Le ministère de l’Education retire un manuel scolaire et ouvre une enquête

Le ministère a décidé l'ouverture d'une enquête. New Press

Le ministère de l’Education nationale décide le retrait immédiat du manuel de géographie de la première année moyenne, suite à la constatation d’une erreur dans une page du manuel, a indiqué, ce jeudi, un communiqué du ministère.

«Suite à la constatation d’une erreur dans une page du manuel de géographie de la première année moyenne, édité par l’Entreprise nationale des arts graphiques (Enag), le ministère de l’Education nationale a pris la décision de procéder au retrait immédiat du manuel en exigeant de l’éditeur d’apporter les rectifications nécessaires». «D’autre part, ajoute le communiqué, le ministère a décidé l’ouverture d’une enquête et confirme que la version homologuée du manuel en question ne comportait pas cette erreur, laquelle relève de la responsabilité de l’éditeur en question».

Le ministère de l’Education nationale procédera au retrait immédiat du manuel en exigeant de l’éditeur concerné de changer la page qui comporte l’erreur par une autre comportant des informations exactes, précise une source responsable du ministère.

R. N.

Comment (31)

    MALIKA20
    17 septembre 2016 - 16 h 25 min

    HAMOUDI (non vérifié)

    HAMOUDI (non vérifié)
    16 Sep 2016 – 18:05

    comme vous l’explique les damnes de l… (non vérifié)
    16 Sep 2016 – 19:03 tout se passe sous le contrôle du ministère. dans un pays juste et de droit, le ministre démissionne et il est jugé. benghabrit est responsable et elle le sait, seulement elle se sait bien protégée, et elle va passer son temps à faire des enquêtes juste pour nous leurrer




    0



    0
    les damnes de la terre
    16 septembre 2016 - 20 h 57 min

    Je viens de suivre sr une
    Je viens de suivre sr une chaine que je deteste mais ce qui m a attire c la qualite de l invitee en l occuremce un temoignage de la directrice de l edition au niveau de l’ENAG a ce titre elle est responsable de l edition des livres scolaires.D apres ses propos l entreprise n est nullement concernee par cette erreur puisqu elle n est pas habilitee a se prononcer sr les programmes et ce qui a ete edite est fait sous la direction d une commission en charge de la conception des programmes sous tutelle du ministere.L Erreur s est produite lorsqu on a voulu change la carte primaire contenu ds la version homologuee- ou la palestine figurait en bonne place- ,parceque elle n etait pas suffisamment lisible par une autre carte plus lisible et c la que l erreur a ete commise ,du copier coller.Cela s est produit avec l agent infographe sous la suprevision du president de la commission.




    0



    0
    les damnes de la terre
    16 septembre 2016 - 18 h 03 min

    La ministre par qui les
    La ministre par qui les scandales se succedent.La faute n incombe pas a l editeur mais plutot le miinistere de l education par le biais de lONES.Il est connu que ds ce genre d edition qu elle soit d un manuel scolaire ou tt autre manuel ,on procede ds in 1 er temps a imprimer un exemplaire qu on remet a l auteur qui est. en l occurence ds ce cas lONES pr proceder a des correctifs si necessaire,une fois que cela est fait on donne l ok pr l imprimeur d editer la quantite fixee ds le bon de commamde.Or ce qui ressort du communique du ministere cette procedure n a pas ete suivie et c la que reside l erreur.Faire reference que la version hommologuee ne contenait pas cette erreur ne justifie nullement que votre responsablite n est pas mise en cause.En un mot cela denote que ce travail est fait d une facon expediditive.Quant on a aucune emprise sr le secteur,le mieux c de se retirer.




    0



    0
      les damnes de la teree
      16 septembre 2016 - 18 h 51 min

      Correctif:Il fallait lire
      Correctif:Il fallait lire ONPS au lieu d ONES.




