Ferhat Mehenni appelle à la création d’une «autorité» en Kabylie

Ferhat Mehenni, s’adressant à ses partisans, lors d’un rassemblement à Paris. D. R.

«Nous devons petit à petit se substituer à l’autorité de l’Etat algérien, et il appartient aux militants du MAK d’imposer leur loi en Kabylie», a lancé Ferhat Mehenni dans un message vidéo diffusé ce dimanche à travers différents médias proches de la mouvance séparatiste. Expliquant son appel, le mentor du mouvement autonomiste dira qu’il appartient aujourd’hui aux militants de son organisation de «construire cette autorité dans les villages, et partout où il est possible d’instaurer une autorité», a-t-il ajouté. Plus explicite, Ferhat Mehenni enjoint à ses partisans de se consacrer désormais pleinement à la construction d’une autorité, mais sans en préciser les termes, ni la nature. Pour lui, ce besoin de créer une autorité en Kabylie est dicté par les arrestations qui visent de plus en plus de militants.  

Rappelant sa revendication pour l’organisation d’un référendum d’autodétermination, Ferhat Mehenni monte les enchères : «Le référendum doit porter sur l’indépendance et sur rien d’autre !» «Ceux qui croient encore à l’autonomie n’ont plus place dans notre mouvement», a-t-il tranché. 

Revenant sur la récente démission de Bouaziz Aït Chebib de son poste de président du MAK, Ferhat Mehenni, qui se présente comme le président de l’Anavad, révèle indirectement l’avoir poussé à la démission. «Il ne me consultait plus depuis quelques mois», a-t-il lâché, avant d’ajouter : «Il a dû subir des pressions venant d’une équipe ou d’un environnement autour de lui qui poussait à séparer le MAK de l’Anavad.» Après cette démission, Ferhat Mehenni décide de reprendre sa mainmise totale sur la structure du mouvement en Kabylie, en fusionnant les deux instances et en mettant en place une nouvelle organisation qui sera, à ses yeux, «plus disciplinée». 

Pour rappel, l’ex-président du MAK, Bouaziz Aït Chebib, a fini par céder aux pressions qui ont été exercées sur lui par l’aile radicale du Mouvement depuis plusieurs mois, en décidant de présenter sa démission le 16 novembre dernier. Dans une lettre de démission diffusée par l’organe central du mouvement, Aït Chebib justifiait sa décision, en écrivant : «Au vu des derniers événements qui ont agité nos structures, et pour écarter définitivement la problématique absurde du bicéphalisme et la fausse compétition entre l’intérieur et l’extérieur (entre le MAK et l’Anavad), j’informe la base militante du MAK que j’ai pris la décision de me retirer de la présidence du Mouvement.»

B. K. 

Comment (111)

    moskosdz
    12 février 2017 - 20 h 19 min

    Ali Benhadj,qui,au lieu d
    Ali Benhadj,qui,au lieu d’éduquer son fils afin de servir son pays,celui-ci a préféré de l’envoyer au maquis afin d’imputer sa mort aux autorités Algériennes pour les besoins de sa propagande,il est de même pour ce bou….de Ferhat Mehenni,son fils assassiné dans les milieux de la drogue et d’alcool à Paris,il voulait transformer sa mort en assassinat politique par les mensonges.




    0



    0
    mr so
    24 novembre 2016 - 13 h 54 min

    Had l’arioul et complètement
    Had l’arioul et complètement malade dans sa tête je pense que c’est à cause de l’alcool et la drogue comme la plupart des chanteurs..!!
    la Kabylie est un département de l’Algérie personne ne pourra changer cela jusqu’à la fin des temps je répète personne ne pourra dissocier les Algériens la Kabylie est un département algérien ainsi que les autres départements il y en a 48 il me semble donc les chiens nourri par la France et Israël n’arriveront jamais à foutre la division entre le peuple algérien kabyle chaoui arabe un point c’est tout vive l’Algérie et vive nos frères et soeur




