CC du FLN : Amar Saïdani est-il revenu sur sa décision ?

Le secrétaire général du FLN tente de se racheter. New Press

Après les révélations faites par le très informé député Hassan Aribi et la manifestation d’Aflou, le secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, tente de se racheter en revenant sur sa décision et en maintenant donc la réunion du comité central à la date déjà annoncée, à savoir le 22 octobre. Pour certains observateurs avertis, si Amar Saïdani réussit à passer cette étape sans encombre, cela va être un coup dur pour les frondeurs et risquerait de mettre fin à la protestation qui s’est élargie ces dernières semaines. Mais pour les frondeurs, la confirmation par la direction du parti de la tenue de la réunion du comité central à la date prévue est un «non-événement». Contacté par Algeriepatriotique, un des frondeurs assure que, comme la direction du parti, le comité central est également le fruit de la «cooptation» et de la «désignation». Autrement dit, il n’a pas la légitimité de la base militante.

Notre interlocuteur affirme que le combat des redresseurs vise à extraire le FLN de l’influence de l’argent sale et de la corruption. «J’ai pris part au 10e congrès en juin 2015 et j’en ai vu de toutes les couleurs. Je peux vous assurer qu’une bonne partie des membres du comité central a été désignée et non élue», lâche ce frondeur proche d’Abderrahmane Belayat. Il estime que «la majorité des vrais militants se retrouve écartée. Ces militants sont aujourd’hui en marge du parti». Ce membre du FLN opposé à la direction actuelle indique que «des personnes venues d’autres partis siègent au comité central».

Les frondeurs considèrent qu’avec une telle direction et un tel comité central, «le FLN finira non pas au musée, comme le souhaitent certains, mais tout simplement au cimetière». La raison ? L’ex-parti unique, assurent-ils, est contrôlé par «une caste d’affairistes qui court derrière ses intérêts étroits et qui n’a aucune considération pour le parti».

Les frondeurs ne comptent nullement baisser les bras, surtout que le secrétaire général «enchaîne les dérives». «J’ai fait campagne pour le président Bouteflika. Mais je refuse d’être aux côtés d’Amar Saïdani pour la simple raison qu’il symbolise tout le contraire de ce qu’il faut défendre en termes de probité, d’intégrité, de sincérité et de responsabilité», assure-t-il, en soulignant que de nouvelles actions dans d’autres wilayas et villes du pays «sont en préparation». «Nous préparons une autre manifestation à Mostaganem. Nous allons après organiser des rassemblements à Sétif, à Tizi Ouzou et dans l’ouest du pays», relève notre interlocuteur qui estime qu’«il est inacceptable de se taire face aux dérapages de Saïdani et de ses collaborateurs qui font de l’insulte des hauts responsables et de leurs ex-compagnons leur credo». «Nous ne sommes plus dans le jeu politique, mais plutôt dans une guerre de caniveau», regrette ce frondeur pour qui «un homme sensé et responsable n’oserait pas proférer de graves propos et accusations comme ceux de Saïdani à l’égard d’anciens collaborateurs du président Bouteflika qu’il dit soutenir».

Ainsi, les frondeurs, bien qu’ils peinent à trouver le bon moyen pour destituer Amar Saïdani, refusent de s’avouer vaincus et affirment inscrire leur action dans la durée.

Hani Abdi

 

Comment (33)

    matari abdelouahab
    19 octobre 2016 - 9 h 18 min

    rien de tout cela, la vraie
    rien de tout cela, la vraie solution c’est la rupture institutionnelle d’avec les régimes qui se sont succédé de 1962 à nos jours, on doit opérer une  » réduction » pour pouvoir aller vers l’essence même de la pratique politique, comment arriver à pratiquer cette conversion? par le biais des jeunes officiers libres…Au peuple de tirer les conclusions




    0



    0
    MDAMAR
    18 octobre 2016 - 13 h 16 min

    redresser le FLN avec des
    redresser le FLN avec des hommes honnêtes oui mais avec un personnage comme M Abada non! au temps où il était commissaire du parti à Constantine , monsieur a ouvert la fenêtre de sa villa pour savonner à sa manière un groupe d’employés de l ‘ APC de Constantine sous prétexte que le bruit de leur marteau-piqueur ,perturbait sa sieste aoûtienne. Il faut dire que les despotes ,ont existé de tout temps. il faut apurer l’ APN , le Senat, Shab chkara que M Belkhadem invitait quand il était SG . Ces messieurs , des triples docteurs : es aat, es tbezniss, es ignorance.




