UGTA : «Nul n’a le droit de porter atteinte à la stabilité du pays»

Abdelmadjid Sidi Saïd, secrétariat général de l'UGTA. New Press

Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Saïd a déclaré, jeudi à Oran, que «nul n’a le droit de porter atteinte à la stabilité du pays».

«Nul n’a le droit de se livrer à des actes mettant en péril la stabilité chèrement acquise par le peuple algérien», a souligné le SG de l’UGTA à l’ouverture d’une réunion des membres du Secrétariat national et des secrétaires généraux des unions de wilayas de son organisation, en présence du ministre des Travaux publics et des Transports, Boudjemaâ Talaï en qualité de représentant du Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

«La paix et la stabilité, c’est une ligne rouge pour nous tous», a insisté le SG de l’UGTA dans son discours inaugural où il a notamment mis l’accent sur «les grandes actions accomplies» par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en faveur de la paix et du développement économique.

Dans un communiqué lu à cette occasion, le secrétariat général de l’UGTA a également salué «les grands efforts consentis par le président de la République en direction des travailleurs».

Le secrétariat général de l’UGTA a aussi fait part de sa satisfaction quant à l’issue du dernier Conseil des ministres, présidé par le président de la République, évoquant en particulier «ce qui a trait à la rationalisation des dépenses et au maintien des projets à caractère social et des aides destinées aux couches nécessiteuses».

R. N. 

Comment (58)

    ALLEZ LE DIRE AUX AUTRES
    28 octobre 2017 - 20 h 25 min

    oui ! allez dire ça , (si vous pouvez ) , à certains que vous connaissez certainement et qui ont dévalisé les caisses , car ça touche aussi à la stabilité du pays économiquement …n’est ce pas ? ça ne vous rappelle rien un certain chakib et ses daltons ???




    0



    0
    kamel
    29 octobre 2016 - 22 h 46 min

    Dans un pays normal, un
    Dans un pays normal, un larbin de cette vile espèce serait pendu haut et court sans autre forme de procès parce qu’il à trahi tous les travailleurs.
    Mais c’est quoi ce délire ? Ce sont eux les destabilisateurs de l’Algérie ! Vous êtes tous des voleurs vous et vos complices !!! ne vous inquiétez pas le temps vous est compté !!!




    1



    0
    Anonymous
    29 octobre 2016 - 7 h 35 min

    C’est cette vermine qui à
    C’est cette vermine qui à déstabiliser le pays
    Ce voyou s’est ramasser une énorme richesse
    A rouiba il détient presque une rue à lui seul




    1



    0
    HAMOU
    29 octobre 2016 - 2 h 39 min

    MAN AISSAT IDIR ILA WADJHE EL
    MAN AISSAT IDIR ILA WADJHE EL BENDIR




    0



    0
    Hamidoo
    28 octobre 2016 - 20 h 13 min

    Qui t à dit que benhamouda et
    Qui t à dit que benhamouda et ugta étaient clean




    0



    0
    nasser
    28 octobre 2016 - 19 h 54 min

    pour être syndicaliste , il
    pour être syndicaliste , il faut être travailleur et avoir une fiche de paie. à 65 ANS , il y a obligation de partir en retraite et un retraité n’a pas le droit d’être syndicaliste??????????????




    1



    0
    tu vise mal petit
    28 octobre 2016 - 18 h 41 min

    TU SAIS QUE TU NOUS APPRENDS
    TU SAIS QUE TU NOUS APPRENDS RIEN !
    ON SAIT TOUS QUE PERSONNE N’A LE DROIT DE DESTABILISER LE PAYS ,
    juste qu’il faut le dire en face AUX BONNES PERSONNES , pas au peuple d’en bas !!!




    1



    0
      666
      28 octobre 2017 - 20 h 29 min

      tiens …pourquoi pas le dire à chakib & Co ?




