DG de la SNTF : «Le système de gestion du réseau ferroviaire est obsolète»

Le système de gestion du réseau a «atteint ses limites». New Press

Deux jours après le grave accident de trains à Boudouaou, le directeur général de la SNTF, Yacine Bendjaballah, reconnaît que le réseau ferroviaire est encore géré avec des moyens rudimentaires en l’absence des nouvelles technologiques en cours d’acquisition.

Intervenant sur les ondes de la Chaîne III, le DG de la SNTF assure que le système de gestion du réseau a «atteint ses limites». Il explique que la communication est obsolète, précisant que les trains ne sont toujours pas équipés du fameux système électronique de localisation à distance, appelé GSMR. «Nous utilisons actuellement un réseau mobile à quatre chiffres comme moyen de dépannage qui nous a permis d’éviter pas mal de catastrophes», a-t-il souligné, assurant dans ce sillage que le système GSMR va être installé bientôt dans tous les trains.

Le DG de la SNTF reconnaît que le drame qui s’est produit au niveau de la gare de Thénia «aurait pu être évité s’il n’y avait pas eu de retards dans la réalisation des infrastructures et l’acquisition de nouveaux moyens technologiques. Cette collision entre deux trains a fait un mort et plus de 90 blessés. Le système dit GSMR permettra de multiplier la cadence des dessertes par deux. Il n’exclut cependant pas l’erreur humaine.

Bendjaballah a, en revanche, refusé d’avancer une quelconque cause de cet accident, arguant que trois enquêtes ont été ouvertes pour déterminer dans quelles circonstances cette collision a eu lieu. Mais le dispositif actuel de gestion du rythme de passage d’un convoi ferroviaire, toutes les 15 minutes, n’est pas si performant pour garantir un maximum de sécurité.

Il a indiqué, en outre, que la SNTF transporte actuellement quelque 30 millions de passagers/an avec l’objectif de passer à 60 millions vers 2020. Mais cet objectif ne pourrait pas être atteint sans le GSMR.

Sonia Baker

Comment (17)

    anonyme117
    28 septembre 2016 - 8 h 17 min

    Le train Algérie lui même
    Le train Algérie lui même roule sûr des rails obsolètes conduit par un conducteur obsolète, la direction choisie (orientation politique economique etc..) obsolète rien n’est moderne en Algérie.




    0



    0
    TheBraiN
    27 septembre 2016 - 13 h 58 min

    Ce genre d’accident arrive
    Ce genre d’accident arrive partout dans le monde y compris dans ceux disposant des systèmes ferroviaires les plus développés technologiquement !!!




    0



    0
    Boukoko et le délire incontrôlé
    27 septembre 2016 - 13 h 42 min

    Cette déclaration de ce DG
    Cette déclaration de ce DG Yacine Bendjaballah ( …le réseau ferroviaire est encore géré avec des moyens rudimentaires et obsolètes) est une façon de fuir ses propres responsabilités, celle du Gouvernement et des responsabales de ce secteur en général. Oooh ya hadjaba , 200 milliards de réserves avant la chute du prix du pétrole il y a juste quelques mois, 54 ans d’indépendance et les chemins de fer sont au stade de « moyens rudimentaires et obsolètes ??? Mais on nous prend pour qui, ya jemaaha ???




    0



    0
    GARAGOUZE
    27 septembre 2016 - 11 h 04 min

    Yacine Bendjaballah,
    Yacine Bendjaballah, reconnaît que le réseau ferroviaire est encore géré avec des moyens rudimentaires. Eh oui, malgré les 200 milliards de dollars de réserves de change du pays, malgre un baril de pétrole à plus de 100 dollars pendant plus de 5 ans, malgré 54 ans d’indépendance, les Chemins de Fer Algériens sont en dessous de ce qu’ils étaient durant la colonisation en matière d’organisation, de gestion et de sécurité. Quelle honte !!! Ah ya Madame la France si vous saviez, même les quelques infrastructures que vous avez laisser, le régime politique algérien ne sait pas comment les améliorer, ni le gérer correctement. La vraie compétence du régime politique algérien c’est celui de manger (el hergmaa), d’engloutir la rente pétrolière dans leur ventre et leur bas ventre ainsi que ceux de leurs familles proches et leur amis de clans mafieux. Pôvre Algérie !




