Bouchouareb : «Il n’y aura pas d’importation de véhicules de moins de trois ans»

Le ministre de l’Industrie, Abdesselam Bouchouareb. New Press

Le ministre de l’Industrie, Abdesselam Bouchouareb, clôt définitivement la question du retour à l’importation des véhicules de moins de trois ans. S’exprimant aujourd’hui en marge de l’inauguration du Salon international de la récupération et de la valorisation des déchets à Alger, M. Bouchouareb exclut toute nouvelle autorisation de l’importation de cette catégorie de véhicules. Ainsi, après avoir laissé entendre il y a une semaine que le gouvernement allait se pencher sur une formule permettant le retour contrôlé des véhicules de moins de trois ans en limitant leur importation aux concessionnaires automobiles, le ministre de l’Industrie se montre catégorique en précisant qu’il n’y aura pas le retour de ces importations.

Pour lui, le marché local recèle déjà un «grand potentiel» de véhicules d’occasion qui demande à être organisé et qu’il n’y a donc pas besoin d’importer ce genre de véhicules. Il souligne que le gouvernement est déterminé à remettre de l’ordre dans le marché de véhicules d’occasion. Ainsi, il parle de l’organisation de ce marché à travers un cahier des charges visant à instaurer la traçabilité et la sécurité. «Le cahier des charges qui va réguler le marché des véhicules d’occasion est en cours d’élaboration. Des équipes sont en train de travailler dessus et on annoncera ses conditions dès qu’il sera prêt», a précisé M. Bouchouareb selon lequel ce cahier des charges va permettre de créer un véritable marché de la voiture d’occasion.

En effet, il affirme qu’il y aura des spécialistes qu’on va orienter et qui vont s’impliquer. «Ainsi, lorsqu’un client veut acheter un véhicule, il aura la traçabilité et un minimum de garantie pour sa sécurité et son intérêt financier, tout comme on le fait pour les véhicules neufs», a-t-il assuré, refusant de donner la formule retenue pour l’organisation de ce marché. Le ministre ne dit pas si cette activité sera donnée aux concessionnaires implantés localement, se contentant d’affirmer que «c’est le cahier des charges qui va déterminer ces aspects».

Sonia Baker

Comment (30)

    med
    7 octobre 2016 - 11 h 54 min

    Ils veulent nous laisser une
    Ils veulent nous laisser une proie entre les griffes deq importateurs ki en plus et le comble utilisent notre reserve de change pour nous depouiller.si ka concurence de vehicules doccasion leur fait peur ca donne une idee sur leur intention




    0



    0
    slim
    7 octobre 2016 - 10 h 10 min

    Dans un etat de droit et de
    Dans un etat de droit et de liberte tout citoyen peut acheter n importe quoi de l etranger des moments qu Il respecte les conditions et qu Il paye la taxe . C EST tout simple . C EST le bon sens commercial qui regit .
    en Algerie on est encore au temps du communisme pour le peuple et l elitisme pour ceux qui commandent .




    0



    0
    anonyme
    6 octobre 2016 - 15 h 48 min

    mr bouchouareb ministre de
    mr bouchouareb ministre de lindustrie pardent ministre de commerce non si le representant des concessionnaire en Algerie.




    0



    0
    les damnes de la terre
    6 octobre 2016 - 14 h 24 min

    Croyez moi que nous vivons
    Croyez moi que nous vivons une des situations inedite je ne vais pas parler du sujet evoque ds cet article mais plutot pourqoui on est arrive la.A mon avis ts les dysfonctionnements sont dus en 1 er lieu a la constitution qui a connu en 8 ans 2 amendements et qui n a nullement apportee une reponse a un des principes de la perennite de l Etat.Hors ts ses amendements qu on a vu et selon le voeu de son initiateur c comment assurer la perennite des hommes et pr preuve ts les pouvoirs sont concentres entre les mains d une seule personne »le super man ».Cet etat de fait ne fait que bloquer l activite du pouvoir en place et ne peut que tarder son plan d action qui par moment l urgence est de mise.La seule et unique solution de l algerie est de revoir la constitution quitte a passer une annee entiere pr la faire.On est en train de voir et de vivre un regime inqualifiable ,unique en son genre.Y a t il des gens de bonne volonte qui n ont de ligne de mire que le progres de l algerie et le bien etre de ses habitants.Un declic est possible meme avec des personnalites vivant en retrait.Un sursaut s impose et en douceur et sans casse pr remettre l algerie sr la voie du progres et se hisser parmi les grandes nations de ce monde,sinon la tache sera recuperee par des aventuries que seul Dieu connait les consequences non calculees et surprenantes.Enfin et pr repondre a la declaration du ministre sr l abandon des importations des vehicules de moins de 3 ans,je dirais que la decion n esr pas de lui.Elle emane d en haut haut.




