Les larmes de Bahia Rachedi

Par Noureddine Tallaa – Les larmes de Bahia Rachedi m’ont beaucoup touché, les larmes de cette grande dame nationaliste ont mis en lumière l’humiliation subie par les algériens en Tunisie. Cette humiliation n’est malheureusement pas l’apanage de la Tunisie, c’est ce que nos compatriotes vivent au quotidien à travers la planète.

Le peuple algérien, un peuple qui possédait dignité et fierté, a perdu tout honneur à cause des personnes qui sont censées le représenter à la tête de l’Etat. La colonisation, en 132 ans, n’avait pas réussi à ôter la dignité à notre peuple ; 54 ans d’indépendance gérés par des gouvernements corrompus auront eu raison de sa fierté.

Revenons-en à la Tunisie. Il ne faut pas oublier que le bey de Tunis, Hussein, en 1830, avait assuré les Français de sa neutralité s’ils attaquaient Alger. Il facilita même le ravitaillement du corps expéditionnaire français après la prise d’Alger et adressa ses félicitations au général de Bourmont pour sa victoire ! Il ira même jusqu’à s’opposer à l’envoi de renforts et à l’aide proposée par le sultan ottoman d’Istanbul en refusant qu’il débarque dans un port tunisien.

N’oublions pas que si la Tunisie a obtenu son indépendance, c’est grâce au déclenchement de la Révolution algérienne du 1er Novembre 1954. J’ajouterai même que tout l’armement de l’armée de Libération algérienne qui transitait par la Tunisie était «ponctionné» par les Tunisiens qui en touchaient un pourcentage non négligeable.

Cessons toute hypocrisie, peu importe qu’ils ne nous apprécient pas, les Algériens doivent retrouver leur dignité, la fierté et l’honneur qui les caractérisent. Qu’a fait l’ambassadeur algérien en Tunisie ? Rien, sûrement parce qu’il s’y plaît et y trouve certains avantages. Que doivent se dire dans leur tombe Ben M’hidi, Ben Boulaïd, Amirouche, Zighout et tant d’autres, eux qui ont donné leur vie pour que les Algériens puissent vivre avec leur dignité ?

De tout cœur, nous n’oublierons jamais les larmes de cette grande dame, Bahia Rachedi. 

Noureddine Tallaa
Chercheur en Histoire (Marseille, France)

Comment (69)

    karim
    19 novembre 2016 - 3 h 46 min

    je suis algerien au canada
    je suis algerien au canada depuis 30ans, quand j,ai vu cette belle madame pleurer, j,etais content de partager mes larrmes avec elle, car cela m,a toucher beaucoup.
    je veux juste dire que je connais des tunisiens personnes magnifiques, croyez moi, je considere que le directeur de carthage est un chiatt tout simplement!!! des caves comme celui la yen a toujours.donc attacherz qos tucs
    les tuni;siens nous ont toujours respecter ,continuons svpa faire de meme. ya des gens qui méritent tout l,amour du monde: et mme bahia rachedi deumeurera tiujours dans nos cœurs
    je vous aime madame.
    mr karim montreal canada
    respectueusement




    0



    0
    Le patriote
    14 novembre 2016 - 15 h 11 min

    De grâce, qu’est ce qu’elle a
    De grâce, qu’est ce qu’elle a d’exceptionnel cette Bahia Rachedi, tous les ALGÉRIENS sont en LARMES et trahis depuis 1999 a ce jour.




    0



    0
    Anonymous
    13 novembre 2016 - 4 h 08 min

    Comme d’habitude plus
    Comme d’habitude plus Algérien que moi tu meurt ont et doués partout les meilleurs acteurs au monde ,cosmonautes, pilotes ,le meilleurs pouvoir au monde,ect ect…… RESTONS HUMBLES YA B….!!!




    0



    0
    Mustapha Bouchana
    10 novembre 2016 - 1 h 45 min

    Madame Bahia. Ne vous en
    Madame Bahia. Ne vous en faites pas. Ne soyez pas blesser par ces gens supposes cultives. Vous etes une grande dame, meme plus grande que la Tunisie el l’Algerie d’aujourd’hui reunis.C’est venu de plus bas que vos valeurs. Ce n’est pas les excuses de ce ministre tunisien qui vont vous rehausser parce que vous etes deja bien au dessus de ce public. Maintenant laissez la diplomatie algerienne reagir, si elle va reagir.
    Votre public vous aime et reconnait vos talents.




    0



    0
      el milia kvayl
      11 novembre 2016 - 21 h 04 min

      Allez-y doucement avant de
      Allez-y doucement avant de dire que cette dame est plus grande que l Algerie et la tunisie réunis.
      Mais pour qui vous prenez-vous?mieux que quiconque de votre famille oui je veux bien mais ne mêlez pas les miens qui eux s ils se faisaient insulter ni ne débuteraient leur déjeuner ni ne resteraient une seconde de plus sur place.




      0



      0
        Anonymous
        13 novembre 2016 - 8 h 27 min

        pour vous je vous ai rajouté
        pour vous je vous ai rajouté un point




        0



        0
      OSCAR
      12 novembre 2016 - 20 h 33 min

      bien plus grande que l
      bien plus grande que l’algerie et la tunusie ? vous avez oubliez la terre et ses planetes , faut vous calmer ya bouchena decidement les fans de bahia sont pret a tout pour leur idoles !!! svp ne vous suicidez pas




      0



      0
    karimdjazairi
    9 novembre 2016 - 20 h 56 min

    Les larmes de Bahia n ont
    Les larmes de Bahia n ont laissé personne indifférente, mais instrumentaliser ce fait pour stigmatiser les tunisiens, la Tunisie, me semble tout à fait déplacé.

    Il y a chez nous également des individus sans scrupule, comme en Tunisie, nous ne sommes pas non plus une référence.

    ET comme l a si bien dit un intervenant algérien, ces acteurs n auraient jamais du accepter cette situation et pleurer ensuite, il eut fallu quitter derechef les lieux, et la, il aurait été certain que les organisateurs auraient vite rattrapé leur erreur.

    Après je vois pas trop en quoi l e pouvoir algérien qu on l aime ou pas, est responsable ? A t il donné des instructions aux organisateurs tunisiens, est il complice ? … Tout cela est ridicule.

    Ce mépris a été commis par des individus ( pas le peuple) qui sont jaloux de notre pays qui demeure hamdoulilAh debout.




    0



    0
      ilyas
      10 novembre 2016 - 16 h 10 min

      voila l’avocat du pouvoir
      voila l’avocat du pouvoir




      0



      0
    Anonymous
    9 novembre 2016 - 20 h 55 min

    Les larmes de Bahia n ont
    Les larmes de Bahia n ont laissé personne indifférente, mais instrumentaliser ce fait pour stigmatiser les tunisiens, la Tunisie, me semble tout à fait déplacé.

    Il y a chez nous également des individus sans scrupule, comme en Tunisie, nous ne sommes pas non plus une référence.

    ET comme l a si bien dit un intervenant algérien, ces acteurs n auraient jamais du accepter cette situation et pleurer ensuite, il eut fallu quitter derechef les lieux, et la, il aurait été certain que les organisateurs auraient vite rattrapé leur erreur.

    Après je vois pas trop en quoi l e pouvoir algérien qu on l aime ou pas, est responsable ? A t il donné des instructions aux organisateurs tunisiens, est il complice ? … Tout cela est ridicule.

    Ce mépris a été commis par des individus ( pas le peuple) qui sont jaloux de notre pays qui demeure hamdoulilAh debout.




