Nucléaire iranien, Syrie, terrorisme, Russie : les conseils de la CIA à Donald Trump

Patron de la CIA John Brennan. D. R.

Le directeur de la CIA a averti le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, que l’annulation de l’accord sur le nucléaire iranien serait «désastreuse» et à la limite «de la folie». John Brennan, qui quittera son poste en janvier, après avoir dirigé la CIA pendant quatre ans, a déclaré dans un entretien accordé à la BBC et publié ce matin qu’«une telle mesure risquerait de renforcer les radicaux en Iran et ceux d’autres Etats poursuivant des programmes nucléaires». «Je pense que ce serait de la folie si la prochaine administration venait à remettre en cause cet accord. Cela serait un précédent grave», a-t-il insisté. Lors de sa campagne, M. Trump avait menacé de mettre à la trappe l’accord avec l’Iran. Lors de sa première rencontre avec un média britannique, John Brennan a conseillé, par ailleurs, au nouveau président américain de «se méfier des promesses de la Russie, un pays qui porte une grande responsabilité dans les souffrances endurées par les Syriens». Faisant une sombre évaluation de la situation en Syrie, il a argué que le régime syrien et les Russes étaient responsables du massacre de civils qu’il a qualifié de «scandaleux».

Les Etats-Unis et la Syrie

Toujours concernant la Syrie, l’administration du président Barack Obama, a-t-il dit, a suivi une politique de soutien aux rebelles modérés luttant contre le régime de Bachar Al-Assad. Le directeur de la CIA pense que les Etats-Unis se doivent de continuer à soutenir les rebelles pour résister à ce qu’il a appelé un «assaut» mené par la Syrie, l’Iran, le Hezbollah et la Russie. A la question de savoir comment évoluera la situation, le patron de la CIA a soutenu que la Russie continue à détenir la clef de l’avenir de la Syrie. Seulement, il s’est dit sceptique quant à l’idée de voir Moscou accepter un deal concernant un règlement de la crise. Pour lui, les Russes n’ont pas été sincères dans les négociations sur la Syrie et ne cherchent qu’à faire traîner les discussions pour pouvoir s’emparer d’Alep. «Je n’ai pas confiance dans les Russes. Ils ne relâcheront leur étreinte que lorsqu’ils auront renversé en leur faveur le rapport de force sur le terrain», a-t-il dit. Par ailleurs, John Brennan reproche aux Russes d’avoir cherché à s’ingérer dans l’élection présidentielle américaine en piratant des systèmes électoraux. L’administration entrante de Donald Trump a suggéré qu’il pourrait essayer de travailler plus étroitement avec la Russie sur un certain nombre de questions.

Menaces terroristes

Pour John Brennan, le terrorisme demeure une préoccupation majeure. Il a révélé à la BBC que «l’équipe chargée de planifier les attaques extérieures au sein de Daech est restée très active et cherche à démontrer que, malgré les échecs essuyés sur le champ de bataille, elle avait encore la capacité de mener des attaques contre l’Occident ». La CIA, a-t-il dit, continue de rassembler des renseignements et d’agir en tant que bras secret du président des Etats-Unis pour écarter toutes ces menaces. Dans la foulée, John Brennan a indiqué que l’un des défis auquel il a été confronté pendant son mandat était de faire face aux retombées des révélations sur l’utilisation par la CIA de la torture (waterboarding) de détenus après les attentats du 11 septembre. Le président élu Trump a dit qu’il envisagerait de reprendre le waterboarding s’il pensait qu’il serait efficace. Là encore, John Brennan a clairement dit qu’il pensait que ce serait une erreur.

En réponse à la déclaration du général Michael Flynn (futur conseiller à la sécurité de Donald Trump) ayant soutenu récemment que les Etats-Unis doivent reconnaître s’être engagés dans une «guerre mondiale» contre les islamistes, le patron de la CIA a dit que la nouvelle équipe se doit d’être «disciplinée dans le discours qu’elle utilise et les messages qu’elle envoie». Pour lui, ce genre de déclarations peut être exploité par les organisations terroristes et extrémistes pour présenter les Etats-Unis et le gouvernement comme étant anti-islamiques. «Ce que nous ne sommes pas», a-t-il tenu à préciser.

