Yémen : plus de 100 morts dans des raids saoudiens

Les frappes ont visé une foule en deuil. D. R.

Des centaines de personnes ont été tuées ou blessées samedi dans la capitale yéménite Sanaa dans des raids aériens attribués à la coalition arabe dirigée par Ryad et qui ont frappé une foule en deuil, selon les rebelles.

Figuraient parmi les nombreuses personnes réunies pour le deuil des responsables des Houthis, les rebelles qui se sont emparés de Sanaa il y a plus de deux ans, et qui sont combattus par la coalition arabe, alliée du gouvernement reconnu par la communauté internationale.

Les raids ont fait «plus de 450 morts et blessés», selon un bilan provisoire fourni en début de soirée par des responsables du ministère de la Santé, contrôlé par les rebelles, qui ont dénoncé «un massacre».

Les frappes ont visé une salle publique où de nombreuses personnes étaient réunies dans l’après-midi pour présenter leurs condoléances pour la mort du père du ministre de l’Intérieur, Jalal al-Rouichène, a indiqué Sabanews.net.

Un énorme incendie s’est déclaré dans le bâtiment, qui s’est effondré, ont indiqué des habitants. Des équipes de secours retiraient des corps calcinés et tentaient de retirer d’autres coincés sous les décombres, a rapporté un photographe de l’AFP sur place.

Le photographe a dit avoir compté une vingtaine de cadavres, totalement calcinés, ou en lambeaux. Certaines personnes, amputées de leurs membres inférieurs par l’effondrement du bâtiment, étaient secourues par des volontaires.

«Un avion a tiré un missile contre la salle, et quelques minutes après, un deuxième appareil a bombardé le site», a indiqué un témoin, qui s’est identifié par son prénom, Moujahid.

«C’est un crime ignoble perpétré contre un lieu de deuil», a protesté un deuxième témoin, qui a requis l’anonymat. Un autre témoin a exprimé sa colère devant la scène de désolation qu’offrait le lieu de l’attaque. «C’est un crime contre l’humanité (…). Le régime saoudien est responsable de l’effusion de sang des Yéménites», a-t-il dit.

Des ambulances évacuaient les victimes et les hôpitaux ont lancé un appel pressant pour des dons de sang, selon des habitants. Le maire de Sanaa, Abdel Qader Hilal, figure parmi les personnes tuées, a indiqué la chaîne de télévision des rebelles Al-Masirah.

Le gouvernement yéménite, qui a dû fuir le pays après la prise de Sanaa par les rebelles, tente de regagner le terrain perdu avec l’appui de la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite voisine.

Les rebelles n’ont pas précisé si M. Rouichène ou d’autres personnalités, outre que Abdel Qader Hilal, étaient présentes au moment de l’attaque. Le général Jalal al-Rouichène, qui avait été nommé ministre de l’Intérieur par le président Abd Rabbo Mansour Hadi, est resté en poste après que les Houthis ont conquis Sanaa en septembre 2014.

Le Conseil politique suprême, mis en place récemment par les Houthis et leurs alliés, les partisans de l’ex-président Ali Abdallah Saleh, a appelé les Yéménites à participer dimanche matin à une manifestation devant le bureau de l’ONU à Sanaa pour protester contre les crimes de guerre de la coalition.

La coalition militaire arabe n’a pas encore réagi aux affirmations des rebelles sur sa responsabilité dans l’attaque. Son porte-parole, le général Ahmed Assiri, était injoignable en début de soirée.

La coalition, qui est intervenue au Yémen en mars 2015, a été accusée par des organisations de défense des droits de l’Homme de commettre des bavures en touchant des secteurs civils dans ses raids.

