Des associations dénoncent l’usage du nom de Bennabi à des fins «islamo-affairistes»

Une des nombreuses œuvres du penseur algérien Malek Bennabi. D. R.

Quatre associations ont dénoncé, dans une tribune parue dans Madaniya, un site qui combat l’instrumentalisation de la religion à des fins politiques, une série de réunions qui se sont tenues récemment sur le penseur algérien Malek Bennabi et qui «posent de sérieux problèmes en raison des doutes sur leur organisateur et des interrogations sur ses véritables intentions». L’association des amis de Malek Bennabi, le groupe de travail sur la pensée de Bennabi, la société d’études et de recherches sur la politique de civilisation et le comité chargé de préparer le colloque international sur l’actualité de la pensée de Bennabi pointent du doigt un ancien membre d’une école islamique de la banlieue parisienne, l’Institut international de la pensée islamique (IIIT) de Saint-Ouen. Ces associations suspectent la personne incriminée de «vouloir gagner de l’argent au nom de l’islam», en rappelant que l’institut en question a été fermé par les autorités françaises «à cause d’une grande opacité financière si propice aux enrichissements personnels» qu’il a lui-même dénoncés mais il dont il se serait «inspiré» pour créer sa propre «académie».

Les quatre associations soupçonnent cet «éternel étudiant» d’utiliser internet à des fins lucratives en dispensant des cours payants, à partir d’une autre ville française, Strasbourg, et suspectent une manœuvre visant à obtenir des financements publics. «L’utilisation du nom de Bennabi pour collecter de l’argent montre, hélas !, que cet apprenti-islamo-affairiste persiste dans son égarement qui lui vaut encore des frictions avec tous ceux qui découvrent ses manipulations», s’indignent ces associations. «Dans la présentation qu’il fait de lui-même, le promoteur de la nouvelle « académie » fait croire qu’il chercherait en premier à veiller à initier une pédagogie de l’islam en France par la promotion d’une éducation populaire désintéressée. Mais ses agissements prouvent exactement le contraire», relèvent-elles dans leur tribune parue dans Madaniya, un portail électronique qui compte au sein de sa rédaction, entre autres, des opposants démocratiques en exil originaires des pays du Golfe.

«Quiconque voudrait se conformer aux principes de l’éthique musulmane est amené à encourager toute initiative d’éducation populaire désintéressée pour endiguer la multiplication des instituts-pompe-à-fric», conseillent ces associations qui s’intéressent à la pensée du grand philosophe algérien auteur d’une pléthore d’ouvrages sur les problèmes liés à la civilisation musulmane.

Karim Bouali

Comment (26)

    passager
    25 septembre 2016 - 23 h 39 min

    Apprenons à ne pas juger les
    Apprenons à ne pas juger les gens avant de les avoir lu , Bennabi ecrit une trentaine de livres , il a eu des positions critiques à l’égard des politiques et des religieux , n’a t il pas critiqué les ulémas quand ils se sont occupés de politiques , alors pour ceux qui jugent sans lire , je les invite à lire ces extraits :

    1 er passage « Le monde musulman n’est pas un groupe social isolé, susceptible d’achever son évolution en vase clos. Il figure dans le drame humain à la fois comme acteur et comme témoin. Cette double participation lui impose le devoir d’ajuster son existence matérielle et spirituelle aux destinées de l’humanité. Pour s’intégrer effectivement, efficacement à l’évolution mondiale, il doit connaître le monde, se connaître et se faire connaître, procéder à l’évaluation de ses valeurs propres et de toutes les valeurs qui constituent le patrimoine humain ».Malek bennabi dans vocation de l’Islam 1954

    2 eme passage « La technique a aboli l’espace, il n’y a plus entre les peuples que la distance de leurs cultures… La science a aboli les distances géographiques entre les hommes mais des abîmes subsistent entre leurs consciences. Ainsi, les faits et les idées se contredisent. La terre est devenue une boule exiguë, extrêmement inflammable, où le feu qui prend à un bout peut se propager instantanément à l’autre bout. Il n’est plus possible de diviser les problèmes et les solutions, de faire de l’européanisme d’une part, et du colonialisme de l’autre… Ainsi commence une page nouvelle de l’histoire qui a pour titre : l’humanité doit être une ou cesser d’être ». malek bennabi dans vocation de l’Islam 1954

