Les lignes maritimes de transports de voyageurs suspendues dès mercredi prochain (ENTMV)

Les liaisons maritimes reliant les ports d’Alger-Azeffoun-Béjaïa-Jijel et El Djamila-Tipaza-Cherchell seront suspendues à compter de mercredi prochain, en raison notamment de la baisse d’activité, a indiqué jeudi l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENMTV). 

La suspension de ces deux lignes maritimes est due la fin de la saison estivale et à la baisse d’activité enregistrée après la rentrée sociale, explique l’ENTMV dans un communiqué. 

«Devant la réussite de ce mode de transport, à la satisfaction de la clientèle, l’ENTMV reconduira cette expérience durant la saison estivale 2017 avec des perspectives d’extension du réseau de transport maritime urbain vers de nouvelles lignes», ajoute la même source.

Comment (3)

    Kapitain-Koek
    23 septembre 2016 - 6 h 49 min

    Le problème de ces bateaux,
    Le problème de ces bateaux, dont j’ai pris déjà un entre Alger-Ain Beniane c’est qu’ils sont en surcapacité, c-a-d surbonder à bloc. Au lieu d’avoir 100 passagers au maximum de sa capacité normalement prévu, là le bateau est surchargé, vous avez en katmini 300 voyageurs au moins qui prennent place à bord les uns collés au autres et entassés dans un brouhaha indecriptible . Le bateau quittent le port d’embarquement dangereusement en tangage. Il faut revoir l’organisation.




    0



    0
    Anonymous
    22 septembre 2016 - 22 h 48 min

    Déjà Fellag dans son sketch
    Déjà Fellag dans son sketch VAVOR LOSTRALIE nous le disait:/ les jeunes rêvaient et rêvent encore d’une embarcation même de fortune qui les mènerait non pas à Azeffoun mais ailleurs




    0



    0
    Rascasse
    22 septembre 2016 - 19 h 19 min

    Domage, au lieu de suspendre
    Domage, au lieu de suspendre par défaut de rentabilité on aurait pu diminuer les fréquences et garder ces lignes opérationnelles dans un but touristiques mais comme les gouvernants sont en « guerre  » contre le pauvre peuple alors celui-ci ne merite que la colère de ses gouvernants , voilà le mode de gouvernance chez nous la contrainte la contrainte et puis la contrainte




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.