Le président tunisien limoge un ministre pour avoir critiqué le wahhabisme et les Al-Saoud

Le président Béji Caïd Sebsi. D. R.

Le président Béji Caïd Sebsi a instruit son chef du gouvernement de renvoyer le ministre des Affaires religieuses, Abdeljelil Ben Salem, pour «non-respect des impératifs du travail gouvernemental et ses déclarations ayant porté atteinte aux principes de la diplomatie tunisienne», selon un communiqué officiel. Motif du limogeage : le ministre s’en est pris à la doctrine wahhabite et aux Al-Saoud qu’il a accusés d’être la cause principale de la propagation du terrorisme islamiste. La Tunisie adopte, depuis un certain temps, des positions déroutantes, notamment dans le conflit libyen. Les informations révélées par les médias occidentaux sur la présence d’une base militaire américaine en Tunisie avaient soulevé un tollé général, et le gouvernement tunisien s’était empressé de démentir ce qu’il a qualifié de «purs mensonges». Mais les démentis tunisiens ont été accueillis avec beaucoup de scepticisme.

Empêtrée dans une crise économique et financière grave depuis le renversement de Ben Ali en 2011, la Tunisie s’était, dans un premier temps, tournée vers le Qatar à la faveur de l’avènement des islamistes au pouvoir au lendemain de la chute du régime. Mais Tunis avait réajusté sa politique étrangère en se rapprochant davantage de l’Algérie voisine qui lui a apporté – et continue de lui apporter – une aide multiforme, financière et sécuritaire, notamment, pour sauver le pays de la banqueroute et le soutenir dans sa lutte contre le terrorisme.

Par rapport à la guerre en Libye, la Tunisie n’a eu de cesse de réclamer une «rétribution» de l’Union européenne en contrepartie de quoi elle ouvrait ses frontières aux réfugiés libyens. Mais cette aide, qui se chiffre à 25 milliards d’euros étalés sur plusieurs années, n’a jamais été versée à ce pays dont les dirigeants semblent chercher une alternative pour faire face à une situation intenable.

Le limogeage du ministre des Affaires religieuses répond à ce besoin de gagner les faveurs des pays du Golfe auprès desquels Tunis cherche un soutien financier. La Tunisie a, d’ailleurs, été le premier pays à condamner «avec vigueur» le tir de missile en direction de la Mecque, en réaffirmant son «entière solidarité avec le royaume d’Arabie Saoudite frère» et en assurant qu’elle «se tient aux côtés du royaume pour faire face à toute tentative de nature à porter atteinte à sa souveraineté».

Karim Bouali

Comment (41)

    Boujday
    5 novembre 2016 - 15 h 53 min

    Il a tenté être aussi
    Il a tenté être aussi courageux que le digne et compétent Mohammed Aïssa , qui a osé le premier en prenant nombre de risques, dénoncer une évidence(comme si dans l’inconscient collectif, à force de propagande, dénoncer le Wahabbisme équivaudrait à dénoncer l’Islam voire même Dieu, c’est dire à quel point le lavage de cerveau a été puissant) mais apparemment le gouvernement de la Tunisie ne peut pas se permettre la liberté de ton du gouvernement algérien. Il faut aussi clairement noter qu’outre l’intégrisme idolâtre, la Saoudie fait pression à la baisse sur le baril de pétrole afin de briser ses concurrents et rester leader, comptant par là sur ses réserves mais aussi sur l’emprunt (riba pourtant selon eux…Coran alternatif pour ces pseudos rigoristes?) qu’elle vient de contracter. Notons en outre que nombres d’économistes ont remarqué une parfaite corrélation entre la valeur du dollar et le prix du baril: scrutons un peu mieux la politique de la Fed, politique qui est une arme comme une autre et au combien redoutable. Enfin nous serions bien inspirés de prendre des mesures énergiques pour l’autosuffisance alimentaire et médicamenteuse à prix compétitifs au nom du principe de précaution. Un embargo (pratique courante et criminelle(tuant les populations civiles) de la communauté internationale avec les pays pas « aux normes ») nous mettrait tout simplement en situation de famine. Nous sommes en guerre sécuritaire et économique, il serait temps de le comprendre et cela durera tant que pétrole, gaz et demain soleil et eaux souterraines seront au coeur de l’économie mondiale (compter quelques siècles ). Tahya el djezeyer.




