Zitouni à Ouyahia : «Nous rapatrierons les crânes de résistants algériens»

Tayeb Zitouni, ministre des Moudjahidine. New Press

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, ne partage pas le point de vue du chef de cabinet de la présidence de la République sur la question des crânes des résistants algériens, qui se trouvent toujours au musée de l’Homme de Paris, en France. Intervenant aujourd’hui sur les ondes de la Chaîne I de la Radio nationale, le ministre des Moudjahidine assure que le dossier est bien pris en charge et que son département usera de tous les moyens diplomatiques pour obtenir le rapatriement de ces crânes qui symbolisent à la fois la résistance algérienne et la «barbarie du système colonial». Tayeb Zitouni assure que l’Etat algérien reste résolument attaché à sa demande de rapatriement de ces crânes, dont celui du célèbre Boubaghla, et que son département est en contact direct avec le Musée de l’Homme avec lequel il cherche le moyen d’obtenir l’autorisation de rapatriement de ces crânes.

«Aucune religion n’accepte que des restes humains soient traités de cette manière. Ce qui est fait aux crânes de nos résistants est abominable, c’est un crime qui met à nu le véritable visage du colonialisme français. Et ce traitement a duré plus d’un siècle et demi. Ce crime est écrit d’une encre indélébile dans l’Histoire de l’humanité», a déclaré le ministre des Moudjahidine qui estime qu’il est nécessaire «de sanctionner la France pour les crimes coloniaux qu’elle a commis surtout qu’elle plaide pour la démocratie et les droits de l’Homme dans le monde». Le ministre évoque quelque 2 000 moudjahidine qui ont disparu durant la Révolution et dont les corps n’ont jamais été retrouvés. Il regrette que malgré sa reconnaissance de l’existence de beaucoup plus de cas de disparitions, l’Etat français refuse d’ouvrir un dossier sur ce sujet.

Le ministre des Moudjahidine souligne, par ailleurs, que son département poursuit les efforts visant à récupérer encore davantage d’archives de la Révolution auprès des autorités françaises. Tayeb Zitouni relève le poids des nostalgiques de l’Algérie française dans les relations entre les deux pays et regrette «le comportement d’officiels français qui ont remis en cause la confiance mutuelle qui existe entre les deux Etats et compromettent par leurs déclarations la dynamique née de la volonté affichée par les présidents des deux pays d’aller de l’avant dans les relations bilatérales». Allusion au tweet du Premier ministre français Manuel Valls en mai dernier sur le président Bouteflika qui avait soulevé de vives réactions à Alger.

Sonia Baker

Comment (63)

    Anonymous
    20 octobre 2016 - 19 h 03 min

    Un ministère pour les
    Un ministère pour les parasites de la nation son budget est équivalent à celui de : Ministère de l’industrie + l’agriculture + éducation + transport + santé tous réunis ! Il est troisième, juste après les budgets des ministères de la défense et de l’interieur pour ces deux derniers on peut à la limite comprendre leur utilité même si là aussi, on sait que s’ils sont gras, c’est parce que la survie du régime en dépend.
    Même avec des infos comme comme celles ci, très précises, ! tu trouves des imbéciles qui viennent te saouler avec le pseudo hyper patriotisme de ces parasites de la nation. Qu’ils aillent au diable !
    .




    1



    0
    kourbali samir
    20 octobre 2016 - 17 h 32 min

    A QUOI BON DE REPATRIER CES
    A QUOI BON DE REPATRIER CES CRANES PEUT ETRE QUI NE SONT PAS LES LEURS.TEST D ADN EST EXIGER .TOUT D ABORDS L.ALGERIE EST LIBRE ET INDEPENDANTE ET INDIVISIBLE




    1



    0
    Kahina
    19 octobre 2016 - 16 h 40 min

    Ouyahia a fait de la
    Ouyahia a fait de la provocation politique et ça a marché.
    Le ministre des moudjahidine sort de son trou et nous informe enfin! qu’il a l’intention de récupérer les cranes des résistants. Où était ce ministre avant les déclarations d’Ouyahia.




    0



    0
    Tinhinane
    19 octobre 2016 - 16 h 32 min

    Comme si c’était Ouyahia qui
    Comme si c’était Ouyahia qui avait empêché le rapatriement de ces Cranes.

    Je dirais que c’est la déclaration d’Ouyahia qui a fait sortir le chacal de la bergerie pour déclarer qu’il va rapatrier les cranes.




    0



    0
    Vangelis
    19 octobre 2016 - 16 h 08 min

    Enfin, dirions nous ! Dans ce
    Enfin, dirions nous ! Dans ce microcosme de la  » famille révolutionnaire « , qui n’a que le nom, voilà un bonhomme qui est devenu lucide, qui le dit et qui ne s’en laisse pas conter.
    Depuis belle lurette, depuis des lustres, enfin bref, depuis l’indépendance, la France manipule parfois directement certaines parties, à l’exemple du Maroc, ou encore des hauts fonctionnaires algériens pour porter atteinte à l’Algérie. Elle fait croire à ce dernier qu’il est sa maitresse tout en tentant de rendre jaloux, l’Algérie, indocile, quoi que par certains moments, on voit que les pontes du régime courbent leur échine jusqu’à sa brisure afin de ménager l’ancien maître.
    Les pouvoirs français détestent l’Algérie et les algériens. Ils font tout pour amplifier cette haine devenue visible à l’œil nu tant il ne se passe pas un jour sans qu’un vomi sort de l’une des sales gueules dirigeantes et même des sous fifres encouragés par ces dérives en font de même. A l’évidence, ces agissements sont la caractéristique d’une haine qui n’a pas de nom.
    Les « zautorités » algériennes et surtout les algériens doivent se résoudre à accepter cet état de fait et ne plus faire confiance tant à l’ancien colon qu’à ses satellites, Maroc, Tunisie et Sénégal compris. L’Algérie n’est « entourée » que de vendus qui ne ratent pas une pour lui mettre des bâtons dans les roues, y compris par le mensonge.