    0



    0
    Averwaq
    9 novembre 2016 - 17 h 48 min

    Ih…. @amar. tu viens de
    Ih…. @amar. tu viens de raviver une plaie très très douloureuse.
    Ah non ! Il ne faut pas dire ça ! Ce n’est pas parce qu’on est des moutons chez nous qu’on n’a pas le droit n’tfer3nou 3la les tunisiens, surtout lorsqu’ils ne peuvent pas rendre les coups. En plus les tunisiens ont commis l’irréparable faute de nous accueillir sans visas, nous qui pourtant adorons faire la queue aux portes des consulats qui nous l’imposent. Si ces gens qui tonnent ici contre les tunisiens avaient fait la queue pour renouveler leur passeport ou leur CNI auprès d’un de nos consulats je crois qu’ils ne sentiraient jamais l’humiliation nulle part ailleurs. Je vous jure que j’ai souvent fait la queue il y a 30 ans pour renouveler ma carte de séjour quand j’étais étudiant, c’était long, dur, révoltant, mais jamais jamais je ne me suis senti humilié comme dans nos consulats, et ce à chaque fois que j’y suis allé, pratiquement depuis quarante ans. Pour les soins de notre président chez Fafa, il faut comprendre houwa dar lhoum echène mais c’est nous qui essuyons les sarcasmes humiliant de nos collègues. Et je ne parle pas de ce qu’ils subissent en Algérie, dans les hôpitaux qui ne sont que des mouroirs, auprès des administrations, et entre eux n’importe où. Non les algériens fhoula, ils n’aiment pas la hogra, mais ils ont la peau suffisamment la supporter., sauf quand ils vont en Tunisie. Alors là la sensibilité épidermique leur revient , et ils redeviennent des lions, de vrai fauves terrifiants. Les kabyle disent « izem n’bara awthoul bwadaynin. Lion dehors lapin à la maison.




    0



    0
    Ticouc
    9 novembre 2016 - 16 h 45 min

    La dernière pour la route.
    La dernière pour la route. @lGhoul . Au fait, c’est lghoul oula laghyoul ?
    Yakhi tchipa yakhi ! Wech djabek Bozzo bech t’hami 3lih, ya debouzza ? Wedjhou houwa mahouch 3ridh suffisamment? Ou c’est juste parceque vous chassez en meute ?
    Ma cheftch qamum ta3ek ? Moi, En Tunisie, je donne un coup dans une poubelle et il en sort une douzaine et des mieux que toi, sous tous les rapports, et qui idjebdou lgaz, eux, et toi tu crois que tu vas lever une tunisienne comme ça ? Et en plus vous vous mettez à 36 pour attaquer une gentille demoiselle like-me ! Yakhi 3echaq b3inou yakhi ! Vous dites 3echaq b3inou, ou tu veux que je finisse ma phrase ?
    Goulnalkoum semhouna fi tounès, ou zed lwazir ta3na galkoum semhouna, wa ana kethart 3la nefsi goutelkoum semhouna, ya ikhwani. Wech rakoum t’hewsou el-ane ?
    Vous n’allez quand même pas nous déclarer la guerre pour si peu ?




    0



    0
      Lghoul
      9 novembre 2016 - 19 h 14 min

      Relax Max, t’a pas a te faire
      Relax Max, t’a pas a te faire aucun soucis. Mais je reconnais cet accent grincheux de djerba avec une pulsion de jérusalemquand ils font le pèlerinage annuel. Du Mozart craché mais doucement. Tu dois être bloqué chez tes beaux parents qui te gavent de zlabia et de harissa. Ils ont peur que tu disparaisses en laissant derrière la mou mou trakit de dulcinée.




      0



      0
      Anonymous
      10 novembre 2016 - 10 h 40 min

      Mieux qu’une guerre : un
      Mieux qu’une guerre : un boycott bien senti sur une très longue durée. Les personnes de ton genre ne comprennent que ça.




      0



      0
    Mazouzi
    9 novembre 2016 - 12 h 15 min

    Madame Bahia Rachedi,

    Madame Bahia Rachedi,

    je vous aime bien mais, franchement à votre place, j’aurai repris le chemin du retour dans la journée et sans tarder.
    Je sais que c’est un peuple avec ses dirigeants qui ne nous aiment pas…expérience vécue car je suis encore chez eux…obligé et contraint pour un bout de temps et ce sera fini définitivement.
    Yaklou fil ghala wa sabou fil mala.




    0



    0
    Averwaq
    9 novembre 2016 - 11 h 18 min

    Cher voisin, Ticouc, le
    Cher voisin, Ticouc, le Tunisien,
    C’est nous les algériens qu’on a joué la comédie et qu’on vous a fait croire qu’on est raciste et qu’on ne vous aime pas. La preuve qu’en matière d’humour nous sommes encore plus forts que vous et qu’en matière de comédie encore plus. Sauf que ça vous dépasse, l’humour au 3ème degré.
    Qui d’entre vous, et parmi les cinéphiles, a remarqué la maestria avec laquelle notre comédienne a joué les Dames offensées ? Sans ognons, ni effets spéciaux, ni larmichette artificielle, surajoutée, elle en a mis plein les fouilles aux tunisiens qui n’y ont vu que du feu.
    Et alors, même si je ne suis pas sensible, et que ce n’est pas le nationalisme qui m’étranglerait, je suis révolté par votre attitude de tunisiens . Vous auriez pu attribuer le prix de la meilleure actrice à notre comédienne. Le prix hors présentation !
    Soyez donc rassurés et croyez-nous quand on vous dit qu’on jouait vraiment, et reconnaissez au moins, pour cette fois, notre talent. Ne soyez pas si prétentieux en vous laissant croire que ce n’est pas grâce à son art, mais que c’est vous les tunisiens qui l’aviez faite pleurer.
    Oh, tunisiens, on vous a eu n’est-ce pas ?
    Jaloux, de tunisiens, allez !




    0



    0
    Amar
    9 novembre 2016 - 10 h 07 min

    Comment ne pas être humilier
    Comment ne pas être humilier ailleurs lorsqu’on est humilié chez nous.
    le troisième et le quatrième mandat, Bouteflika dans une clinique Grenobloise n’est ce pas une humiliation?
    l’Etat dans lequel est notre pays, n’est ce pas une humiliation pour ce peuple qui vante une victoire contre une grande puissance et qui ne jure que par des anciens faux Moudjahidines au service d’un système qui ne fait que
    ruiner un jour un peu plus l’un des pays les plus beaux au monde sauf que ça c’était avant.




    0



    0
    S'BAA
    9 novembre 2016 - 0 h 43 min

    Jusqu’á maintenant,aucun n’a
    Jusqu’á maintenant,aucun n’a donné l’information sur « le motif qui a fait couler tant de larmes et d’encre ». Qu’est-ce qui a fait pleurer notre chère grande actrice Bahia Rachedi ? Faites-le nous savoir qu’on puisse réagir en connaissance de cause. Je sais que d’après les larmes de cette grande dane, « le morceau doit être gros pour être avalé ». Si c’est le cas,il faut rendre la monnaie de la pièce au fauteur et suivre cette affaire pour que l’auteur » soit réellement sanctionné.Le ministre de la culture doit « suivre le voleur jusqu’á la porte de sa maison » comme dit l’adage bien de chez nous.




    0



    0
      Karim
      9 novembre 2016 - 13 h 20 min

      On a parqué la délégation
      On a parqué la délégation algérienne au dernier rang (celui des cancres), mêlée avec des personnes qui étaient là sans invitation, assise sur des chaises ordinaires. L’actrice a fait part de l’attention particulière qui était portée sur certaines délégations tout au long du festival par les responsables.




