Baisse du pouvoir d’achat : complot ou tactique ?

Par Cheikh Hamdane – Sans crier gare, une vague d’augmentation des prix de tous les produits et compris le sachet de lait qui grimpe arbitrairement à 35 DA au lieu de 25… Les tenanciers des cafés ont suivi ce mouvement de complotistes en augmentant le prix de la tasse du café ou de thé. Le prix de la viande rouge surgelé, du poulet et des œufs grimpe vertigineusement… Les buralistes affichent les nouveaux prix de la cigarette et tabac à priser. Cette situation a mis le consommateur hors de lui et un grand mécontentement populaire est perceptible.

Les consommateurs s’inquiètent de l’absence d’intervention de la direction du commerce ne serait-ce que pour le lait. Des citoyens ont déclaré que cette augmentation des prix avant l’heure est une provocation ou une manipulation pour faire sortir le peuple dans la rue et manifester son mécontentement bruyamment. D’autres accusent des intégristes islamistes qui tiennent le commerce de gros entre leurs mains et qui manipulaient les prix pour un objectif déterminé. 

Le phénomène de l’augmentation des prix et celui de la disparition de la petite monnaie ont fait des consommateurs des victimes et des dindons de la farce. Si d’habitude le consommateur est saigné à blanc durant le mois sacré du Ramadhan, cette fois-ci, ils n’ont pas attendu ! Des citoyens se donnent le mot afin d’agir contre cette «campagne» qui cible les consommateurs alors que les salaires ne suffisent plus et que les retraites sont une misère supplémentaire. Les charges électricité, d’eau, de téléphone et transport ont augmenté dans un pays où une large partie de la population se sent abandonnée par un pouvoir invisible.

Complot ourdi par des forces occultes ou tactique du gouvernement qui laisse faire sans intervenir, les citoyens sont à bout de force. 

C. H.

Comment (18)

    Riadh
    27 novembre 2016 - 22 h 51 min

    Chers internautes, on parle
    Chers internautes, on parle de grave crise économique et surtout financière, soit. Qui en est responsable? Qui rend des comptes au peuple?




    0



    0
    Djamel BELAID
    27 novembre 2016 - 14 h 47 min

    1-Des associations de
    1-Des associations de quartiers doivent créer des AMAP (Association Pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne). Le principe: un abonnement annuel auprès d’un agriculteur qui s’engage à livrer chaque semaine un couffin rempli de fruits et de légumes. Le consommateur vient récupérer son couffin dans un endroit précis en ville à définir. Avantages: le paysan a de quoi financer sont activité. Le consommateur évite les intermédiaires.
    2-Autre idée, des magasins de producteurs. Le principe, des producteurs ont un étalage qu’ils approvisionnent à plusieurs.




    0



    0
      FLN canal Historique
      30 novembre 2016 - 11 h 44 min

      C’était une idée de
      C’était une idée de Boumediene mais malheureusement la faute revient toujours à ce peuple , à nous d’accepter tout les faits accomplis. Les terres d’agricultures distribuées à ceux qui n’ont jamais connus el filaha sont en voie d’Urbanisation. Car vendre 250 m2 à Un milliard et demi c’est rentable pour eux au lieu de semer la terre et attendre une année que ca pousse. C’est le pouvoir actuel qui a redistribué ces terres à certains algériens qui se croient plus supérieurs que les autres