      0



      0
    HAMOUDI
    16 septembre 2016 - 17 h 05 min

    Au lieu de s’occuper de ce
    Au lieu de s’occuper de ce que disent ces crétins d’islamistes et surtout des hypocrites comme Makri et Djaballah, il faut juste donner le nom de l’entreprise d’édition avec qui le Ministère de l’Éducation Nationale a signé un contrat pour reproduire les manuels ! C’est cette entreprise qui est responsable et non Benghrebit. D’ailleurs, Il est même fort possible que les responsables de cette entreprise sont des islamistes en djellaba à longue barbe ou en tenue Afghane ! Ce n’est pas Benghebrit qui est responsable de cette grave erreur politique car l’original de la maquette du livre ne contient pas cette erreur !! Donc, ya les hypocrites islamistes haineux envers une femme, occupez vous d’abord de vos prières quotidiennes, ce que vous savez faire le mieux et c’est normal., et je vous conseille de ne pas les rater sinon vous risquez de perdre le visa pour le paradis avec ses vierges, son eau de zemzem et ses vergers !!




    0



    0
    Anonymous
    16 septembre 2016 - 15 h 14 min

    Il ont remplacé l’Algérie par
    Il ont remplacé l’Algérie par la France je crois je jure sur la tête de saidani




    0



    0
    URGENT
    16 septembre 2016 - 12 h 56 min

    les braconniers du golfe sont
    les braconniers du golfe sont de retour dans notre sud apres une accalmie qui n’a duré que 2 mois
    N’y a t’il personne dans ce foutu pays pour dire stop à cette mascarade
    Que font les soi disant association pour la protection de la faune
    Sommes nous devenus un peuple débile qui n’a aucune ghira pour son pays
    je lance un appel préssent à AP de faire une enquête sur ce carnage qui n’a que trop duré
    Les gens ont en marre




    0



    0
      Abdelkader
      16 septembre 2016 - 15 h 00 min

      Les gens du Golfe sont les
      Les gens du Golfe sont les pires poisons pour notre culture.




      0



      0
    New kid
    16 septembre 2016 - 11 h 03 min

    Ne sachant la cause réelle de
    Ne sachant la cause réelle de cette ânerie monumentale commise à mes yeux par les deux parties, sottise qui coûtera cher à l’état, que cela soit le ministère de l’éducation ou cette entreprise étatique, certains ose dire qu’Israël a été substituée à la Palestine. ( chose faite grâce a l’Arabie Saoudite)
    Le ministère de l’éducation aurai du lire le « proof » avant de placer ces livres devant les yeux des élèves. Pour moi les deux parties sont coupables d’incompétences grossières. Des têtes doivent tomber!
    L’état étant présent dans toutes ces stupidités, l’état de droit étant défaillant seul le déficit s’accentuera pour ce gouvernement qui fera appel à sidi Saïd to come and cook the books !




    0



    0
    lhadi
    16 septembre 2016 - 8 h 21 min

    Qu’une insurrection des
    Qu’une insurrection des consciences se fasse pour affranchir l’Algérie adamantine de la tutelle des tailleurs de pierres qui ont érigé l’obésité du médiocre comme une valeur suprême. Appelons un chat un chat ! Le travail de Sisyphe dans lequel nous a habitué madame la ministre de l’éducation nationale prend source dans le bricolage permanent. Ainsi, vouloir infuser l’idée que c’est les puces des chiens qui font miauler les chats pour échapper à l’emprise de ses erreurs et ses errements ne joue pas un rôle de catalyseur dans les débats intellectuels et politiques. Que madame la ministre cesse d’avoir les yeux rivés sur le balancier politique. Je l’invite à.se pencher sans préjugé, mais avec le souci du citoyen algérien et de sa culture, sur les problèmes actuels, elle contribuera beaucoup plus efficacement à leur solution que si elle se mettait au service des penchants et des passions aveugles qui ne peuvent qu’ajouter aux malheurs du peuple algérien, qui n’a que déjà trop souffert. Analyser la situation et planifier la démarche adéquate en vue d’une efficacité maximale : tel doit être le rôle d’un ministre d’action, de réflexion, de convictions mais aussi réaliste. pour comprendre que l’Algérie possède incontestablement une personnalité et une culture propres, marquées par l’histoire ancienne, l’islam, le patrimoine arabe et l’influence de la civilisation européenne moderne, et l’esprit Algérien ressemble à l’esprit européen. Les buts de l’éducation et le contenu de l’enseignement doivent tenir compte de cette identité algérienne et de ces particularités culturelles, dans la vision de l’avenir de la culture algérienne et dans son programme pour la formation des nouvelles générations. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
      Mlaoua
      16 septembre 2016 - 13 h 36 min