    0



    0
    L'occulte
    4 novembre 2016 - 23 h 44 min

    -Des mots crassies prononcés
    -Des mots crassies prononcés par Caid-Sebsi. En soutenant les saoudiens, il devait être poursuivi pour « prosélytisme au terrorisme », en connaissance que ceux sont eux qui ont créé « Daech » et de poursuivre la propagation de la violence,en créant des groupes obscurantistes á travers le monde. En tout cas,l’émission d’envoyé spécial » sur le terrorisme et ses origines diffusé le jeudi soir du 03.11.2016 sur France 2 en est la preuve que les occidentaux ont compris la machination et préparent certainement une réplique qui détruira l’Arabie Tayhoudite, le Qatar ainsi que leurs collaborateurs.Dites inchallah!




    0



    0
      fatigué
      5 novembre 2016 - 8 h 10 min

      IN CHA ALLAH ! ! ! ! ! !
      IN CHA ALLAH ! ! ! ! ! !




      0



      0
      Anonymous
      5 novembre 2016 - 13 h 55 min

      Ouvrez vraiment les yeux, au
      Ouvrez vraiment les yeux, au lieu de regarder juste le décor, allez au fond des choses. Les occidentaux sont aussi les instigateurs avec les wahhabites. Ils sont totalement compromis dans la machination, la télé c’est de la propagande pour se laver les mains.




      0



      0
    Anonymous
    4 novembre 2016 - 22 h 16 min

    Cachez moi ces ministres qui
    Cachez moi ces ministres qui disent la vérité!




    0



    0
    Anonymous
    4 novembre 2016 - 21 h 50 min

    Les Al Saoud sont les
    Les Al Saoud sont les fossoyeurs de l’Islam. Ils vont jusqu’à s’en servir pour former des terroristes, avec les sionistes, qui doivent combattre les pays musulmans au nom du Djihad. Ils inventent tous les mensonges du monde pour nuire ; même les plus ridicules comme cette attaque de la Mecque !! N’importe quelle attaque les visant est manipulée pour en faire une attaque contre les lieux saints (comme la Mecque) afin de rallier à leur cause les autres pays musulmans contre le Yemen et par là contre les iraniens qui les soutiennent avec la Syrie. Ce n’est pas la 1ère fois que les Saoud accusent les houtis de tirer des missiles sur la Mecque et ses environs. …. Les bombardements des villes yéménites par les saoudiens tuant des civils par centaines n’ont jamais été condamnés par l’Algérie et la Tunisie. Pourtant les saoudiens sont accusés de viser des infrastructures civiles, dont des hôpitaux. Le conflit au Yémen a déjà fait jusqu’à 10 000 victimes, dont 3 800 civils, selon les estimations de l’ONU. De la grande hypocrisie, doublée d’opportunisme, de la part de l’Algérie et de la Tunisie ! Ils soutiennent donc bien les riches Al saoud contre le Yémen pays pauvre, par peur des saoudiens même s’ils ont tort !




    0



    0
    Anonymous
    4 novembre 2016 - 21 h 47 min

    Pourtant c’est la vérité. Le
    Pourtant c’est la vérité. Le wahabisme est bien lié au terrorisme avec l’aide des américains!

    ………………..SELON Assange :

    «Tous les analystes dignes de ce nom et même le gouvernement américain lui-même, savent que certains responsables saoudiens ont soutenu et financé l’Etat islamique. Même si le royaume continue officiellement de le nier, assurant qu’il s’agirait de quelques princes « voyous » qui font ce qu’ils veulent avec l’argent du pétrole, le courriel d’Hillary Clinton indique clairement que c’est le gouvernement de l’Arabie saoudite et celui du Qatar qui ont financé Daesh»,




    0



    0
    UN ALGERIEN
    4 novembre 2016 - 20 h 58 min

    IL A DIT « HAUT » CE TOUT LE
    IL A DIT « HAUT » CE TOUT LE MONDE ARABO/MUSULMAN PENSE BAS!!!! Si c’est ça la nouvelle démocratie du peuple TUNISIEN eh bien c’est malheureux et pas bon d’être arrivé à se couché à plat ventre pour demander de L’AUMÔNE et à qui???, à ces enturbannés arriérés mental qui se trouve encore au MOYEN AGE avec leur $ qui plus est sont pourri jusqu’à la moelle épinière avec fresque connu partout dans le monde occidentale, les jeux de hasard, les prostitués, les drogues etc…….