      0



      0
    Laetizia
    8 novembre 2016 - 22 h 15 min

    Salut chers compatriotes et
    Salut chers compatriotes et un coucou-merci à ceux qui m’ont répondu sur les précédents articles traitant du même sujet. J’ai lu avec « délectation » toutes les insultes que vous avez proféré à l’encontre de ces pauvres tunisiens en montant allégrement en généralité, sans chauvinisme aucun bien entendu, et avec beaucoup d’objectivité, comme d’habitude ! malgré la conjoncture larmoyante, je ne pleurerais ni sur le sort faits aux tunisiens que j’apprécie sincèrement pour en avoir connu de vrais fhels et des très sympas, et je ne pleurerais pas non plus pour madame rachédi, « madame polygamie » comme je l’appelle. Et cela depuis qu’elle a fait l’apologie de la polygamie à la télé publique en disant que la femme devait stricte obéissance à son mari si celui ci voulait prendre une seconde ou 3e ou 4e épouse, qu’elle devait tout simplement obtempérer voilà tout ! J’aimerai profiter de cette tribune pour dire à mme rachédi que la polygamie n’est pas une tradition algérienne et que même si elle est admissible en islam elle est loin d’être obligatoire, pas plus qu’elle n’est une simple formalité mais un acte qui possède des règles très restrictives, selon ce que j’en sais ! il est donc difficile d’en parler avec légèreté comme elle l’a fait. par ailleurs, l’islam étant une religion tolérante, il admet parfaitement toutes les coutumes des peuples islamisés du moment qu’elles ne sont pas en contradiction avec la foi. Or notre peuple algérien ne pratique pas la polygamie et cela aussi loin que l’on remonte dans le temps, alors pourquoi cherchez à l’y convertir de force ? Il faut au contraire défendre nos traditions les plus justes, il y a une grande sagesse dans chacune d’elles, c’est cela aussi l’algérianité ! Pour revenir au sujet, je trouve qu’il est dommage de faire endosser au peuple tunisien les dérives de certains des leurs qui ne sont pas la majorité. Et je finirais par le cri de guerre d’un grand artiste algérien du nom de Benaissa ! inaal bou li ma ihebnach !




    0



    0
      Anonymous
      9 novembre 2016 - 8 h 32 min

      Salut chère compatriote la
      Salut chère compatriote la raison pour laquelle nous algériens traitons les tunisiens de traîtres et mal éduqués est très simple, le cumul des méfaits à notre égard est tout simplement de la provocation.., nous réagissons avec sincérité et non par mépris pour nos soit disant peuple frère !
      Ce qui vous dérange sur Bahia Rachedi c’est ses idées qui ne regarde qu’elle, et bien sûr je peux comprendre que cela dérange des féministes moralistes anti musulmans venues d’occident, mais le sujet d’aujourd’hui n’est pas là…
      Nous parlons de hogra de la part des tunisiens sur une de nos sœurs et après cela vous avez pu vous rendre compte à juste titre que nous autres algériens réagissons pour de vrais raisons et non pour des futilités.
      Vous dites aussi qu’il est dommage de faire endossé cette dérive au peuple tunisiens.. et bien oui le peuple est mauvais comme leurs gouvernants, jusqu’à aujourd’hui nos anciens ne se sont jamais manifesté par pudeur mais aujourd’hui les jeunes algériens en n’ont marre de cette hogra gratuite et croyez moi que l’avenir sera à la réaction.




      0



      0
        Laetizia
        9 novembre 2016 - 21 h 31 min

        « et bien sûr je peux
        « et bien sûr je peux comprendre que cela dérange des féministes moralistes anti musulmans venues d’occident, mais le sujet d’aujourd’hui n’est pas là…  » d’où tenez vous que je suis féministe, en quoi suis-je moraliste ? et pour finir je ne savais pas que vous aviez le monopole de l’algérianité ET de l’islam… ça en fait pas un peu trop pour un si petit esprit ? au fond vous me faîtes de la peine et je vous plains très sincèrement !
        En ce qui concerne cette dame, je le dis à nouveau: il ne s’agissait pas d’une opinion formulée en tant que telle mais d’un conseil qu’elle donnait aux femmes, les images ont été diffusées sur la télévision publique.




        0



        0
          Anonymous
          10 novembre 2016 - 5 h 24 min

          Justement si je vous fais de
          Justement si je vous fais de la peine, c’est comme cela que nous sommes traités… à chaque fois que l’on défend un ou une compatriotes, et pour info chaque algériens à le monopole de « l’algérianité » c’est différence entre nous et vous les tunisiens, quand à l’Islam je ne me permettrais jamais de donner des leçons de notre belle religion ( ne dite pas ce que je n’ai pas écrit) je reconnais bien là un mensonge à la tunisienne, mais sachez le, je maintient mes écrit et encore je resté courtois, car croyez moi dorénavant les tunisiens sont la pire race de traîtres de la planète.
          A bon entendeur salut !!




          0



          0
      H'didwane
      9 novembre 2016 - 9 h 45 min

      Les idées personnelles de
      Les idées personnelles de cette dame et sa position vis a vis de la polygamie n’ont absolument rien a voir avec ce que la majorité des compatriotes, moi-meme inclu, ontdénoncé: De la pure descrimination jusqu’a meme un racism latent envers tout ce qui est algerien.
      Alors madame, s’il vous plait, ne mélangez pas les serviettes et les torchons dans cette affaire.




      0



      0
      W19 - TP
      9 novembre 2016 - 10 h 34 min

      Tu melanges tout Laetizia. On
      Tu melanges tout Laetizia. On parle du respect a la delegation algerienne. Il ne t’a pas echappe qu’avec meme nos amis on peut etre en desaccord on ne va pas les lacher pour un desaccord seulement. Si tu devais tout attendre de partager toutes les opinions avec une seule personne, tu resterais avec toi-meme toute seule. Personne n’a entierement raison, la raison ca se partage.. La polygamie est un autre sujet qui merite debat mais pas avec ce sujet. Meme mon ennemi peut dire une fois une chose avec laquelle je suis d’accord, doit pour autant le rejeter Un peu hors-sujet Laetizia…. Certaines femmes demandent la polygamie pour des raisons simplistes parfois : elles sont steriles et veulent rester avec l’homme qu’elles aiment sans l’empecher de pouvoir etre pere. Je suis contre la polygamie, mais certaines situations (en dehors de la consommation sexuelle comme motif des degoutants et qui jettent la femme une fois consommee) comme la sterilite, sauver une femme abandonne par sa famille ou amochee par la vie. Souvent les mariages de polygamie n’etaient meme pas consommees, mais c’etait pour proteger une femme de devenir une femme proie sexuelle. Donc un homme devenait son protecteur. En effet, ce serait mieux qu’on s’en passe. Mais les etres humains sont souvent cruels quand il savent qu’une femme est seule et desarmee. Par contre est-ce que ce genre d’hommes protecteurs existent encore ? J’en doute.




