La taxe d’entrée imposée par la Tunisie aux Algériens sera annulée en janvier

La taxe est perçue par les Algériens comme une forme d'ingratitude. New Press

La taxe d’entrée imposée par les autorités tunisiennes aux Algériens serait annulée à partir de janvier 2017, selon des sources tunisiennes. Contestée par les Algériens qui se rendent régulièrement dans ce pays voisin de l’Est – même durant la période des troubles liés à l’instabilité politique dans laquelle est plongée la Tunisie depuis la chute du régime de Ben Ali –, cette taxe a fait l’objet d’une réunion hier mercredi entre les représentants des Parlements algérien et tunisien. Selon les mêmes sources, les parlementaires tunisiens ont donné leur accord à leurs homologues algériens pour procéder à l’annulation de cette taxe dès le début de l’année prochaine. Vue comme un «geste inamical envers un peuple frère», cette taxe, imposée aux voitures algériennes qui entrent – il faut le préciser – massivement en Tunisie, notamment durant les vacances d’été, a provoqué une gêne au niveau des deux gouvernements.

Sous la pression des citoyens, le gouvernement algérien a été contraint de déclarer que sa réponse ne pouvait être que l’imposition d’une taxe similaire dans le cadre de la réciprocité diplomatique. Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé récemment, en réponse à la question d’un député, que «l’Algérie appliquera désormais le principe de réciprocité tout en laissant le champ ouvert aux négociations, compte tenu des relations excellentes qui lient les deux nations». Le ministre des Affaires étrangères avait tenu à souligner, cependant, que cette taxe, instituée par la loi de finances complémentaire tunisienne en 2014, n’a nullement un caractère discriminatoire, en ce sens qu’elle est imposée non seulement aux Algériens, mais à tous les étrangers qui entrent dans le territoire tunisien «par voies terrestre ou maritime».

Mais le fait que le gouvernement tunisien ait décidé unilatéralement d’instituer un droit d’entrée de 30 dinars tunisiens pour les Algériens est vu comme une «forme d’ingratitude» envers un pays qui a aidé la Tunisie durant les moments les plus difficiles et il continue de le faire aujourd’hui.

Hani Abdi

Comment (46)

    La Cigale
    1 octobre 2016 - 18 h 02 min

    dziri fhel (non vérifié)

    dziri fhel (non vérifié)
    01 Oct 2016 – 14:56
    Oui peut être de l’Algérie vers la Tunisie.
    Mais certainement pas de la France vers la Tunisie.
    Ne dis pas n’importe quoi.




    0



    0
    dziri fhel
    1 octobre 2016 - 13 h 56 min

    au commentaire de la cigale,
    au commentaire de la cigale, je veux juste te dire que ton commentaire est correct, seulement tu oublie que passer une semaine en D/P en Tunisie dans un hôtel *** ou **** étoiles te coute 40 000 DA, alors va passer une semaine n’importe ou en Algérie avec cette somme, donc ne dis pas n’importe quoi




    0



    0
    Idir
    1 octobre 2016 - 11 h 43 min

    A cause des traites au
    A cause des traites au pouvoir qui sont au service de l’état français
    les peuple frère du Maghreb n’ont pas la possibilité de s’unir
    ils faut virée tous c’est traître au pouvoir qui divise le peuple maghrébin ,et crée une libre circulation des hommes et du commerce entre le Maroc,l’Algérie et la Tunisie car on fait tous partie du même peuple a la base ne l’oublier jamais ,l’union fait la force.