    0



    0
    Boumè
    4 novembre 2016 - 19 h 24 min

    Le royaume moyenâgeux des al
    Le royaume moyenâgeux des al saoud wayahoudbisme mérite que mépris que dégoût que boycotte.le président tunisiens les aimes car son compte et garnit par cette secte voilà le pourquoi du limogeage ¿¿¿




    0



    0
    Benhabra brahim
    4 novembre 2016 - 19 h 13 min

    Bedji caid sebsi ou le
    Bedji caid sebsi ou le Talleyrand tunisien!!…Il a travaille avec tout le monde.
    En bon caid il demande a son chef du gouvernement de limoger un ministre???…Le ministre des affaires religieuses.
    Le motif:atteinte aux principes de la diplomatie tunisienne.
    Mr le caid??!!..votre ministre est plus dans le vrai que vous .
    Parceque figurez vous qu il arrive que meme un musulman peut agir pour :

    L’objection de conscience est une attitude individuelle de refus d’accomplir certains actes requis par une autorité lorsqu’il sont jugés en contradiction avec des convictions intimes de nature religieuse, philosophique ou sentimentale. Une telle objection, mûrement réfléchie ou plus spontanée, exprime une difficulté de se conformer à une situation, voire un reproche ou une accusation, et peut être un acte illégal occasionnant des poursuites et des châtiments pénaux. L’objection de conscience est un aspect universel de la liberté de conscience, qui s’inscrit dans un effort historique de l’humanité pour mieux circonscrire le pouvoir des autorités civiles et religieuses, et même de pouvoirs économiques.
    Mr.le caid Sebsi!!…Construisez chez vous des parcs d attraction et des zoos,parceque aux points ou vous en etes???!!…kima gal antoine….votre diplomatie finira « en cage…………..fi tataouine ».




    0



    0
      Erracham
      4 novembre 2016 - 19 h 51 min

      BCS est seulement prévoyant:
      BCS est seulement prévoyant: il s’attire les bonnes graces des saoudis dans l’espoir de rejoindre son ancien acolyte Benali, en cas de pépins. Ils sont nombreux les dirigeants Maghrebins à caresser ce rêve: d’abord faire un hadj, se faire pardonner leurs fautes (comme si la Mecque était une immense machine à laver leurs dnoubs) et ensuite d’y couler de paisibles jours en dépensant les fortunes mal acquises. Ils peuvent certes rêver mais gare au réveil brutal: leur vie virera au cauchemar.




      0



      0
      Anonymous
      5 novembre 2016 - 13 h 05 min

      Son comportement es logique :
      Son comportement es logique : il n’est pas d’origine turque ottomane pour rien. C’est un manager et un sous-traitant.




      0



      0
    abdal
    4 novembre 2016 - 17 h 09 min

    voila un ministre courageux
    voila un ministre courageux,ce dont devrait s’inspirer le clan au pouvoir dont la premiere mesure consistera a quitter cette ligue arabe et enfin prendre conscience que la sté civile en europe commence a s’intérroger sur le jeu flou de LARABIE SAOUDITE ET DU QATAR et bientot elle sera surement suivie par certains gouvernements en occident




    0



    0
      Anonymous
      5 novembre 2016 - 7 h 47 min

      Et si tu parlais de ton botd.
      Et si tu parlais de ton botd…l a ciel ouvert appele mokoko ya abdal PD6




      0



      0
    TheBraiN
    4 novembre 2016 - 15 h 14 min

    Caid Essebsi est pire que
    Caid Essebsi est pire que Sissi !
    Il n’a aucun sens de l’intérêt national !
    Tout se vend pour lui !
    Alger doit soit l’acheter soit le boycotter !




    0



    0
      Erracham
      4 novembre 2016 - 15 h 42 min

      BCS, comme chacun sait, est
      BCS, comme chacun sait, est un rescapé des anciens régimes Bourguiba et Benali. Ce dernier a trouvé refuge (une retraite dorée) en Arabie Saoudite et en réagissant de la sorte il s’assure que son ancien chef continuera à passer des jours heureux. Il y a mieux à faire que de vendre et acheter qui que ce soit. Il nous suffit de lui refuser l’aide et le support qu’il demande quand la Tunisie est en difficulté. Lidée du boycott peut se concevoir surtout en période estivale même si j’ai des doutes quant à l’applicabilité de cette action, sachant que mes compatriotes ne renonceront pas à leurs vacances en Tunisie. Que nos diplomates que l’on dit au top de leur métier se chargent de faire passer le message de manière convaincante!