      0



      0
    c'est qui lui ?
    28 octobre 2016 - 18 h 39 min

    il a une fiche de paye lui ?
    il a une fiche de paye lui ? il bosse ? il fait quoi comme boulot ? car quand on veut représenter les travailleurs …il faut d’abord etre soi-méme travailleur !!!!
    ou bien il est là juste pour se rapprocher du cercle ….




    0



    0
      Erdt
      28 octobre 2016 - 21 h 02 min

      C qui lui,c un fonctionnaire
      C qui lui,c un fonctionnaire larbin chiât,qui a insulté dine des mères de nos mères en direct a la télé!!! Un larbin qui soutient un programme qui a mené à la faillite! Du jamais vu! A ceux qui n’étaient pas contents il avait dit » inal dine yemat y’emahoum!!! » Voilà ce Sifi qui défend les travailleurs! Un sidi said qui travaille où???




      0



      0
    TheBraiN
    28 octobre 2016 - 15 h 19 min

    « Nul n’a le droit de porter
    « Nul n’a le droit de porter atteinte à la stabilité du pays » surtout lorsque ce pays permet à un analphabète inculte ignare et corrompu de devenir un patron multimilliardaire en « défendant » les pauvres salariés .




    0



    0
      Ain El Berda
      28 octobre 2016 - 19 h 20 min

      YA THEBRAIN…MMMDDDRRRR YA
      YA THEBRAIN…MMMDDDRRRR YA RAB ..BIEN DIT..SPOT ON… SALUTATION FRATERNEL




      0



      0
        TheBraiN
        29 octobre 2016 - 8 h 58 min

        MDR
        MDR




        0



        0
    Nabila de Tizi
    28 octobre 2016 - 15 h 12 min

    C’est à cause de ce zigoto
    C’est à cause de ce zigoto que notre pays ne décolle pas, et reste exposé aux dangers d’une déstabilisation. Les Vautours quand ils voient ces figourettes, n’ont qu’une envie… Nous kadhafiser. Ces (…) là sont les arguments de nos ennemis.




    0



    0
    kaddour
    28 octobre 2016 - 15 h 10 min

    il dit nul n’a le droit de
    il dit nul n’a le droit de porter atteinte a l’Algerie .les premiers destructeurs des entreprise c les representants des syndicats qui sont les causes ;
    ils ne travaillent jamais et detournent l’argent des oevres socials.




    0



    0
    Anonymous
    28 octobre 2016 - 14 h 20 min

    SIDI SAID est le plus vieux
    SIDI SAID est le plus vieux syndicat du monde , un vieux retraité qui préside les jeunes travailleurs qui sont toujours actives , Sidi Said vas prendre votre retraite syndical lui et son équipe du secrétariat national qui sont tous retraitable , ils ont pour la plupart plus de soixante ans ,




    0



    0
    Anonymous
    28 octobre 2016 - 13 h 50 min

    Il nous rappelle le sketch du
    Il nous rappelle le sketch du regretté Fernand Reynaud où il disait: « N’anticipons pas, comme disait Mathusalem à qui on parlait de « la retraite des Vieux », l’équivalent de l’adage bien de chez nous: « ahna ymout Kaci ». Ahna, c’est-à-dire « le koursi »Gm5StfC




    0



    0
    Anonymous
    28 octobre 2016 - 13 h 45 min

    Du déjà vu et entendu. Ou
    Du déjà vu et entendu. Ou quand le cynisme machiavélique est érigé en guvernance. « Nul n’a le droit… » Cela est d’autant vrai que lorsqu’il en est un qui S’ARROGE ce droit, il pourra reconnaître, contrit, la larme (de crocodile) à l’œil, qu’il endossait cette erreur,, déclarer le fameux « J’ASSUME » et ne rien risquer




