Mihoubi : «Chebel défendait un islam soustrait au radicalisme»

Mihoubi a vanté les qualités humaines et intellectuelles du défunt. New Press

Le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi, a rendu un vibrant hommage au défunt anthropologue Malek Chebel décédé, samedi à Paris, à l’âge de 63 ans. Mihoubi a réagi aujourd’hui à la disparition de ce grand penseur, qualifiant sa mort de «perte douloureuse» de celui qui a toujours défendu «un islam soustrait au radicalisme et à l’extrémisme».

Dans un message de condoléances, Azzeddine Mihoubi a vanté les qualités humaines et intellectuelles du défunt, affirmant qu’il était un véritable spécialiste des questions complexes de l’islam. Le ministre a indiqué que Malek Chebel s’est attaché durant trois décennies à donner aux lecteurs arabes et ceux de l’Occident une «lecture plus audacieuse et moderne de l’islam basée sur une vision objective et scientifique, à l’abri du radicalisme».

«Malek Chebel, respecté dans les milieux intellectuels en France, était le premier à introduire le concept d’“islam des Lumières” en Occident, en traquant toute tentative de nuire à l’islam et de l’utiliser à des fins politiques», a relevé le ministre qui rappelle que cet anthropologue, qui a fait ses études universitaires en Algérie puis en France, œuvrait pour une vision moderne de l’islam qui s’appuie sur la compréhension et la connaissance.  

Sonia Baker

Comment (2)

    W19 - TP
    14 novembre 2016 - 8 h 09 min

    Il lui arrive de réagir ? On
    Il lui arrive de réagir ? On pourrait faire une liste interminable d’ecrivains, d’auteurs, de psychiatres, de journalistes, de penseurs dont la memoire n’est pas mise en avant par son ministere, Quant on est frappe d’amnesie, d’indifference, de legerete a ce niveau, ce n’est pas le ministere de la culture qu’il faut instituer dans notre pays, mais le ministere de « On s’en tape de tout ».




    0



    0
    khanfri
    13 novembre 2016 - 19 h 22 min

    c est pourquoi il a été de
    c est pourquoi il a été de son vivant invite dans son pays natal par les tenants du régime




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.