    0



    0
    Anonymous
    27 septembre 2016 - 1 h 28 min

    Mr le DG ne vous inquiétez
    Mr le DG ne vous inquiétez pas ce n’est pas de votre faute C’est la main de l’étranger en plus le mektoub . !!!!!!




    0



    0
    Moumouh
    27 septembre 2016 - 0 h 31 min

    C’est la faute à pas-de
    C’est la faute à pas-de-chance. L’Italie, la France ou encore l’Espagne ont connu des accidents plus graves.
    La collision entre deux trains d’hydrocarbures dans une gare de Corée
    du Nord pourrait être une des plus importantes de l’histoire du chemin
    de fer si le bilan de 3.000 morts et blessés est confirmé.

    Voici la liste des accidents les plus meurtriers de l’histoire du chemin de fer relevés sur le www :
    – 18 janvier 1915: MEXIQUE – A Guadalajara, une catastrophe ferroviaire provoque la mort de plus de 600 personnes
    – 15 mai 1915: GRANDE-BRETAGNE – A Gretna Green (sud de l’Ecosse), collision de trois trains: 227 morts.
    – 10 décembre 1917: FRANCE – Les freins d’un train de permissionnaires cèdent dans une descente à Saint Michel de Maurienne (Savoie, est de la France): 800 morts.
    – 14 mars 1926: COSTA RICA – Plus de 300 morts dans un déraillement sur le pont de Colima.
    – 24 décembre 1933: FRANCE – A Lagny (Seine-et-Marne, région parisienne), une collision provoque la mort de 230 personnes.
    – 29 janvier 1940: JAPON – Une catastrophe ferroviaire à Osaka fait 200 morts
    – 2 mars 1944: ITALIE – A Balvano, 427 personnes meurent asphyxiées dans un train bloqué dans le tunnel d’Armi.
    – 22 octobre 1949: POLOGNE – A Nowy Dwor, 200 personnes trouvent la mort dans le déraillement d’un train.
    – 24 sept 1954: INDE – Déraillement de l’express Madras-New Dehli après l’effondrement d’un pont, 300 morts.
    – 4 avril 1955: MEXIQUE – Un train tombe dans le « Ravin de la mort » (Alsaba), 300 morts.
    – 2 sept 1957: PAKISTAN – Accident à Gambar, 250 morts.
    – 1 fév 1970: ARGENTINE – Collision de deux trains entre Benavidez et General Pacheco, 236 morts.
    – 6 oct 1972: MEXIQUE – Déraillement près de Saltillo, 204 morts.
    – 6 juin 1981: en Inde, dans l’Etat de Bihar, sept wagons d’un train tombent dans un fleuve: 800 morts.
    – avril 1983: CHINE – Collision entre deux trains (province de Hunan), 600 morts et 200 blessés selon le Hong-Kong Times.
    – 13 janvier 1985: ETHIOPIE – Un train déraille à 200 km d’Addis-Abeba: 392 morts.
    – 4 juin 1989: URSS – Une explosion de gaz suivie d’un incendie dans la gare de Acha-Oufa (1.200 km à l’est de Moscou) au moment du croisement de deux trains fait 645 morts, dont 181 enfants.
    – 4 janvier 1990: PAKISTAN – Collision entre un train de 1.500 passagers et un train de marchandises près de la gare de Sangi (512 km au nord de Karachi): plus de 350 morts et 700 blessés.
    – 8 juin 1991: PAKISTAN – Une collision entre un train de voyageurs et un convoi de marchandises, dans la gare de Ghotki (600 km de Karachi), fait 50 morts selon les autorités, de 100 à 200 selon la presse.
    – 22 septembre 1994: ANGOLA – Un train déraille dans la province de Huila (sud): 300 morts et 147 blessés.
    – 20 août 1995: INDE – 305 morts et 344 blessés lors de la collision entre deux – 14 février 1998: CAMEROUN – Au moins 220 morts dans l’explosion de deux wagons-citernes d’essence, après le déraillement d’un convoi pétrolier dans la banlieue de Yaoundé.
    – 26 novembre 1998: INDE – 209 morts dans une collision entre deux trains, dont l’un a déraillé, près de Khanna (Etat du Pendjab, nord).
    – 2 août 1999: INDE – 285 personnes périssent dans la collision frontale de deux trains de passagers en gare de Gaisal, au Bengale occidental (est).
    – 20 fév 2002: EGYPTE – 361 personnes sont tuées et 54 blessées, près de la ville d’Al Ayatt, à 7O km au sud du Caire, dans l’incendie du train Le Caire-Assouan.
    – 25 mai 2002: MOZAMBIQUE – Près de 200 personnes sont tuées et 169 blessées dans le déraillement d’un train à Pessene, près de Maputo.
    – 24 juin 2002: TANZANIE – 288 morts, dans le déraillement d’un train de passagers dans la région de Dodoma, (centre).
    – 19 février 2003: COREE DU SUD – un incendie criminel dans le métro de Daegu (sud-est), fait 198 morts et 147 blessés.
    – 18 fév 2004: IRAN – L’explosion d’un train transportant du souffre cause la mort de près de 300 personnes dans le nord-est de l’Iran.
    etc. etc.
    L’un des tout derniers en date est survenu en Italie, lorsque deux trains se sont percutés en rase campagne dans les Pouilles (sud de l’Italie). Le dernier bilan fait état de 20 morts et plusieurs dizaines de blessés.