    0



    0
    H'didwane
    28 octobre 2016 - 12 h 09 min

    Ces gens sont simplement le
    Ces gens sont simplement le symbole du détournement des richesses du peuple a travers des appelations « UGTA » etc. volées.
    Quand cette organisation qui est supposée defendre le droit des travailleurs défend les opresseurs des memes travailleurs, rien ne reste plus dans ce pays. C’est a son image et c’est la meme chose dans tous les domaines: Des partis d’opposition qui « défendent » le président en formant des « comités de soutien au président ». Dans quel pays au monde cette bouillabesse politique existe ? nulle part. Imaginez par exemple les républicains americains de Trump former des « comités de soutien » a Madame Clinton ! Ou Sarkozy soutenir holande a travers des comités de soutien au président.
    A cela s’ajoute un président absent,élu par procuration, qui ne voyage jamais, qui ne va jamais en conférence pour representer et DEFENDRE les interets du pays, que l’on voit une fois par trimestre quand il « recoit » quelqu’un. C’est cela l’image d’une Algerie inconnue auparavant qu’on a depuis que le clan d’oujda a pris le pouvoir. Tout ca va de soit: C’est ainsi qu’ils travaillent et vivent: Dans la manigance a la moroki.




    0



    0
    oran
    28 octobre 2016 - 11 h 18 min

    arrêtez ca me donne la
    arrêtez ca me donne la nausée quelle est la dernière gréve de l’ugta je pense que c’est plus de vingt ans la gréve du couffin .vous les gens de l(ugta ne travaille et ne travaille jamais et ils sont pour là pour profiter des frais de missions colossaux et missions dans des hôtels 5 étoile .vous savez maintenant le travailleur crève jusqu’à 65 ans et le syndicaliste 65 ans au fait said pourquoi ne part pas en retraite il dépasse les 70 ans avec son équipe




    0



    0
    DJEBARR MHENA
    28 octobre 2016 - 11 h 14 min

    c’est un produit de la
    c’est un produit de la mediocrite algerienne (………)
    il na jamais travailler un jour de sa vie c’est un microbe ,une bacterie , un champignon ,…
    une sancue . j’ai envie de vomire qnad je vois sa gueule
    cest la meme qulique que ouyahia sellal les kabyle de servise qui empoisone l’algerie taaa bbabahoume




    0



    0
    tangoweb54
    28 octobre 2016 - 11 h 07 min

    Ces Syndicats soit disant
    Ces Syndicats soit disant autonomes sont en fait des mercenaires au service des partis politiques anti-Algérien, depuis leur apparition rien ne va plus dans notre pays ,Ils sont beaucoup plus saboteurs et destructeurs de l’économie du pays qu’autres choses,La démocratie c’est bien beau mais permettre a des individus anti Algérien d’avoir des syndicats pour saboter le pays la c’est grave. Où est le pouvoir sensé mettre un terme aux agissements de ces individus soit disant démocrates.? Des grèves a répétition




    0



    0
    Ahran
    28 octobre 2016 - 10 h 07 min

    Je suis très dévasté par la
    Je suis très dévasté par la réalité des entreprises algériennes oū tes escadrons de l UGTA sont des syndicalistes complices avec des dirigeants dans le détournements des biens de notre état est ce juste contre des petit avantages de bébé { repas restaurant LOL }
    va apprendre des leçons de patriotisme d’abord. et STP Mr Said invite Mr sellal pour te rejoindre à la classe .




    0



    0
    Onetwothrisme..
    28 octobre 2016 - 9 h 43 min

    Comment pouvez-vous vous
    Comment pouvez-vous vous regarder dans un miroir? Réchauffer ces mensonges indigestes est apparemment votre dose d’endorphines quotidienne…Pourquoi? Il y’a des kabyles qui n’ont de kabyles que les sons qui sortent de leurs bouches, j’ai l’honneur de vous le faire savoir…ay’amdhan y’tchan laslis…