    0



    0
    Anonymous
    18 octobre 2016 - 9 h 25 min

    Encore une fois la majorité
    Encore une fois la majorité tape à côté et les pseudo frondeurs prennent les algériens pour des abrutis.
    Le problème n’est pas Saidani, le problème c’est son mentor à qui il obéit et doit tout.

    Continuez à vous focaliser sur ce piètre pantin…C’est grâce à cette attitude que l’Algérie restera encore longtemps un makhzen bisous de celui en vigueur au Maroc d’où sont issus les tenants d’y pouvoir avec le parrainage intégral de FAFA qui veille…

    Il.ne se passera rien le 22/10…Et les pseudo frondeurs vont de nouveau se coucher et la boucler . Des vulgaires lâches hypocrites.




    0



    0
    Rah Ennif
    18 octobre 2016 - 9 h 17 min

    Un « frondeur » quis’exprime
    Un « frondeur » quis’exprime sous le sceau de l’anonymat, autrement dit derrière la porte, n’est pas apte à prendre une place de responsabilité au sein du FLN. Qu’ill rentre chez lui, plus précisèment à la cusine donner un coup de main à sa femme. On a envi d’applaudir le drabki pour son « courage » de tirer sur n’importente quelle personnalité. Et personne ne réagit. Apeurés démeusurément. Telle une poule mouillée. Al’exception de Rachid Nezzak qui a réagit au quart de tour en instruisant ses avocats de poser plainte en diffamation. Sinon les autres, les ex « Grands » autres, comme Toufik, Ouyahia, Belkhadem….saktine. Silence radio. El bouliga seknat’hom. On se demane pourquoi??? En tout cas Saidani, lui, il le sait, sinon il n’aurait jamais attaqué ces gens là. Je me demande si je dois supporter dorénavant Si Amar, ou ces pauvres poltrons….




    0



    0
    Rascasse
    18 octobre 2016 - 8 h 48 min

    Encore une fois Saidani n’est
    Encore une fois Saidani n’est pas le problème, faut éviter de se focaliser sur lui, il a bel et bien été intronisé entretenu et protégé par des algériens, ces algériens qu’ils faudrait remettre sur le bon chemin on mettant tout le monde à table pour un consensus national , Saidani partira et on nous sortira pire, la secte FLN a plus qu’un tour dans sa boîte de Pandore faut pas se détourner de l’essentiel et ne pas faire le jeu de Machiavel qui est entrain de manipuler tout le monde en faisant croire que Saidani n’est plus sous le bournous juste pour mieux se replacer et s’accorder un répit après tous les coups subit par des adversaires, encore une fois les coups entre mulets dans l’étable c’est les bourriquots qui encaissent.




    0



    0
    slaouti
    18 octobre 2016 - 8 h 01 min

    Ah ! qu’ont ils faits ces
    Ah ! qu’ont ils faits ces frondeurs durant deux ans. Convenez que c’est du rien du tout. Ils veulent parler , qu’ils parlent sans pour autant joindre l’acte à la parole. qu’ils parlent, Parlent…………………………continuent de parler, ils ne feront absolument rien . En langage « Chakour  » Toz allihoum?




    0



    0
    Mohamed l'Algérien
    18 octobre 2016 - 4 h 48 min

    La destitution du traître
    La destitution du traître saâdani, rien que sa destitution, d’abord, comme préalable. Le peuple ne veut plus de ce traître au service de la France. Si vous les redresseurs du FLN vous ne ne le faites pas, pour libérer l’Algérie des mains des traîtres, alors vous êtes des complices et c’est très grave, Le peuple tranchera et vous balayera vous et tout le régime illégitime qui squatte le pouvoir à Alger.