    0



    0
      Anonymous
      20 octobre 2016 - 7 h 36 min

      Va vendre tes salades
      Va vendre tes salades ailleurs même avec une très bonne vinaigrette elle ne passe pas, elle fade et un peu pourrie à force de l’exposer du même côté. .




      0



      0
    Anonymous
    19 octobre 2016 - 15 h 35 min

    Mr. Zitouni, Une simple
    Mr. Zitouni, Une simple petite question: une fois remercié de votre poste de ministre, feriez vous comme votre prédécesseur M.C.Abbés en allant vous installer royalement dans une ville du pays que vous fustigez aujourd’hui ??????




    0



    0
      El-Hef
      19 octobre 2016 - 17 h 08 min

      Très, très bonne question à
      Très, très bonne question à poser à tous les responsables algériens.




      0



      0
    Nasser
    19 octobre 2016 - 15 h 17 min

    voilà de quoi clouer le bec
    voilà de quoi clouer le bec de ce Mr ouyahia et j’ aimerai lui rappelé qu’ il est le conseiller du président de la république ALGERIENNE et non FRANCAISE et qu’ il y a des lignes rouges à ne pas franchir, quand à Mr Zitouni je suis admiratif devant tant de combativité alors ne lâchez pas prise , et à Mr Lamamra je suis tout autant admiratif et je jubile de bonheur lorsque je lis certaines de ces déclarations et pour ne rien vous cacher cette dernière m’ a ramené à la déclaration bienveillante de feu Houari Boumedienne lorsque dans les années 1970 nous étions la cible de l’ extreme droite française lors du premier choc pétrolier,




    0



    0
    Anonymous
    19 octobre 2016 - 14 h 38 min

    La meilleure façon de réagir
    La meilleure façon de réagir PATRIOTIQUEMENT au colons et aux colonialistes , c’est de travailler mieux qu’eux .. des villes propres , des jardins fleuris , des routes bien faites , des bâtiments bien construits , des champs fertiles , , des écoles performantes , des administrations excellentes et humaines ;, le progrès , la culture , la joie de vivre dans l’Indépendance .. il ne sert a rien de pourfendre la France et envoyer ensuite ses enfants pour vivre le bonheur francais avec l’argent de ceux qui restent dans l’Enfer ..




    0



    0
      La blague
      19 octobre 2016 - 17 h 11 min

      C’est un rêve irréalisable et
      C’est un rêve irréalisable et utopique dans un pays comme le notre




      0



      0
      Anonymous
      20 octobre 2016 - 19 h 35 min

      Les pires des colons sont bel
      Les pires des colons sont bel et bien ceux qui soustraite le colonialisme depuis un demi siècle. Le colonialisme français au moins avait tracé et percé des routes, des chemins de fer pas un seul mètre de plus n’a été fait par le colon actuel qui se nomme le FLN, les français au moins ont découvert le pétrole, construit des ports, aéroports, construit des hôpitaux dans lesquels se soignent encore aujourd’hui la majorité des algériens, une base pour une véritable école qui avait commencé à former de vrais écrivains médecins et ingénieurs, il a fait le cadastre franchement ! vous voyez le FLN faire un Cadastre ! Vous voyez le FLN penser à sauvegarder la forêt avec des garde forestiers ? , il a construit des Académies comme celle de Cherchel pour les officiers indigènes, construit une base d’une véritable université, une compagnie maritime et une marine marchande et son école supérieur à BouIsamaIl, ………….. Qu’a fait ce régime en place depuis 1962 ? ! et il avait ce que le colonialisme français n’avait pas ! : le pétrole. Imaginez sans pétrole !
      Cette vérité là est criante un demi siècle après l' »indépendance » la faillite du régime et ce malgré la manne pétrolière est assourdissante même à des sourds de naissance !




      0



      0
        La bla
        20 octobre 2016 - 21 h 36 min

        Bravo !!!Tout à fait d’accord
        Bravo !!!Tout à fait d’accord avec vous, c’est cette vérité que les colons du FLN font semblant d’ignorer




        0



        0
          Anonymous
          21 octobre 2016 - 7 h 50 min

          J’avais oublié 5 choses :
          J’avais oublié 5 choses : le complexe métallurgique ( fer) d’Elhadjar, la découverte du gisement du fer de Ghar Djbilat à Tindouf (eux, les méchants colons avaient commencé l’élaboration des plans pour pouvoir exporter ce fer l’un des plus important au monde), en plus de la découverte du pétrole, ils avaient aussi construit la seule raffinerie que l’Algérie possède encore un demi siècle après (Arzwew) les mines d’or de nickel et de cuivre dans le grand sud dont ils avaient commencé l’exploitation.
          Si on fait un bilan, la seule chose qui a été faite depuis 1962 par le pire des colons, a été l’Autoroute est ouest avec l’argent du pétrole et les chinois, si la justice était libre et indépendante ça ferait l’affaire de corruption du siècle qui envoyeraient en prison toute une armée de fonctionnaires, de ministres, de ….
          Une autre chose : l’école ! le régime algérien a détruit les fondement et la base solide de celle qui avait donnée Mamerie, Dib, Feraoun,Kateb, et même les autres qui comme Mimouni …. En 1962 les hôpitaux d’Alger d’Oran Annaba ou Constantine étaient au même niveau en tout les points que ceux de Paris Marseille ou Lyon.
          Aujourd’hui même, quand on tombe malade on va où se soigner par exemple ? A Mustapha Bacha !