    1



    0
    lhadi
    28 octobre 2016 - 9 h 38 min

    Je pensais que les racines du
    Je pensais que les racines du mal prenaient source, uniquement, dans cette mauvaise gouvernance, qui, à travers ses actions, atteste que le premier des magistrats pisse sur le peuple tout en lui faisant croire que c’est de la pluie. J’ai compris que le problème venait, en grande partie, d’une frange de Rastignac, hors de mesure, mal accordé, esclave du désir et de l’imagination qui, à coup de gesticulations théâtrales à la  Don Quichotte, met la poussière sous le tapis. alors que tous les signaux politiques, économiques et sociaux sont au rouge. Pour sortir l’Algérie de cette situation désastreuse, les patriotes algériennes et algériens porteront les exigences de l’heure, qui, à travers le logiciel 2016, fera satellisé notre Algérie adamantine autour des standards des nations modernes. . 1- Redonner les prérogatives au régime parlementaire, « clé de voûte » d’une réelle démocratie.  . 2- Concilier l’effort et la justice pour une nouvelle orientation politique, économique et sociale qui allie la conscience révolutionnaire à l’efficacité des sociétés modernes, seule à pouvoir répondre aux exigences comme le pouvoir d’achat, la croissance, la sécurité, le chômage et tous les cercles vicieux inhérents au sous développement. C’est à travers cette approche que doit se faire le consensus qui fera digue aux séismes populaires récurrents pour ne pas dire aux erreurs et aux errements du peuple. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
    Benhamza
    28 octobre 2016 - 9 h 12 min

    L UGTA de benhamouda était
    L UGTA de benhamouda était clean par contre celle de sidhoum mami nini




    0



    0
    Laajeb!
    28 octobre 2016 - 8 h 55 min

    Un syndicaliste devenu porte
    Un syndicaliste devenu porte parole du ministère de l’intérieur! Nous sommes vraiment un pays à part!




    0



    0
    BOUARIF- AURES
    28 octobre 2016 - 8 h 47 min

    Le secrétaire général de l
    Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens, (CONCER GENERALISE du TRAVAIL), , Abdelmadjid Sidi Saïd ce déchet radio actif du Clan,a déclaré, jeudi à Oran, que «nul n’a le droit de porter atteinte à nos acquits versés par Fakhamatouh pour service rendu à la Nation et au clan de OUJDA». Par cette narration manquante les verbes, la soumission se paie très bien prenez l’exemple, de Chakib Khalahaâ, Ghoul, Louh, Oued Abbas, Oued Khalifa, j’ai bien dis « OUED », Saïdani, Sellal, au faite, ces deux derniers Larbins, ont réussis avec les avoirs d’investissements et les comptes pleins en banques Françaises d’arrêter Mr Rachid NEKAZZ, le 26 octobre 2016 et conduit au poste de Police, « regardez la Vidéo sur Youtube », l’argent pisse sur la liberté d’expression, les droits de l’homme, et la liberté de manifester au pays des sionistes Algériens !!!
    Cordialement: Un Algérien des Montagnes !!!




    0



    0
    Vangelis
    28 octobre 2016 - 8 h 44 min

    Ce bonhomme qui fait le djeun
    Ce bonhomme qui fait le djeun en portant casquette devrait, dans un pays qui se respecte, être derrière les barreaux à la suite de l’affaire Khalifa.
    Le fond de sa pensée est : nul n’a le droit de porter atteinte aux privilèges des pontes du régime et de la  » famille révolutionnaire « .




    0



    0
    jair57
    28 octobre 2016 - 8 h 32 min

    Il n’a travaille dans toute
    Il n’a travaille dans toute sa vie 1 jour et l voila a la tete de cette UGTA qui est au service de celui qui s’etait auto proclame patron de l’Algerie.Pour la Chitta c’st une veritable balai cantonnier.Il y a beaucoup d’Algeriens qui defendent honnettement l’algerie sans attendre en retour comme vous,defendez avant tout ce retraite qui paie l’IRG ou ce travailleur a qui on a suce tout son sang au lieu de defendre autre cvhose et dont vous n’etes pas capable.