    0



    0
    Anonymous
    18 octobre 2016 - 4 h 36 min

    Si saidani revient sur sa
    Si saidani revient sur sa décision ce n’est pas par hasard, íl a le soutien d’en haut , cela fait 15 ans que j’ai pas mis les pieds au pays ,pour çà avec des gens comme ça qui mènent le pays par le bout du nez je préfère crever ailleurs mais fier d’être algérien mais malheureux quand même




    0



    0
      Wallace
      18 octobre 2016 - 10 h 23 min

      Tu leur rend service en ne te
      Tu leur rend service en ne te rendant plus au pays.




      0



      0
    ahvuh
    18 octobre 2016 - 1 h 59 min

    Le FLN et c’est pas nouveau a
    Le FLN et c’est pas nouveau a toujours était un parti d’affairistes, ce qui s’y passe est sa propre culture, au moins avec Saidani on s’amuse,on rigole, il a volé ,il a dilapidé sans aucun doute,et les autres donc? on lui reproche d’avoir était un drabki ,et alors? Derbouka est un instrument de musique,donc un drabki est un artiste,je fait dans la recherche en théorie des nombres ,allez vous rire de moi parce que j’aime tambouriner..allons allons…militons plutot pour que le FLN soit lavé et mis au musée




    0



    0
    Jughurta
    17 octobre 2016 - 23 h 36 min

    Je la reconnait plus cette
    Je la reconnait plus cette Algérie, un homme un seul homme né en plus en Tunisie est devenu un chikour chez nous qui nous crache à la gueule et qui se permet de chenef, de faire le nerveux et de se prendre pour un Algérien.




    0



    0
      momo
      18 octobre 2016 - 8 h 03 min

      As tu vu le discours qu’il a
      As tu vu le discours qu’il a fait devant presque tous les ministres : Feraoun , Boudiaf ould abbes etc, ils applaudissaient et meme ce LEVAIENT pour valoriser les betises qu’il disaient.
      Y a t-il des hommes en algérie ?




      0



      0
    Anonymous
    17 octobre 2016 - 20 h 32 min

    Pour saidani: « Le danger que
    Pour saidani: « Le danger que l’on pressent, mais que l’on ne voit pas, est celui qui trouble le plus. » Jules César




    0



    0
    non mais allo ?
    17 octobre 2016 - 19 h 49 min

    l’une des plus grosses hontes
    l’une des plus grosses hontes du pays , si ce n’est LA plus grosse honte : le parti révolutionnaire dirigé par un ….qui na absolument rien à avoir avec la révolution de 54 !!!
    non mais ALLO quoi : t’es au FLN et t’as pas fais la révolution ??? c’est quoi ça ???




    0



    0
    bof!
    17 octobre 2016 - 19 h 11 min

    Comment ce fait il que eux
    Comment ce fait il que eux peuvent manifester sans être bastonner? Pas un flic pour les arreter normal c’est les suzerins de la caste!,et quand le peuple marche pour la mal vie il est massacrer sans distingo,vous êtes immonde bande d’hynés




    0



    0
      zemouli
      17 octobre 2016 - 20 h 40 min

      bien vu
      bien vu




      0



      0
    l'algerie avant tout! batna.
    17 octobre 2016 - 19 h 04 min

    soit disant le president du
    soit disant le president du pays! il est dans l’autre monde,il ne sait et saura jamais ce qui se passe dans le pays! les corbeaux qui l’entourent eux qui decident a sa place sous son nom.on a marre de toutes ces maniguances et manupilations de saadani,de ouahya,de guoule,de amara benyounes et bcp d’autres. ne soyons pas dupe,le peuple algerien est au courant de l’etat actuel du pays,ne jouons pas avec le feu,le pays est en grave situation,ressairant les rangs et nous allons la main dans la main pour la reconstruction de ce valeureux pays pour qui on a sacrifie plus d’un million et demi de martyres (chohadas).le pouvoir,les partis allies,l’opposition legale,y compris le fis dissous, en hommage et a la memoire de nos chouhadas unissant nous et aller vers une algerie meilleure de tous ses enfants.je pleure mon pays!