      hadi (non vérifié)

      hadi (non vérifié)
      16 Sep 2016 – 09:21

      …………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

      Monsieur vous écrivez: « Pour comprendre que l’Algérie possède incontestablement une personnalité et une culture propres, marquées par l’histoire ancienne, l’islam, le patrimoine arabe et l’influence de la civilisation européenne moderne »….Pour vous la dimension Amazigh que vous avez délibérément omis de citer est une invention de quelques personnes que vous jugerez,comme des ennemis de l’Algérie n’est ce pas?Mettez-vous dans votre tête que depuis le 10 eme siècle,ce sont les Amazighs qui avaient régné, avec leur empire, sur toute l’Afrique du nord.Il n’est pas utile de vous citer des noms puisque ils sont nombreux.Quant à tenter à arriver à nier ou ignorer le rôle de cette population autochtone(majoritaire)qu’elle avait joué dans son pays,il faut avoir l’esprit d’un colonisateur.




      0



      0
        lhadi
        16 septembre 2016 - 15 h 43 min

        Je vous invite à relire cette
        Je vous invite à relire cette phrase. fraternellement lhadi ([email protected])




        0



        0
      TRAFALGAR
      16 septembre 2016 - 21 h 39 min

      @lhadi (non vérifié), tu es
      @lhadi (non vérifié), tu es un pur produit de l’école du FLN d’obédience arabo-islamiste pur et dur de 1962. Et en plus, tu es en train de mentir d’une manière effrontée ! Tu veux nous faire croire que Benghebrit a complètement chamboulé le programme arabo-islamiste de l’école algérienne conçue par « Taleb Ibrahimi and Co », alors qu’il n’en ai rien puisque la Ministre a simplement voulu introduire quelques heures de langue étrangère (surtout l’anglais et le français) et plus particulièrement introduire de nouvelles méthodes pédagogiques moderne d’apprentissage qui font appel au raisonnement, à la raison et à l’éveil de l’enfant. Même Ghoul l’islamiste et l’artisan de l’autoroute qui ne finit jamais en temps et en argent, même ton « brizidène » le fauteuil roulant sont d’accord ! Il n’y que des gens comme toi, comme Makri, comme Djaballah, Ali Belhadj et Abassi Madani qui sont contre et qui mentent sur la méthode Benghebrit, alors que ce sont des musulmans ! Théoriquement, un musulman ne doit pas mentir ou critiquer pour critiquer ! C’est haram ! Ya si @lhadi (non vérifié), je sais que tu dois pouvoir faire, toi qui a eu la chance d’avoir appris et maîtrisé la langue française (çà se sent), la comparaison entre les méthodes d’apprentissage des pays avancés et celles de l’Algérie pour conclure que la méthode algérienne privilégie le par-coeurisme, l’apprentissage par la répétition et par la récitation restituée sans aucun effort de compréhension. A l’école de la « république » algérienne on fait comme dans les zouiyas et les mosquées pour apprendre le Coran en hochant et en balançant la tête ! Fait un tour dans les écoles primaires algériennes tu entendras souvent les élèves ânonnaient et répéter en chœur ce que leur dit leur maîtresse. Même l’apprentissage de la langue arabe proprement dite se fait sur la base d’exemple dee versets coraniques alors que tu sais pertinemment que la langue anglaise ou la langue française, par exemple, ne s’apprennent pas sur la base de la Bible ou des l’Evangiles! Cette méthode algérienne surannée et dépassée est bonne pour apprendre le Coran en hochant de la tête, c’est vrai, mais pour les mathématiques, les sciences naturelles, la géographie et l’histoire c’est tout autre chose ! Alors, va rejoindre tes amis du sérail et leur acolytes islamistes et laisse tranquille Madame Benghebrit ! Demain quand tu ferras tes prières, remercie Dieu d’avoir pu apprendre le français en plus de l’arabe afin d’intervenir sur le Net comme tu le fais pour vilipender Benghebrit et pour marchander avec des mécréants, comme moi !!