      0



      0
    Combat
    25 novembre 2016 - 7 h 03 min

    En vérité, à moins d’être
    En vérité, à moins d’être quelqu’un qui ne vit pas en Algérie, et n’est pas confronté à ses réalités objectives, l’Algérie est pleine de fous, de semi fous, de quart fous, agents ou non de l’état, c’est un ensemble, avec un potentiel, à ordonner, maîtriser, détailler, seule condition : Emergence d’une équipe composée de patriotes restés indemnes, conscients, savants mais pour l’heure exclus, à eux de s’e reconnaître, s’organiser, et sauver leur watan ! Ce peuple a été vicié, bestialisé, il guette jusqu’ici la rumeur « Galou belli rahoum ymeddou », ils ont dit que ILS donnent… ILS donnent des tracteurs, des maisons, des femmes, des Zaides, (Ah! « DZ »), etc. ILS donnent, « JE » prends… Certains ne touchent RIEN, ce qui arrive ne les touchera pas ! Seront touchés ceux qui donnaient, et ceux qui prenaient, les deux se pensant( plus malins, ILS sont la fausse Algérie, stérile, et porteuse de malheurs, un malheur qui touchera, hélas, y compris ceux qui n’ont rien touché, restent ceux qui se pensent intouchables, alors que de nos jours l’intouchable n’existe plus. Ceux là réaliseront ce que signifie : Touche pas à MON RIEN, « Rien » selon ta norme de « Malin », égoiste, sourd, d’intellect et de coeur fermés aveugles, médiocres, qui ne produit strictement rien d’élévateur, constructif, pas même un vrai trottoir intelligent, car même nos trottoirs sont idiots, circulez dans une ville, observez la méchanceté, l’inconscience, la bêtise de ce « Citoyen ». Aux patriotes de CHAQUE COMMUNE de prendre les rênes, d’oser, d’embellir leur patrie, sans pitié pour les microbes, fussent-ils microbes malgré eux, « innocemment », ce sera ainsi s’il reste des Patriotes APTES au combat contre cette poubelle généralisée




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    24 novembre 2016 - 10 h 48 min

    Ce qui survient me tient à
    Ce qui survient me tient à coeur, voilà pourquoi ce deuxième additif. Je sais que des « innocents », (aux neurones habitués au sommeil) vont souffrir, mais je sais ce que signifie : Qui aime bien châtie bien… Il fallait arriver à ça, mais un éveil, réveil contrôlé, accompagné serait plus sage, l’Algérie ressemble désormais à une vaste salle post anesthésie générale, elle a besoin de « Surveillants », les médecins confirmeront le sens, hélas certains ne se réveilleront pas…Ce seront les Chouhadas du Pétrole !




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    24 novembre 2016 - 10 h 38 min

    additif… Les fourmis parmi
    additif… Les fourmis parmi nous, les moins nombreuses, vont assister à la grande danse des cigales !
    C’est pourtant un vieil enseignement !




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    24 novembre 2016 - 10 h 34 min

    Ce qui arrive ressemble à s’y
    Ce qui arrive ressemble à s’y méprendre à… Une Gifle ! Dur réveil pour des neurones qui ont pris la retraite avant d’avoir travaillé !




    0



    0
    abricot
    23 novembre 2016 - 21 h 30 min

    L’Algérie ne produit rien,sa
    L’Algérie ne produit rien,sa monnaie est survaluee, à un moment ou à un autre,on devrait en subir les conséquences. En jours de semaine,les cafés sont pleins à craquer,les poubelles débordent de pains,le réveil sera terrible.




    0



    0
      Anonymous
      26 novembre 2016 - 4 h 04 min

      Et ses les Femmes qui font
      Et ses les Femmes qui font bouillir la marmite entre temps leurs maris joues au domino ,aux cartes et regardent les fesses des autres femmes quand elles passent et vont aux boulots .




      0



      0
    Anonymous
    23 novembre 2016 - 19 h 37 min

    il faut en vouloir à ces
    il faut en vouloir à ces députés des partis du pouvoir (FLN- RND)qui ont donné un coup de poignard au dos du citoyen algérien qu’ils sont censés le défendre bien au contraire il ont adopté le projet Loi de Finance 2017 qui consacre l’augmentation à outrance les prix à la consommation et une hausse exagérée des taxes ce qui va en toute évidence éroder gravement le pouvoir d’achat déjà ébranlé du citoyen algérien.
    L’histoire retiendra que tous les députés du pouvoir ont depuis les premieres mandatures toujours voté des lois scélérates et des lois impopulaires en contre partie de primes et de gratifications que ce pouvoir exécrable leur octroie via le trésor alimenté par l’argent du citoyen contribuable-le salarié.
    C’est une honte ces députés ne se sentent pas des élus du peuples ils sont des élus du pouvoir ou plutôt des désignés du pouvoir car rares sont les lois qui sont rejetées par ces parlementaires bien plus ils ne peuvent jamais proposer des lois qui reflètent les aspirations du peuple.
    Qu’ils sachent qu’ils sont responsables devant Dieu à chaque fois qu’un père de famille trouve des difficultés à nourrir,à soigner et à faire face à toutes les dépenses familiales (Gaz,électricité,eau et loyer) et assurément tous les citoyens ne leur pardonneront jamais.
    Hasbouna Allah oua niîm el ouakil.