      0



      0
    algerie libre
    8 novembre 2016 - 14 h 00 min

    l’Algérien n ‘aime pas la
    l’Algérien n ‘aime pas la HOGRA , et la première des Hogra est historique … on ne veut pas reconnaître à ce peuple son identité propre et sa liberté et on le pousse à bout … observez la Hogra de madame Bahia Rachedi , IL FAUT ETRE LUCIDE et ne pas diluer les choses … elle a été humiliée par les responsables bourgeois tunisiens des JCC de Carthage par rapport aux Egyptiens qu’on considère comme les patrons de la « Oumma arabia islamiya  » et dans laquelle les algériens sont considérés comme des moins que rien , parce que « Barbar » c’est a dire des êtres inferieurs .. Voilà la vérité que vous ne voulez pas discuter …. les Algérien subissent la Hogra chez eux comment voulez-vous qu’on les respectent dehors .. la Hogra de l’identité est pire que la Hogra de la pauvreté , de la faiblesse ,etc… C’est pour cela que les algériens il ne leur reste que d’être la première puissance militaire dans la région, une nation puissante économiquement et militairement qui écrase quiconque veut la rabaisser .. seule la force donne le respect .. nos femmes ne doivent plus pleurer ya rab ! Si depuis 1962 , on a dit au monde entier , nous sommes une nation berbère fière de son identité , avec une armée et une économie des plus puissantes , avec nos artistes ( décimés par le FIS ) et nous n’avons pas trainé comme des gueux derrière des misérables charlatans et idéologues baathistes et wahabistes qui nous ont détruit ( 30 ans de terrorismes et de corruptions ) , nous ne serions pas aujourd’hui les derniers dans le monde , un pays sale et infernal , une jeunesse et des cerveaux qui fuient en Europe de cet enfer , un peuple de soumis , refoulés et méprisés par le monde entier : comme un no mans land de mercenaires terroristes au service des émirs saoudiens .. voila pourquoi on ne nous respecte pas , on a pas le respect de nous mêmes .. on veut pas être nous -mêmes une nation qui sait qui elle est et où elle va ( où va l’Algérie ?) … et avancer selon nos moyens (immenses ) et à partir de cette idée de nous -mêmes




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    8 novembre 2016 - 13 h 01 min

    J’ai pleuré également pour
    J’ai pleuré également pour le drapeau algerien déchiré par le Maroc On s’est trouvé bien seul nous les nationalistes algerien a ce moment.

    Mais moi depuis que le gouvernement apatride s’est tu je ne suis plus aller au pays et ceci depuis 4 ans.

    Pour ma part retourner en Algerie sans que le Maroc se soit excuser il me serait impossible de regarder le drapeau algerien flottant sur les frontons de nos mairies.J’aurais honte de le regarder et un mot de baisser les yeux car indigne de le regarder.

    Vous n’aimez pas l’Algerie voila votre probleme au pays ..




    0



    0
    Slim
    8 novembre 2016 - 10 h 48 min

    Chers Tunisiens , nous ne
    Chers Tunisiens , nous ne sommes Ni superieurs Ni inferieurs a vous . Nous sommes juste humains comme vous nous avond des coeurs que Dieu nous a Donne . Je vous assure que vous nous avez blesse et fait tres mal . Les larmes de cette dame nous les avons tous pleure. Je vous laisse mediter . Salam .




    0



    0
      Mohamed El Maadi
      8 novembre 2016 - 13 h 12 min

      [email protected]

      [email protected]

      Vous n’avez pas a tenir ce discours mielleux et défaitiste.
      Tenons leur langage de verite au Tunisiens en leur disant ceci « Vous avez bomber le torse et bien on va vite vous ramener sur terre  »

      Oui sommes meilleurs que les Tunisiens et Marocain et il faut le crier haut et fort.L’algerie doit se faire respecter .Pour cela il faut en finir avec la jaquettes et la feminisation de la société Algerienne.

      Pour ma part je n’ai pas mis les pieds ni en Tunisie et ni au Maroc et on me paierait que je refuserait d’y aller.




      0



      0
        Sam
        8 novembre 2016 - 15 h 26 min

        Mr MED El M aadi , j’adhère à
        Mr MED El M aadi , j’adhère à votre commentaire sauf pour ce qui est de la » féminisation  » de la société algérienne. La femme n’est pas et ne doit jamais être un critère de dévalorisation. Rappelez vous les Fatma n’soumer , Hassiba Ben BOUALI, Claudine Chaulet , wahiba Kebaili, vôtre maman et des millions d’autres.États il r




        0



        0
        Ain el Berda
        8 novembre 2016 - 15 h 53 min

        YA SI EL MAADI, JE COMPRENDS
        YA SI EL MAADI, JE COMPRENDS TA FRUSTRATION…MAIS MON AMI LE RESPET CA CE GAGNE …CA SE DONNE PAS!




        0



        0
        Slim
        8 novembre 2016 - 16 h 14 min

        Azul , Salam Mohamed , je
        Azul , Salam Mohamed , je comprends votre indignation et je respecte toutes les opinions . Je ne suis Ni mielleux Ni inferieur . La betise humaine a emaner de l elite culturelle tunisienne et cette creme doit se sentir tres peite actuellement . Pour cela je ne vais pas insulter le peuple Tunisien pour la betise de son elite qui reflete l elite de chez nous et de tous les pays arabes . Je n ai pas depasse le certificat d etude , j ai la soixantaine , je suis proletaire mais je suis quand meme bien eduquer . El aklhak est l arme absolue pour faire face a tous les conflits .




        0



        0
    Ticouc
    8 novembre 2016 - 9 h 28 min

    N’importe quelle larme sur
    N’importe quelle larme sur les joues d’une femme, d’un homme ou d’un enfant arracherait son pesant d’émotion chez le pus insensible d’entre nous. Que cette Grande Dame, notre Greta Garbo du cinéma, qui leur a ringardisé leur Ommi -Traki, dites-vous, se sente humiliée par le comportement d’un préposé à l’accueil, ça se comprend. Cette Grande Dame méritait l’accueil qu’on devait réserver à son rang. Béyoncé et Madona auraient fait autant. Mais cela justifie-il la démesure des réactions pour rendre à l’événement qui les a déclenchées sa mesure ?
    Je pouvais comprendre, en m’y forçant, les réactions épidermiques de certains de nos compatriotes, parce que à froid et souvent irréfléchies, et parce que ce sont souvent les plus chauds d’entre nous qui dégainent les premiers toujours sous couvert d’un anonymat qui les relativise et les rend insignifiantes.
    Mais quand on intervient « es-qualité » et qu’on rappelle de vieilles rancœurs même après que cette Dame, une fois le calme retrouvé, ait expliqué que des tunisiens se sont solidarisés avec elle et ont condamné le comportement de leur compatriote et après que même un ministre tunisien s’en soit excusé, ça m’irrite, pour ne pas dire que ça me révulse carrément.
    Est-ce utile d’inviter tous ces vieux slogans qui ne nous ont valu que haine et mépris du temps où nous plastronnions et outrions le monde avec des refrains éculés et en plus avec : « dignité fierté et honneur » ?
    Partout ailleurs le mot « nationalisme » est connoté par ses pendants ; racisme, xénophobie, martialité, sentiment de supériorité, et j’en passe. Et c’est ce mot que notre historien a choisi à dessein pour faire une qualité à Madame et pour au besoin attiser la haine du tunisien et rappeler à nos bons souvenirs les chiots qu’on leur aurait gardés dans nos vielles archives.
    Pour ceux qui ne le sauraient pas ou qui simuleraient l’amnésie « Nôtre historien » est là pour leur rafraichir la mémoire :
    Té, c’est y pas le Dey de Tunis qui à l’époque commandait la plus grande puissance économique et militaire du monde qui avait promis et poussé au crime en rassurant les « français » de sa complice neutralité « s’ils attaquaient Alger »? Et, et, et tout ceci en n’ignorant pas que 130 années plus tard il nous devra l’indépendance de son pays : c’est kamim grâce à nous qui ne l’étions pas encore certes, que la Tunisie a obtenu, cadeau, son indépendance, sans même coup férir. Et comment ils nous remerciaient ces tire-au-flanc ? Comment, donc ? En rançonnant nos maquisards ! Et le loup qui mangeât notre agneau, comme en témoignât admirablement La Fontaine, il est-y pas tunisien peut-être ? Que si, si messieurs ! Le tremblement de terre de 2003, à votre avis c’est qui ? Les tunisiens, pardi !

    Alors, sus aux tunisiens et aux armes, bande de planqués !