    0



    0
    Anonymous
    28 octobre 2016 - 7 h 53 min

    Ce gorille défend ses intérêt
    Ce gorille défend ses intérêt il a partout des bien’ immobilier a l étranger ..y’a Saïd akhatar tu mérite pas sidi celui qui n aime pas l Algérie celui qui l a dévorer jusqu’à a l os c est toi et ta bandé de mafia .tu es issu d une famille cherifite tu as nier tes origines pour un poste regarde si tu savoure tes bien tu as sombre dans l alcool .la malédiction t as frappe
    Et te frappera encore (…) . tu ne sais même pas compte la table de multiplication de 2 tellement tu tiens pas debout par l alcool




    0



    0
    Lghoul
    28 octobre 2016 - 7 h 46 min

    Regardez moi ce visage et
    Regardez moi ce visage et cette posture: Est ce qu’il inspire un gramme de confiance ? Je le doute.
    Et ils sont tous comme ca; aucun n’inspire ni confiance ni sympathie car ils sont tous faux et changent de veste au grès du temps et en fonction des circonstances du moment. Ils sont comme ces hyènes qui peuvent meme broyer le fer avec leurs machoires et le digérer. Ils sont insatiables et goinfres car ils son INCAPABLES d’admettre qu’ils ont tord ou de quitter le pouvoir. Des assoiffés tou court.




    0



    0
    H'didwane
    28 octobre 2016 - 7 h 29 min

    UGTA : «Nul n’a le droit de
    UGTA : «Nul n’a le droit de porter atteinte à la stabilité du pays»
    En d’autres termes comprenez ceci, car c’est le vrai message: Nul n’a le droit de réduire nos salaires, no avantages no F5 a louer, no voitures d’état, et nos benefices difficile a énumerer tellement la liste est longue. Avant, ils ont l’habitude de taxer toute personne qui pose des questions en « hizb franca ». Mainteanant qu’en réalité, ce sont eux qui sont proches de « frnaca » car ils résident tous labas, se soignent labas et envoient leurs enfant étudier et résider « FI FRANCA ». Savent-ils qu’ils sont en fait la cause principale de l’instabilité du pays dans tous les domaines ? Ils sont en réalité le synonyme de l’instabilité sur toute la ligne.




    0



    0
    Anonymous
    28 octobre 2016 - 7 h 16 min

    Une gueule de khabith,
    Une gueule de khabith, chapardeur de formation, n´ayant jamais eu une fiche de paye, s´essaye à donner des avertissements!!! mm la terre refusera votre djiffa!!!




    0



    0
    Aissa
    28 octobre 2016 - 6 h 49 min

    Ne touchez pas à la stabilité
    Ne touchez pas à la stabilité de son compte et toucher à la stabilité du pays. Parce-que avec l’argent des contribuables il a tout programmé sans doute ….




    0



    0
    pegasse
    28 octobre 2016 - 6 h 46 min

    C’est plutôt : Nul n’a le
    C’est plutôt : Nul n’a le droit de porter atteinte á la stabilité du f l n et du pouvoir, incroyable ! Dans aucun pays au monde n’existe des syndicalistes qui defendent le gouvernement, et bien chez nous si et plus ils le font avec fidelité,abnegation et constance, c’est de trés bon syndicalistes mais pour le systéme,comme tous marche á l’envers chez nous, je dirais qu’une seule chose, chapeau! Ils mouillent bien leur chemises,le message qu’ils veulent faire passer qui a une portée double est bien reçu, ils menacent le peuple et surtout les autres clans qui ont failli fissurer le f l n par l’entremise de son ex S.G, la bataille est lancée ont serre les f…..et vaille que vaile nou l’auront ce 5eme mandat qu’ils soliloquent, et nous dans tous ça…..nous assistons a ce marasme tribal imposé á notre corps defendant car croyez moi tout est verouillé d’avance et apparemment nous n’avons que le choix d’assister á ce spectacle ahurissant