    0



    0
      momo
      18 octobre 2016 - 8 h 07 min

      la rue étant interdite, ce
      la rue étant interdite, ce que nous faisons sur les réseaux sociaux est bien .Le pouvoir a peur des réseaux sociaux et inchallah, on fera tomber ce pouvoir




      0



      0
    kazmer
    17 octobre 2016 - 18 h 42 min

    Peut être que sa durée de
    Peut être que sa durée de péremption n’est pas encore arrivée à terme. Ils ont surement besoin de lui pour faire passer au forceps la loi de finances 2017, ensuite il tombera comme un fruit bien mur, donc patience.




    0



    0
    O
    17 octobre 2016 - 18 h 25 min

    FLN MISSION NON ACHEVEE MAIS
    FLN MISSION NON ACHEVEE MAIS IL A ETE ACHEVE PAR CE SAADANI AUX ORDRES

    D UN CERTAIN ORDRE ……

    L APPEL DES MOUDJAHIDINE/20 OU30/ NE PASSERA PAS DANS LES OUBLIETTES….

    L HONNEUR DE PRESERVER NOTRE FLN DOIT ETRE OTE A CETTE GIROUETTE….

    LES PRIORITES SONT AILLEURS / NOUS DONNONS TROP D IMPORTANCE A DES OPPORUNISTES

    PREOCCUPES UNIQUEMENT PAR LE KOURSI/ DE BELAYAT A SAADANI C EST KIFKIF…..

    LA DECISION VIENDRA COMME TOUJOURS DE LA CASQUETTE…….FIN DES QUERELLES ENFANTINES ET

    MOBILISATION AUTOUR DES GRANDES PRIORITES/ECONOMIE// REALISATION DE PROJETS/ SOLIDARITE

    ETC ETC

    GO/fils de chahid




    0



    0
    Youk
    17 octobre 2016 - 17 h 49 min

    Je pense que Saadani a donné
    Je pense que Saadani a donné le coup fatal au FLN. La route vers le musée est en cours. C’est pas la peine de prendre un décret.




    0



    0
    A nos Héros
    17 octobre 2016 - 17 h 17 min

    Le FLN devait se retirer au
    Le FLN devait se retirer au lendemain de l’indépendance, cela n’a pas été le cas ce qui fait dire que l’indépendance n’était pas effective, normal, la vraie indépendance ne se décrète pas, elle se bâtit avec le temps. En ces moments troubles, il conviendrait d’œuvrer à aller vers la consolidation de toutes les forces vives du pays pour la consécration effective de notre réelle indépendance. Le FLN est le patrimoine de tous les peuples colonisés, sa place n’est pas dans une arène politique, mais dans un Mémorial.




    0



    0
    W19 - TP
    17 octobre 2016 - 17 h 07 min

    Qu’il degage ce Drabki : on n
    Qu’il degage ce Drabki : on n’en veut pas, on ne l’aime pas, on ne lui fait pas confiance. Qu’il aille voir son liberateur de Gaulle pour se refaire une carriere en France. Cet homme doit etre vire, ses insultes contre contre notre peuple, ses efforts, contre les patriotes est inexcusable. Virez-le. Le supporter lui, sa voix, son visage de mafieux a atteint desormais la voie de non-retour. Degagez-le. Les Bouteflika dont une erreur d’appreciation gravissime nous concernant. Nous ne voulons plus voir Saadani. La fin de la recreation doit etre sonne. Said Bouteflika doit cesser ce jeu de nous taper sur les nerfs. C’est une faute politique definitive.