      0



      0
        lhadi
        17 septembre 2016 - 18 h 45 min

        Réquisitoire sans fondement.
        Réquisitoire sans fondement. Ceci étant, il ne vous pas échappé que mon patriotisme ne s’accommode pas avec cette république de copains et de coquins qui a érigé l’égoïsme, pour ne pas dire l’obésité du médiocre, comme une valeur suprême et in fine obère toute chance de développement d’un Etat fort, d’une république solide, d’une Algérie moderne apte à faire face au défis et aux enjeux qui nous assaillent. fraternellement lhadi ([email protected])




        0



        0
    Anonymous
    16 septembre 2016 - 8 h 20 min

    Cette entreprise n’à pas
    Cette entreprise n’à pas commis une erreur c’est simplement une incompétence, cette entreprise aurait dû constater son erreur avant de diffuser cet ouvrage..Si c’est la ministre qui a constaté l’erreur les dirigeants de cette entreprise doivent jeter le tablier.




    0



    0
    Tinhinane
    16 septembre 2016 - 0 h 40 min

    Les ennemis internes et
    Les ennemis internes et externes de l’Algérie ont deux cibles:

    – maintenir le système de l’éducation dans son état de l’obscurantisme wahhabite
    – salir le ministre des affaires religieuses qui a à maintes fois remis les wahhabites internes et externes à leur place
    On dirait que ces ennemis sont bien enracinés et ne veulent rien lâcher.




    0



    0
    Kahina
    15 septembre 2016 - 23 h 00 min

    Les wahhabites ont le bras

    Les wahhabites ont le bras long en Algérie. Ils sont prêts à tous les jeux de sales.
    Ils ne veulent pas laisser Mme la ministre travailler.
    Ces partis de la barbe et des sandales s’investissent juste pour la perte du pays. C’était pas un erreur, mais intentionnelle pour détruire l’actuelle ministre de l’éducation.e
    Les ennemis de l’Algérie ont des tentacules internes.




    0



    0
      kahina
      16 septembre 2016 - 0 h 26 min

      Corrections:

      Corrections:
      à tous les jeux sales
      c’était pas une erreur, mais c’était intentionnel




      0



      0
    W19 - TP
    15 septembre 2016 - 22 h 33 min

    Il faut dire l’erreur en
    Il faut dire l’erreur en question AP. Il concerne l’effacement du nom Palestine de son territoire historique au profit du nom Israel. C’est fort de cafe. Avec la rue portant l’effacement du nom Fernand Yveton, ca fait beaucoup tout de meme. Il faudrait qu’on nous dise bientot que nous ne sommes pas algeriens et que nous ne pouvons pas etre nous-memes. Allons bon ! Il ne faut pas trop rever. Il faut savoir que nos vieux cousins irlandais connaissent plus notre histoire que ceux qui souhaitent changer notre crane et nous depersonnaliser.




    0



    0
      Mohamed El Maadi
      16 septembre 2016 - 13 h 17 min

      Ah bon!ils ont effacés le nom
      Ah bon!ils ont effacés le nom de la Palestine.

      C ‘est grave .Enfin cela ne m’etonne pas vu qui vous gouverne.




      0



      0
    Kahina
    15 septembre 2016 - 22 h 05 min

    J’aimerais bien savoir c

    J’aimerais bien savoir c’était quoi l’erreur. J’espère qu’ils n’ont pas annexé une partie de l’Algérie au makhzen.




    0



    0
    Quenelle
    15 septembre 2016 - 21 h 42 min

    L’erreur commise serait celle
    L’erreur commise serait celle-ci : sur une carte géographique la Palestine est remplacée par Israel ! ! !




