des crimes abominables, nécessitent le châtiment à la mesure du crime. Mettre ses criminels en prison à vie ou même un jour pourront bénéficier de la grâce est une injustice non seulement aux familles des victimes mais aussi au peuple qui continuerait à financer leur détention. Les USA qui proclame la démocratie, 40 états sur 50 appliquent la peine de mort pour des crimes moins écœurants que l’assassinats des enfants.

    W19 - TP
    15 septembre 2016 - 19 h 07 min

    La peine de mort concernant
    La peine de mort concernant les crimes d’enfants doit etre retablie au plus vite. Il est impensable de laisser ces ordures s’en tirer et laisser ces enfants martyrs mourir une seconde fois sans leur rendre justice.

    Anonymous
    15 septembre 2016 - 18 h 15 min

    « Des justiciables PASSIBLES
    « Des justiciables PASSIBLES de la peine de mort ». La belle affaire.
    Qu’il nous dise plutôt combien il y a de terroristes auteurs d’attentats et de crimes de sang terroristes qui ont été jugés et CONDAMNÉS à la peine de mort et sont.en attente de leur exécution…

      Anonymous
      15 septembre 2016 - 21 h 55 min

      Ceux là aussi doivent être
      Ceux là aussi doivent être exécutés sans pitié aucune.

      oui et les barbus alors?
      15 septembre 2016 - 22 h 03 min

      et aussi combien sont en
      et aussi combien sont en villégiature à l’étranger à l’image de tous les assassins qui nous narguent depuis ls pays arabes ou européens ? madani hadam et consorts, la peine de mort pour les meurtriers d’enfants ok mais les femmes alors ? ce sont des êtres faibles et vulnérables il faut les protéger! en tout cas moi ce que je réclame c’est la peine de mort pour les barbus et les trafiquants de drogue d’urgence

      Aherbebou
      15 septembre 2016 - 23 h 00 min

      -Tout á fait avec vous. La
      -Tout á fait avec vous. La charte pour la réconciliation exclue ces fanatiques sanguinaires qui ont pris les armes contre leur pays et leur peuple.Qu’attend-t-on donc ? Il faut passer aux actes maintenant! Si non les conduire au Sahara et les enterrés vivants.Comme ca le soleil agira en anti-parasites pour éviter toute Propagation de mivrobe ou de Virus produits par les cadavres de ces « Djifa »..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.