    0



    0
    La Cigale
    30 septembre 2016 - 22 h 10 min

    Ceux et celles les algériens
    Ceux et celles les algériens et algériennes qui se rendent dans un pays voisins comme la Tunisie et d’autres algériens qui se rendent au Maroc. Qui ces deux pays de surcroît ne possèdent pas ce que possède l’Algérie en matière de paysages de lieux magnifiques et d’autres milles et une merveille que possède l’Algérie par l’étendu de sa superficie .
    Ces algériens délaissent leurs pays pour et payent des sommes extravagantes pour aller ailleurs.
    Mais la modeste somme de taxe douanières que réclame la Tunisie.
    Ces algériens sont touchées dans leurs amours propres et leurs patriotisme à un point qu’ils réclament la réciprocité.
    Mais délaissés leurs pays là ils n’ont objections de conscience. .
    Les marocains et les tunisiens eux ils se gardent de venir chez nous et de ne rien absolument rien dépensés chez nous.
    Voys avez donner le bâton aux tunisiens avec lequel ils doivent vous frapper et bien ils vous frappent.
    Vous flambée chez eux en roulant des mécaniques et en gonflant le torses en jouant les snobistes et bien ne pleurer pas pour un simple pour boire de taxe d’entrée sur leurs territoire.
    RESTER CHEZ VOUS LES ALGERIENS ET LES MAGUETTES SERONT BIEN GARDÉS




    0



    0
      anonyme
      1 octobre 2016 - 0 h 05 min

      Pauvre Algérie, même les
      Pauvre Algérie, même les responsables volent le peuple pour s’acheter des appartements et châteaux en Suisse, France, Maroc, Dubaï, Amérique.




      0



      0
    anonyme
    30 septembre 2016 - 18 h 56 min

    @hdidouane, on attend avec
    @hdidouane, on attend avec impatience vos études de faisabilité pour un gazoduc de Annaba à la Sardaigne , je suis honnêtement pour à condition de ne pas détruire notre environnement. pourquoi le douanier tunisien est méchant ? peut-être parce qu’il n’est pas aussi « compréhensif » que les employés de mairies, de wilaya des hôpitaux, de la poste , des consulats, etc. qui ont l’habitude des comportements anarchiques de leurs concitoyens. les khorots sont peut-être tous les mêmes mais je pense que nous avons des spécificités bien à nous, de plus ceux qui nous gouvernent ont fait de notre pays la pire destination vacances au monde alors que nous devrions être parmi les plus belles, de quoi se faire mépriser par beaucoup de peuples. le fond du problème est là je pense.




    0



    0
    thagaste
    30 septembre 2016 - 15 h 56 min

    pensant d abord à notre
    pensant d abord à notre peuple , les algeriens avant tout, l algerie n à était aider par personne, c est grâce au courage de son armée et au peuple. Sarkozy la tunisie n à pas choisi ses frontière , aucune réaction des officiels tunisien , grâce l algerie elle n à sombre dans le chaos ,une taxe pour le remerciement . algériens nous avons un très beau pays , un peu de nif, dépenses votre argent chez vous




    0



    0
    TheBraiN
    30 septembre 2016 - 14 h 58 min

    La sagesse aura fini par l
    La sagesse aura fini par l’emporter !




    0



    0
    Anonymous
    30 septembre 2016 - 13 h 05 min

    les tunisiens sont réalistes
    les tunisiens sont réalistes et pragmatiques quant à certains algériens vivant encore au pays des bisounours ou de ragda wetmandji ce sont tout simplement des assistés qui ne se rendent pas compte que dans la vie tout se paye!




    0



    0
      Anonymous
      30 septembre 2016 - 13 h 14 min

      Des assistés les algériens?
      Des assistés les algériens? alors pourquoi les tunisiens comptent sur l’arrivée massive d’algériens pour leur tourisme abandonné par leurs maitres occidentaux d’ailleurs qu’ils préfèrent aux algériens? si il y a bien des assistés au crochet des algériens sont bien nos voisins tunisiens marocains et tunisiens, qui considèrent l’Algérie comme une vache à lait. L’Algérie est plus grande et plus belle que tous les pays voisins, les algériens doivent faire du tourisme dans leur pays, ils n’ont pas à aller dépenser leur argent chez les voisins ingrats hypocrites, surtout en ce moment de crise. Nous devons voir uniquement les intérêts des algériens et de l’Algérie au diable les voisins qui nous accuser de leurs propres terrorisme, alors que durant la décennie noire, aucun terroriste algérien n’a été commettre du terrorisme chez les voisins. Essebssi a accusé l’Algérie devant toutes les caméras du mode en disant que le terrorisme qui a frappé la Tunisie, provient d’Algérie, qu’est ce qu’ils veulent ces tunisiens ? ils veulent seulement notre argent rien de plus qu’ils aillent au diable tout comme d’ailleurs la racaille marocaine.




