Zitouni à Ouyahia : «Nous rapatrierons les crânes de résistants algériens»

Tayeb Zitouni, ministre des Moudjahidine. New Press

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, ne partage pas le point de vue du chef de cabinet de la présidence de la République sur la question des crânes des résistants algériens, qui se trouvent toujours au musée de l’Homme de Paris, en France. Intervenant aujourd’hui sur les ondes de la Chaîne I de la Radio nationale, le ministre des Moudjahidine assure que le dossier est bien pris en charge et que son département usera de tous les moyens diplomatiques pour obtenir le rapatriement de ces crânes qui symbolisent à la fois la résistance algérienne et la «barbarie du système colonial». Tayeb Zitouni assure que l’Etat algérien reste résolument attaché à sa demande de rapatriement de ces crânes, dont celui du célèbre Boubaghla, et que son département est en contact direct avec le Musée de l’Homme avec lequel il cherche le moyen d’obtenir l’autorisation de rapatriement de ces crânes.

«Aucune religion n’accepte que des restes humains soient traités de cette manière. Ce qui est fait aux crânes de nos résistants est abominable, c’est un crime qui met à nu le véritable visage du colonialisme français. Et ce traitement a duré plus d’un siècle et demi. Ce crime est écrit d’une encre indélébile dans l’Histoire de l’humanité», a déclaré le ministre des Moudjahidine qui estime qu’il est nécessaire «de sanctionner la France pour les crimes coloniaux qu’elle a commis surtout qu’elle plaide pour la démocratie et les droits de l’Homme dans le monde». Le ministre évoque quelque 2 000 moudjahidine qui ont disparu durant la Révolution et dont les corps n’ont jamais été retrouvés. Il regrette que malgré sa reconnaissance de l’existence de beaucoup plus de cas de disparitions, l’Etat français refuse d’ouvrir un dossier sur ce sujet.

Le ministre des Moudjahidine souligne, par ailleurs, que son département poursuit les efforts visant à récupérer encore davantage d’archives de la Révolution auprès des autorités françaises. Tayeb Zitouni relève le poids des nostalgiques de l’Algérie française dans les relations entre les deux pays et regrette «le comportement d’officiels français qui ont remis en cause la confiance mutuelle qui existe entre les deux Etats et compromettent par leurs déclarations la dynamique née de la volonté affichée par les présidents des deux pays d’aller de l’avant dans les relations bilatérales». Allusion au tweet du Premier ministre français Manuel Valls en mai dernier sur le président Bouteflika qui avait soulevé de vives réactions à Alger.

Sonia Baker

Comment (63)

    Anonymous
    20 octobre 2016 - 19 h 03 min

    Un ministère pour les
    Un ministère pour les parasites de la nation son budget est équivalent à celui de : Ministère de l’industrie + l’agriculture + éducation + transport + santé tous réunis ! Il est troisième, juste après les budgets des ministères de la défense et de l’interieur pour ces deux derniers on peut à la limite comprendre leur utilité même si là aussi, on sait que s’ils sont gras, c’est parce que la survie du régime en dépend.
    Même avec des infos comme comme celles ci, très précises, ! tu trouves des imbéciles qui viennent te saouler avec le pseudo hyper patriotisme de ces parasites de la nation. Qu’ils aillent au diable !
    .

    kourbali samir
    20 octobre 2016 - 17 h 32 min

    A QUOI BON DE REPATRIER CES
    A QUOI BON DE REPATRIER CES CRANES PEUT ETRE QUI NE SONT PAS LES LEURS.TEST D ADN EST EXIGER .TOUT D ABORDS L.ALGERIE EST LIBRE ET INDEPENDANTE ET INDIVISIBLE

    Kahina
    19 octobre 2016 - 16 h 40 min

    Ouyahia a fait de la
    Ouyahia a fait de la provocation politique et ça a marché.
    Le ministre des moudjahidine sort de son trou et nous informe enfin! qu’il a l’intention de récupérer les cranes des résistants. Où était ce ministre avant les déclarations d’Ouyahia.

    Tinhinane
    19 octobre 2016 - 16 h 32 min

    Comme si c’était Ouyahia qui
    Comme si c’était Ouyahia qui avait empêché le rapatriement de ces Cranes.

    Je dirais que c’est la déclaration d’Ouyahia qui a fait sortir le chacal de la bergerie pour déclarer qu’il va rapatrier les cranes.