    0



    0
    Lghoul
    6 octobre 2016 - 12 h 19 min

    Au pays d’une république
    Au pays d’une république privée, on doit acheter des voitures chez leurs concessionnaires de fils et filles BESSIF.
    C’est du protectionisme familial. L’Algerie appartient a quelques familles. Le reste, allez faire la chaine pour voter car le 5ieme mandat approche.




    0



    0
    MOMO
    6 octobre 2016 - 12 h 14 min

    SA PANIQUE AU SEIN DU
    SA PANIQUE AU SEIN DU GOUVERNEMENT. ILS DISENT TOUT ET SON CONTRAIRE .ET VEULENT TOUT ORGANISER .DEPUIS 1962 NOUS SOMME ENCORE SOUS DEVELOPER ET COROMPU .ET LES MEILLEURS ANNEES SONT DERRIERE NOUS.




    0



    0
    AMAR MOKHNACHE
    6 octobre 2016 - 8 h 57 min

    nos dirigeants ont leurs
    nos dirigeants ont leurs idees du commerce ils sont surtout au pouvoir pour proteger leurs business et leur tiroir caisse!!! autoriser les vehicules d occasion c est surtout destabiliser leurs interets dans le monde de l automobiles eux qui ont produit une SYMBOLE marche en main !!!! CETTE SYMBOLE c est un peu le symbol de leurs carte de visite!!!




    0



    0
    Misère!!
    6 octobre 2016 - 8 h 27 min

    On a trés bien compris qu´on
    On a trés bien compris qu´on ne touche pas au lobby des voitures, bouchouareb ne va pas permettre aux gueux que nous sommes de faire ombre aux imporatteurs de voitures neuves – le fils a sellal en connait un bout- alors ya si bouchaaachib, ce n´est pas toi qui refuse, ce sont essyadek qui gouvernenet la patrie au noir et font et défont les ministrettes kima entaya qui ordonnent ou non!




    0



    0
    zombreto
    6 octobre 2016 - 5 h 50 min

    Polyvalence oblige chez nous,
    Polyvalence oblige chez nous, un ministre de l’industrie qui parle d’importation, domaine réservé au ministre du commerce, un chef de parti qui devient pour un laps de temps ministre de la justice, et parle au nom du chef du gouvernement et le président de le république dans toute cette chekchouka reste absent et muet.




    0



    0
    Iheb
    5 octobre 2016 - 22 h 44 min

    Bouchareb occupe toi de Setif
    Bouchareb occupe toi de Setif un peu qui a devenue un grand chantier…rana bla gazz bla trigue ma meson es loin de Setif 8km on est bla gazz bla trigue dis moi Bouchareb comment on va passer el chtaaaa thelj wel berde bla gazzz blaa trigue ils ya des milliers de familles bla gazz bla trigue de puis 1940 wilaya de Setif Beni Fouda pour quoi vous avez fais le tramway à Setif j’ai pas compris comment vous fonctionner est nous on n’a pas le gazzz es trigue expliquer moi ça acheter moi une apparemment à Paris comme ça je vais vivre la avec mais enfants es ma femme




    0



    0
    Azzaba
    5 octobre 2016 - 22 h 00 min

    Tous les officiels en Algerie
    Tous les officiels en Algerie et cela de puis bien longtemps ont parle de l’état des voitures de leurs âge surtout mais de l’essentiel,l’état des routes et leurs conformités dans l’ingénierie et la sécurité,la conformité signalétique des panneaux,la conformité de la composition des matériaux utilisés et de leurs applications et implications,les cours dans les auto écoles et leurs implications ,le permis de conduire et sa valorisation et son authenticité et bien d’autres facteurs,éclairage,airs de repos ,station de services etc…..alors svp arrêtez de dire n’importe quoi!