      0



      0
      Hurrr
      30 septembre 2016 - 13 h 32 min

      Quand on est réaliste et
      Quand on est réaliste et pragmatique ,ont mord pas la main qui nous nourrit ,on crache pas sur son voisin qui nous vient en aide !!
      Les Algériens savent qu’ils vivent pas dans un pays de bisousnours et cest la raison pour laquelle ils cherchent chez les voisins ce qu ils n’ont pas chez eux…




      0



      0
      H'didwane
      30 septembre 2016 - 14 h 28 min

      C’est vrai: Tout se paye et
      C’est vrai: Tout se paye et tout doit se payer. D’ailleurs si fakhamatouhou me lira, il doit leur demander la restitution des 250 millions d’eurosqu’il leur a offert et de commencer a payer pour le transit du gazoduc vers l’italie. L’Algerie trouvera bien un moyen moins cher pour transiter son gaz vers l’europe. On pourra le faire passr par annaba.
      Pour ce qui est de l’état tunisien et de son ingratitude, demandez a leur douanier pourquoi ils maltraitent les algeriens ou leur rende la vie invivable. Les khorotos sont tous les memes: Ils ont tous cette manie de mordre la main qui les nourrit – ma parole ! Faite un bref apercu de l’egypte a casa et vous pourrez conclure qui nous mets toujours les batons dans les roues.




      0



      0
    Anonymous
    30 septembre 2016 - 11 h 16 min

    Quand on sait que le plus
    Quand on sait que le plus fort contingent de Jihadistes qui a rejoint les rangs de Daech est compose de jihadistes tunisiens,on parle de plus de 3000 jihadiste,il est indispensable que notre pays fasse ce qu il est indispensable pour eviter une contagion dangeureuse.La Tunisie reste un pays voisin a qui des liens historiques nous lient.
    Selon des journalistes tunisiens ,il y a une branche tres minoritaire en Tunisie,liee aux interets des Monarchies obscures qui veulent saboter tout rapprochement avec l Algerie,ce qui est tres credible.En ce qui concerne la taxe,
    il parait sans etre sur qu elle est a hauteur du double soit 60 dinars pour les Tunisiens a la sortie du terriroire.c est
    a verifier.




    0



    0
    Moh prend ta valise.
    30 septembre 2016 - 10 h 38 min

    Ah! Ces freres Tunisiens ,il
    Ah! Ces freres Tunisiens ,il ne leur suffit pas qu’on leur sauve leur industrie touristique ,ils nous racle le fond de nos poches.Pourtant il nous suffit de multiplier par cent la taxe de voyage appliquée actuellement (50000da au lieu de 500da)par l’etat algerien et le tour est joué il n’y aura plus d’algeriens comme touristes et nous aurons la tete haute




    0



    0
      benali
      30 septembre 2016 - 14 h 55 min

      Entierement d’accord mais
      Entierement d’accord mais notre gouvernement est trop frileux pour prendre des mesures responsables.




      0



      0
    Mohamed El Maadi
    30 septembre 2016 - 10 h 11 min

    L’Algerie ne soutient pas la
    L’Algerie ne soutient pas la Tunisie par amour mais pour eviter que ce pays deviennent un point d’appui pour les djihadistes etranger qui une fois leur base installer dans ce pays se jetterai sur l’Algerie.On n’est contraint de les aider pour notre securite national et au plus haut point cela n’enchante personnes.
    Quand a la taxe si vous estimer qu’elle est illégitime ne mettez plus les pieds dans ce pays.Soyez logique au lieu de pleurnicher.