    0



    0
      T'ZAGATE
      28 octobre 2016 - 14 h 58 min

      @pegasse (non vérifié),
      @pegasse (non vérifié), entièrement d’accord avec toi que l’UGTA n’est pas un syndicat mais une sorte de parti FLN-bis qui sert de piédestal au clan qui tient les rênes du pays ! Il existe une connivence et une complicité hors du commun entre le pouvoir et l’UGTA de Sidi Said. Même chose pour le FCE ce machin des entrepreneurs qui veut nous faire croire qu’il n’est pas lui aussi complice avec le pouvoir ! Effectivement vous avez raison, il n’y a qu’en Algérie qu’on trouve ce genre d’organisation affiliées au pouvoir politique ou carrément en allégeance flagrante.




      0



      0
    Anonymous
    28 octobre 2016 - 0 h 38 min

    CASSE TOI TU NE SERT A RIEN
    CASSE TOI TU NE SERT A RIEN YA BOUFFON DE LA CHAISE ROULANTE




    0



    0
      anonyme
      28 octobre 2016 - 8 h 52 min

      après avoir accompli la
      après avoir accompli la mission de « gérer » et « d’assumer » les finances de la sécurité sociale ,ce bouffon opte pour le gardiennage du temple ;
      pauvres travailleurs !
      heureusement que les syndicats autonomes veillent au grain !
      patience et longueur de temps !
      personne n’échappera à la Justice .




      0



      0
    safie
    27 octobre 2016 - 22 h 05 min

    tout d’abord qu’est ce que tu
    tout d’abord qu’est ce que tu fait à la tète de l’UGTA depuis plus de 20 ans ,le malheur au niveau des wilaya coordination et surtout section ne font pas d’assemblée «  » » »TEZKIA AUTOMATIC » » donc tu as déjà porté atteinte à la stabilité




    0



    0
    le citoyen
    27 octobre 2016 - 21 h 59 min

    Il faut lire : Nul n’a le
    Il faut lire : Nul n’a le droit de toucher à la stabilité de notre gamelle . La soupe est bonne …




    0



    0
    k
    27 octobre 2016 - 21 h 47 min

    Nul n’a le droit de porter
    Nul n’a le droit de porter atteinte à notre butin .bessahtek.




    0



    0
    Mergou
    27 octobre 2016 - 21 h 12 min

    n’oublie surtout pas les 10
    n’oublie surtout pas les 10 milliards de DA de cotisations sociales que tu as placé à la Bank El Khalifa sans résolution du Conseil d’Administration de la CNAS. Et sans honte bue ça ose parler de stabilité du pays, et si jamais par malheur il devait arriver quoi que se soit à ce pays toi et les personnes à qui tu passes la brosse en assumeraient la totale responsabilité. Rien qu’à te voir j’ai envie de vomir.




    0



    0
    T'ZAGATE
    27 octobre 2016 - 20 h 06 min

    ….«Nul n’a le droit de
    ….«Nul n’a le droit de porter atteinte à la stabilité du pays» …. Phrase historique de tonton Sidi Said. Voilà encore un « chiyate » , donc un grand spécialiste du brossage de Bouteflika et qui réapparaît du chapeau du magicien pour nous dire de ne pas porter atteinte à la stabilité du pays. Comme si les citoyens algériens ont pour seul souci de déstabiliser le pays !




    0



    0
    New kid
    27 octobre 2016 - 19 h 54 min

    Combien de 4/4 ont été dédiés
    Combien de 4/4 ont été dédiés à l’exécutif de l’UGTA Cette année?
    Alors que La sphère d’en haut s’occupe de ses shkaras, de ses villas et appartements à l’étranger, le ghachi payera les additions jusqu’à disparaitre.
    QUI A DIT QUE Staline était mort ?
    Il est bien vivant en Algérie. Cherchez-le au club des pins ou la bouffe est gratuite.
    Sidi Saïd le dit si bien « seuls le clan a le droit de porter atteinte à l’économie et a l’accès aux richesses de l’Algérie. »
    Il parle au nom du peuple mais vit dans un château à l’abri des lois uniquement faites pour lier le peuple.
    La stabilité des avoirs du clan ne doit pas être discutée en public, c’est une priorité pour sidi Saïd.