    Vangelis
    19 octobre 2016 - 16 h 08 min

    Enfin, dirions nous ! Dans ce
    Enfin, dirions nous ! Dans ce microcosme de la  » famille révolutionnaire « , qui n’a que le nom, voilà un bonhomme qui est devenu lucide, qui le dit et qui ne s’en laisse pas conter.
    Depuis belle lurette, depuis des lustres, enfin bref, depuis l’indépendance, la France manipule parfois directement certaines parties, à l’exemple du Maroc, ou encore des hauts fonctionnaires algériens pour porter atteinte à l’Algérie. Elle fait croire à ce dernier qu’il est sa maitresse tout en tentant de rendre jaloux, l’Algérie, indocile, quoi que par certains moments, on voit que les pontes du régime courbent leur échine jusqu’à sa brisure afin de ménager l’ancien maître.
    Les pouvoirs français détestent l’Algérie et les algériens. Ils font tout pour amplifier cette haine devenue visible à l’œil nu tant il ne se passe pas un jour sans qu’un vomi sort de l’une des sales gueules dirigeantes et même des sous fifres encouragés par ces dérives en font de même. A l’évidence, ces agissements sont la caractéristique d’une haine qui n’a pas de nom.
    Les « zautorités » algériennes et surtout les algériens doivent se résoudre à accepter cet état de fait et ne plus faire confiance tant à l’ancien colon qu’à ses satellites, Maroc, Tunisie et Sénégal compris. L’Algérie n’est « entourée » que de vendus qui ne ratent pas une pour lui mettre des bâtons dans les roues, y compris par le mensonge.

      Anonymous
      20 octobre 2016 - 7 h 36 min

      Va vendre tes salades
      Va vendre tes salades ailleurs même avec une très bonne vinaigrette elle ne passe pas, elle fade et un peu pourrie à force de l’exposer du même côté. .

    Anonymous
    19 octobre 2016 - 15 h 35 min

    Mr. Zitouni, Une simple
    Mr. Zitouni, Une simple petite question: une fois remercié de votre poste de ministre, feriez vous comme votre prédécesseur M.C.Abbés en allant vous installer royalement dans une ville du pays que vous fustigez aujourd’hui ??????

      El-Hef
      19 octobre 2016 - 17 h 08 min

      Très, très bonne question à
      Très, très bonne question à poser à tous les responsables algériens.

    Nasser
    19 octobre 2016 - 15 h 17 min

    voilà de quoi clouer le bec
    voilà de quoi clouer le bec de ce Mr ouyahia et j’ aimerai lui rappelé qu’ il est le conseiller du président de la république ALGERIENNE et non FRANCAISE et qu’ il y a des lignes rouges à ne pas franchir, quand à Mr Zitouni je suis admiratif devant tant de combativité alors ne lâchez pas prise , et à Mr Lamamra je suis tout autant admiratif et je jubile de bonheur lorsque je lis certaines de ces déclarations et pour ne rien vous cacher cette dernière m’ a ramené à la déclaration bienveillante de feu Houari Boumedienne lorsque dans les années 1970 nous étions la cible de l’ extreme droite française lors du premier choc pétrolier,

    Anonymous
    19 octobre 2016 - 14 h 38 min

    La meilleure façon de réagir
    La meilleure façon de réagir PATRIOTIQUEMENT au colons et aux colonialistes , c’est de travailler mieux qu’eux .. des villes propres , des jardins fleuris , des routes bien faites , des bâtiments bien construits , des champs fertiles , , des écoles performantes , des administrations excellentes et humaines ;, le progrès , la culture , la joie de vivre dans l’Indépendance .. il ne sert a rien de pourfendre la France et envoyer ensuite ses enfants pour vivre le bonheur francais avec l’argent de ceux qui restent dans l’Enfer ..

      La blague
      19 octobre 2016 - 17 h 11 min

      C’est un rêve irréalisable et
      C’est un rêve irréalisable et utopique dans un pays comme le notre

      Anonymous
      20 octobre 2016 - 19 h 35 min

      Les pires des colons sont bel
      Les pires des colons sont bel et bien ceux qui soustraite le colonialisme depuis un demi siècle. Le colonialisme français au moins avait tracé et percé des routes, des chemins de fer pas un seul mètre de plus n’a été fait par le colon actuel qui se nomme le FLN, les français au moins ont découvert le pétrole, construit des ports, aéroports, construit des hôpitaux dans lesquels se soignent encore aujourd’hui la majorité des algériens, une base pour une véritable école qui avait commencé à former de vrais écrivains médecins et ingénieurs, il a fait le cadastre franchement ! vous voyez le FLN faire un Cadastre ! Vous voyez le FLN penser à sauvegarder la forêt avec des garde forestiers ? , il a construit des Académies comme celle de Cherchel pour les officiers indigènes, construit une base d’une véritable université, une compagnie maritime et une marine marchande et son école supérieur à BouIsamaIl, ………….. Qu’a fait ce régime en place depuis 1962 ? ! et il avait ce que le colonialisme français n’avait pas ! : le pétrole. Imaginez sans pétrole !
      Cette vérité là est criante un demi siècle après l' »indépendance » la faillite du régime et ce malgré la manne pétrolière est assourdissante même à des sourds de naissance !