    0



    0
    Vangelis
    30 septembre 2016 - 9 h 58 min

    Le MAE fait dans la
    Le MAE fait dans la désinformation en prétendant que la taxe instituée par la Tunisie n’a pas un caractère discriminatoire.

    Il oublie sciemment d’évoquer que c’est le contraire puisque les personnes qui ne sont pas soumises sont surtout les européens qui eux voyagent par avion et pas comme la plus grande partie des algériens qui y vont en voiture.

    Qui peut croire que des européens vont en Tunisie par voies maritime ou terrestre ?

    L’ingratitude de la Tunisie envers l’Algérie a toujours été légendaire, tout comme celle du Maroc. Ces deux pays « aiment » à recevoir les algériens pour leurs dépenses tout en dressant sur leur route toute forme de tracasserie qui ne sont jamais appliquées aux européens.

    Rappelons nous de passeports algériens jetés à terre par les policiers tunisiens aux frontières. Rappelons nous que les policiers marocains demandent et notent le pays d’origine des algériens qui se présentent à leurs aéroports avec des passeports étrangers.

    Le MAE devrait à défaut d’être lucide, faire au moins l’effort de nommer un chat, un chat et cessez de prendre les algériens pour des demeurés qui sont tant maltraités par ces pays sans qu’il intervienne comme il se doit.




    0



    0
      lefhama
      30 septembre 2016 - 11 h 18 min

      il existe des taxes d
      il existe des taxes d’aéroport monsieur alors ne dites pas qu’il y a discrimination de plus les routes sont payantes partout sauf chez nous, les tunisiens appliquent une taxe là où ils considèrent que c’est rentable pendant que les algériens volent leur pays pour aller dépenser leur argent chez les voisins qui vont vous enterrer dès que possible! vos frères sont algériens ,soyez loyaux à l’algérie, l’algérie et la tunisie ne sont pas un seul pays , redescendez sur terre!




      0



      0
        Vangelis
        1 octobre 2016 - 10 h 30 min

        Vous confondez tout. Les
        Vous confondez tout. Les taxes d’aéroports ne sont pas spécifiques aux seules aéroports tunisiens, elles sont mondiales et sont payées par tous les voyageurs où qu’ils aillent.
        .

        Quant à votre rhétorique selon laquelle les algériens volent leur pays, je vous la laisse car je n’ai pas de leçon à recevoir de quelque qui lance des accusations diffamatoires. Votre pseudo ne convient pas, vu votre commentaire.




        0



        0
    Rouichedz
    30 septembre 2016 - 9 h 43 min

    La seule solution est de
    La seule solution est de développer le tourisme domestique. Point barre

    N’oublions pas que la décennie noire nous a appris bcp de choses et pas seulement de la part de la Narco-Monarchie et son Glaoui H2




    0



    0
    batatah
    30 septembre 2016 - 9 h 43 min

    Les toznisiens disaient des
    Les tunisiens disaient des algériens: »Fi djazair koulchi qali ghir chaab khriss » décodé ca donne « En Algérie tout coute cher il n’y a que le peuple qui ne vaut rien »
    Aujourd’hui ils taxent le peuple algérien, dis donc ! soit on a pris de la valeur, soit c’est à nos valeurs qu’ils en veulent . Dans tous les cas de figure ce sont les supplétifs des l’autre rive.




    0



    0
    touriste
    30 septembre 2016 - 9 h 05 min

    Au cours de mon séjour à
    Au cours de mon séjour à Tunis avec un groupe de Français, venant de Paris, les douaniers ont inscrit le numéro de ma camera sur mon passeport. Les français qui portaient des caméras sont passés comme une lettre à la poste, sans être inquiétés.