R. I. 

Comment (6)

    el gatt
    10 octobre 2016 - 20 h 20 min

    Facile de dire n’importe quoi
    Facile de dire n’importe quoi quand on est devant son ordinateur. Vous voyez des espions partout et vous n’imaginez pas qu’on puisse aller aider son semblable. D’autant plus que cette femme était dans une zone très exposée aux bombardements. Alors Monsieur The drain pourquoi n’y allez-vous pas ? En tant qu’homme et bon musulman. On a besoin de personnel soignant ou non, mais capable d’aider la population, là-bas, au Yémen où tout est foutu. Avouez qu’il faut du courage car les Saoudiens, eux, ne plaisantent pas du tout : ils massacrent, et surtout les civils. A propos, lors d’une intervention que vous faites ailleurs sur ce thème vous écrivez : « Les raids Saoudiens sont effectués par des pilotes occidentaux (dont des Américains) ». Et maintenant dans cette rubrique vous écrivez : « Il faut aussi dire, et ça personne ne le dit, que des pilotes Français bombardent les Yéménites avec des avions Saoudiens (ils n’ont pas assez de pilotes)  » .C’est très intéressant comme informations mais êtes-vous capable de fournir des preuves ou au moins vos sources ? Car ce que vous dites est un scoop mondial ! Je sais bien que sur internet on dit n’importe quoi, on se défoule parce qu’on vit mal, on oublie les problèmes en se fichant des autres, on surfe et on passe à autre chose, c’est sans importance. Il aurait été humain d’avoir une pensée, une seule mais sincère, vis-à-vis de ces Yéménites, morts, blessés, traumatisés pour le reste de leur vie. Que ce soit un avion russe, américain, saoudien ou syrien qui largue des bombes sur une ville, sur un hôpital, sur une maison funéraire, sur des immeubles… qu’importe le nom du pilote et sa coupe de cheveux, le résultat est la Mort et des souffrances incommensurables. Puisque nous avons la possibilité d’exprimer des opinions, je dirai pour ma part que les commanditaires de tels actes sont des criminelles indignes de diriger leur nation et ils méritent tous de finir leur jour en prison. Nous devrions interpeller ces dirigeants du Moyen Orient, dictateur, roi ou ayatollah, tous bons musulmans, et leur rappeler que leur mission est d’édifier pour, et avec leurs peuples, un Etat permettant à chacun de leurs citoyens de vivre cette courte existence sur Terre en paix et sans souffrance. Sortira-t-il de cet état de décomposition de presque tout le Moyen Orient une volonté de construire une société apaisée et positive ? Quand une (ou des) Voix religieuse de ce Monde musulman s’élèvera-t-elle avec force pour rappeler à ces dirigeants assassins d’arrêter ? Quand, ces chefs d’état, dits arabes, ouvriront les yeux et cesseront d’être manipulés par les Russes, Américains, Anglais, Français, Chinois… ? Quand cesseront-ils d’acheter ces engins de mort à l’Occident ? Et de consacrer leur richesse au bien être de leur population.




    0



    0
    anonyme117
    10 octobre 2016 - 7 h 17 min

    Boycott du hadj tous les
    Boycott du hadj tous les Musulmans doivent boycotter l’Arabie yahoudite.




    0



    0
    TheBraiN
    9 octobre 2016 - 8 h 52 min

    J’avais mal lu !

    J’avais mal lu !
    J’avais cru lire « Tel Aviv : 100 morts dans des raids Saoudiens » !!




    0



    0
    Anonymous
    9 octobre 2016 - 8 h 51 min

    Assassiner des centaines de
    Assassiner des centaines de personnes et ça se permet de défendre l’islam .sans + de commentaires.




    0



    0
    anti saoud
    9 octobre 2016 - 8 h 45 min

    qu’est ce qu’elle foutait la
    qu’est ce qu’elle foutait la « francotunarde » dans les rangs de la croix rouge au yémen au point que les houthis la capturent??? elles donnait des infos pour que les civils se fassent massacrer par la vermine volante ?




    0



    0
      TheBraiN
      9 octobre 2016 - 9 h 52 min

      90 pour cent du personnel
      90 pour cent du personnel « humanitaire » étranger sont des expions !!!
      Ils donnent des informations à leurs services secrets !
      Il faut aussi dire, et ça personne ne le dit, que des pilotes Français bombardent les Yéménites avec des avions Saoudiens (ils n’ont pas assez de pilotes) .




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.