          0



          0
    TheBraiN
    19 octobre 2016 - 14 h 11 min

    Peut-être un de ceux qui n’y
    Peut-être un de ceux qui n’y payent pas la taxe immobilière et n y a pas scolarisé ses enfants !!!




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    19 octobre 2016 - 13 h 31 min

    Lamamra à Hollande : « Vous
    Lamamra à Hollande : « Vous êtes toujours nostalgique à l’époque coloniale » .

    Le ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Ramtane Lamamra n’a pas raté l’opportunité pour répondre au président de la République François Hollande, cité de son homologue russe Vladimir Poutine qui aurait traité nos Moudjahidines de « terroristes ».

    Le diplomate avait dévoilé que la France semble avoir de la nostalgie pour l’époque coloniale : « Paris exploite tous les rendez-vous historiques pour s’attaquer à l’Algérie », a-t-il dévoilé.

    En marge de la célébration de l’insurrection du 17 octobre, Lamamra a ajouté:« au moment où l’Algérie commémore cet événement et rend hommage aux chouhadas qui se sont sacrifiés pour la patrie, il existe toujours en France des gens qui ont de la nostalgie pour l’époque coloniale ». Avant de terminer : « l’Algérie n’abandonnera pas sa communauté à l’étranger et travaillera à assurer la dignité de ses enfants là bas ».




    0



    0
    DZ
    19 octobre 2016 - 12 h 34 min

    Ceux qui ont manipuler les
    Ceux qui ont manipuler les propos d’Ouyahia sont soit de mauvaises foi ou ignares. Personne n’a le monopole du nationalisme et ce qu’a dit Ouyahia est un message subtile (peut être un peu démago) que les petits esprits ne peuvent saisir.
    Je dis ça par acquis de conscience, sinon comme la majorité du peuple je pense que ce monsieur s’est trop compromis avec le système pour être crédible.




    0



    0
    Sid Ahmed Belhallouche
    19 octobre 2016 - 11 h 48 min

    Une action beaucoup plus
    Une action beaucoup plus vigoureuse et à un haut niveau devait être entreprise pour rapatrier les restes des ossements de nos prestigieux martyrs .mm3t8gg5




    0



    0
    Anonymous
    19 octobre 2016 - 11 h 44 min

    LE CANON BABA MERZOUG EST UN
    LE CANON BABA MERZOUG EST UN PATRIMOINE ALGÉRIEN ABANDONNER OU VENDU SOUS LE MANTEAU AU FRANÇAIS ALORS Q IL NE CESSE DE DEMANDER QUE LES AUTORITE ALGÉRIENNE EN FASSE LA DEMANDE POUR LE RESTITUER




    0



    0
      Anonymous
      20 octobre 2016 - 6 h 35 min

      Ton canon de Baba Merzoug est
      Ton canon de Baba Merzoug est bon pour la mitraille.




      0



      0
    MATAKOULCH El YAOURT
    19 octobre 2016 - 10 h 51 min

    Blablablabla et a la fin vous
    Blablablabla et a la fin vous irez vivre en france M.Zitouni




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    19 octobre 2016 - 10 h 39 min

    J’attend de voir .Les
    J’attend de voir .Les declarations patriotique je connais mais tres peu de concret.

    Pour illustrer le fait que c’est capital qu’il soit enterré au pays c’est le temoignages des enfants de prisonniers algerien en nouvelle caledonie qui avait demander au autorité francaise d’etre enterré dans leur pays ce que la France leur avait refusé.
    Si les cranes pourraient parler ils nous cracheraient a la figure du fait de les laisser loin de leur pays.

    On ne doit plus laisser un seul algerien authentique sur des terres etrangeres
    Le pire c’est que qui nous gouverne leur vrai racine ne sont pas algerienne voila pourquoi nos freres d’arme ne sont pas encore au pays
    C’est a ce demander au pays si vous avez réellement reçu une éducation patriotique pour qu’a ce point aucune larme ne vous viennent en sachant que nos frères algeriens croupissent dans des boites de chaussure de type babou.




    0



    0
      souk-ahras
      19 octobre 2016 - 15 h 12 min

      Un mort qu’on abandonne est
      Un mort qu’on abandonne est mort deux fois.




      0



      0
      salim
      19 octobre 2016 - 16 h 34 min

      L’historien Belkadhi a trouvé
      L’historien Belkadhi a trouvé autre chose, il s’agit d’ossements qui appartiennent cette fois à des déportés en Nouvelle-Calédonie, c’est écrit sur son Facebook. Ces déportés n’ont pas été décapités, mais ils sont morts de maladie, ils ont été amenés à Paris, les ossements sont gardés au Val de Grace, là où le président a soigné sa tête.