    0



    0
    kazmer
    30 septembre 2016 - 8 h 11 min

    Je ne pense pas que cette
    Je ne pense pas que cette taxe imposée aux touristes algeriens depuis 2014 par le gouvernement tunisien a été faite sans l’accord du gouvernement algerien. La solidarité legendaire algerienne n’etant plus à demontrer, cependant une contre partie politique est toujours possible, sinon comment expliquer le grand retard pour appliquer la réciprocité tout a fait indiquée dans cette situation par le gouvernement algerien. Moi je préfère passer mes vacances ici en algerie il y a des endroits a visiter qu’ on ne trouve nulle part ailleurs.




    0



    0
    fennec
    30 septembre 2016 - 8 h 00 min

    les tunisiens ils nous ont
    les tunisiens ils nous ont toujours habitué aux coups bas. ce n’est pas moi qui mettrait mes pieds dans ce pays.




    0



    0
    Anonymous
    30 septembre 2016 - 7 h 22 min

    Il a fallu qu´on applique,
    Il a fallu qu´on applique, bien tard, la réciprocité pour que la Tunisie daigne annuler cette taxe!! loukan 3aandna erdjel, on va maintenir cette taxe de notre cöté!!! ils ont eu le temps de se sucrer et de saigner les touristes algériens, qui loukan chouiya nif, personne ne se rendrait chez eux, bladna waass3a!!!




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    30 septembre 2016 - 5 h 11 min

    Les hypocrites de tus nous y
    Les hypocrites de tus nous y a mis ( tunisie
    Amie ) ont attendu la saison d’hiver pour
    Annuler cette taxe d’entrée en Béotie pour la
    Simple raison que c’est une période morte.
    .un pays pauvre qui sait se vendre contre un
    Pays riche qui sait se faire voler. Toute la
    Nuance est là.
    Ils n’ont pas honhonte. Tôt ou tard ils
    Toucheront le fond du calice.
    Les hypocrisies arabes
    Irafaka al aarabou aala an la yatafikou.
    Grande tempête dans un verre d’eau.




    0



    0
      Anonymous
      30 septembre 2016 - 11 h 57 min

      Les tunisiens aussi s’y
      Les tunisiens aussi s’y mettent dans le vote négatif, ils sont comme les mokokos quand les algériens leurs disent leurs 4 vérités, ils s’acharnent sur le vote négatif.




      0



      0
    farhat
    29 septembre 2016 - 23 h 01 min

    si j avais une quelconque
    si j avais une quelconque autorité , je fermerais les frontieres avec ces tunisiens effemines et appauvres ne sachant que faire , ne trouve qu’une solution dans la taxation des touristes algeriens de leur economie touristique pour leur gratter les poches encore plus.
    WALLAHI donner a cette race de glouton le plein pouvoir economique au maghreb , ils rendraient les algeriens en esclavage.
    c est pas des hommes




    0



    0
      Anonymous
      30 septembre 2016 - 8 h 05 min

      Si Boumediene était vivant
      Si Boumediene était vivant ils n’oseraient même pas lever la tête




      0



      0
    Amazighkan
    29 septembre 2016 - 20 h 37 min

    +1 pour M Ramtane Lamamra.
    +1 pour M Ramtane Lamamra.




    0



    0
    Thidhet
    29 septembre 2016 - 18 h 49 min

    Avec tous mes respects pour
    Avec tous mes respects pour les amis tunisiens, ils ont une certaine tendance à prendre les algériens pour des vaches à lait. Comme les marocains et y compris à l’étranger, ils sont convaincus que nous algériens sommes tenus à une centaine générosité.