        La bla
        20 octobre 2016 - 21 h 36 min

        Bravo !!!Tout à fait d’accord
        Bravo !!!Tout à fait d’accord avec vous, c’est cette vérité que les colons du FLN font semblant d’ignorer

          Anonymous
          21 octobre 2016 - 7 h 50 min

          J’avais oublié 5 choses :
          J’avais oublié 5 choses : le complexe métallurgique ( fer) d’Elhadjar, la découverte du gisement du fer de Ghar Djbilat à Tindouf (eux, les méchants colons avaient commencé l’élaboration des plans pour pouvoir exporter ce fer l’un des plus important au monde), en plus de la découverte du pétrole, ils avaient aussi construit la seule raffinerie que l’Algérie possède encore un demi siècle après (Arzwew) les mines d’or de nickel et de cuivre dans le grand sud dont ils avaient commencé l’exploitation.
          Si on fait un bilan, la seule chose qui a été faite depuis 1962 par le pire des colons, a été l’Autoroute est ouest avec l’argent du pétrole et les chinois, si la justice était libre et indépendante ça ferait l’affaire de corruption du siècle qui envoyeraient en prison toute une armée de fonctionnaires, de ministres, de ….
          Une autre chose : l’école ! le régime algérien a détruit les fondement et la base solide de celle qui avait donnée Mamerie, Dib, Feraoun,Kateb, et même les autres qui comme Mimouni …. En 1962 les hôpitaux d’Alger d’Oran Annaba ou Constantine étaient au même niveau en tout les points que ceux de Paris Marseille ou Lyon.
          Aujourd’hui même, quand on tombe malade on va où se soigner par exemple ? A Mustapha Bacha !

    TheBraiN
    19 octobre 2016 - 14 h 11 min

    Peut-être un de ceux qui n’y
    Peut-être un de ceux qui n’y payent pas la taxe immobilière et n y a pas scolarisé ses enfants !!!

    BabElOuedAchouhadas
    19 octobre 2016 - 13 h 31 min

    Lamamra à Hollande : « Vous
    Lamamra à Hollande : « Vous êtes toujours nostalgique à l’époque coloniale » .

    Le ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Ramtane Lamamra n’a pas raté l’opportunité pour répondre au président de la République François Hollande, cité de son homologue russe Vladimir Poutine qui aurait traité nos Moudjahidines de « terroristes ».

    Le diplomate avait dévoilé que la France semble avoir de la nostalgie pour l’époque coloniale : « Paris exploite tous les rendez-vous historiques pour s’attaquer à l’Algérie », a-t-il dévoilé.

    En marge de la célébration de l’insurrection du 17 octobre, Lamamra a ajouté:« au moment où l’Algérie commémore cet événement et rend hommage aux chouhadas qui se sont sacrifiés pour la patrie, il existe toujours en France des gens qui ont de la nostalgie pour l’époque coloniale ». Avant de terminer : « l’Algérie n’abandonnera pas sa communauté à l’étranger et travaillera à assurer la dignité de ses enfants là bas ».

    DZ
    19 octobre 2016 - 12 h 34 min

    Ceux qui ont manipuler les
    Ceux qui ont manipuler les propos d’Ouyahia sont soit de mauvaises foi ou ignares. Personne n’a le monopole du nationalisme et ce qu’a dit Ouyahia est un message subtile (peut être un peu démago) que les petits esprits ne peuvent saisir.
    Je dis ça par acquis de conscience, sinon comme la majorité du peuple je pense que ce monsieur s’est trop compromis avec le système pour être crédible.

    Sid Ahmed Belhallouche
    19 octobre 2016 - 11 h 48 min

    Une action beaucoup plus
    Une action beaucoup plus vigoureuse et à un haut niveau devait être entreprise pour rapatrier les restes des ossements de nos prestigieux martyrs .mm3t8gg5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.