Migration clandestine nigérienne en Algérie : le réseau de passeurs démantelé

Des migrants nigériens à Alger. New Press

Le réseau qui a été à l’origine du flux migratoire clandestin de ressortissants nigériens en Algérie et dont le «cœur» se trouvait à Tamanrasset, a été démantelé, a affirmé ce jeudi à Alger le ministre de l’Intérieur du Niger, Mohamed Bazoum. Dans une déclaration à la presse à l’issue de son entretien avec le ministre l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, M. Bazouma a indiqué avoir procédé avec son homologue algérien à l’évaluation de la mise en œuvre des mesures convenues entre les deux parties, notamment la question de la lutte contre la migration clandestine, plus particulièrement celle des ressortissants nigériens qui affluent en Algérie pour «se livrer à un certain nombre d’activités que nous refusons». Le ministre nigérien a rappelé que son pays avait sollicité l’Algérie pour «travailler ensemble» dans la lutte contre ce fléau, soulignant que grâce à cette coopération, de «bons résultats» ont été obtenus dans ce cadre. Par ailleurs, M. Bazoum a indiqué avoir «fait le point» avec M. Bedoui sur les questions de sécurité, saluant, à ce effet, les «engagements» pris par les deux pays.

R. N.

Comment (7)

    MoskosDZ
    6 janvier 2017 - 21 h 11 min

    Après l’échec de la
    Après l’échec de la déstabilisation de l’Algérie par le biais de la pègre islamiste et la carte Kabyle,quoi que les Algériens sont sensibles face à la pauvreté de ces migrants,mais sans aucun doute leur envoi en masse sur notre sol par des passeurs bien structurés,n’a d’autre vision que celle de nuire à la stabilité de l’Algérie par n’importe quel moyen.




    0



    0
    La Cigale
    27 octobre 2016 - 20 h 20 min

    @ : Economie toujours ! (non
    @ : Economie toujours ! (non vérifié)
    27 Oct 2016 – 16:19
    JE SUIS TOUT À FAIT D’ACCORD AVEC TOI.
    JE N’AI RIEN À RAJOURER .




    0



    0
    Contrôle !!!
    27 octobre 2016 - 18 h 55 min

    Deux choix s’imposent prendre
    Deux choix s’imposent prendre les migrants ou les stopés.
    Tout d’abort viennent t’ils d’eu même ? qui nous les envoies ? passeurs Marocains ou autre pays DGSE ???
    Mon choix c’est de les prendre mais pas toutes l’Afrique non plus, ensuite les FILTRÉS qui les envoient pour des missions de surveillance de notre pays , ensuite prise de sang détecter si présence de VIRUS SIDA, EBOLA etc…. c pas si simple mais nous les acceuillerons uniquement qu’avec ses controles et condition !!
    Choisir un cota et fermé les frontières !!!
    Qui va de l’interret des citoyens ALGERIENS et du pays !!!




    0



    0
      anonyme
      27 octobre 2016 - 23 h 19 min

      ok mais si tu détectes un
      ok mais si tu détectes un malade du sida ou autre , tu fais quoi ? tu le jettes dehors quand même ?




      0



      0
    Economie toujours !
    27 octobre 2016 - 15 h 19 min

    Arrêter de vous voilez la
    Arrêter de vous voilez la face et de croire que tous les migrants subsahariens sont des terroristes ! Certains sont juste guidés par le besoin de s’en sortir ! Or l’Algérie est un pays qui a besoin de main-d’oeuvre …. Agissons de façon responsable en permettant à certains de s’installer en Algérie et contribuer à l’essor de notre économie … et nous, en contribuant à sortir des familles de la misère ou de la précarité du fait des conflits, des problèmes sociaux ! Evidemment, l’idée n’est pas d’accueillir tous les migrants mais au moins ceux dont le pays d’origine entretient des relations amicales avec l’Algérie : le Niger, le Mali, l’Ethiopie, la Somalie, le Nigeria, l’Erythrée, la Syrie, …. font partie des pays avec qui nous avons des relations cordiales et qui pourraient des relations économiques fructueuses si besoin !! mais dans tous les cas, notre pays manque de main d’oeuvre dans certaines branches (le batiment, l’ariculture, l’industrie) bien malgré le nombre de chomeurs algériens ! Il faut juste aussi arrêter avec ce racisme primaire de certains vis à vis de nos voisins éternels du continent africain ! Par contre, je serai d’avis de reconduire une bonne partie de clandestins marocains pour les remplacer par nos amis nigériens … Tot ou tard, le Maroc cherchera la confrontation et le fait d’avoir chez nous ces 400 à 500 000 marocains clandestins ne peut être que dangereux pour nous … suffit de voir le sort de la Belgique !!!




    0



    0
    Dihya
    27 octobre 2016 - 13 h 08 min

    Il faut régler ce problème

    Il faut régler ce problème des migrants le plus tôt possible.
    Déjà que la situation aux frontière est très fragile, alors de grâce n’ouvrez pas d’autres fronts inutiles pour notre ANP.
    Que les administrateurs au col blanc fassent leur boulot., ils sont payés pour ça.




    0



    0
    Anonymous
    27 octobre 2016 - 12 h 50 min

    Que de la théorie. La réalité

    Que de la théorie. La réalité est autre. Allez y voir les rues




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.