Khider Cherif

Comment (18)

    Mlaoua
    1 décembre 2016 - 15 h 31 min

    Sur la question du nucléaire
    Sur la question du nucléaire Iranien, je pense que Donad Trump ne peut rien faire, puisque les accords sont conclus durant le mandat d’Obama, sauf si le premier, c’est à dire D.Trump, cherche à violer le droit international.Dans ce cas, alors c’est grave de remettre en cause l’engagement des mêmes états qui signent les accords,les conventions, les traités… pour les remettre en cause le lendemain.Cet engagement de Donald-Trump contre l’Iran apportera un coup dur à la crédibilité des Etats-Unis.




    0



    0
    mr so
    1 décembre 2016 - 9 h 21 min

    Les sionistes Israël les
    Les sionistes Israël les Européens ont peur de l’Iran parce que l’Iran est un pays fort ce n’est pas comme l’Arabie Saoudite qui ne produit rien et achète tout à l’Occident la République islamique d’Iran et le modèle à suivre il fabrique 80 % de ce qu’il consomme contrairement aux autres pays arabes les suceurs de l’Occident même avec leur argent ils ne sont pas respecter vive la république islamique d’iran et vive l’Algérie




    0



    0
    nation
    1 décembre 2016 - 8 h 55 min

    les Perses ont le droit de
    les Perses ont le droit de posséder la technologie nucléaire et l’arme atomique de dissuasion pour se défendre contre le projet et la menace arabo-juives qui veulent les détruire en tant que nation , les uns au nom du motif fallacieux raciste d’Arabisme et de Sunnisme et les autres au nom de l’expansion sioniste .. les berbères doivent faire la même chose au lieu de sombrer dans leur arriération villageoise et leur régression .. L’Algérie doit avoir son arme atomique au lieu de dépenser son argent dans son merdier wahabiste de l’ignorance et de la paresse et dans la corruption




    0



    0
    rachid khouya
    30 novembre 2016 - 23 h 12 min

    Beaucoup de peuples et
    Beaucoup de peuples et particulièrement le notre, savent que ce sont les Etats Unis qui présentent une véritable menace à leur souveraineté nationale, à leur intégrité et même à leur existence en tant que peuple et civilisation.
    Bush avait bien dit qu’il ferait retourner l’Irak à l’âge de la pierre.
    Les Etats Unis veulent s’imposer au Monde, comme le faisaient exactement les empires coloniaux, durant les siècles derniers, au nom de la civilisation occidentale et par la force brutale. Derrière l’écran de fumée des valeurs occidentales, ils n’étaient en fait intéressés que par les richesses des pays qu’ils colonisaient
    Ils sont en cela, dans la lignée des premiers conquistadores espagnoles qui pour l’or de l’Amérique, ils avaient « génocidés » des peuples et des civilisations entières. où sont leurs soi-disant valeurs chrétiennes?
    Dans leur folle volonté de domination du Monde les Etats Unis s’arrogent sur les peuples et leurs représentants le droit de vie et de mort. Véritables Pharaons des Saintes Ecritures des Temps modernes.
    Regardez avec quelle arrogance et quel orgueil ce chef de la CIA s’exprime. Il croit du fond de ses entrailles, que le Monde lui appartient.
    les Etats Unis créent le chaos dans des pays à la civilisation millénaire, soit directement par des bombardements massifs, soit par le biais des révolutions colorées, méthode dans laquelle la CIA excelle.
    Avec l’affaiblissement de nos sociétés né malheureusement des désillusions qui ont suivi les indépendances de nos pays, ils ont pu infiltrer et corrompu le corps social et politique, en s’attaquant brutalement aux pays qui ont combattu le colonialisme et résisté au néo colonialisme, les empêchant de construire leur propre avenir avec dignité et de renforcer leur souveraineté.
    La différence notable entre TRUMP et OBAMA, tient il me semble au fait que le nouveau Président élu des Etats Unis, ne croit plus à une « gestion » unipolaire du Monde mais à celle multipolaire faisant nécessairement de la place à la Russie et à la Chine et éventuellement à d’autres puissances émergentes.
    Parce que TRUMP est persuadé que son pays est finalement sorti vaincu de cette stratégie menée par l’establishment américain, l’économie et la société américaine étant épuisées. stratégie fondée sur l’économie financière et non sur l’économie réelle. fondée également sur l’idéologie conquérante du sionisme, fondée enfin sur une présence militaire planétaire, risque d’instabilité et de guerre nucléaire, et nécessitant de surcroit un effort financier colossal et un endettement stratosphérique.
    Comme l’ex URSS, à l’époque; TRUMP est convaincu que c’est le sort qui attend l’empire Etats Unien, si celui-ci s’entête dans sa stratégie à vouloir dominer le Monde.