      0



      0
    RasElHanout
    19 octobre 2016 - 9 h 09 min

    Voici un vrai patriote du
    Voici un vrai patriote du terroir tout comme Mr Lamamra. Au moins ca nous change de la brochette de traitres a la solde du Roitelet M6 et de fafa …




    0



    0
      selecto
      19 octobre 2016 - 11 h 42 min

      Ce type membre du clan joue
      Ce type membre du clan joue une comédie et tu le sais bien, il n’arrive pas à la cheville de Lamamra.




      0



      0
        Anonymous
        20 octobre 2016 - 9 h 53 min

        Lamamra comme tous les mecs
        Lamamra comme tous les mecs qui sont dans ce régime dans globalité tu peux les mettre dans un même moule la seule chose qui leur permet de perdurer c’est l’argent du pétrole qui se partagent et donnent quelques miettes par ci et par là à la meute qui les défendent.
        Ce régime n’est pas réformable il faut le déraciner et brûler ses restes pour qu’il ne se régénère pas comme une mauvaise herbe.
        Bien sûr le fermer sa gueule avec laquelle il crie son pseudo patriotisme pendant qu’il bâillonne celle des algériens.




        0



        0
    bechar
    19 octobre 2016 - 8 h 35 min

    il ne veulent pas que la
    il ne veulent pas que la France se mette en colère contre eux, du fait qu’ils ont des résidences en france et leurs enfants y sont aussi ainsi que leurs famille.




    0



    0
    Anonymous
    19 octobre 2016 - 7 h 06 min

    Franchement, à quoi sert,
    Franchement, à quoi sert, plus d’un demi siècle après, un ministère des moudjahidins si ce n’est pour permettre à la vorace famille auto désignée révolutionnaire, de vivre en tant qu’entité parasite au corps Algérie ?

    A quoi sert ce ministère si ce n’est distribuer de l’argent de l’état à des gens qui se sont battu pour qu’ils ne fassent même pas leur service national et sans rire te disent matin et soir depuis plus d’un demi siècle qu’ils sont la sève de ce pays et que seuls eux sont des algériens authentique. Laisse moi rire !




    0



    0
    Anonymous
    19 octobre 2016 - 7 h 01 min

    On a déjà vu un ministre des
    On a déjà vu un ministre des anciens moudjahidins passer tout le temps qu’il a été ministre au frais de la princesse à crier à qui voulait l’entendre des slogans » comme « Repentence »,  » des excuses de la France » …. immédiatement après sa retraite, il s’est acheté une belle villa vue sur le Rhône et son arrivée dans sa nouvelle vie dans un pays libre qui présentait quelques mois au par avant comme le pire de la planète. Cette arrivée avait même été précédée par un bras d’honneur à des gens comme lui qui provenant, en direct à la télévision, d’un ancien ministre français de la défense. Ce sont les mêmes qui insultent les harkis qui sont capables aujourd’hui de passer sur le cadavre de leur mère pour aller s’installer en, France, les rejoindre quitte à y vivre comme clandestin c’est une vérité toute crue que personne n’ignore.




    0



    0
    kahina
    19 octobre 2016 - 4 h 53 min

    Chaque clan joue sa note de

    Chaque clan joue sa note de musique à sa guise. Quelle cohérence! Il n’ya pas de chef d’orchestre.
    Le bateaux est sans boussole.




    0



    0
    EL BOUDHISTE
    18 octobre 2016 - 23 h 17 min

    Y a-t-il encore un ancien
    Y a-t-il encore un ancien moudjahid digne de ce nom capable avec ses compagnons d’armes de monter un dossier pour ester la France coloniale et ses dirigeants politiques actuels devant le Tribunal Pénal International pour ses crimes de guerres et ses crimes contre l’humanité commis en Algérie et ailleurs? Ou bien a-t-on peur de quelque chose que la France possède contre vous? Sachez que les algériens vont suivre par pétitions ou autres pourvu que quelqu’un, un Moudjahid ou fils de Moudjahid ou de chahid, FHEL, sans aucun passé de corrompu, ni de collision avec un quelconque organisme pro-français, SE MANIFESTE ET MONTRE QUE SON COMBAT. CELUI DES MARTYRS, DE SON PÈERE, OU D’UN QUELCONQUE MEMBRE DE SA FAMILLE, TUÉ. TORTURÉ, ATROCEMENT PAR LA FRANCE, N’A PAS ÉTÉ POUR RIEN! Aujoudr’hui la France se croit au dessus de toutes punitions.Les Nazis ont été jugés, alors qu’il soit de même pour les criminels colonialistes français! RESTE-T-IL ENCORE DE SES HOMMES DU CALIBRE DE AHMED UMERRI??