    0



    0
    Pitoyable !
    29 septembre 2016 - 18 h 45 min

    Une taxe discriminatoire ni
    Une taxe discriminatoire ni plus ni moin !
    Il a fallu attendre beaucoup de temps pour que ce semblant de gouvernement Algèrien puisse relver la tête des Algériens en mettant en place la réciprocité.
    N’allons plus en Tunisie et construison les mêmes site touristique chez nous 0u8zz3 que la Tunisie hause dire que les Algériens ne les ont pas sauver du tourisme après l’attentat à Sous je crois.
    Pourquoi chercher ailleur sachons que nous pouvons faire mieu et en grands des sites et plages touristique (bien que j’ai tout de même une préférence pour les plages vièrge) construiser des piscines à tout va etc….Les Chinois sont en Algérie profitons en ! Au boulot mesieurs du gouvernement Franc… eu pardon Algérien.




    0



    0
      W19 - TP
      30 septembre 2016 - 5 h 43 min

      Au contraire, ils ont bien
      Au contraire, ils ont bien fait d’attendre, de reflechir et de ne pas agir dans la precipitation. C’est le principe du « Echec et mat » : cela leur apprendra a pietiner impunement notre amitie. Si nous etions degueulasse avec eux, on pourrait comprendre leur acte. Mais c’est le contraire. Cela ressemble a ce que vient de faire Poutine avec le ble egyptien. Apres coup, les egyptiens, ne pouvant plus vendre leurs agrumes, sont revenus a des sentiments plus realistes et plus respecteux par necessite. Sur cette question, le gouvernement par la voix de son MAE a ete efficient. Ne critiquons pas pour critiquer, c’est inutile pour faire avancer le debat.




      0



      0
    Hurrr
    29 septembre 2016 - 18 h 31 min

    Les Algériens devraient se
    Les Algériens devraient se montré plus digne et arrêter d allez dépenser leurs agents chez les Tunisiens ,si c’était dans l’autre sens wallah que vous morfler , L’ALGÉRIE est assez large et longue pour chercher le dépaysement ! Soyez des hommes avec du Nif et arrêter de vous faire humiliés,.




    0



    0
    alim
    29 septembre 2016 - 18 h 26 min

    …la taxe sera annulée en
    …la taxe sera annulée en janvier…autrement dit le grattage continue…




    0



    0
    Le dindon de la farce
    29 septembre 2016 - 17 h 03 min

    Une mesure souveraine et
    Une mesure souveraine et inamicale doit etre compensée par une mesure aussi inamicale aussi souveraine et surtout plus intense que celle du pays initiateur de cette inimitie.Dans le cas present la reciprocité preserve les interets de nos ‘freres’ Tunisiens .Les Algeriens qui visitent la Tunisie etant bien plus nombreux que les Tunisiens qui font le chemin inverse.Aussi il aurait eté preferable de creer une autre taxe souveraine dans un autre secteur qui annule reellement le gain realisé inamicalement par la tunisie et qui permet a l’algerie de sortir gagnante.Pour le moment nous nous sentons grugés!




    0



    0
    FLN Canal Historique
    29 septembre 2016 - 16 h 26 min

    Oui mais les Tunisiens jouent
    Oui mais les Tunisiens jouent et perdent, nous avons dit de boycotter la Tunisie




    0



    0
    La Cigale
    29 septembre 2016 - 16 h 25 min

    Il faut comprendre que la
    Il faut comprendre que la Tunisie vie des moments difficiles d’ordres économiques politiques et sécuritaires.
    Contrairement à l’Algérie la Tunisie n’a pas les richesses naturelles comme celles que le sous sol algérien regorge.
    Donc nous pouvons par solidarités avec nos voisins de l’est faire un geste qui permettra de données une bouffée d’oxygène à un peuple qui ne demande qu’à survivre.




    0



    0
      anti-khafafich
      29 septembre 2016 - 21 h 25 min

      et bien si tu te sens riche,
      et bien si tu te sens riche, aise et frice tu rends ton passport algerien, tu vas en tunisie (bien sur sans ton argent algerien), tu demandes un passport tunisien et tu commences une nouvelle vie de tunisien en aidant tes freres tunisiens. nous nous avons besoin d’Algeirens qui pensent a ider leurs voisin immediats, autrement dit d’autres Algeriens.