    0



    0
      H'didwane
      8 novembre 2016 - 10 h 23 min

      Mis a part cette longue
      Mis a part cette longue promenade « spirituelle » pour nous démontrer en parfait camouflage traditionnel tunisien, que les tunisiens (que vous etes d’ailleurs), sont bons et réfléchis et que nous algeriens, nous sommes archaiques indisciplinés et mauvais (au point de mettre meme un tremblement de terre sur le dos des tunisiens), pensez vous que le traitement reservé a nos artistes et qu’ils continuent a reserver a nos touristes est digne de « fraternité » ou meme de bon voisinage, c’est a dire de minimum de respect ? NON je ne crois point car le peuple algérien est toujours bérné pour se sacrifier pour les autres.
      On l’assomme avec un gourdin ensuite on s’excuse et le tour est joué car on est trop « sentimentaux » donc on pardonne trop facilement. Par contre vos compatriotes n’ont jamais oublié les moyens orientaux et ont bien recu les egyptiens – Ces gens la ne peuvent jamais etre oubliés casr ils sont plus frerrots et plus proches de vous que les algériens, n’est ce pas ? Mais il est plutot TROP FACILE d’oublier l’algerien sauf le jour ou on l’aura besoin.
      Aucun raisonnement « romantique » ne nous changera le fait que tous ceux qui nous entourent ne nous aiment pas pour plusieurs raisons historiques. A votre avis, pourquoi on voudrait nous transformer en plus arabes que les arabes et en plus muslmans que les musulmans ? Pour que l’on soit dociles et « zombisés », pour que l’on soit retardé pour etre dominés par pa suite car dans ce monde de laches, traitres et de poltrons, il n’y a plus de place pour les faibles.
      Alors votre lecon de morale, je vous conseille de la prendre a un souk de monastir avec un charlatan comme aide. Ca commence a ne plus marcher en Algerie.




      0



      0
        Ticouc
        8 novembre 2016 - 14 h 43 min

        Ecoute Bozzo ! Ce n’est
        Ecoute Bozzo ! Ce n’est parce que ta compagnie m’est agréable que je suis parmi vous. Si tu veux t’extasier parce que tu es fier d’être plus algérien que les autres et braire ta haine du tunisien, tu peux y aller comme tu veux, sauf que j’ai mon opinion aussi et je n’entends pas te laisser parler en mon nom.
        Quant à l’algérianité je veux rester poli mais je vais te raconter une histoire pour que tu n’ailles pas croire que tu en as hérité tout seul en toute propriété :
        Il y avait deux frères qui se disputaient un héritage : Ils étaient attablés à une table en verre, l’atmosphère s’envenima, puis le plus jeune d’entre eux, énervé, se leva et donna un coup involontaire mais brusque sur le coin de la table. Celle-ci se rompit, un morceau se détacha et se cassa en mille morceaux. Le grand frère se mit à crier : pourquoi tu as fait ça a si3qa, spice de brouti, aghyoul…. La joulie table de notre père…. Alors le jeune, le toisa et lui dit : Barka utsrebib ara felli (matrebebch 3liya), prends un mètre et mesure, tu vas trouver que c’est ma part que j’ai cassée.

        Alors enta ta part d’algérianité wila bghit t3ezha 3ezha 3la rouheq, laisse-moi piser du vinaigre sur la mienne, si je veux !




        0



        0
          Anonymous
          8 novembre 2016 - 20 h 52 min

          Bien délirante réponse…
          Bien délirante réponse…




          0



          0
          H'didwane
          8 novembre 2016 - 21 h 34 min

          Je ne suis pas ton bozzo et
          Je ne suis pas ton bozzo et je n’ai pas besoin de « braire » pour exprimer mon indignation qui n’est nullement synonyme d’exagération de mon algerianité pour laquelle je suis fier. Si je dois me taire pour ne pas brusquer des tunisiens ou d’autres khorotos, ils n’ont jamais fait un effort pour nous respecter. Être fier d’être algérien n’est certainement pas un complexe Il est un privilège.




          0



          0
      Anonymous
      8 novembre 2016 - 22 h 25 min

      Tu dégages de ce site espèce
      Tu dégages de ce site espèce de minable arrogant personnage, cette grande dame algérienne elle l’est pour le peuple algérien, aucun de vos soit disant « artiste » ne lui arrive à la cheville, ton sarcasme de malade mentale tu le ravales et vas y le déverser sur vos sites. Vous voulez nous convaincre que nous valons rien, que nos artistes ne valent rien, je te dis TOZ y a le minable qui délire sur un site algérien, vas y te faire voir ailleurs espèce de pourriture. Aux yeux des algériens Bahia vaut milles Gretta Garbo, et 1 million de fois vos arrogants pseudos artistes tunisiens inconnus en Algérie.




      0



      0
        Ticouc
        9 novembre 2016 - 9 h 58 min

        Je tiens tout d’abord à
        Je tiens tout d’abord à remercier le modérateur de ce site pour sa magnanimité et pour avoir donné l’occasion à un tunisien blessé par tant d’injures la possibilité d’exprimer son profond chagrin et celle de se raviser après un regrettable emportement. Pardonnez donc d’avoir douté de votre perspicacité et pour avoir osé vous faire croire que je pouvais passer pour un valeureux et fier algérien au sens de l’honneur inégalé. Ce n’est qu’après coup que je me suis rendu compte que chez vous il est facile de confondre offense et boutade et que même chez nous nous n’avions aucun intérêt à vous chercher. Vous avez compris le jeu de mot ? Non ? Passons ! C’est de l’humour tunisien.

        Eh ben, si vos artistes de pacotille qui n’ont même compris, que l’accueil réservé à votre délégation c’était de l’humour tunisien, et que notre agent d’accueil était un vrai comédien, lui, c’est parce que vous n’y connaissez rien au vrai cinéma. Et pourtant tout y était : et vous étiez averti qu’il s’agissait d’un festival fi edechra.
        Mais on comprend vos réactions : vous êtes des algériens après tout, que seriez-vous sans votre légendaire férocité ? Si , j’insiste, c’est notre faute : on savait qui vous étiez , on avait pas , à vous taquiner.
        Tawa, si vous n’avez pas encore compris que c’était une plaisanterie, nous les tunisiens on n’aime vous faire des blagues pour vous mettre en rogne. Et pour que tout le monde voit combien vous êtes de mauvais voisins comme l’a dit le grand Sarkozy, malgré toutes les excuses qu’on vous a présentées, je vous renouvelle mes excuses, pour cet incident et moi par contre je vous remercie de votre accueil sur ce site.

        On s’excuse donc d’avoir pris votre immense et inégalable artiste pour une comédienne et de l’avoir comparée à l’insignifiante Greta Garbo, alors qu’elle était une grande tragédienne qui ne soufre aucune comparaison.




        0



        0
          Lghoul
          9 novembre 2016 - 11 h 42 min

          Quel sarcasm ! Quel arrogance
          Quel sarcasm ! Quel arrogance ! Quand le voluer crie au voleur, je peut parier mon dernier dinar – Algerien – pas tunisien, que vous etes soit des leurs ou vous avez une attache avec les producteurs de harissa.
          Vous avez un lien, j’en sur presque 100% sur. Peut etre marrié a une tunisienne ?
          Alors continue a attaquer tes frères pour plaire aux autres ! Dans tou cela, ton arrogance est en fait un camouflage de complexe d’infériorité car tu t’es marié en tunisie au lieu que ce soit l’inverse …
          Evidemment sans rancune mais avec notre « férocité légendaire », frisant les loups et les tigres – comme disait le « grand Sarkozy » … Alors monsieur ou madame selon ton marriage, va cuire tes zlabias stp.