    0



    1
    dz power
    24 novembre 2016 - 11 h 45 min

    Chien de France
    Chien de France (…) l’Algérie et belle hein tout le monde veut croquer son morceau de robs ..faut comprendre que seul l’Algérie dérange regardez même cet chien tournez leur vestes vous êtes des rederine qui vous suit à part des sans cervelles l’Algérie algérienne




    0



    1
    Hakim
    21 novembre 2016 - 22 h 10 min

    Site et commentaires
    Site et commentaires affligeants! Exutoire pour écervelés de pacotille……Réflexes pavloviens et nulle réflexion. Il y a énormément de cohérence et de bon sens chez les souverainistes kabyles que chez tous les algérianistes jouant la vierge effarouché. Vivement la séparation, sans rancune!




    1



    0
    quelqu1
    21 novembre 2016 - 19 h 50 min

    Je me demande pourquoi vous
    Je me demande pourquoi vous proférez des insultes derrière les rideaux.certains parlent et disent qu ils sont démocrates alors qu ils sont tolérants envers Ferhat Mhenni.certains disent c est un traître….et si vous parlez de vos députés?.de vos ministres?….ou bien c est péché parce qu ils ont le pouvoir . Ils vous font peur. Ou vous avez des intérêts à défendre. Je ne suis pas du MAK, mais j ai rencontré ses militants combien ils sont décisifs et sincères dans le combat. Et surtout d une conscience politique incroyable. Je les respecte pour leur transparence et leur fierté affichée d appartenir à un mouvement.pas comme la plupart de vous bande d hypocrites.




    1



    0
    Rika Boutes
    21 novembre 2016 - 18 h 55 min

    Je ne suis pas kabyle mais l
    Je ne suis pas kabyle mais l’Algérie entière appartient aux Kabyles.ce n’est pas l’indépendance de la Kabyle qu’il faut demander, mais l’indépendance de l’Algérie (…).




    1



    0
    Anonymous
    21 novembre 2016 - 15 h 33 min

    Il me fait rappeler le Roi du
    Il me fait rappeler le Roi du Maroc et ses conseillers pour l’organisation de la COP22 et cette écriture en bas en berbère sur la fiche de l’acceuil? le roi du Maroc s’en fou du berbère ou de l’indou voire la langue du sud de la chine car le nord de la chine ne comprend pas le sud, ya mheni ya el habess, il y a beaucoup de psychiatre en france, quantau roi du maroc ce qui est important pour lui quand il voit un chinois berbère lui embrasse la main et lui dire votre majesté.




    0



    1
    Azzouz Belache
    21 novembre 2016 - 15 h 14 min

    Cher compatriote @T’ZAGATE ,
    Cher compatriote @T’ZAGATE , vous vous fatiguez à conseiller à certains internautes de lire et comprendre l’histoire de leur pays, mais il faut savoir que nous les algériens dans notre grande majorité on n’aime pas lire et on est noyé par l’histoire déformée et écrite par le FLN de 1962 pour ses propres intérêts idéologiques. Comme votre nom le dit …. « t’zagate » 3hal edzaeir !!




    0



    0
    hamdane
    21 novembre 2016 - 14 h 17 min

    Ya si Mehenni rak m’henni fi
    Ya si Mehenni rak m’henni fi franca Estime toi heureux,tu nages librement parce que les grands hommes comme Amirouche, Krim, Abane…. ne sont plus de ce monde, sinon……..




    0



    1
    Yousss
    21 novembre 2016 - 13 h 15 min

    Oui il va venir en algerie
    Oui il va venir en algerie começa il fini come matoub. . Et tout les hommes kabyle assassinés par le pouvoir . Vous êtes assoiffés de sang de vos frères quel malheur . Il faut cibler les gens qui vous font du mal ne retournez le fusil contre vos frères à yirgazens de la kabylie !! Vive les kabyles les vrais pas les factices les vendus !




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.