    0



    0
      souk-ahras
      19 octobre 2016 - 8 h 25 min

      Il faut savoir que le terme ‘
      Il faut savoir que le terme  »moujahed » a vu son utilisation se propager et s’institutionnaliser dès le 19 mars 1962 (au lendemain de la signature des accords d’Evan) pour désigner et qualifier comme tel les milliers de  »nouveaux combattants pour la liberté », pour la plupart incultes ou analphabètes, qui rejoignirent les frontières Est et Ouest.et qui, au 15 juillet 1962, s’auto-proclamèrent  »libérateurs du pays » avec inscription systématique au FLN, leur ouvrant d’office l’accès aux nombreux postes à responsabilités à pourvoir et aux privilèges d’une  »authentique nomenklatura » à l’algérienne. Ce fut là la première organisation clanique en Algérie, de type dynastique, étant donné que le  »titre », les rentes et privilèges se transmettent à ce jour de père en fils. Une des nombreuse catastrophes qui gangrènent à ce jour notre pays. Avant le 19 mars 1962, on désignait le combattant de  »moussabel » car le vrai moujahid accomplissait son devoir  »fi sabil’allah » dans l’honneur et la dignité. Le néo moujahid, dont ce  »ministre » né en 1956 (???) l’accomplit  »fi sabil’jibou » (poche) dans l’indignité et le déshonneur sous le masque protecteur de la république algérienne démocratique et populaire. Une chose cependant : le premier meurt en brave sous les youyous de l’Histoire, le second crève avili, dans l’indifférence de cette même Histoire. Juste réajustement de l’Histoire et du Temps.




      0



      0
        EL BOUDHISTE
        22 octobre 2016 - 1 h 30 min

        ARRETEZ les mensonges, y a
        ARRETEZ les mensonges, y a pas un homme sur terre même du temps du prophete qui combat pour le Dieu, tout le monde combattait pour les GHANIMA. Donc pour leurs poches.




        0



        0
      Anonymous
      21 octobre 2016 - 8 h 17 min

      Arrêtes ton cirque ! ton
      Arrêtes ton cirque ! ton ancien Moudjahed ainsi que la quasi totalité de ses compagnons n’ont fait que monter des dossiers depuis 1962 ! Des dossiers pour agrandir la famille des parasites qui ont vécu déjà plus d’un demi siècle au crochet de l’état et de la nation. Ton ancien moudjahed ne fait que monter des dossiers ! Les naïfs qui croient encore que le salut peut provenir des ces gens sont tout simplement aveugles.




      0



      0
        ELBOUDHISTE
        22 octobre 2016 - 1 h 42 min

        C’est toi qui fait du cirque
        C’est toi qui fait du cirque sir Anonymous, tu parles juste pour parler et tu t’érige en donneur de leçons. S n’y a plus d’espoir alors et il ne reste aucun ancien combattant( je dirai pas Moudjahid moi aussi car ce terme n’a jamais existé même du temps des soi-disant Foutouhat quand les gens combattaient car ils avaient peur, ils combattaient pour les ghanaim,( argent, bijoux et femmes. Mais durant la révolution algérienne, il existait bien des gens qui combattaient pour libérer leur pays et se sont retirés après en refusant même leurs pensions. J’en connais au moins une 20 aine en Kabylie et quelques uns aussi aux AURES.C’est à ces gens là que je m’adressais pas à ceux du 19 mars 62 ou les négociateurs parallèles à ceux d’EVIAN. Moi en tous cas je fais beaucoup plus confiance à ces gens qui n’ont rien eu qu’à la nouvelle génération ou les jeunes ignorants, victimes de l’arabisation et de l’islamisation car faibles d’esprit.




        0



        0
    les damnes de la terre
    18 octobre 2016 - 21 h 32 min

    Qui croire l avis d ouyahia
    Qui croire l avis d ouyahia ou la declaration de zitouni sr le rapatriement des cranes.C l exemple parfait de la « cohesion »du gouvernement comme cela a ete dit dernierement par le porte parole du gouverenement par defaut le ministre de la communication.Certains me diront qu ouyahia est. directeur de cabinet du president ministre d etat sans porte feuille mais croyez moi c le « tireur de ficelles ».Ouyahia s il a balnce son avis que les cranes restent ou ils sont n est pas venu comme ca.Je pense que les deux procedent a un sondage de l opinion publique pr savoir la tendance.C un jeu de roles.Si le ministre en charge du dossier est sincere ds sa declaration ,il faut agir et clore le dossier.




    0



    0
    Anonymous
    18 octobre 2016 - 18 h 51 min

    Ouyahia s’est peut-être
    Ouyahia s’est peut-être tromper. Bon ça arrive




    0



    0
      TODJOR-TODJOR
      18 octobre 2016 - 23 h 33 min

      NON, IL NE PEUT PAS SE
      NON, IL NE PEUT PAS SE TROMPER. IL S’AGIT DES ÂMES DE NOS CHOUHADAS QUI SE SONT SACRIFIÉS POUR QUE LUI PUISSE DEVENIR PREMIER MINISTRE ET SE LA COULER DOUCE PAR LA SUITE. CE QUE VOUS DITES EST GRAVE ET ÇA SE VOIT QUE VOUS N’AVEZ PAS CONNU LES ATROCITÉS DONT A SOUFFERT LE PEUPLE ALGÉRIEN DURANT LA GUERRE DE LIBÉRATION. UN HARKI N’AURAIT PAS TROUVÉ MIEUX. DÉSOLÉ JE SUIS FÂCHÉ CAR VOUS DITES N’IMPORTE QUOI.




      0



      0
        Anonymous
        19 octobre 2016 - 6 h 52 min

        Va vendre ton patriotisme à
        Va vendre ton patriotisme à deux sous ailleurs ! Par expérience, je mettrai main au feu, comme la quasi totalité qui ont transformé la guerre d’Algérie en un véritable fond de commerce, comme tous ces parasites anti patriotes, tu n’a même pas fait ton service national.