    0



    0
    Kazmer
    5 octobre 2016 - 21 h 49 min

    Ministre de l’industrie ou du
    Ministre de l’industrie ou du trabendo de ferraille? de toute façon il ne m’inspire aucune confiance lui et son camarade du commerce surtout depuis le fameux épisode avec Mr REBRAB, Si seulement il savait qu’avec seulement une centaine de capitaines dynamiques comme ce respectable monsieur, créateurs de richesses, l’Algérie n’aura plus besoin de vendre une seule goutte son pétrole.




    0



    0
    LAMBDA
    5 octobre 2016 - 21 h 23 min

    Sans risque de se tromper ,ce
    Sans risque de se tromper ,ce monsieur protège ses montors à savoir les Francais avec leur Renault Symbol,puis Sovac.Mais que je sache c’est le secteur du ministère du commerce cette histoire d’importation .quand à l’industrie c’est pour roupiller encore plus.




    0



    0
    adele
    5 octobre 2016 - 21 h 11 min

    l´autorisation ou non relève
    l´autorisation ou non relève du ministère du commerce. Alors de quoi se mele bouchouareb ? comme on a pu le remarquer seul le rendou alias RND a réagi à cette annonce concernant l´importation de véhicules. tout le monde sait que le rendou est un parti d´affairistes ayant des liens avec et roulant pour les lobbies notamment celui des concessionnaires. Ceci explique cela.




    0



    0
    MELLO
    5 octobre 2016 - 20 h 58 min

    Une véritable cacophonie, une
    Une véritable cacophonie, une de plus pour ce gouvernement qui ne sait plus gouverner. Un ministre de l’industrie qui s’amuse sur le marché de l’automobile d’occasion , tout comme ce SAIDANI qui colporte des âneries sur un ex de la sécurité. Quel bled Mikey !!! Mon Dieu. D’ailleurs c’est le blabla des citoyens dans les cafés maures.




    0



    0
    TGV,METRO etc....
    5 octobre 2016 - 20 h 48 min

    Des routes et des moyens de
    Des routes et des moyens de transport il y en aura ? Car les voitures ca commence a faire trop !!




    0



    0
    Moutaqaad decouragé
    5 octobre 2016 - 20 h 36 min

    Bouchouareb est le ministre
    Bouchouareb est le ministre des affairettes tâa….toutes les affaires comme le disait l’inspecteur Tahar même celle du commerce.




    0



    0
    barzaza
    5 octobre 2016 - 20 h 11 min

    Ya si ministre faut que tu m
    Ya si ministre faut que tu m’expliques c’est quoi cette nouvelle danse que tu as lancé?
    deux pas en avant trois en arrière dour biha ya cheikh dour biha.




    0



    0
    lefhama
    5 octobre 2016 - 20 h 08 min

    pourquoi nous priver de la
    pourquoi nous priver de la liberté de ramener une voiture d’occasion à titre individuel ??????? c’est de l’abus de pouvoir et rien d’autre !c’est une entente illégale sur le dos du citoyen!en ce qui concerne le « cahier des charges » des voitures d’occasion en vente , je pense qu’il vaut mieux mettre en place un cahier des charges pour les mécaniciens qui sévissent en algérie il faut faire le ménage là dedans! du vrai sabotage, une voiture neuve peut devenir une épave en quelques jours si vous l’amenez à réparer, mais comme on dit tous les algériens sont mécaniciens même ma grand mère!




    0



    0
    elmnirvi
    5 octobre 2016 - 19 h 23 min

    au fait ou en es tu avec les
    au fait ou en es tu avec les haut fourneaux de ANNABA , sont ils en activite et les millions de tonnes d’acier promis pour 2016?




    0



    0
    La Cigale
    5 octobre 2016 - 17 h 52 min

    Ont s’en fou éperdument de
    Ont s’en fou éperdument de ton interdiction en s’en fou de toi en s’en fou de tout.
    Quoi que tu décide ont s’en fou.
    Et même ont espère que tu t’en fou de nous aussi.
    Débrouille toi avec tes magouilles car ça ne durera qu’un temps.
    Allah me suffit AMPLEMENT ….EL HAMDOULILLAH….