    3eme passage : « La culture, y compris l’idée religieuse qui est à la base de toute l’épopée humaine, n’est pas une science, mais une ambiance dans laquelle se meut l’homme qui porte une civilisation dans ses entrailles. C’est un milieu où chaque détail est un indice d’une société qui marche vers le même destin : son berger, son forgeron, son artiste, son savant et son prêtre mêlant leurs efforts… C’est cette synthèse d’habitudes, de talents, de traditions, de goûts, d’usages, de comportements, d’émotions, qui donnent un visage à une civilisation, et lui donnent ses deux pôles comme le génie d’un Descartes et l’âme d’une Jeanne d’Arc ». Malek Bennabi dans les conditions de la renaissance 1948

    4eme passage « La révolution algérienne a été une mise au banc d’essai de tout un peuple, la mise à l’épreuve de toutes ses valeurs humaines, de toutes ses catégories sociales. Et cette épreuve a montré la qualité des valeurs populaires de l’Algérie mais elle a mis à nu les tares incroyables de ce qu’on peut appeler une « élite » qui s’est révélée dénuée des qualités morales et intellectuelles qui font l’apanage d’une élite… La Révolution algérienne et le peuple algérien : un dépôt sacré entre des mains sacrilèges ou maladroites… La Révolution algérienne est l’œuvre d’un peuple qui n’a pas d’élite : l’historien y trouvera toutes les vertus populaires, mais aucune des qualités propres à une élite».Malek Bennabi dans temoignage pour un million de martyres.

    5eme passage « L’islam est une religion parfaite , Voilà une vérité dont personne ne discute , nous sommes musulmans, donc nous sommes parfaits. Syllogisme funeste qui sape toute perfectibilité dans l’individu en neutralisant en lui tout souci de perfectionnement. » Malek Bennabi dans Vocation de l’Islam 1954

    « Il y a un processus historique qu’il ne faut pas négliger sous peine de perdre de vue l’essence des choses, de ne voir que leurs apparences. Ce processus ne commence pas par la colonisation, mais par la colonisabilité qui la provoque. D’ailleurs, dans une certaine mesure, la colonisation est l’effet le plus heureux de la colonisabilité parce qu’elle inverse l’évolution sociale qui a engendré l’être colonisable : celui-ci ne prend conscience de sa colonisabilité qu’une fois colonisé. Il se trouve alors dans l’obligation de se « désindigéniser », de devenir incolonisable, et c’est en ce sens qu’on peut comprendre la colonisation comme une « nécessité historique ». Il faut faire ici une distinction fondamentale entre un pays simplement conquis ou occupé, et un pays colonisé. Dans l’un, il y a une synthèse préexistante de l’homme, du sol et du temps qui implique un individu incolonisable. Dans l’autre, toutes les conditions sociales existantes traduisent la colonisabilité de l’individu : dans ce dernier cas, une occupation étrangère devient fatalement une colonisation. Rome n’avait pas colonisé mais conquis la Grèce. L’Angleterre, qui a colonisé 400 millions d’Hindous parce qu’ils étaient colonisables, n’a pas colonisé l’Irlande, soumise mais irrédentiste. Par contre, le Yémen qui n’a jamais cessé d’être indépendant n’en a tiré aucun profit parce qu’il était colonisable, c’est-à-dire inapte à tout effort social. D’ailleurs, ce pays ne doit qu’au simple hasard des conjonctures internationales d’avoir conservé son indépendance. Le Maroc, bien qu’indépendant jusqu’en 1912, n’avait pas tiré profit de l’expérience de l’Algérie colonisée à ses propres frontières depuis un siècle. Et c’est seulement à partir du moment où il est tombé sous le joug de la colonisation qu’il a entrepris de véritables efforts de redressement sous l’impulsion de Sidi Mohamed Ben Youssef. Ainsi donc, la colonisation n’est plus la cause première à laquelle on puisse imputer la carence des hommes et la paresse des esprits dans les pays musulmans. Pour porter un jugement valable en ce domaine, il faut suivre le processus colonial depuis son origine, et non pas s’en tenir au seul moment présent : il faut le saisir en sociologue et non en politicien. On se rend compte alors que la colonisation s’introduit dans la vie du peuple colonisé comme le facteur contradictoire qui lui fait surmonter sa colonisabilité. Si bien que, par l’intermédiaire du colonialisme qui se fonde sur elle, la colonisabilité devient sa propre négation dans la conscience du colonisé, celui-ci s’efforçant alors de devenir non-colonisable… Une conclusion logique et pragmatique s’impose donc, c’est que, pour se libérer d’un effet, le colonialisme, il faut se libérer d’abord de sa cause, la colonisabilité ».
    On peut ne pas etre d’accord , mais on ne peut pas ignorer sous pretexte que l’auteur n’est pas kateb yacine , taous amrouche ,ou maameri comme l’a ecrit un intervenant , autrement dit par ce que l’auteur n’est pas issu d’une certaine region du pays…..