        0



        0
          TODJOR-TODJOR
          19 octobre 2016 - 12 h 52 min

          YA Anonymous JE N’AI JAMAIS
          YA Anonymous JE N’AI JAMAIS DIT QUE J’ÉTAIS UN PATRIOTE OU UN RÉVOLUTIONNAIRE, MAIS J’AI FAIT ET BIEN FAIT MES DEVOIRS ENVERS MON PAYS COMME TOUT CITOYEN HONNÊTE QUI SE DOIT D’ŒUVRER POUR LE BIEN DE SON PEUPLE DONT IL EST PARTIE INTÉGRANTE. PAR CONTRE VOUS ET VOS MAÎTRES VOUS N’AVEZ RIEN D’ALGÉRIEN PARCE QUE VOUS N’AVEZ AUCUNE COMPASSION MÊME ENVERS CEUX QUI SE SONT SACRIFIÉS….




          0



          0
          Anonymous
          20 octobre 2016 - 10 h 34 min

          Arrêtes de me crier à l
          Arrêtes de me crier à l’oreille tu rends sourd tout le monde ! crier FLnesque ça n’impressionne plus personne.
          Au pire je vomirai un coup tout à l’heure.




          0



          0
    Anonymous
    18 octobre 2016 - 18 h 50 min

    Il doit y avoir une connexion
    Il doit y avoir une connexion entre le mak et ouyahia.




    0



    0
    Ain El Berda
    18 octobre 2016 - 18 h 41 min

    VOILA UN AUTRE MINISTERE QUI
    VOILA UN AUTRE MINISTERE QUI NE DEVRAIS MEME PAS EXISTER APRES 60 AND D INDEPENDANCE…ILS BOUFFENT ET NE PRODUISENT RIEN DU TOUT…ET NE ME DITES PAS CE SONT DES MOUJAHIDS ETC…CAR LES VRAIS MOUJAHIDINE SONT MORT ET C TERMINER …CES GENS LA SONT TOUS DES REGDA WE TMANJI C TOUT… S ILS SONT DES VRAIS MOUJAHIDS POURQUOI ILS S ATTACHE A RUINER L ALGERIE EN SUCANT LE SANG DU TRESOR ET CONTREPARTI WELOU… QUAND A CE ZITOUNI MOUJAHID DE LA DERNIERE PLUIE …IL DOIT LAISSER LES CRANES LA OU ILS SONT COMME EVIDENCE A CE QUE LES FRANCAIS DE MERDE ONT FAIT.. SI UN JOUR JE SUIS PRESIDENT JE PEU VOUS ASSURER QUE CES MINISTERE BIDON PARTIRONT EN FUMEE …L ALGERIE DOIT ETRE UNE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE SANS LE POPULAIRE ARCHAIQUE ET SOCIALISTE ET COMMUNISTE…PAS DE CA ..L ALGERIE DOIT TUER LES OISIFS LES OPPORTUNISTES ET LES NOCIFS DE LA SOCIETE…Y EN MARRE DES IMBECILES HEUREUX , INCOMPETENT ET PAS A LA HAUTEURE




    0



    0
      RezkideBelcourt
      19 octobre 2016 - 6 h 29 min

      Tu est vraiment pathétique,
      Tu est vraiment pathétique, il y a eu des gens qui ont choisis de mettre fin au colonialisme, en mettant leurs vies en périls en combattant pour une Algérie libre. POUR QUE TOI TU PUISSES TAPER SUR TON CLAVIER DES INSULTES. Ceux qui ne sont pas revenues c’est NOS CHOUHADAS, et les autres des anciens moudjahidines qui méritent largement leurs pansions.




      0



      0
    benchikh
    18 octobre 2016 - 18 h 15 min

    Une bonne décision de la part
    Une bonne décision de la part de notre état.Pour que tout les citoyens Algériens apprennent que l’Indépendance a coûté chère .




    0



    0
    HANNIBAL
    18 octobre 2016 - 18 h 12 min

    Monsieur Zitouna vous a t’on
    Monsieur Zitouna vous a t’on autant pressé pour nous sortir tant d’inepties cultiver l’ambiguité pour tous les Reliquats en suspent avec ( la france ) pays colonialiste qui nous cherche des poux dans la tete ce depuis l’Indépendance (( «le comportement d’officiels français qui ont remis en cause la confiance mutuelle qui existe entre les deux Etats et compromettent par leurs déclarations la dynamique née de la volonté affichée par les présidents des deux pays d’aller de l’avant dans les relations bilatérales». )) je trouve déplacé
    la niaiserie du ministre des Moudjahidines de se référer a cette france qu’il prenne au mot qui obéit au calendrier $ioniste alors que nos cranes nous doivent etre rendu sans conditions et qu’il est aussi le culot de demander a cette france le canon Algérois qui je crois est a ( brest ) cette cacophonie entre ouyahia et lui ressemble a un cri de sirène inaudible
    c’est l’affaire de tout les Algériens une manifestation devant l’ambassade de france en Algerie avec pancartes serait plus d’actualité que cette mise en scène on réclame tout
    les cranes les irradiés et notre canon de brest la dernière cartouche le crime de génocide sur le Peuple Algérien le remboursement de la dette de 1800 ainsi que la coupure du cordon
    putride qui nous lie a ce pays de merde qu’est la france qu’on peut lui dire GO HOME franca la mousr »ha ya l’ khanza tu vas payé je te le jure pour tout les assassinats que tu as commis ..