    0



    0
    MELLO
    27 octobre 2016 - 19 h 29 min

    Que dire quand on est de ces
    Que dire quand on est de ces « hittistes » renfrognés derrière les fausses promesses de quelques élus aussi cupides qu’irresponsables et de tous ces citoyens, les nôtres, planqués et affaissés par le poids d’une actualité qui ne bouge point ? Sinon que le cœur ne tient plus et que nous ne sommes rien que des recalés d’un système qui nous tourne le dos. Rien que des « moins-que-rien », silencieux actifs, spectateurs dociles, têtes baissées et pas lourds qui suivent le rythme de la danse de la soumission. Que c’est dur pour nous de voir poindre cette peur immense de l’inconnu et de vivre ainsi en prévoyant le pire, toujours le pire, la fin des rêves, l’extinction des espérances et l’amorce de la grande désillusion d’un pays qui agit peu, rêve un peu moins ou presque et distribue à ses enfants avec parcimonie des miettes d’une rente pourtant combien abondante! Que c’est dur pour chaque Algérien de commencer sa journée en mode lamento, dénonçant avec la même hargne les tracas, les gênes, les tourments, les contraintes, les exaspérations comme tous ces trucs désagréables et ces empêchements contraignants qui le poussent au mieux à être nerveux, au pire à attraper une déprime chronique.




    0



    0
    benchikh
    27 octobre 2016 - 19 h 03 min

    Vous avez tout à raison Mr
    Vous avez tout à raison Mr Sidi Said la stabilité de notre pays est une ligne rouge,et si quelqu’un doute du rôle que l’état préconise pour les travailleurs qu’il demande nos émigrés dans l’autre continent (canada,usa….) dans le domaine du travail .Croyez moi ce n’est pas du gâteau,les filles là- bas payent leurs études à l’université avec tous(les moyens…même si se pro…….) Je vous conseil de voyager pour voir que l’état Algérien(le système) a beaucoup donner pour ses citoyens.Sa me fait rire quand ils me disent que les étudiants en Algérie ont une bourse logés nourries,transport,études.Les princes.




    0



    0
      tarik
      27 octobre 2016 - 22 h 11 min

      vous connaissez rien du
      vous connaissez rien du systeme éducatif des pays européen notamment de celui de la france, en effet qui vous a dit que les étudiants francais payent leurs études? . tous les etudiants de la couche moyenne sont scolarisés gratuitement et au contraire ils ont des bourses et/ou de la prime de la rentrée scolaire depuis le primaire jusqu’a la fin de leur études avec bien sur un bon niveau scolaire. donc arrêter d’avancer n’importe quoi . en algerie les etudiants ne payent rien on le sais mais a votre avis dans quelles conditions ils sont scolarisés, logés et nourrits ! faudra peut être faire un tour dans les campus et les residences universitaires.




      0



      0
        OMAR
        28 octobre 2016 - 7 h 13 min

        IL A ETE A LA MAUVAISE FAC

        IL A ETE A LA MAUVAISE FAC

        CELLE DES FACULTES MENTALES POUR OSER

        COMPARER L INCOMPARABLE!!!




        0



        0
    MOMO
    27 octobre 2016 - 18 h 57 min

    NOUS SOMME EN 2016 ET ON
    NOUS SOMME EN 2016 ET ON NOUS PREND TOUJOUR POUR DES ATARDER .ARRETE LA CHITA STP
    .FAIT TON TRAVAILLE .C AVEC LES CRITIQUE ET LA CONCURENCE QUE LE PAYS AVANCE .




    0



    0
    OIL
    27 octobre 2016 - 18 h 31 min

    bravo !!!!!

    bravo !!!!!
    et donc voilà que vous reconnaissez enfin que les hausses prévues dans la LF 2017 …comme la tva etc ….ça commence à se sentir lourdement au niveau des petites poches que nous (petit peuple ) avons !
    si l’argent du petrole n’a pas été investi là où il faut ….ce n’est pas au petit peuple de payer !