    0



    0
    W19 - TP
    24 septembre 2016 - 22 h 35 min

    C’est de la recuperation
    C’est de la recuperation fallacieuse. Ils meriteraient une plainte dans la tronche sans sommation.
    *** Bennabi est un penseur algerien, fidele a l’Islam, le vrai, pas celui qu’on tend de nous vendre depuis les sectes pourries des FM jusqu’aux wahhabites. Un nationaliste. Celui qui a mis en lumiere les raisons de la colonisabilite notamment par l’oubli de sa propre culture d’origine. Fanon a poursuivi cette idee avec la depersonnalisation. Il faudrait creer une fondation en Algerie au plus vite, avec l’accord de la famille, pour proteger la pensee de Bennabi des toutes les recuperations immondes de ces serpents. Quand l’etat algerien va proteger le patrimonial intellectuel algerien ? Des tas de penseurs algeriens existent et faire un centre de documentation et de recherche. Il faut proteger ce travail. D’autres intellectuels algeriens restent inconnus et c’est un crime cet occultation qu’elle soit volontaire ou non. Ils restent inconnus de leur peuple qui est gave de pensees de terreur depuis la clique des freres musulmans. . Il va falloir changer de systeme educatif, on ne peut plus laisser notre peuple dans cette non-appropriation de son heritage culturel. On ne peut plus continuer comme ca, ca doit s’arreter. Je ne comprends pas qu’on ne donne pas le nom de cette association. Je le fais et j’espere que mon post sera publie en l’etat. On ne peut plus taire les saloperies, il faut au moins proteger les notres des manigances, au moins penser a notre diaspora qui est en quete de reappropriation identitaire et qui doit etre epargnee des ces marchands de temple.
    Bennabi etait un genie, il a mis en lumiere la notion du « mème » avant sa decouverte academique.. « L’individu se réalise grâce à un vouloir et à un pouvoir qui ne sont pas, qui ne peuvent pas être les siens mais ceux de la société dont il fait partie. »
    Malek Bennabi
    ————— Qui est ce charlatan ???
    ——————-
    La page Facebook de ce charlatan est : https://www.facebook.com/profile.php?id=100010898944631&lst=1188888475%3A100010898944631%3A1474755611 – Qui est derriere ??




    0



    0
      Laetizia
      25 septembre 2016 - 10 h 50 min

      « L’individu se réalise grâce
      « L’individu se réalise grâce à un vouloir et à un pouvoir qui ne sont pas, qui ne peuvent pas être les siens mais ceux de la société dont il fait partie. » Malek Bennabi -………..c’est contraire à la liberté individuelle timidement consacrée par notre constitution! cette citation concentre en elle toute la main mise souhaitée par les intégristes islamistes! dites moi quelle liberté peut s’exprimer dans un contexte pareil??? aucune à part celle de prier que ça cesse un jour!!!! je ne suis pas une individualiste forcenée mais la pensée individualiste a pris le dessus entre autres parce que la société traditionnelle est devenue trop étouffante pour notre époque les coutumes d’hier sont dépassées et inappropriées, il faut réfléchir à un nouveau paradigme , il ne faut pas se fier à des penseurs d’un autre temps pour construire le monde d’aujourd’hui ou de demain.




      0



      0
        W19 - TP
        25 septembre 2016 - 11 h 37 min

        Tu es dans le contre-sens le
        Tu es dans le contre-sens le plus complet. C’est la definition meme du principe sociologique. Connais-tu la notion de « meme » (accent grave sur le premier E) : mot invente durant les dernieres decennies pour porter l’equivalent du « gene » dans les rapports sociaux ? Il est question justement de ce que tu penses reprocher : c’est ce lien (dans la societe traditionnelle ou moderne) etouffant ou distendu qui explique pour partie les comportements, les modes, les ideologies des individus et les… ratages. Les penseur d’aujourd’hui s’ils ne connaissent pas ceux d’hier font pire… par meconnaissance ou par connaissance partiale et/ou partielle. Opposer le passe au present est vain, car qui ne connait pas le passe est condamne a le revivre. C’est exactement ce dont souffre la societe algerienne depuis 1871. « Que l’on sache ou qu’on l’ignore, on ne chemine jamais seul sur les sentiers de la creation » Levi-Strauss.