    0



    0
      Le lynx
      1 décembre 2016 - 9 h 09 min

      Tres bonne analyse mon cher,
      Tres bonne analyse mon cher, mais vers la fin il me semble que tu a été un peu à côté. parce qu’il semblerait que tu crois vraiment que cette marionette de Trump comme son prédécesseur Obama réfléchissent ou bien décident de quoique se soit. Ils sont de simple exécutant du pouvoir occulte. Trump ne réfléchit pas bien plus que cela, ceux prennent soit disant le pouvoir au États Unis au nom de cette démocratie avec la quelle il justifient leurs barbarie sont en réalité la continuité de la même politique mais avec un léger relooking. Pour se faire élire il se devait de plaire au peuple. Parce qu’il serait impensable pour quelque de faire compagne et d’avouer ses vrais intentions dans ses discours. Les peuples veulent du mensonge et il est fort se Trump un acteur qui épouse n’importe quel rôle !!! Encore une arnaque de ses sionistes arrogants. In troisième guerre est à nos portes.




      0



      0
    Anonymous
    30 novembre 2016 - 22 h 22 min

    « Daech est restée très active
    « Daech est restée très active et cherche à démontrer que, malgré les échecs essuyés sur le champ de bataille, elle avait encore la capacité de mener des attaques contre l’Occident »

    Les échecs? Et grâce à qui ces échecs de Daech? Bien-sûr aux frappes de la Russie et à l’armée syrienne!
    La CIA de ce connard ne faisait pendant ce temps qu’armer, entrainer, Daech (sous couvert) du faux ASL, de leur larguer des armes à plusieurs reprises par « erreur » et de bombarder l’armée syrienne par « erreur humaine »




    0



    0
    lol
    30 novembre 2016 - 21 h 07 min

    les conseils de la CIA à
    les conseils de la CIA à Donald Trump ???
    Moi je dirai plus tot les conseil des créateurs et manipulateurs de terrorisme à Donald Trumps !




    0



    0
    Anonymous
    30 novembre 2016 - 20 h 48 min

    Je ne comprends pas que les
    Je ne comprends pas que les membres de l’ancienne équipe sortante qui a mis le monde dans le chaos total se permet de s’ingérer dans les affaires politiques de la nouvelle administration Trump




    0



    0
      el gatt
      2 décembre 2016 - 9 h 28 min

      Je crois que tu vas le
      Je crois que tu vas le comprendre quand l’équipe de ton ami Trump sera en place. Rien qu’en prenant connaissance des premières nominations que tu dois suivre avec intérêt on découvre des noms qui ont fait la gloire de Busch. Je crois pour ma part qu’il y a beaucoup de naïfs et particulièrement dans notre pays à propos de la politique américaine, comme russe d’ailleurs. Alors attendons pour voir.




      0



      0
    Le lynx
    30 novembre 2016 - 20 h 06 min

    Ils continuent de prendre les
    Ils continuent de prendre les gens pour des demeurés. tout le monde sait que Les États Unis sont l’état terroriste. ils se basent sur les médias mensonges à l’échelle mondiale. La CIA en est l’usine à fabriquer le terrorisme qui met le monde dans un état de stupeur pour in fine régner en maitre. Il déclare lui même qu’ils doivent soutenir les rebelles.
    quoi de plus claire !!!