      0



      0
        Anonymous
        4 novembre 2016 - 23 h 04 min

        si boumediene revenait il
        si boumediene revenait il fermerait carrément cette frontière, wallah que je suis révolté et j’ai honte , l’algérie un pays touristique magnifique dont le peuple va chez les voisins passer ses vacances quelle est cette malédiction ya rebbi!




        0



        0
          TheBraiN
          5 novembre 2016 - 10 h 44 min

          Tout à fait !

          Tout à fait !
          Je pense qu’Alger aurait du faire comprendre à Tunis que les touristes Algériens pouvaient très bien être « invités » à aller passer leurs vacances ailleurs .




          0



          0
    Bison
    4 novembre 2016 - 14 h 44 min

    Il me semble que la sagesse
    Il me semble que la sagesse veut que c’est pas parcequ’on aime pas quelqu’un qu’on doit être injuste envers lui ou encore appliquer la règle l’ennemi de mon ennemi est mon ami (grosse erreur) !!

    Combien de commentateur ont défendu ce « courageux » ministre (barrad’ha al’na) sans rien connaitre sur lui! Est t’il sincère dans ce qu’il a dit! L’a t-il dit pour la bonne cause, honnorable, retablir la verité, mettre en garde les gens,…ou bien l’a t’il fait pour des raisons meskine, partisane et inavouable !! N’est t-il pas un élément de la confrérie de Ghannouchi qui voue la haine a l’Arabie saoudite pas pour des raisons qu’ils dénoncent mais juste parce que’ elle les a laissé tombé et soutient al Sissi le glève, saïf al hajjadj, qui a détruit leur rêve en Égypte !!!
    Avant de défendre quelqu’un qui parrait victime d’une injustice il faut d’abord se renseigner qui il est, est -il réellement victime ou juste quelqu’un qui n’a que ce qu »il mérite, la sentence annoncée est clémente encore!

    Voilà une vidéo :
    http://kapitalis.com/tunisie/2016/08/27/abdeljalil-ben-salem-un-ministre-des-affaires-religieuses-qui-ment/




    0



    0
    Berboucha Samta
    4 novembre 2016 - 14 h 37 min

    Cher @Khartoufène (non
    Cher @Khartoufène (non vérifié) 04 Nov 2016 – 14:05 , merci beaucoup pour votre contribution. Magnifique !!! Extra !! De mon côté, je vous informe cher compatriote @ Khartoufène, mais je suis sûr que vous êtes au courant, que notre fauteuil roulant a été très solidaire aussi recensement avec la famille royale Saoudienne quand un « hab-hab » a été lancé en direction de la Mecque sans l’atteindre évidemment. Notre fauteuil roulant a condamné, tenez-vous bien, ….. la tentative de bombardement de la Mecque ! Waouh !!!!! La phrase exacte du communiqué est :  » «Nous avons suivi avec beaucoup de préoccupation les informations relatives à la tentative de bombarder la Mecque ». Et bien sûr le fauteuil roulant réitère, au passage, son soutien à l’Arabie Saoudite et à ses monarques malgré leurs vrais bombardements à eux, leurs vrais massacres qu’il commettent quotidiennement, et là ce sont les vrais mot, contre des Yéménites ou des populations musulmanes chiites. Notons bien l’expression « tentative de bombardement de la Mecque » . Remarque importante : Il y a un « chikour » des algériens c’est le fauteuil roulant, il y a des «chouakeurs » des musulmans de la planète terre, ceux sont les monarques Saoudiens, qui se sont décrété «gardiens des lieux saints de l’islam» alors que Dieu n’a jamais dit çà, et surtout, surtout, Dieu n’a jamais dit que l’argent du Hadj et la Omra doit aller dans la poches de la famille royale exclusivement! Et je demande aux musulmans convaincu et qui lisent et récite le Coran à longueur de journal de trouver un quelconque verset ou un quelconque Hadith qui dit que cet argent engendré par le plus grand tourisme religieux du monde soit destiné uniquement à la famille royale Saoudienne ! Ya bou guelb , et je dirai mieux , ya bou rab !!