          0



          0
          Ticouc
          9 novembre 2016 - 15 h 42 min

          Lghoul? Brrrr! Tu portes
          Lghoul? Brrrr! Tu portes vraiment bien ton pseudo! Un vrai dur toi. Tu brûle mon mignon ! C’est vrai que je suis tunisienne mais je ne suis pas mariée ! J’attendais le prince charmant et je crois que je l’ai trouvé, j’aime bien les durs comme toi. D’ailleurs pour ça que j’ai essayé d’en attraper un ou deux parmi vous. Dommage que je n’ai pu prendre que deux mouches bleues. Et pourtant je n’avais mis que du miel dans mon appât. Mais toi je crois que tu mords à la (…)




          0



          0
          Anonymous
          9 novembre 2016 - 13 h 33 min

          Ton humour provocateur
          Ton humour provocateur tunisien doublé de sarcasme cynique tu le ravales et tu dégages de ce site, je ne vais pas perdre mon temps à prendre des gants blancs pour m’adresser à des inciviles, des méprisants, des arrogants voisins qui n’ont de cesse de nous provoquer par leurs actes hostiles envers l’Algérie et son peuple. On ne joue pas aux sarcasmes comme tu le fais, quand le voisin algérien est choqué par l’accueil inhospitalier voir hostile que vous lui avez réservé et plus particulièrement toute la délégation algérienne qui s’est rendue chez vous en Tunisie pour participer à votre festival et faire acte de présence en Tunisie pour la soutenir une énième fois, lui assurer notre la bienveillance de l’Algérie , comme elle l’a toujours fait. l’un des nôtres. Il n’y a pas de place aux sarcasmes tunisiens transformé en humour aux yeux des tunisiens, mais qui n’est pas de l’humour pour les algériens dont la dignité a été foulé à vos pieds, en méprisant se délégation d’artiste.




          0



          0
        Anonymous
        13 novembre 2016 - 3 h 30 min

        Comme d’habitude plus
        Comme d’habitude plus Algérien que moi tu meurt ont doués partout les meilleurs acteurs ,cosmonautes,le meilleurs pouvoir au monde,ect ect…… RESTONS HUMBLES YA B….!!!




        0



        0
    khanfri
    8 novembre 2016 - 8 h 54 min

    Je reconnais a travers la
    Je reconnais a travers la plupart des commentaires relatifs a cette affaire le profil de nous autres algériens : fougueux et chauvins quand il s agit  » de la dignité du pays bafouée par un étranger » croyons nous.Alors commencent les gesticulations les insultes et les surenchères sans mesure alors que l on ne s interroge même pas sur la nature de cette humiliation. Des que humiliation a eu lieu cette délégation aurait du quitter les salles contacter l Ambassade algérienne voire quasiment retourner en Algérie.Alors chauffe a blanc on donne l impression d une union face a l adversité c est a qui déversera le plus d insultes le plus de charges face a cette Tunisie ou a d autres pays.Dans la réalité cette union n est que de façade puisque a l interne on se piétine on s insulte on se crêpe le chignon on ne sent pas entre nous je dirais même qu on s évite : défendre le pays commence par se remettre en cause : éviter d être déraisonnable et inconséquent;.




    0



    0
      Anonymous
      8 novembre 2016 - 9 h 25 min

      C’est ce qu’elle a fait :
      C’est ce qu’elle a fait : elle a quitté la délégation après le coup des chaises en plastique dans l’obscurité. Elle n’a pas la connerie que vous lui imputez. S’informer avant d’écrire est le pré-requis.




      0



      0
        khanfri
        8 novembre 2016 - 10 h 27 min

        « …après le coup des chaises
        « …après le coup des chaises en plastique dans l’obscurité « …C était a la cloture du festival




        0



        0
          W19 - TP
          8 novembre 2016 - 20 h 49 min

          Elle a surement voulu etre
          Elle a surement voulu etre sure de ne pas avoir mal compris et la chute lui a fait prendre conscience que son hypothese de depart (ils ont ignoree la delegation algerienne) etait fondee. Si elle etait partie des le depart on aurait dit qu’elle interprete, se trompe ou fait un caprice. Elle a plutot bien fait de partir quand c’etait manifeste et visible par tous. Sinon elle aurait ete traitee de femme paranoiaque qui invente un delire. Elle n’a pas eu tort selon moi d’attendre la preuve.




          0



          0
      Anonymous
      8 novembre 2016 - 22 h 20 min

      Tu fermes ta grande gueule ya
      …. Tu dégages espèce de pourriture d’imposteur. AP laissez passer a svp, y en a marre de se faire insulter par des racailles qu’elles soient tunisiennes ou marocaines le tout sous une fausse identité algérienne.
      Vous trouvez que ce n’est pas une humiliation vous les tunisiens arrogants provocateurs, parce que vous méprisez les algériens votre mépris est viscérale, vous le petit peuple tunisien encore sous tutelle encore de la France, pourtant l’Algérie qui grâce au combat de son peuple, vous a permis d’obtenir votre indépendance. L’affront et l’humiliation des tunisiens envers toute la délégation algérienne, furent tels que votre ministre s’est excusé et toi la grosse gueule de tunisien impoli idiot arrogant tu veux nous dire le contraire, dégage donc de notre site que tu souilles de ta présence nauséabonde. N’oublie jamais que c’est l’Algérie qui vous a évité le scénario syrien ou libyen, vous les ingrats et lâches tunisien vous méritez tout notre mépris..




      0



      0
        khanfri
        9 novembre 2016 - 10 h 46 min

        je ne suis ni Tunisien ni
        je ne suis ni Tunisien ni Marocain et ce n est pas la peine de t emporter ainsi; je veux simplement dire que ce n est que lorsque on se respectera ici mutuellement en Algérie ce n est que lorsque le régime nous respectera ou mieux lorsque on fera de telle sorte qu il nous respecte ce n est qu a ce moment que nous serons respectes a l Etranger.Tiens je te fais rafraîchir la mémoire un jour tu m as bouscule sur la voie j ai attendu que tu me demandes pardon tu m as ignore; une autre fois tu présidais un tribunal et dans ta décision tu avais penche pour mon adversaire car il t avait via un intermédiaire glisse une enveloppe ; une autre fois en charge d un chantier BTP tu avais surfacture a outrance c était disais tu maintenant ou jamais; et si tu n as été ni juge ni entrepreneur tu as certainement vécu des événements ou tu as pris position pour le cote du manche car diions nous « eddenia maa el wakef' ».Voila mon message je trouve grotesque qu on ne
        respecte pas- au sens du droit – en Algérie et a la 1ere humiliation ressentie a l Etranger nous donnons l impression de faire front car au fond l un ne va sans l autre. Mettons de l ordre chez nous on nous respectera partout ailleurs




        0



        0
          Anonymous
          9 novembre 2016 - 15 h 05 min

          Nous algériens nous ne
          Nous algériens nous ne comptons pas sur un régime non élu par le peuple, pour nous défendre, nous comptons que sur nous mêmes en tant que peuple fier, ce que tu veux nous faire croire, c’est puisque vos dirigeants ne vous respectent pas en tant que peuple, alors tout est permis pour les voisins : qui peuvent même nous mépriser nous insulter, nous trainer dans la boue. Le vrai algérien ne s’identifie pas à des dirigeants qu’ils n’ont jamais élus et qui ne les représentent pas. Entre le peuple algérien et des dirigeants autoproclamés d’origine douteuse, il y a tout un monde. Alors vas y te faire voir ailleurs, nous les algériens nous ne laisserons pas insulter par le tout petit peuple tunisien ni ses dirigeants qu’ils ont élus et qui vouent une haine viscérale à l’Algérie qui pourtant aide la Tunisie sur tous les plans. Nous savons que nous suscitons jalousie, haine, envie de la part de nos povres voisins lâches et hypocrites de la pire espèce, des traitres en puissance qui nous poignardent dans le dos avec les bases américaines installées aux frontières Tuniso algériennes et qui représentent une menace pour l’Algérie, les coups bas de la Tunisie ne s’arrêtent malheureusement pas là.




