New York : une explosion «intentionnelle» fait 29 blessés

Des policiers sur les lieux de l'explosion. D. R.

Une explosion, survenue samedi soir dans le quartier de Chelsea à Manhattan, a fait 29 blessés, dont un grave, selon les pompiers de New York. Le maire de la ville, Bill de Blasio, a évoqué un «acte intentionnel». «Il n’y a aucune preuve pour l’instant d’un lien avec le terrorisme», a-t-il précisé, tout en soulignant que l’information restait «préliminaire».  L’explosion a eu lieu vers 20h30 (heure locale) sur la 23e rue, entre les 6e et 7e avenues, dans un quartier huppé très fréquenté le samedi soir, avec de nombreux bars et restaurants.

La cause immédiate de l’explosion n’a pas été précisée, mais des médias locaux évoquent une poubelle d’où l’explosion serait partie. La police a par ailleurs évoqué un second possible engin explosif qui aurait été retrouvé à proximité, sur la 27e rue, sans donner de détails, soulignant que l’enquête se poursuivait. Plusieurs témoins cités par les télévisions locales ont rapporté une violente déflagration, qui a retenti dans tout le quartier.

Du verre brisé était visible devant certaines portes et devantures de magasins, dont beaucoup ont très vite fermé. Cette explosion survient quelques heures après celle d’une bombe artisanale placée dans une poubelle à Seaside Park, dans l’Etat voisin du New Jersey. L’engin avait explosé sans faire de blessé près du parcours d’une course à pied organisée par les US Marines. Il était programmé pour exploser au moment où des centaines de coureurs de cette course de 5 kilomètres devaient passer près de la poubelle.

«Pas de menace terroriste particulière»

Mais le départ de l’épreuve ayant été retardé, l’explosion n’a fait aucun blessé. Bill de Blasio a indiqué samedi soir que l’explosion qui a secoué New York n’avait «pas de lien avec l’incident dans le New Jersey sur la base des informations disponibles à ce stade». «Il n’y a pas de menace terroriste particulière à ce stade contre la ville de New York», a ajouté le maire de New York. Il a néanmoins affirmé que les premières informations indiquaient que l’explosion résultait bien d’un «acte intentionnel», sans donner d’autres explications. La police a par ailleurs évoqué la possibilité d’un second engin explosif qui aurait été retrouvé quatre blocs d’immeubles plus loin, sans donner de détails, soulignant que l’enquête se poursuivait.

Cette explosion survient deux jours avant l’ouverture de l’Assemblée générale annuelle de l’ONU, à laquelle doivent participer de nombreux chefs d’Etat et de gouvernements. Les deux incidents de la journée de samedi ont également réveillé les craintes d’attentats, alors que le souvenir du 11 septembre 2001 reste profondément ancré dans la mémoire des New Yorkais.

R. I.

 

 

Commentaires

    TheBraiN
    18 septembre 2016 - 9 h 38 min

    Il ne manque que le passeport
    Il ne manque que le passeport ou la carte d’identité soigneusement oubliée par l’auteur de l’attentat .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.