    0



    0
    Anonymous
    4 novembre 2016 - 14 h 34 min

    Ce n’est pas en baissant le
    Ce n’est pas en baissant le froc qu’on peut assurer l’équilibre de la société tunisienne. Presque plus rien n’est passionnant aujourd’hui à part le foot.




    0



    0
    FOOL-HRISSA
    4 novembre 2016 - 14 h 27 min

    VOICI LA BELLE DÉMOCRATIE
    VOICI LA BELLE DÉMOCRATIE TUNISIENNE SOUS COUVERT DE L’ONCLE SAM ET DE FAFA QUI SONT JUSTE À CÔTÉ DANS UN PETIT COIN SUR LA BELLE CÔTE MÉDITERRANÉENNE POUR SURVEILLER TOUS LES PEUPLES DE LA RÉGION.
    LE PRÉSIDENT CAID – ESSEBSI EST LA PARFAITE ILLUSTRATION DE TOUS LES DIRIGEANTS ARABES QUI SONT DES ASSISTÉS DES GRANDES PUISSANCES. ILS PEUVENT ALLER JUSQU’À DESCENDRE LEUR FRO… SI ON LE LEUR DEMANDE POUR SAUVER LEURS INTÉRÊTS PERSONNELS.




    0



    0
    Anonymous
    4 novembre 2016 - 14 h 08 min

    Voila la democratie en
    Voila la democratie en Tunisie, tout le monde arabe se rabaissent pour ces bedouins. Boycote le hadj, omra, envoyer cette argent a nos freres en Syrie et au Yemen




    0



    0
    HANNIBAL
    4 novembre 2016 - 14 h 03 min

    en réaffirmant son «entière
    en réaffirmant son «entière solidarité avec le royaume d’Arabie Saoudite frère» et en assurant qu’elle «se tient aux côtés du royaume pour faire face à toute tentative de nature à porter atteinte à sa souveraineté». D’après cette diatribe j’en conclus que ( essebsi ) cherche a amadouer les yehoudiens et ne cherchant que son intéret il n’a rien a offrir a part les tunisiennes vérolées a un nouveau jihad nikah mais ca c’est autre chose il y a pas longtemps
    le meme sebssi a refusé de condamner le Hezbollah et depuis c’est la dèche et a la lèche ils vont battre le mar »ok heureusement qu’on construit un mur de 350 km de long a leur frontière car cette engeance est aussi versatile que notre voisin de l’Est les 2 se ressemblent ;attention l’harissa c’est traitre sa pique !!!!!!!




    0



    0
    jughurtha
    4 novembre 2016 - 14 h 03 min

    qui a crée El Qaida et Daech
    qui a crée El Qaida et Daech ,deux organisations terroristes au service de la CIA et le Mossad.n »est ce pas l »Arabie Saoudite.Bravo à ce Ministre pour sa personnalité et son honnêteté. .




    0



    0
    biskri
    4 novembre 2016 - 14 h 02 min

    Comme dab sa sent les Dollars
    Comme dab sa sent les Dollars , pauvre tunisiens sous les geols américain et des al saoudjuifs affaire à suivre !!!




    0



    0
    Ghazal Dilmi
    4 novembre 2016 - 13 h 08 min

    De toutes les façons, chaque
    De toutes les façons, chaque pays sait où se trouve son intérêt par exemple le notre en adoucissant le ton ‎aux assassins qui promettent le sang et le feu à chaque fois que quelqu’un monte au créneau pour dénoncer ‎le piétinement de ce qui reste des valeurs républicaines. La Tunisie ne déroge pas à la règle, fait la même ‎chose que nous par peur de représailles que peuvent lui infliger leurs primates barbus aux moustaches ‎rasés ‎