    0



    0
    W19 - TP
    18 octobre 2016 - 17 h 44 min

    Nous n’y croirons que lorsque
    Nous n’y croirons que lorsque vous les ferez venir, lorsque nous prierons la priere des morts sur eux, lorsque la terre algerienne leur donnera leur derniere maison. Que sont nos politiques pour accepter de faire durer cette attente ? Tout le monde le sait maintenant. Donnez-leur leur sepulture ! Laissez-les gouter le repos ! Si la France veut financer ce rapatriement, dites-le. Dites-nous toute la verite. Enterrez nos morts. Personne ne comprend ce que la malediction veut dire. Si le blocage vient de la France, la malediction s’abattra, mais elle s’abattra sur vous aussi si vous retardez l’enterrement de nos martyrs.




    0



    0
    Anonymous
    18 octobre 2016 - 17 h 39 min

    a l’attention de new kid:
    a l’attention de new kid: tous les pays honorent leurs patriotes des guerres qu’ils ont menees pour leur liberte. nos moudjahines ne percoivent pas de rente. c’est leur droit et c’est notre droit de le leur reconnaitre. n’en deplaise aux harkas et surtout a leur progeniture qui percoivent sans rougir une rente de leur mere d’hier.




    0



    0
      Anonymous
      20 octobre 2016 - 7 h 34 min

      Cette progéniture n’est pas
      Cette progéniture n’est pas entrain de risquer sa vie sur des chambres à air afin de rejoindre les terres sous contrôle du FLN et son système de sous traitance coloniale la pire de toute.




      0



      0
    mellouk
    18 octobre 2016 - 17 h 32 min

    «Aucune religion n’accepte
    «Aucune religion n’accepte que des restes humains soient traités de cette manière. Ce qui est fait aux crânes de nos résistants est abominable, c’est un crime qui met à nu le véritable visage du colonialisme français. Et ce traitement a duré plus d’un siècle et demi. Ce crime est écrit d’une encre indélébile dans l’Histoire de l’humanité»
    Si, monsieur le Ministre, la religion darwiniste, pratiquée par la france officielle, admet cela et plus encore. Rapellez-vous les zoo humains, de paris et anvers, qui, dés 1931, exposaient en cage des noirs africains. Rapellez-vous que les soudards de l’armée coloniales, etaient payés à la pièce, pour chaque algerien ou algerienne tués. Ils devaient, seulement, produire, une oreille ou un nez, de leurs victimes pour toucher leurs primes. Cela est ecrit noir sur blanc, dans les carnets de voyage des officiers français. Rapellez-vous, que la france est l’initiatrice des chambres à gaz, des enfumades des populations et tant d’autres atrocités commises, au nom des droits de l’homme (l’homme occidental, bien entendu).
    Et surtout, rappelons-nous tous, que les nostalgiques de l’Algérie française ne sont pas tous de l’autre coté de la méditerranée, mais chez nous. N’est -il pas vrai que sur les 700 ministres de l’Algérie indépendante, 500 d’entre-eux résident en France? N’est-il pas vrai, que la plupart, pour ne pas dire la majorité de nos ministres et responsables politiques, se soignent en France, y passent leurs vacances, y scolarisent leurs enfants,(90% de leurs enfants, étudient à l’Étranger avec des bourses de l’État algérien) y cachent leurs économies ou leurs magots?

    Malheureusement, la trahison envers les martyrs est tellement établie et consommée, que plus personne ne croit en nos responsables.

    Quand un ministre de l’envergure de Ouyahia, qui a occupé des hautes responsabilités pendant plus de 15 ans, dit que les cranes sont mieux là-bas qu’ici, c’est un aveu d’échec et d’incompétence, de la part d’une classe politique qui failli, en long, en large et en travers..




    0



    0
      Anonymous
      21 octobre 2016 - 9 h 18 min

      Des centaines de millions de
      Des centaines de millions de noirs afro-américains Brésiliens et latnino d’une façon général mais rares les noirs arabe, turcs ou perses pourtant l’Islam a réduit des millions d’hommes et de femmes africaines à l’esclavage et ce non pas depuis le 17 ème jusqu’au 19 siècle soit pendant environ 3 siècle à peine mais pendant 14 siècles ! Question : pourquoi il n y a pas de noir ou extrêmement peu nombreux dans ces terres ou règnent encore aujourd’hui l’homme musulman et « blanc » ? ! une seule réponse : le nombre d’hommes et de femmes noirs réduits à l’esclavage dépasse tout entendement et sans descendance ! un génocide ! le pire de tous !
      La castration systématique !!! d’ailleurs les esclaves femmes ils n’en avaient pas besoin les blanches faisaient l’affaire mais les hommes noirs étaient systématiquement castrés et au nom de l’islam !
      Vous allez me saouler avec « l’ islam qui interdit ..; non ! L’islam ne reconnaissant pas la religion des noirs leur statut d’esclave s’imposait et un esclave n’avait pas le droit d’un musulman.