        0



        0
    curieux
    24 septembre 2016 - 15 h 48 min

    bennabi islamiste?

    bennabi islamiste?
    wallah vraimennt grave, les incultes de grace taisez vous!




    0



    0
      tkout
      24 septembre 2016 - 17 h 15 min

      benabi c est qui incognito
      benabi c est qui incognito aux aures on connait kateb yacine mameri feraoun taos amrouche et dib pas de banabi !!!




      0



      0
        Aldjazairi
        24 septembre 2016 - 20 h 13 min

        Pourtant il est né a…….
        Pourtant il est né a……..Tebessa




        0



        0
    BOUALEM
    24 septembre 2016 - 11 h 48 min

    C,EST LUI QUI A DIT . LE
    C,EST LUI QUI A DIT . LE PEUPLE ALGERIEN A UN ESPRIT COLONiSé.




    0



    0
      Sifax
      24 septembre 2016 - 14 h 44 min

      non il n’a pas dit cela, il a
      non il n’a pas dit cela, il a donné une formule d’auto-colnisation ; l’aptitude d’être colonisé. son concept est repris par les islamistes comme c’était le cas d’Ibn Badis. les islamistes s’accaparent tout pourvu que la personne prononce une seiule fois le mot isma




      0



      0
        Sifax
        24 septembre 2016 - 16 h 31 min

        Le mot islam
        Le mot islam




        0



        0
      benchikh
      24 septembre 2016 - 15 h 49 min

      il a rien dit de faux,se
      il a rien dit de faux,se mettre sur une roue pour atteindre une civilisation d’ Ibn Khaldoun et Malek ibn nabi croyez moi ce n’est pas facile, il faut lutter pour le bien ,la perfection,la solidarité,la culture,l’honnêteté,la justice,l’éducation,..,que des bonnes valeurs comme il a imaginé Farabi »la ville vertueuse » ou on est de tout ça.Il faut prouver le contraire……..,




      0



      0
      Aldjazairi
      24 septembre 2016 - 20 h 11 min

      C est comme cela que des
      C est comme cela que des Cretins debarqués des bas fond de l Europe ont pu nous coloniser pendant 132 annees ………….Let it be comme dirait l autre




      0



      0
    Bouzorane
    24 septembre 2016 - 11 h 43 min

    Bennabi fait partie du
    Bennabi fait partie du quatuor qui est derrière l’apparition de l’islamisme intégriste au 20ème siècle…. Malek Bennabi, hassan el banna, sayid qotb et abou ala maudoudi (1 algérien, 2 egyptiens et 1 pakistanais), tous nés entre 1900 et 1905, sont les quatres démens qui ont inventé le terrorisme moderne…..Bennabi a été le 1er à faire la promotion d’el banna et de la secte des frères musulmans en Algérie….En plus d’etre pro-frères musulmans, bennabi était également pro-nacer….Tous ses écrits sont des louanges à l’égard de l’egypte…. Il a théorisé l’idéologie destructrice des frères musulmans, a repris et propagé les délires paranoïaques de sayid qotb (bennabi s’entourait de jeunes étudiants et organisait des « séances de lecture commentée » du livre « jalons sur la route », le livre qui a inspiré tous les takfiristes)….. Avec ses « moultaqa el fikr el islami »(« congrès de la pensée islamique » qui se déroulaient en Algérie dans les années 70 et 80, réunissant chaque année des soi-disant intellectuels islamistes) , il a fait de l’Algérie la destination préférée des charlatans du monde entier et à leurs têtes les egyptiens….Cela a donné les résultats qu’on connaît….le fondamentalisme s’est propagé à vitesse grand V et la société algérienne a été clochardisée …..
    Quelqu’un m’a raconté l’histoire suivante : à un jeune algérien qui s’apprêtait à rejoindre le maquis et l’ALN, Bennabi dit en guise d’encouragement : « va combattre au nom de Dieu »(roh jahed fi sabil ellah)…le jeune a alors enchainé : « au nom de Dieu et au nom de la patrie! « (fi sabil elleh ou fi sabil el watan)….Alors Bennabi a eu cette réponse :  » Quoi, Dieu n’est pas assez grand pour toi pour que tu veuilles lui rajouter la patrie?! »…..pour Bennabi seule l’appartenance religieuse compte. La patrie n’avait aucune valeur pour lui….C’est bien la preuve que c’était un islamiste.




