Contre le retour des voitures d’occasion : le RND fait-il dans l’opposition ?

Seddik Chihab, porte-parole du RND. D. R.

Le Rassemblement national démocratique (RND) déclare son opposition à toute mesure autorisant le retour à l’importation de véhicules de moins de trois ans. Son porte-parole, Seddik Chihab, qui s’est exprimé aujourd’hui à l’émission «Actuel» de la radio Chaîne III, affirme que la formation dirigée par Ahmed Ouyahia trouve une telle mesure contraire à la volonté de l’Etat d’imposer des normes de sécurité élevées aux voitures commercialisées en Algérie afin de réduire la mortalité routière.

Le porte-parole du RND, qui a rappelé dans quelles conditions l’interdiction de l’importation de ce genre de véhicules a été faite, relève également le fait qu’une telle décision a émané d’un seul département ministériel sans qu’elle soit abordée dans un cadre multisectoriel. Pour lui, il faut une cohésion dans l’action gouvernementale. Cette cohésion ne peut se faire sans une discipline qui exige que les décisions se prennent dans des réunions ministérielles.

Seddik Chihab, qui assure que le RND continue de soutenir le gouvernement dans son action qui vise à instaurer une rigueur budgétaire, considère qu’il est inconcevable de laisser chaque ministère faire ce que bon lui semble. Le porte-parole du RND souligne que le soutien à l’action gouvernementale ne veut absolument pas la caution de toutes les décisions prises, parfois dans des cadres restreints.

La formation d’Ahmed Ouyahia fait-elle dans l’opposition ? Seddik Chihab assure que le RND œuvre pour la rigueur contre le laxisme. Le pays, selon lui, a besoin de plus de sérieux dans l’application des décisions et des mesures prises par le gouvernement. Commentant les bribes d’informations qui circulent sur l’augmentation des taxes, notamment de la TVA, le porte-parole du RND estime que le plus important n’est pas uniquement d’augmenter le volume des taxes mais, surtout, d’œuvrer à les recouvrer. Car plus d’un tiers des taxes ne sont pas recouvrées.

Le RND considère cette question comme primordiale dans le contexte actuel, marqué par la rareté des ressources financières. Pour Seddik Chihab, l’action du gouvernement doit être axée sur ce volet afin que l’Etat soit fortement présent sur le terrain.

Sonia Baker

Comment (31)

    Anonymous
    14 novembre 2016 - 13 h 14 min

    Le retour des voitures d
    Le retour des voitures d’occasion = distribuer la rente du pétrole à une nouvelle clientèle corrompue, et maffieuse




    0



    0
    Hlmt
    27 septembre 2016 - 15 h 02 min

    Et messieurs les politiques
    Et messieurs les politiques pourquoi ne pas importer des mobylettes et des bicyclettes pour les petite bourse qui ne peuvent pas s’offrir une voiture




    0



    0
    Anonymous
    27 septembre 2016 - 9 h 18 min

    Bizarre tout ça. Le RND
    Bizarre tout ça. Le RND (Bekhti Belaib, ministre du commerce) propose l’importation des véhicules de moins de trois ans et le RND (Seddik Chihab, Ouyahia, l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout) s’oppose à l’importation des véhicules de moins de trois ans. Le RND (Bekhti Belaib) contrattaque (containers de pièces de rechange non conformes et « bras long », suivez son regards)….et le match continu…jusqu’à la confection des listes et les élections parlementaires. !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.