    0



    0
    Rachid Hdey
    17 octobre 2016 - 16 h 55 min

    Mais qu’est ce qu’il fait
    Mais qu’est ce qu’il fait toujours ici ce drabki ? il faut le mettre en prison a lui et a tous ceux qui soutient ce NON ALGERIEN.. >> il faut défendre en termes de probité, d’intégrité, de sincérité et de responsabilité < < ce Drabki n'a rien de ça, et, TOUS CEUX QUI LE SOUTIENT, doivent être en prison a vie... SAID, AMAR WELA DAMAR... Mr. bouteflika; que fais ce MOUKHAREB dans les rangs de FLN de nos parents, de nos chouhadas? wallah que lazem eddir hadja avant de rencontrer rabi soubhanou, pour aider ton peuple et le sauver de ce charabia... HACHAMTOUNA, il represente le parti qui nous a guidé vers l'independance.. HCHOUMA...




    0



    0
    New kid
    17 octobre 2016 - 16 h 43 min

    A mon avis la seule façon d
    A mon avis la seule façon d’éliminer les corrompus ou qu’ils soient en Algérie, dans n’importe quel parti ou frange, c’est de leur faire jurer en tenant le Coran Karim de la main droite de leur innocence.
    Cette méthode doit être applique du président aux conseillers municipaux !
    Et surtout en passant par le drabkli et sans oublier tous les députés et sénateurs.
    S’ils veulent brûler leur chance d’aller au paradis et de brûler éternellement en enfer, ce sera leur choix !
    Loin d’être un islamiste, c’était la méthode de nos aïeux !




    0



    0
      W19 - TP
      17 octobre 2016 - 17 h 10 min

      C’etait en effet la methode
      C’etait en effet la methode de nos aieux. Et ca flippait sec quand il fallait en arriver la. Mais le probleme de ces gens, c’est sont-ils de vrais hommes pour etre de vrais croyants. Totalement d’accord, cette procedure doit etre retablie. Le parjure, une fois constate, entrainera l’opprobre. Bien vu. Et je n’ai aucune accointance avec l’islamisme, Dieu m’en garde jusqu’aux derniers de mes jours.




      0



      0
      rachid
      17 octobre 2016 - 18 h 09 min

      ils ne crois pas au Coran
      ils ne crois pas au Coran echarif




      0



      0
      pegasse
      17 octobre 2016 - 19 h 44 min

      Le president avant de prendre
      Le president avant de prendre ses fonctions jure prête serment sur le coran.




      0



      0
    ALGERIA
    17 octobre 2016 - 16 h 01 min

    CHAH !

    CHAH !
    KIMA TOUDIN TOUDAN. En 1962, les vrais révolutionnaires ont été écartés (BOUDIAF, KRIM, BOUSSOUF, BENTOBBAL, FERHAT ABBES, BENKHEDDA, AIT AHMED …..) et les arrivistes ont squatté le pouvoir et le parti qui appartenait à tous les algériens pour en faire un fond dec commerce et un moyen de prédation. Aujourd’hui des voleurs en chassent d’autres et c’est tant mieux pour la patrie que ce pseudo parti éclate et que le vrai FLN retrouve le musée de l’histoire et soit lavé des affronts subits depuis 62.




    0



    0
    kahina
    17 octobre 2016 - 15 h 58 min

    Le président Bouteflika est
    Le président Bouteflika est membre de ce Parti, le sait-il au moins??

    Rester spectateur de ce qui se passe dans ce parti FLN devenu l’association de la honte et des trabendistes, C’est vraiment intrigant.




    0



    0
      99, la Trahison
      17 octobre 2016 - 16 h 53 min

      Fakhamatouhou ne sait rien du
      Fakhamatouhou ne sait rien du tout, il vit dans une autre dimension, coupé de tout ce qui l’entoure dans une sénilité absolue




      0



      0
    Anonymous
    17 octobre 2016 - 15 h 29 min

    En maintenant la réunion du C
    En maintenant la réunion du C.C du parti, Amar Drabki a reçu la garantie de son maitre $aid la Tchipa de garder son poste en toute sérénité.




    0



    0
    Khaled
    17 octobre 2016 - 15 h 04 min

    Ils devraient investir le
    Ils devraient investir le siège national à Hydra et chasser les indus occupants ..




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.