    0



    0
    Khartoufène
    4 novembre 2016 - 13 h 05 min

    Ce limogeage du Ministre des
    Ce limogeage du Ministre des Affaires religieuses tunisien, Abdeljelil Ben Salem, est le résultat de ce que j’appelle le colonialisme idéologique arabo-islamique (pire que tous les autres impérialisme et colonialisme) qui s’est déversé sans crier gars dans le Maghreb et bien sûr en Algérie et qui a commencé au début du 20ème siècle à l’époque de Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud qui s’est servi du réformateur religieux qui s’appelle Mohammed ben Abdelwahhab. C’est cet individu (pardon, je sais qu’il y a beaucoup de personnes qui vénère cette personne, mais moi je l’appelle « individu ») qui a construit la théorie idéologique politico-religieuse dite « le wahhabisme » ! L’idéologie de ce théoricien s’est répandue partout jusque chez nous au Maghreb et bien sur en Algérie. Je me souviens des nombreux Coran dont nous font cadeau les Saoudiens à longueur d’année dans les ministères, les administrations et les entreprises publique. Nous n’avons jamais reçu des Saoudiens de livres ou de manuels scientifiques ou techniques … bien sûr ! Pour revenir à la doctrine, elle a été encouragée par le Pacte du Quincy signé avec les Etats Unis d’Amérique qui a permis aux Saoudiens de déverser sans retenue leur idéologie politico-religieuse sans contrôle et de devenir l’interlocuteur des USA dans la région au même titre qu’Israël. Pour moi, cette forme de colonisation et d’impérialisme des esprits est plus dangereuse pour les peuples que toutes les autres formes de colonialisme et d’impérialisme économique et politique, car elle colonise non seulement les esprits mais aussi le sang qui circule dans les veines, l’ADN et le cœurs même des êtres et ce au nom d’Allah. C’est pour çà qu’on peut envoyer des missiles et des bombes à fragmentations sur les Palestiniens ou les Yéménites ou les Syriens ou les Irakiens sans qu’on réagisse outre mesure mais quand on touche aux monarques ou qu’on apprend qu’un missile a été tiré en direction de la Mecque, c’est un scandale, c’est l’indignation générale, c’est le hurlement, c’est l’imposture, c’est considéré comme une déclaration de guerre contre les lieux saints de l’islam, contre Dieu et le Prophète , contre la maison de Dieu Mes chers compatriotes, L’injection wahabiste que nous a inoculé ces « représentants » de Dieu et des musulmans sur terre est à mon avis un acte indélébile et il est malheureusement définitivement ancrée et accroché dans l’ADN et même dans les cellules souches d’une grande majorité d’algériens et de maghrébins en général. Dès qu’on parle de la Mecque et de Médine, on chie et on pisse dans nos culottes. Koune S’baah, ya radjel, kounou s’bouhha ya ridjal, faîtes vous « lion » ya dine erab !!! NB : « dine erab » n’est pas une insulte ou un blasphème, cela veut dire tout simplement « religion de Dieu » !




    0



    0
      Karim
      4 novembre 2016 - 13 h 20 min

      Bravo pour cet écrit, j’aurai
      Bravo pour cet écrit, j’aurai aimé l’écrire sans changer un mot. Il est des plus succinct concernant les pays où le wahabisme s’est déversé comme une lave volcanique




      0



      0
        Anonymous
        4 novembre 2016 - 14 h 56 min

        Wahabite est fière
        Wahabite est fière




        0



        0
          Lghoul
          5 novembre 2016 - 10 h 28 min

          Alors régresse, idolâtre et
          Alors régresse, idolâtre et mets toi à 4 pattes pour plaire à tes seigneurs. Tu prouves aisaiment que c’est l’esclave qui a crée son maître.




          0



          0
          Anonymous
          5 novembre 2016 - 15 h 11 min

          Être fier d’être wahhabite c
          Être fier d’être wahhabite c’est prendre le diable pour Dieu. Sacrilège complet. Dire musulman tout simplement ca ne paie pas assez alors les ploucs se rêvent wahhabites pour être fashion. L’inculture et l’ignorance sont le lit du crime. Depuis que la monarchie wahhabite a pris le pouvoir, tout est devenu laid, crasse, immoral.




          0



          0
      Lghoul
      4 novembre 2016 - 13 h 47 min

      Bravo pour cette bonne image
      Bravo pour cette bonne image de la vraie situation de ces monstres.
      C’est a cause de cela toit qu’ils sont en train de détruire l’école, empoisonner les enfants avec des cauchemards, faire la publicité de la mort et de la peur le tout enveloppé dans de la superstitition. Avec des générations de zombies, il ny’aura ni travail ni reflexion et ni création. D’ailleurs meme une chaise va aller au 5ieme puis au 6ieme mandat sans faire bouger les sourcilles de personne – unique dans le monde. En fait ,on pourra un jour meme etre dirigés de l’au dela a parti d’un tombeau de la grande mosquée. Et les ministres iront chaque matin nous ramener les directives – FRAICHES – d’outre tombe. C’est possible chers compatriotes car avec des zombies tout le monde est absent.