    0



    0
      NASRALLAH
      27 septembre 2016 - 9 h 25 min

      vous avez fait avec brio une
      vous avez fait avec brio une plaidoirie pour la défense de ceux qui seront inculpés (les reponsables SNTF parlent d’une erreur humaine). Un train à l’arrêt dans une gare percuté sur la même voie, c’est certainement la faute à la société civile.




      0



      0
        Khenfousse
        27 septembre 2016 - 13 h 33 min

        @NASRALLAH (non vérifié) ..
        @NASRALLAH (non vérifié) …vous dîtes : « c’est certainement la faute à la société civile » et moi j’ajoute que c’est la faute de la main étrangère, de l’ennemi extérieur et même , tenez-vous bien, ..d’Israêl !!




        0



        0
          NASRALLAH
          27 septembre 2016 - 15 h 54 min

          tres bien dit mon ami, vous
          tres bien dit mon ami, vous avez bouclé la boucle




          0



          0
      Ain El Berda
      27 septembre 2016 - 12 h 19 min

      MR MOUMOUH QUI VEUT FAIRE
      MR MOUMOUH QUI VEUT FAIRE NOYER UN POISSON DANS L EAU! YA RAB CE MOUMOUH VEUT LAVER TOUT EN APPORTANT DES JUSTIFICATIONS MEDIOCRE. MR MOUMOUH LORSQU ON VEUT COMPARER ON DOIT COMPARER CE QUI EST COMPARABLE YA RAB! ON PEUT PAS COMPARER LES PASTEQUE AUX AMANDES , LES CERISES AUX OLIVES ETC.. ON DOIT COMPARER LES POMMES AU POMMES ETC…LES RESEAUX EN EUROPE SONT PLUS DENSE ET ONT PLUS DE TRAINS QUE CHEZ NOUS YA RAB! ET SONT BIEN GERER. PAR CONTRE CHEZ NOUS WELOU..UN TRAIN A L ARRET ET L AUTRE LUI RENTRE DEDANS…QUEL MEDIOCRITE! MOUMOUH N ESSAYE PAS DE JUSTIFIER LA MEDIOCRITE PAR TA MEDIOCRITE INTELLECTUEL…LAISSE L ENQUETE SE TERM8NER ET APRES ON VERRA..