          0



          0
          khanfri
          9 novembre 2016 - 20 h 23 min

          Je passe sur ton entêtement
          Je passe sur ton entêtement car je n y puis rien Je suis sur que si tu faisais partie de cette délégation d artistes tu aurais défendu l honneur algérien sur place et pas après ton retour au bled.De plus cette délégation ne devait elle pas en référer a sa hiérarchie a Alger des les 1ers couacs cogiter sur l attitude a prendre réparer l injustice.. et voire sauver l honneur a défaut . Il me semble que la délégation représentait le pays




          0



          0
    LA VERITE
    8 novembre 2016 - 8 h 54 min

    @W19-TP, tu as peut être l
    @W19-TP, tu as peut être l’habitude de baver mais moi je ne bave pas et je n’insulte pas donc c’est pas mon éducation qui est à refaire. Et si tu étais un véritable patriote comme tu le prétends, tu n’aurais aussi pas accepté que ta nationalité et ta dignité soient bafoués par une actrice de spot publicitaire qui pleurniche devant le monde entier parce qu’elle n’a pas eu de prix dans un festival de cinéma.




    0



    0
      W19 - TP
      8 novembre 2016 - 9 h 28 min

      Tu es tunisien et tu viens
      Tu es tunisien et tu viens baver ici dans un site qui n’est pas le tien. Ensuite je defends ma compatriote, car elle est algerienne. Un algerien est souvent silencieux mais quand il parle c’est que le mepris a eu lieu. Je connais mon peuple et votre festival, c’est lui qui fait les choux gras de la presse africaine. Quand on ne paie pas un laureat pendant seize c’est qu’on est tous sauf fiable. Casse-toi. Ma compatriote d’abord. Tu n’es que l’habitant d’un pays voisin, rien de plus.




      0



      0
    Anonymous
    8 novembre 2016 - 8 h 35 min

    Je dis à mes frères et sœurs
    Je dis à mes frères et sœurs algériens de ne plus mettre les pieds dans se pays de traîtres et demande à nos gouvernants de cesser d’aider la tunisie financièrement .
    Déjà quand vous arrivé à la frontière tunisienne il est écrit en grand  » bienvenue à nos frères algériens  »
    Je dis au peuple tunisiens et leurs gouvernants que vous êtes des traîtres sans visage, nous sommes pas et seront jamais vos frère bande de lâches vous ne changerez jamais cela vient de votre éducation,l’histoire de la tunisie ne sera jamais comme l’histoire de l’Agerie encore moins votre peuple de vantard, de soumis.
    Vive l’Algérie




    0



    0
    reda
    8 novembre 2016 - 8 h 16 min

    qui paye ses dettes s
    qui paye ses dettes s’enrichit.L’algérie n’a pas payé les tunisiens à constantine, alors la réciproque est juste.Allez demander aux responsables algériens pourquoi ils nous humilient comme cela




    0



    0
      Wallace
      8 novembre 2016 - 21 h 21 min

      Je te propose dans ce cas la
      Je te propose dans ce cas la transformation des milliards qui transite de part la frontière en contrebande multipliés par le nombre d,année en dette envers l,Algerie et crois moi dans ce cas que même ton âme nous appartient.




      0



      0
    LA VERITE
    8 novembre 2016 - 6 h 18 min

    Cette histoire est
    Cette histoire est franchement stupéfiante : une petite actrice de série télévisée algérienne fait un scandale en Tunisie juste parce que madame qui se prend pour une grande actrice n’a pas reçu de prix dans un festival de cinéma , alors qu’elle est juste une actrice de série télé débile. Des larmes et des miaulements, et voila l’affaire qui devient une affaire d’état et fait intervenir deux ministres nous dit on!!! D’abord une question: existe t il aujourd’hui un CINEMA ALGERIEN pour justifier la présence d’une délégation dans un festival de CINEMA??? La réponse est non et Madame la grande actrice n’avait rien a faire a Carthage, alors de la a prendre ses désirs pour des réalités , et créer un scandale a l’aéroport parce que les tunisiens n’ont pas obtempérer a la politique du donne moi un prix bessif, et ne lui ont pas remis de prix, il n’Ya qu’un pas.
    De plus, a cause de ce caprice d’actrice de spot publicitaire et serie tele debile, on se met a critiquer un pays comme la Tunisie, allant a dire que ce pays depend de nous et que son independance a ete obtenu grace a l’algerie, c’est prendre ses vessies pour des lanternes!!! La Tunisie qui n’ a jamais eu de petrole se porte aujourd’hui mieux que nous sur tous les plans, y compris sur celui de l’exercice de la democratie la ou nous avons echoue, puissque nous constatons chez nous un retour a la dictature familiale pure et dure. Et je le rappelle, la tunisie n’a jamais eu de petrole comme l’algerie qui a tout rate.




    0



    0
      W19 - TP
      8 novembre 2016 - 7 h 55 min

      La verite si je mens, je t’ai
      La verite si je mens, je t’ai deja repondu en long, en large et en travers, ailleurs. Degage. Tu n’es pas chez toi ici. Va baver ailleurs. Cette presse est pour les algeriens patriotes. Un peu de decence, ton education est a refaire.




      0



      0
        Wallace
        8 novembre 2016 - 12 h 08 min

        La classe W19-TP!
        La classe W19-TP!




        0



        0
          W19 - TP
          8 novembre 2016 - 21 h 02 min

          Tu te souviens de la TP ? C
          Tu te souviens de la TP ? C’est elle la classe 🙂 TP en mode accelere : les marocains en Corse, Maroc et les chanteurs Pieds-glaouis, festival tunisien. Ils squattent tous les sites de news algeriens. A croire qu’ils fliquent et qu’ils n’ont rien d’autre a faire chez eux. Ne traduis pas la TP, c’est entre nous. Comment vas-tu compatriote depuis le temps ? On va devoir quitter cette ligue arabe, ce makhreb machin. Il faut penser a nous. La generosite a perte, la prodigalite c’est un suicide politique. N’oublie pas hein ? Pas de vacances en Tunisie, ni au Maroc, ni en Turquie. Niet, nada, walouh.




          0



          0
          Wallace W10-TP
          9 novembre 2016 - 9 h 04 min

          J’ai pas oublié..quel belle
          J’ai pas oublié..quel belle rigolade.
          Je vais bien hmdl et j,espère que toi aussi tu te porte bien.
          Non ça fait pas longtemps car je suis tjr à tes côtés,t inquiète pour les vacances j,irais visité setif in challah.
          Bien à toi frère de W19.




          0



          0
      Mimiya
      8 novembre 2016 - 14 h 49 min

      Non mais on se lache grave
      Non mais on se lache grave ici Monsieur! J’aime bien vos comparaisons mais une chose est sure: il faudra remercier le jeune qui s’est immolé par le feu Bouazzi ainsi que les milliers de ruraux sortis crier a la face du monde leur misère et leur hogra! C’est a eux que revient l’honneur de la résistance, non aux planqués des villes qui récoltent aujourd’hui le fruit de leurs sacrifices alors qu’eux continuent de crever dans les campagnes !
      Et c’est tant mieux si les choses commencent a aller pour vous ces temps-ci! Mais ne vous faites pas des ailes aussi vite: le chemin vers la liberté est long ! Et, franchement, nous n’avons rien vu de concret encore! Au fait, le président Tunisien actuel est bien un homme de l’ancien système?? Revolution dites-vous????