      0



      0
      M.larbi
      4 novembre 2016 - 23 h 41 min

      Tu as déjà utilisé ce
      Tu as déjà utilisé ce commentaire auparavant dans un autre post anti-musulman. Tu reprends la même histoire sur ces saoudiens qui distribuaient des corans dans ton lieu de travail. N’as tu pas d’autre histoire à raconter? Sur le fond, dis-toi bien que donner un Coran à quelqu’un comme toi qui n’en veut pas ne fait pas de mal car tu peux refuser de le prendre, tu peux le redonner si tu l’a pris ou le brûler ou le laisser sur le bureau du planton. Mais l’histoire, la tienne, ne dit pas combien de tes collègues ont reçu ce coran et combien y sont devenus pieux . Il y en a peut-être, même sûrement, certains qui grâce à ces gracieux dons des saoudiens sont passés des ténèbres vers la lumière. Et rien que pour cela, je souhaite qu’il y en ait encore et encore des corans distribués gracieusement dans les administrations, les écoles et les institutions algériennes. Voyez-vous le musulman doit souhaiter le bien pour son prochain. Le paradis de dieu est vaste. Il peut contenir toute l’humanité depuis la création d’Adam et de Eve jusqu’à ce que Dieu hérite de la terre. Il appartient aux gens de le vouloir en entrant dans la grâce de Dieu. Je vous le souhaite!




      0



      0
    New kid
    4 novembre 2016 - 12 h 29 min

    La Tunisie veut l’argent du
    La Tunisie veut l’argent du beurre et le beurre. La vente de La harissa ne suffit plus, la vache algérienne se tarit, il ne reste plus que le taureau yehoudiens wahhabite !
    Les zetazunis sont là, les israéliens se préparent à venir, s’ils ne sont pas déjà là. Et le mariage sera consumé ! Quel beau ménage à trois !




    0



    0
    Lyes Oukane
    4 novembre 2016 - 12 h 25 min

    La frêle Tunisie pense se
    La frêle Tunisie pense se renforcer dans la turpitude . A t’elle oublier que pour s’attabler avec le diable il faut se munir d’une longue cuillère ,sinon on finit dans le bouillon ? Pauvres voisins  » vous vouliez la paix ,vous vouliez l’honneur : vous aurez la guerre et le déshonneur  » ! W.Churchill .




    0



    0
    yuva dziri
    4 novembre 2016 - 12 h 15 min

    Helas, la Tunisie ,comme d
    Helas, la Tunisie ,comme d’autres pays du reste ,maa el ouakfine…




    0



    0
    Anonymous
    4 novembre 2016 - 12 h 00 min

    la démocrassie à la
    la démocrassie à la tunisienne dont certains algériens en étaient ébahis hhhhh.




    0



    0
    algerie
    4 novembre 2016 - 11 h 54 min

    Les dirigeants de ce qu’on
    Les dirigeants de ce qu’on appelle le Maghreb , sont tous sous la botte et la tutelle saoudienne et dans l’humiliation totale de leurs peuples devant cette monarchie wahabiste esclavagiste et criminelle .. pour le roi du Maroc on peut comprendre , il fait partie du Harem … mais les autres sont pires …la Libération Nationale des peuples d’Afrique du Nord n’est pas encore finie , peut être ne fait elle que commencer …




    0



    0
    Fatigué
    4 novembre 2016 - 11 h 33 min

    le pouvoir tunisien approuve
    le pouvoir tunisien approuve donc le massacre des yemenites.
    « le ministre s’en est pris à la doctrine wahhabite et aux Al-Saoud qu’il a accusés d’être la cause principale de la propagation du terrorisme islamiste »
    le ministre dit vrai , alors en Tunisie si tu dis vrai tu sautes.




    0



    0
      Arezki
      4 novembre 2016 - 12 h 25 min

      Si tu parles tu meurs, si tu
      Si tu parles tu meurs, si tu te tais tu meurs. Alors dis et meurs. Tahar Djaout, akerham rebbi.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.