    0



    0
      FATA
      25 septembre 2016 - 19 h 05 min

      MALIK BENNABI EST CONTRE LES
      MALIK BENNABI EST CONTRE LES GENS DÉCLARENT QUE ISLAM EST CIVILISATION POUR LUI LA SEULE CHOSE QUE PERMETTRA A HOMME DE CONSTRUIT SA CIVILISATION SI ; HOMME QUEL SOIT SA RELIGION PUIS ILY A UNE IDÉE SUR LA MODERNISATION DES CULTURES OU BIEN SELON LA DÉFINITION AUJOURD’HUI COHABITATION DES RELIGIONS ET LES CULTURES POUR AVOIR LA PAIX DANS LE MONDE VOIR SON LIVRE  » le problème de la culture » SOIT LA VERSION FRANÇAIS OU BIEN ARABE




      0



      0
        Bouzorane
        26 septembre 2016 - 19 h 20 min

        On ne cache pas le soleil
        On ne cache pas le soleil avec un tamis…. Bennabi était bien un cosmopolite islamiste qui ne reconnaissait pas la nation algérienne… Une seule nation existe pour lui : la « oumma islamiya »…..Il suffit de lire les titres de ses livres pour s’en rendre compte : Vocation de l’islam – L’Afro-Asiatisme – Idée du Commonwealth islamique – Le Problème des idées dans le monde musulman – Le Musulman dans le monde de l’économie – Le Rôle du musulman dans le dernier tiers du XXe siècle…….Où est l’Algérie dans tout ça!!!…..Bennabi était loin, très loin du nationalisme….Ses analyses étaient faussées car il regardait tout au travers du prisme islamiste…..Au point de devenir paranoïaque, voyant le « colonialisme » partout!……




        0



        0
    Moumouh
    24 septembre 2016 - 11 h 22 min

    « Des êtres immobiles dans
    « Des êtres immobiles dans leur médiocrité et dans leur perfectible imperfection deviennent ainsi l’élite d’une société morale d’une société où la vérité n’a enfanté qu’un nihilisme »…M. Bennabi
    Pour ceux qui ne le savent pas le nihilisme est une doctrine ou attitude, fondée sur la négation de toutes valeurs..
    Comment un penseur pareil ignoré en Algérie peut-il être apprécié dans une société où la valeur première est le vol sous toutes ses formes ?




    0



    0
    kamal
    24 septembre 2016 - 10 h 26 min

    benabi est un grand penseur
    benabi est un grand penseur les negociants de la religion le presentent comme un infaillible.c klkun qui a raison sur toute la ligne. et pourttant moralement.n a t il pas fait prevue d opportunisme. quant a la chose politique il s est lourdrment trompe en critiquant la demarche unificatrice de abbane ramdane qui n a fait qu appliquer un credo universel;point de revolution sans la participation de ttes les composantes de la societe, Benabi est drand mais sans fetichisme;




    0



    0
    hamidou
    24 septembre 2016 - 9 h 02 min

    C’est fini est bien fini en
    C’est fini est bien fini en Algerie pour les bahtistes,les wahabites et la mauvaise graine semée par l’organisation scelerate des oulamas Algeriens..de plus en plus d’Algeriens expriment leur rejet de la politique d’arabisation forcenée,le processus a atteint ses limites…il faut savoir s’arreter au risque de menacer l’integrité nationale…l’Algerien a enfin compris que son histoire est bien plus glorieuse et bien plus heroique que celle des arabes,et qu’elle lui appartient vraiment…qu’il n’a aussi rien de commun avec les banou-hillal..banou soulaim..ou les omeyyades ou les Abassides,dont les cruautés commises sur le peuple amazigh Algerien ont été denoncés meme par le President de la Republique a l’occasion de son message du 5 juillet 2016….cela suffit,laissons les enfants de ce pays s’epanouir en leur permettant d’acceder au savoir,et non en les transformant en integristes fanatiques et enfin terroriste unilingue..ouvrant les fenetres de l’Algerie..faisant rentrer de l’air frais..et depoussierant notre histoire des scories arabe…L’Algerie une et indivisible…




    0



    0
      anonyme117
      24 septembre 2016 - 10 h 26 min

      Hamidou le boutef dont tu
      Hamidou le boutef dont tu cite le titre de président de la république à dénoncé!!!!! ces maitres du moyen orient impossible. Alors qu’il leur construit une grande mosquée!Il ne peut même pas s’exprimé correctement.