    0



    0
    Erdt
    5 octobre 2016 - 17 h 36 min

    Bien sûr pas de véhicules d
    Bien sûr pas de véhicules d’occasion vous avez voitures chauffeurs gratis,club des pins gratis appartements à Paris famille à Paris!! Mais pourquoi vous occuper du marché occasion si wazir?? Je veux acheter mon occasion a tidjelabine ou ailleurs en quoi ça vous regarde? Vous allez encore nous enfermer dans vos sornettes?! Allez développer l’industrie comme on l’a fait années 70 sonacome a fabriqué des camions de A a Z ! Moteurs,pièces fondues,forgées usinées!!! Dites à votre haddad d’aller en faire autant 40 ans zpres! Ou alors faites le M Bouchouareb,pas du boulonnage! Vous allez créer une zizanie bureaucratique pour emmerder les gens c tout.




    0



    0
    Abou Stroff
    5 octobre 2016 - 15 h 04 min

    moua, producteur de chips
    moua, producteur de chips notoirement connu par les bidasses de ammi salah, roule en voiture de service que je change tous les deux ans. par conséquent, la question des voitures d’occasion à importer ou à ne pas importer ne m’intéresse guère. j’ajoute que mon épouse et mes rejetons n’ont jamais eu lidée d’immorter des voitures d’occasion puisqu’ils vivent à paris et comptent y rester pour le restant de leur vie. enfin, je suis prêt à respecter le cahier de charge du marché des voitures d’occasion qui sera élaboré par les équipes du ministe à condition qu’on m’explique comment je peux rapatrier, sans être inquiété par le fisc algérien, le pognon que j’ai caché dans des paradis fiscaux (voir les panama papers).




    0



    0
      reflex
      5 octobre 2016 - 18 h 33 min

      Naïf about strof !
      Naïf about strof ! Bouchouareb ne cherche pas a faire rentrer l’argent au pays ! Il veut en sortir d’avantage pour remplir ses comptes au Panama ! C’est ce qu’il appelle investir dans les actions .




      0



      0
    Anonymous
    5 octobre 2016 - 14 h 42 min

    Quand le chat est absent la
    Quand le chat est absent la souris danse, allez y importez à en crever
    Ne vous suffit pas tous ces accidents de la route, comme toujours vous ne faites favoriser que les trabendistes




    0



    0
    Boukoko
    5 octobre 2016 - 14 h 38 min

    Ya Bouchouareb, les citoyens
    Ya Bouchouareb, les citoyens algériens , qui ont d’autres chats à fouetter, s’en foutent éperdument que tu interdises ou pas l’importation de voitures d’occasion. Et de toute façon, çà c’est un problème entre toi et Bekhti Belaid, qui je pense est plus honnête que toi, soit dit en passant. Les citoyens algériens, eux, veulent savoir qu’est devenu le secteur industriel depuis que toi, tu es au commande de se secteur. La question des voitures d’occasions les algériens l’ont déjà été zappée depuis fort longtemps. Occupe toi du secteur industriel. Non mais enfin, pourquoi tu t’occupes de l’importation (de véhicules ou autres) qui est du domaine du Ministère du Commerce et du Chef du Gouvernement et non directement du secteur industriel??? Pourquoi tu cherches midi à 14 heures et tu délaisses ton secteur qui part en java ?




    0



    0
    el wazir
    5 octobre 2016 - 14 h 28 min

    Au lieu de perdre inutilement
    Au lieu de perdre inutilement du temps a confectionner un cahier des charges des souks de voitures d’occasion sans aucune certitude d’efficacité, je pense qu’il sera judicieux de réfléchir a l »élaboration’ un cahier des charges qui devra améliorer le contrôle de l’importation du médicament (en installant justement une équipe qui étudiera tous les prix facturés et leur comparaison a ceux de la banque de donné »s concernant les prix pratiqués dans les pays d’origine, évidement au moyen de solutions informatique appropriées), la même chose pour le lait en poudre et les céréales, avec un contrôle de « quantité »avant expédition et après expédition (port d’arrivée), les gain seront significatifs pour le trésor public (peut être en milliards de dollars)




    0



    0
      Hamidi
      5 octobre 2016 - 23 h 03 min

      Vs avez raison c’est de la
      Vs avez raison c’est de la mafia ce le clan de s’aider.




      0



      0
    Anonymous
    5 octobre 2016 - 14 h 18 min

    Il faut bien qu’ils fassent
    Il faut bien qu’ils fassent profites la ……… NO COMMENT.




    0



    0
    Mohand assam
    5 octobre 2016 - 14 h 18 min

    Il est aussi, Ministre du
    Il est aussi, Ministre du Commerce ?.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.