    0



    0
    Anonymous
    15 septembre 2016 - 21 h 41 min

    S’agit-il d’une erreur ou
    S’agit-il d’une erreur ou d ‘une faute professionnelle, moi je pense plutôt que c’est une faute professionnelle, car la carte géographique en question n’as pas été tracée et rédigée par l’éditeur mais c’est une carte qui a été copiée et collée à partir d’internet par ceux qui avaient la charge de préparer ce livre, sans pour autant lire attentivement son contenu, de plus on a même tronquée cette carte en supprimant certaine parties du globe terrestre tel que l’Antarctique, bref vous n’avez qu’à visiter ce lien http://www.mapsofworld.com/world-maps/arabic.html




    0



    0
      Thidhet
      16 septembre 2016 - 0 h 31 min

      En tout cas, certains de nos
      En tout cas, certains de nos journaux (…) ne se donnent pas la peine de vérifier les cartes qu’ils utilisent. Ils vont sur Internet, et ils copient la première carte qui leur tombe sous la main. Souvent, il s’agit de cartes que même les organes de presse occidentaux les plus hostiles à notre pays se gardent d’utiliser, si vous voyez ce que je veux dire. J’ai remarqué d’ailleurs que le journal en question fait preuve d’une tiédeur un peu douteuse concernant la question du Sahara Occidental, par exemple.




      0



      0
    anonyme
    15 septembre 2016 - 21 h 36 min

    quelle était cette « erreur »
    quelle était cette « erreur » dans le manuel??? et pourquoi confier la réédition au même faiseur d’erreur??? alors qu’il devrait être poursuivi par l’Etat???




    0



    0
    Quenelle
    15 septembre 2016 - 21 h 27 min

    L’ENAG n’est pas la seule
    L’ENAG n’est pas la seule responsable !
    Pourquoi le MEN n’avait pas exigé au préalable que seul un tirage très limité se fasse et lui soit remis pour contrôle et vérification de la qualité de l’impression , de la conformité des contenus et de leur mise en forme et de la solidité de l’ouvrage et de sa non toxicité ( la qualité de la colle et de l’encre n’est pas toujours inoffensive) ?!
    Combien cela va coûter aux contribuables que nous sommes ?!
    Une hirondelle (la ministre) n’a jamais fait le printemps, dans le cas présent le professionnalisme !
    Par ailleurs, il n’est pas dit que les potaches victimes n’étudieront pas la géographie avec un mois de retard, au moins !
    TRAGIQUE !




    0



    0
    Ain defla
    15 septembre 2016 - 21 h 27 min

    Le Sahara occidental à été
    Le Sahara occidental à été joint au Maroc.vraiment c’est foutu,vendu .




    0



    0
      Thidhet
      16 septembre 2016 - 0 h 24 min

      Ne rêve pas trop, il s’agit d
      Ne rêve pas trop, il s’agit d’une erreur concernant la Palestine. Quant à l’erreur consistant à joindre le Sahara Occidental au Maroc, il n’y a qu’un seul pays qui la commet encore: le royaume enchanté de Mohammed 6




      0



      0
    anonyme
    15 septembre 2016 - 21 h 14 min

    Dans une carte géographique
    Dans une carte géographique Israel figure à la place de la Palestine, il faut être naïf pour croire à une telle erreur surtout que les livres sont contrôlés avant l’impression.
    Il parait que le lobby Séfarade est très présent en Algérie en haut lieu..




    0



    0
      Reda DZ16
      16 septembre 2016 - 9 h 15 min

      Tout à fait d’accord avec toi
      Tout à fait d’accord avec toi ! « ILS » sont bien présents en Algérie à TOUS les niveaux et dans TOUS les secteurs de la société… même au sein des plus hautes fonctions de l’armée et de l’Etat Algérien… Ce n’est pas une blague, mes frères ! C’est vraiment très sérieux !!! J’ai pu le constater par moi-même dans mon propre lieu de travail. C’est la stricte VERITE !!!




      0



      0
    le citoyen
    15 septembre 2016 - 20 h 57 min

    Il manque une information
    Il manque une information essentielle : de quelle erreur s’agit – il ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.