      0



      0
        W19 - TP
        25 septembre 2016 - 11 h 41 min

        Hamidou dit vrai et tu le
        Hamidou dit vrai et tu le degommes un peu trop vite sans avoir cherche. Voici les propos de Bouteflika (que je n’ai jamais soutenu) en juillet 2016 :  »

        « De fait, notre jeunesse doit cultiver le souvenir du martyre enduré par notre peuple 132 années durant, un martyre fait de massacres, de tentatives d’extermination de nos ancêtres, de spoliations de leurs terres, et d’une tentative d’éradiquer notre culture et notre identité et de nous reléguer au temps passé. N’en a-t-il pas été de même pour les Omeyades et les Abassides ? »




        0



        0
    Anonymous
    24 septembre 2016 - 8 h 26 min

    Qui est Benabi ? C’est l
    Qui est Benabi ? C’est l’ancêtre des barbeFLN c’est à dire de Abbas Lmadani un mec du FLn qui avait sombré dans l’islamisme dans pendant la guerre d’Algérie. D’ailleurs en 1990 lorsque le FIS avait gagné les élections municipales Abbasi avait dit le soir de la victoire je cite : « Le FLN n’est pas en défaite mais en fête » avec un fort accent vu que le bonhomme aurait suivi des études de « doctorat » dans une Medrassa Pakistanaise de Londre et ne connaît presque aucun mot en Français ( et en Alnglais aussi d’ailleurs).
    L’utilisation de ce nom tombé dans le domaine public est compréhensive quand ce sont ses héritiers qui l’utilisent : les islamistes.




    0



    0
      benchikh
      24 septembre 2016 - 16 h 09 min

      Qui est Benabi??? êtes vous
      Qui est Benabi??? êtes vous Algérien?? Je vois vous répondre ,après Ibn Khaldoun le monde a connu Malek ibn nabi dans la sociologie et il a ajouté comment atteindre la civilisation,mais malheureusement on est encore fidèle à l’âge de pierre avec un os dans la bouche,et les bonnes élèves à l’autre côté de la mer ont pris des leçons de nos savants que nous aujourd’hui on les insultes. Merci à la rédaction patriotique de nous rappeler de notre grand professeur sur la civilisation Malek ibn nabi que DIEU le récompense de ses livres précieux.




      0



      0
        UMERI
        24 septembre 2016 - 19 h 21 min

        Entre Ibn Khaldoun, un
        Entre Ibn Khaldoun, un philosophe reconnu mondialement et un Benabi, qu’ont vient d’apprendre qu’il a existé, c’est la distance, entre le ciel et la terre. Vous lui faites trop d’honneurs.




        0



        0
          benchikh
          25 septembre 2016 - 6 h 50 min

          mon père me disait que la
          mon père me disait que la nation qui néglige ses élites n’aura aucun avenir .L’exemple le plus proche de nos jours le cas de Monsieur Rabrab.




          0



          0
    Anonymous
    24 septembre 2016 - 8 h 14 min

    La religion n’ a pas le
    La religion n’ a pas le monopole en politique.




    0



    0
    Aldjazairi
    24 septembre 2016 - 5 h 49 min

    Cette Race de commercants
    Cette Race de commercants plutot de trabendistes de notre religion , devraient etre designés par leur Nom afin de toucher le plus grand nombre de lecteurs _compatriotes et tous ceux qui ont a coeur de comprendre la portee civilisationnelle de l Islam , loin des salafocriminels et derwiches sectaires tout juste bons à vous recommander comment votre Orteil doit s accrocher a celui de votre voisin dans la priere en groupe pour ne pas , osent ils , laisser une e » Entree » à satan dans le groupe ……..Allah yarhmek ya Malek Bennabi .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.