      0



      0
      Krimo
      9 novembre 2016 - 0 h 04 min

      Ta verite n’en est pas une.
      Ta verite n’en est pas une. Une algerienne, et ce n’est pas de son profil dont il s’agit, c’est avant tout une algerienne qui a ete bafouee c’est cela le sujet et non ton CINEMA pour te faire valoir comme bon samaritain, c’est toujours l’autre qui trouvera grace a tes yeux. Surtout quand tu dis  » la tunisie n’a jamais eu de petrole comme l’algerie qui a tout rate » Sais-tu au moins pourquoi on a tout rate, tout simplement parce que ta generation, la mienne, on etait sur le pre a regarder le train passer, meme pas fichu d’etre sur le quai, il y a de cela 30 a 40 ans, c’est selon. Maintenant assume-toi ou consume-toi.




      0



      0
      Lyes Oukane
      10 novembre 2016 - 12 h 41 min

      @ la vérité /// Tu as mal
      @ la vérité /// Tu as mal choisi ton pseudo .Je vais t’expliquer pourquoi . Madame Rachedi n’était pas en Tunisie pour espérer un quelconque prix aux JCC pour deux raisons bien simples . la première est que cette actrice algérienne était invitée à faire partie du Jury final . C’est ce qu’elle a fait . Si elle est restée jusqu’à la fin ,même si l’envie de partir plus tôt lui aurait traversé l’esprit c’est par honnêteté professionnelle , par respect pour tous les gens qui n’avaient rien à voir avec ses déboires et aussi ,pour voir si le choix du jury n’avait pas été traficoté à la dernière minute .L’essentiel à retenir est qu’ elle ne pouvait donc être juge et partie . Deuxième raison /// pour recevoir une récompense majeure , il fallait présenter ou être présent dans un long métrage . Hors , madame Rachedi n’était présente dans aucunes des œuvres algériennes .Ni comme actrice ,ni comme scénariste ,ni comme metteur en scène ,ni comme réalisatrice …Bref , nul part . Ton commentaire du dessus ,comme les précédents montre un homme qui ne profite de cette tribune que pour déverser son fiel . Soit parce qu’il ne sait rien du sujet abordé , soit qu’il agresse volontairement pour je ne sais quelles raisons . Si tu as un petit soupçon de jugeote , tu vas chercher à infirmer ce que j’avance avec certitude . Comme tu ne trouveras rien pour me contrer ,tu ne la ramèneras plus sur ce sujet .




      0



      0
      Rola merbah
      9 décembre 2016 - 3 h 14 min

      Le probleme c’est qu’il n’y a
      Le probleme c’est qu’il n’y a de cinema dans aucun pays arabe c,est du vrai n’importe quoi, je ne comprends pas pourquoi nous donnons de l’importance a des tunisiens hacha ennaema, c’est quoi ce debile festival de carthage, c’est le festival de la debauche OUI, femmes musulmanes a moitie nues,. Non la tunisie ne se porte pas bien, la pauvrete fait des ravages (c’est une voisine tunisienne ici a l’etranger qui me l’a dit venait de rentrer des vacances), arrete de dire n’importe quoi, pourquoi il y a eu la revolution ou leur printemps arabe comme ils disent. Les gens qui te disent qu’on a donne l’independance a la tunisie, ils ont raison, meme on l’a donne a toute l’afrique, la france etait oblige de donner l’independance a tous les pays d’afrique pour concentrer son armee en algerie tellement la ressistance etait feroce chez nous.
      Maintenant ces riches du golfe qui investissent leur argent en tunisie sont les plus grands hypocrites au monde, c’est quoi le cinema qu’ils ont ces bouguendoura avec leurs chameaux pour que leurs films soient programmes si ce n’etait pas des pots de vin qui ont ete verses. Vous savez ces gens ne valent rien a l’international, en amerique du nord les gens ne connaissent meme pas cheb khaled juste pour conclure.




      0



      0
    Rayes El Bahriya
    8 novembre 2016 - 5 h 58 min

    En tous cas aucunes de nos
    En tous cas aucunes de nos résistantes algériennes
    N’AVAIENT pleuré sous la torture des geôliers et tortionnaires
    Colonialistes français quand elles sacrifiaient tout pour
    QUE L’ALGÉRIE ETERNELLE DE MASSINISSA, DE JUGURTHA
    ET DE L’ÉMIR ABD EL KADER, DE FEU COLONEL AMIROUCHE
    DE DJAMILA BOUHIRED , DE ROSA IGHIL AHRIZ TIENNE
    DEBOUT.
    PENDANT CE TEMPS NOTRE PRÉSIDENT SE RÉFUGIE À
    GRENOBLE LA FRANÇAISE.
    POURQUOI PLEURNICHER POUR UN STRAPONTI RUE
    CARTHAGE?
    ON NE PEUT PAS COMPARER LE VOL D’AIGLE DE NOS
    AÎNÉS AU VOL DE POULE DE BASSE COUR.
    RIEN À COMPARER.
    QUAND AU RESTE, LE SORT EST JETÉ 《 DALENDA CARTHAGO 》 .
    ILS NOUS ONT VOLÉ VOLÉ NOTRE SAINT AUGUSTIN
    ENCORE DES MAINS TRAÎTRESSE.
    À BONS ENTENDEUR SALAUDS !




    0



    0
    Aziz MOUATS
    8 novembre 2016 - 4 h 49 min

    Un Chercheur en histoire pris
    Un Chercheur en histoire pris en flagrant délit de précipitation incontrôlée…la vérité est tout autre…apprendre à maitriser ses nerfs et ses pulsions ne nuirait à personne…et ce nif surdimensionné ne sied point à un chercheur qui a pour lui l’objectivité et le plus grand recul possible…pour les larmes, celles du crocodile sont bien plus précieuses…car lui au moins il ne fait aucun cilima…




    0



    0
      Anonymous
      8 novembre 2016 - 6 h 26 min

      Boucle-la toi et ta vérité
      Boucle-la toi et ta vérité toute autre. Retourne dans tes sites. Ici c’est pour nous.




      0



      0
    Mimiya
    8 novembre 2016 - 4 h 49 min

    Ce article pluto bref en fait
    Ce article pluto bref en fait resume l’essentiel. Les algériens sont représentés, sur le plan officiel, par une clique plutôt minable, ce qui explique en partie notre traitement par les autres! Bien sur, quelques elements valeureux existent au sein du système mais ils sont trop minoritaires pour faire une difference réelle.
    Quant aux Tunisiens (surtout ceux des villes). il erst vrai qu’ils ont toujours bénéficié de leur voisinage avec l’Algérie et de plusieurs façons sans avoir jamais voulu reconnaitre le fait ni exprimer quelque reconnaissance.
    En plus, on a l’impression parfois que nos voisins de l’Est se prennent pour la communauté la plus civilisée en Afrique du Nord et et toisent le reste d’entre nous de haut (un peu comme les Libanais au Moyen Orient).
    Pour ma part, je tiens a évoquer un cas précis pour illustrer ce dédain: la manière avec laquelle les algériens (et la femme algérienne en particulier) sont représentés a travers leur media; un exemple: le sit-com de Nsibti Laziza (très populaire en Tunisie et meme chez nous a une certain periode et qui passe sur Nessma TV) ou une certaine actrice algérienne joue le role d’une invitee qui s’est inscrustee chez une famille de Tunis et se comporte comme une vraie dinde (plutôt comme le dindon de la farce), agissant en fonction de tous les clichés que nos voisins semblent avoir sur nous, y compris la référence a la violence physique et verbale qui nous est attribuée de maniere systematique. Le role de l’actrice algérienne la présentant comme une vraie cruche qui agit aussi en tant que ‘videur’ pour ses hôtesses (des dames bourgeoises respectables!), chassant a l’occasion quelques uns de leurs invités indésirables, les pourchassant a coups de chaussures et roulant des yeux féroces comme une vraie sorcière sortie des contes de fée!
    Cette représentation seule vous donnerait une idée de la façon avec laquelle nos chers voisins nous perçoivent réellement et comment ils se gaussent de nous, a couvert et a notre insu!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.