    0



    0
    New kid
    23 novembre 2016 - 18 h 16 min

    C’est une conspiration, une
    C’est une conspiration, une fraude contre le peuple algérien. Ce peuple qui croit en ces usurpateurs qui ne sont intéressés que par la shkara !
    Ce peuple qui a été ensorcelé par les deux fois trois lettres et pendant 4 mandats !




    0



    0
    Anonymous
    23 novembre 2016 - 16 h 57 min

    COMPLOT
    COMPLOT




    0



    0
    TheBraiN
    23 novembre 2016 - 9 h 49 min

    Y a aucune tactique , aucun
    Y a aucune tactique , aucun complot !
    Le pouvoir d’achat va baisser parce que , tout simplement, notre économie ou « non-économie » dépend à 95 pour cent des hydrocarbures dont les cours ont baissé .
    Même l’entité Saoudienne (2 fois moins de « ghachi » et 10 fois plus de pétrole produit) est touchée par la crise !!
    Les complots se situent ailleurs Messieurs Dames .




    0



    0
    simple
    22 novembre 2016 - 21 h 35 min

    plutot une tactique pour
    plutot une tactique pour relever le smic au moment opportun ( les éléctions ) !!!




    0



    0
      Anonymous
      23 novembre 2016 - 10 h 02 min

      Tu peux toujours rêver.
      Tu peux toujours rêver.




      0



      0
    MELLO
    22 novembre 2016 - 17 h 01 min

    Quel Etat européen serait
    Quel Etat européen serait aujourd’hui prêt à sacrifier, comme l’a fait l’Algérie des années 90, des milliers d’hommes de ses services de sécurité dans une violente « guerre contre le terrorisme » ? Ne préféreraient-il pas tous éviter d’en arriver là ? Ne préféreraient-ils pas écouter les plus sages ?
    Quel conseilleur bien inspiré de chez nous a envie de souffler, aux oreilles européennes attentives, (comme on le lui a soufflé hier ?) la bonne idée d’enfermer des milliers d’hommes dans des camps ? Qui a envie de rafles au sortir des mosquées ? Qui veut des zones sécurisées pour son personnel de premier rang ? Qui veut faire disparaître des milliers de personnes ? Qui veut faire bénéficier de l’expérience des villages abandonnés, des écoles fermées, des usines détruites… ?




    0



    0
    MELLO
    22 novembre 2016 - 16 h 56 min

    « Ces questions relèvent de
    « Ces questions relèvent de la politique et ont besoin de traitements politiques. L’approche politique est une question d’élites et de leadership. Les élites sont des forces motrices renouvelables de la société. Elles aident à la prise de conscience, à l’engagement et à la sincérité. Elles veillent à corriger les erreurs et à éviter toute dérive. Toute légitimité et privilèges dont elles bénéficient sont conditionnées par ce qu’elles apportent comme intelligences et savoirs pour aider la société à faire face aux imprévus et à opérer avec succès et à moindre coût les adaptations qu’exigent les situations intérieures et qu’imposent les changements internationaux. Elles doivent atténuer les confrontations, corriger les distorsions, solutionner les conflits pacifiquement loin des règlements de comptes personnels. » – Un grand homme politique éveilleur de consciences.




    0



    0
    lhadi
    22 novembre 2016 - 14 h 28 min

    Il est de l’intérêt national
    Il est de l’intérêt national de déverser dans les âmes, la flamme de l’insurrection des consciences qui embrasera les absurdités de la politique du gouvernement qui rend l’existence impossible au peuple algérien et compromet gravement l’avenir de l’Algérie.

    Il importe, donc, de se focaliser uniquement sur les « ferments de décomposition » qui sont la cause absolue de cette misère horrible à voir dans la société algérienne humiliée, bafouée, délaissée par un pouvoir autiste.

    Pour des desseins inavoués, ils pénètrent en tant que parasites pour entraver le déploiement de toutes les énergies créatrices et freiner l’épanouissement de la nation.

    Ils incarnent ce qu’il y a de plus écoeurant dans l’humanité.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.