    0



    0
    OMAR
    27 octobre 2016 - 18 h 26 min

    PAS DE RETRAITE???COMBIEN TU
    PAS DE RETRAITE???COMBIEN TU TOUCHES??? AH! TU TOUSSSES????

    UN DE PUTE QUI APPROUVE TOUJOURS COMBIEN GAGNE T IL ???

    COMBIEN TOUCHE UN PROF D’ UNIVERSITE???

    CE SONT CES DISPARITES QU IL FAUT REGLER ET NE PAS AGITER LE DRAPEAU

    DE / JE SUIS PLUS ALGERIEN/ QUE CEUX QUI REVENDIQUENT….

    TU DOIS BIEN COMPRENDRE QUE L UGTA POMPIER C EST TERMINE DEPUIS LA FIN DU PARTI UNIQUE…

    CE SONT LES FORCES DE SECURITE QUI SUPPORTENT TOUT ET TOI TU RESTES PLANTE COMME UN CLOU DEPUIS X TEMPS!!!
    POUR EVITER L EMBRASEMENT SOCIAL SOYEZ PLUS EQUITABLES ET REGLEZ CES DISPARITES!!!!!

    go




    0



    0
    TIOURIREK
    27 octobre 2016 - 18 h 23 min

    ki nchouf said syndicat
    ki nchouf said syndicat nahchem ngoul ana kbaili




    0



    0
    Anonymous
    27 octobre 2016 - 18 h 15 min

    UGTA : «Nul n’a le droit de
    UGTA : «Nul n’a le droit de porter atteinte à la stabilité du pays», c’est vrai, dans un sens,vous avez raison

    Mais, il ne faut surtout pas oublier d’ajouter, et ne pas s’arreter, en si bon chemin:

    « Nul n’a le droit de faire main basse sur l’économie, les finances, les ressources, les richesses,
    Le commerce extérieur de l’import-import de tout , et, malheureusement, de ruiner le pays, d’appauvrir, et D’affaiblir gravement son pays, et son peuple par une austérité injuste, inéquitable, et inégale
    Devant l’impot, et les lourdes charges (sanctions, et punitions du peuple)
    Exposer gravement, et dangereusement, son indépendance, et sa sécurité économique et financière (1999-2016)
    Vis à vis de ses voisins très opportunistes, et très ambitieux, Maroc, France, Espagne, Italie,….. »
    Par une minorité de bureaucrates opportunistes,incompétents, mafieux, et corrompus




    0



    0
      Elguerroumi
      27 octobre 2016 - 18 h 57 min

      Hé mon chère anonyme.

      Hé mon chère anonyme.
      Il faut que tu apprenne l’kfaza ,sinon yaklouk eldjayhine
      Ah ya guerroum !




      0



      0
    Abu al ala almaari
    27 octobre 2016 - 18 h 07 min

    Aucune dignité. Ma yehchemch.
    Aucune dignité. Ma yehchemch.




    0



    0
      @ Abu al ala almaari
      28 octobre 2016 - 18 h 37 min

      ya 3al oum’matine dhahikate
      ya 3al oum’matine dhahikate min jahliha al oumamou !!!




      0



      0
    ALI-BABA-VA
    27 octobre 2016 - 17 h 59 min

    BRAVO SIDI… YONNA BON POUR
    BRAVO SIDI… YONNA BON POUR CE QUE VOUS DITES SAUF QU’IL FAUDRAIT AJOUTER AUSSI QUE NUL N’A LE DROIT DE VOLER VOIR DE DILAPIDER LES RICHESSES DE SON PEUPLE. ET DIRE QUE CE MISTER EST INTÉRIMAIRE DEPUIS LA DISPARITION DE BENHAMOUDA ( RABBI YARAHMOU).




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.