      0



      0
    ADERBAL
    18 octobre 2016 - 17 h 26 min

    A ce rythme on va finir par
    A ce rythme on va finir par crouler sous les » os « …




    0



    0
    ADERBAL
    18 octobre 2016 - 17 h 22 min

    A votre place M Zitouni j
    A votre place M Zitouni j’échangerai les cranes des résistants algériens d’il y a un siècle et demi comme vous le dites contre les cerveaux algériens qui peuplent les laboratoires de recherche et les hôpitaux français.

    D’ailleurs il ne faut pas que les Européens, en particulier les Italiens et surtout les Islandais, pays de gens paisibles ,nous demandent de leur restituer les ossements du million de leurs coreligionnaires capturés et réduits à l’esclavage en Afrique Du Nord par les Barbaresques pendant des siècles .Comme vous le dites bien «Aucune religion n’accepte que des restes humains soient traités de cette manière». Vous allez nous dire que ce ne sont pas des nôtres les Barbaresques mais c’est au non de la religion dont vous vous référez qu ils ont agi .
    l’arrière arrière arrière descendant des Cervantès peut aussi demander des compensations pour l’emprisonnement de son aïeul pendant de longues années à Alger etc….




    0



    0
      Anonymous
      20 octobre 2016 - 10 h 00 min

      Oui, ils sont 10 000 dans les
      Oui, ils sont 10 000 dans les labos et face aux étudiants en France, 7 000 medecins face aux malades et ce juste deux catégories enseignants et chercheurs et les médecins mais en réalité toutes les catégories sont touchées même les très bons manuels sont en France ! je ne pense pas qu’il y aura 1 % qui pourraient prendre le risque de retourner travailler sous le régime du FLN. Je suis absolument certain que quelque soit l’offre quelque soient les avantages promis quelques soient même les menace et autres provocations comme celle qui consiste à les transformer en citoyen de seconde zone en Algérie aucun d’entre eux ne pourra prendre le risque de retourner s’installer en Algérie.
      Quand on y habite on ne se rend pas compte.




      0



      0
    Thidhet
    18 octobre 2016 - 17 h 16 min

    Les rapatrier c’est bien.
    Les rapatrier c’est bien. Respecter les principes et les idéaux pour lesquels ils sont morts, c’est encore mieux. Vos vociférations populistes ne trompent plus personne et, surtout, ne cacheront jamais vos trahisons.




    0



    0
    Quenelle
    18 octobre 2016 - 17 h 10 min

    Cela vous honorera , monsieur
    Cela vous honorera , monsieur Zitouni, si vous réussissez !
    Et ce sera encore mieux si nous leur accordions des funérailles nationales .
    Bon, il est permis de rêver.




    0



    0
    New kid
    18 octobre 2016 - 16 h 49 min

    L’Algérie a-t-elle besoin d
    L’Algérie a-t-elle besoin d’un ministre des moudjahidines ? Non ce n’est qu’une rente en plus pour toutes ces sangsues.
    Les prérogatives des plus urgentes sont tout d’abord de demander à ce que fafa demande pardon au brave peuple algérien !!
    Ce ministère (…) se conduit en vampire et ne connait pas les priorités de notre peuple !




    0



    0
      Erracham
      18 octobre 2016 - 18 h 11 min

      Voilà un ministère, toute une
      Voilà un ministère, toute une administration avec des centaines de « cadres », qui est inutile, car budgétivore. Plus de 50 ans après notre indépendance, il en sort de partout et réclament tous une part de la rente en contrepartie de RIEN, aucun apport à l’économie. Dans ma ville natale, au lendemain de l’indépendance, on dénombrait une trentaine de VRAIS moudjahidine, rescapés des maquis. Cette année, le 5 juillet exactement, mes amis et moi avons compté plus de 80 soi-disants moudjahidine et il se dit au village que 10 autres ont déposé leur dossier. D’où sortent-ils? Comment se fait-il que personne ne se rappelle de leurs exploits? Je n’avais que 13 ans à l’indépendance, croyez-vous que j’aurais la chance de figurer dans ce club sélect?




      0



      0
    selecto
    18 octobre 2016 - 16 h 45 min

    Les deux savent que le
    Les deux savent que le pouvoir acteul ne demandera jamais le rapatriement des ces crâne à la France pour la simple raison que c’est elle qui accorde les mandats et protège des agents traitres et corrompus.
    Ces deux personnage ne font que partager leur rôle pour endormir les patriotes.

    Qu’ils commencent d’abord par demander le rapatriement des capitaux volés par les escrocs en cols blancs et cachés en France.




    0



    0
      Wallace
      19 octobre 2016 - 8 h 19 min

      Et aussi faire le tri entre
      Et aussi faire le tri entre vrai moudjahid et faux moudjahid.
      Ça ferait descendre le budget faramineux alloué tous les ans.




      0



      0
        Anonymous
        21 octobre 2016 - 8 h 23 min

        Je ferai mille fois confiance
        Je ferai mille fois confiance aux faux qui ne sont là que pour grossir eux et leur progéniture qu’à certains mais trop nombreux ! de vrais. En effet, les premiers, ne font que plonger la tête dans la mangeoire mais les second, ont du sang sur les mains le sang d’innocents algériens de souches et patriotes !




        0



        0
    voodrarene
    18 octobre 2016 - 16 h 40 min

    dites moi M, Le Ministre vous
    dites moi M, Le Ministre vous pensez quoi du pouvoir politique qui séquestré les corps de nos deux valeureux colonels dans une cave ? C’est pas aussi abominable ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.