      0



      0
    Aicha Benguendouze
    26 septembre 2016 - 21 h 37 min

    DG de la SNTF : «Le système
    DG de la SNTF : «Le système de gestion du réseau ferroviaire est obsolète»… »Made in Algeria « .on construit notre pays a l avueglette…on fait, on defait et on refait…dans tous les domains du developpement….Signe n importe quel contrat de projet avec n importe quel pays etranger,,,,,sans le lire. L Algerie faire et defaire et recommencer a faire…Yana beaucoup le flouss au gouvernement …alors pourquoi se casser les meninges….et surtout recruiter des competences qui ont fait leurs preuves a l’etranger. Les citoyens algeriens de ….deuxieme categorie a moins d etre un ami du President Boutefika comme le cas de Chakib Khelil….




    0



    0
      Amar
      27 septembre 2016 - 5 h 53 min

      Aicha Benguendouze,

      Aicha Benguendouze,
      Est ce que tu es convaincu maintenant que le système Bouteflika est un échec et a plongé l’Algérie dans l’inconnu ?
      J’aime bien le titre de cet article « Le système de gestion du réseau ferroviaire est obsolète ». Bien qu’il est à mon sens incomplet, il fallait écrire: Le Système de gestion du pays est obsolète!!!
      Un caricaturiste a dit depuis le minaret de la grande Mosquée on voit: des hôpitaux, des écoles, des crèches, des parcs; des transports, des maisons de retraites, des bibliothèques…J’ajoute on voit même le Val de grâce.




      0



      0
    Anonymous
    26 septembre 2016 - 18 h 37 min

    L’intervention de ce DG sncf
    L’intervention de ce DG sncf à la radio fait froid dans le dos,une autre personne m’aurait dit ça je ne l’aurais pas cru.Bien sûr le ministre des transports n’était pas au courant de ces problèmes. On contruit un palais au clubs des pins de 500 millions,une mosquée de 3 milliards en devise et la vie des gens n’est pas importante et passent après.Ce matériel n’est pas urgent.C’est des comportements qui dégoûtent.




    0



    0
    el hadj
    26 septembre 2016 - 17 h 09 min

    une justification qui n est
    une justification qui n est plus ni moins qu une fuite de responsabilité sachant pertinemment que des milliards en devises ont été dépensés pour acquérir des trains modernes alors que le réseau ferre est obsolète et les infrastructures des telecommunications sont dépassées et rudimentaires.un aveu d échec et d incompétence qui ne convainc guère l opinion publique ni atténuer la douleur des victimes ni justifier le préjudice financier cause au pays. donc avec cette justification fallacieuse l on doit s attendre a d autres catastrophes ferroviaires.de garce qu on arrête tout et qu on remédie a cette situation inadmissible ;inqualifiable et intolérable pour préserver la vie des citoyens et la perte inutile de materiel




    0



    0
    AMAR MOKHNACHE
    26 septembre 2016 - 16 h 55 min

    C EST TRISTE ! ils ont lance
    C EST TRISTE ! ils ont lance une avis d appel d offres concernant la renovation des equipements electriques et de telesignalisation…ils n ont pas pu clarifier leurs besoins…de vieux et incomplets shemas…des fiches techniques tres sommaires…des armoires de commandes qui datent deS annees 45 EN BOIS DE NOMBREUSES FOIS RAFISTOLLEES seuls quelques anciens agents savent les tripoter…dire qu autrefois la SNCF…




    0



    0
    Rascasse
    26 septembre 2016 - 16 h 31 min

    Une aubaine pour les
    Une aubaine pour les intermédiaires, l’appel d’offres est lancé




    0



    0
    Le blagueur
    26 septembre 2016 - 16 h 30 min

    «Le système de gestion du
    «Le système de gestion du réseau ferroviaire est obsolète»………par la faute du colonialisme, du sionisme et de l’impérialisme malgré la bonne volonté nationaliste et révolutionnaire de nos illustres dirigeants à sa tête notre guide bien aimé Kouider Elmali




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.