      0



      0
      Gaouar
      30 septembre 2016 - 6 h 45 min

      Non ! Le respect est
      Non ! Le respect est essentiel dans les relations de voisinage. Pas de respect ? Pas de soutien exagéré. C’est du donnant-donnant. Durant la décennie noire, l’Algérie vivait des moments faciles d’ordre économique, politique et sécurité ? Ou bien nous avons raté un épisode ? De nombreux intellectuels, dont Hélé Béji, en France, dans l’émission de « Ce soir ou jamais », raillaient l’atavique violence des Algériens, même au lendemain de la révolution du jasmin ? Ils pourront se rappeler qu’il ne faut pas jouer avec l’amour-propre de l’Algérie. C’est Non !




      0



      0
        anonyme
        30 septembre 2016 - 11 h 51 min

        mal nommer les choses c’est
        mal nommer les choses c’est ajouter au malheur du monde! « railler l’atavique violence » qui dit, pathétique!




        0



        0
    VigilanceOrange
    29 septembre 2016 - 14 h 28 min

    Les tunisiens nous ont
    Les tunisiens nous ont habitues a des volte-faces, donc WAIT aand SEE.




    0



    0
    Lghoul
    29 septembre 2016 - 12 h 35 min

    Il n ‘ y a pas de gratitude
    Il n ‘ y a pas de gratitude ni frerrots dans ce monde ;il y a que des interets. Cessez de vivre dans les années 30.
    La tunisie regarde ses interets, les saoudiens, les marocains, et tout le monde sauf un certain zoro le vengeur masqué ou l’avocat des pauvres du monde sauf les pauvres d’Algerie. Tout passe ailleurs sauf ici en Algerie.
    L’Algerie devenue l’avocat des pauvres doit revoir sa carte de charité sans exception.
    Les egyptiens sont venus pour un pret de 5 milliards – rembousable dans 3000 ans – . Fakhamatouhou a donné un cadeau de 250 millions d’euros a la tunisie – non remboursable – et a meme épongé la dette africaine et meme irakienne qui oroduisent plus de pétrole que nous ! Allez y comprendre ! Sont-ils algériens des fois je me pose cette question – ?
    Le pays est de venu la charité du monde pendant que l’algérien est chassé et humilié partout.
    Pourquoi aller en tunisie ? Et l’Algerie ? Mais qu’attendre d’un ghoul comme ministre du tourisme.
    Masie je preferre me balader chez moi que d’aller donner mes sous aux kharabes.




    0



    0
      Anonymous
      29 septembre 2016 - 14 h 18 min

      excellent merci, rien à
      excellent merci, rien à ajouter, l’Algérie par la grâce de Bouteflika et sa clic de mokokos qui gouvernent l’Algérie annule des dettes de pays plus riches que nous, sont-ils vraiment algériens ceux nous dirigent contre la volonté du peuple? il est évident que non.




      0



      0
      pegasse
      29 septembre 2016 - 15 h 43 min

      Encore une derniere bonne
      Encore une derniere bonne nouvelle: Mahmoud Abbas va assister a l’enterrement de shimon Peres!




      0



      0
      totoringo
      29 septembre 2016 - 16 h 01 min

      et maintenant que les caisses
      et maintenant que les caisses sont vides on impose à tord et à travers et donc il fallait chercher cette taxe de reciprocité . les tunisiens sont plus intelligents et de peur de la révolte de leurs citoyens qui vivent sur le dos de leurs voisins algériens misérables ont décidé de geler ou retarder ou juste annoncer la suppression de cette taxe illogique irrationnelle . les tunisiens savent quoi faire ils n’ont pas de sentiments et ne sont pas ridicules. les algeriens par le biais de ce système ankylosé on l’est doublement.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.