    0



    0
    Mehdi
    30 novembre 2016 - 18 h 48 min

    Non seulement l’Iran a signé
    Non seulement l’Iran a signé le traite de non-prolifération mais elle a également signé le protocole additionnel.
    Lorsqu’on songe que la France a signé le protocole additionnel qu’une fois qu’elle a pu récolter toute les données pour pouvoir faire des simulations par informatique.
    Lorsqu’on songe que des états comme israël ne veulent pas le signer.
    On ne peut que saluer la position de l’Iran.
    L’Iran a signé cet accord avec une pression des occidentaux mais elle a su ne pas plier.
    Elle fait valoir son droit au nucléaire et à su garder cette filière en place (étude, production).
    Rien ne l’empêchera de se retirer du traité si les US de Trump annule l’accord.
    Dans ce cas, il n’y aura plus de contrôles des installations de l’Iran.
    Le risque est que les US bombarde ce pays voire essaye de l’envahir.
    Les Iraniens ont en tête que l’Irak et la Libye qui ont collaboré avec les occidentaux, ont été attaqué alors que la Corée du Nord qui n’a pas collaboré n’a pas été attaqué.
    Trump démontrera une fois qu’on ne peut pas leur faire confiance.
    Mais l’Iran le sait et elle s’est déjà préparé.




    0



    0
    Un passant
    30 novembre 2016 - 18 h 15 min

    Il reste encore plus d’un
    Il reste encore plus d’un mois pour l’investiture officielle de D Trump. On voit bien que le rapprochement, prévu, de ce dernier avec Poutine, leur reste en travers de la gorge. D’içi là la capacité de nuisance sur le terrain, de cette équipe, demeure élevée.




    0



    0
    Omar
    30 novembre 2016 - 17 h 10 min

    Le Président D. Trump n’a pas
    Le Président D. Trump n’a pas besoin des conseils du directeur sortant, il a son propre conseiller en la matière le Général Michael T. Flynn récemment désigné à ce poste stratégique, ce dernier va réorganiser tout le système du renseignement aux USA et réorganiser la relation entre les 16 agences de renseignement civil et militaire. Le Général Flynn veut redonner au Renseignement sa vraie place et « corriger » la chemin suivi par NSA, CIA, DIA, etc … durant les mandats Clinton, Bush 1 et 2 et Obama.




    0



    0
    Liberté
    30 novembre 2016 - 17 h 10 min

    Si vous avez à coeur de
    Si vous avez à coeur de savoir qui est vraiment le Nouvel Ordre Mondial, qui sont les maîtres marionnettistes, qui sont les donneurs d’ordres aux différents services de renseignements ( C.I.A, N.S.A etc…) et quel est leur agenda?
    Alors il faut absolument regarder cette vidéo, c’est tout chaud, elle vient de paraître et je peux vous assurer qu’elle est choquante tant les vérités sortent des sentiers battus.
    Elle est en Anglais mais elle mériterait d’être traduite dans toute les langues et trés largement diffusée afin de faire sortir le monde de sa torpeur.
    Cette vidéo Vous choquera! Le Nouvel Ordre Mondial à PAYÉ des Millions pour tenter d’effacer ce documentaire!

    https://www.youtube.com/watch?v=sxgrN2nSQmc




    0



    0
      thanks
      30 novembre 2016 - 17 h 34 min

      trés chaude vidéo , ça résume
      trés chaude vidéo , ça résume un peu tout et ça parle surtout d’un sujet longtemps caché : le role du vatican .
      99,99% de la population mondiale ignorent que le pays le plus pourri et le plus corrompu et dans lequel il y’a le plus de blanchiment d’argent de gros bonnets : c’est le vatican , j’ai vu ça sur Arte il y’a quelques mois ….j’étais stupéfait !
      merci pour le partage




      0



      0
    hami
    30 novembre 2016 - 15 h 41 min

    hollande,obama et consorts
    hollande,obama et consorts ont échoué lamentablement en Syrie grâce à Poutine l’Iran ,le Hezbollah que le monde occidental diabolise.
    Tout commme on a diabolisé Saddam Hussein qui n’a jamais été une menace pour l’occident puisqu’il était laic,pour détruire son pays et s’emparer de ses puits de pétrole.Idem pour Kadhafi qui leur a tourné le dos et s’est attelé à rendre l’afrique et ses richesses À l’abri des prédateurs occidentaux.
    L’Iran n’a jamais été une menace pour l’occident de même que Bachar El Assad sous le règne duquel les syriens vivaient mieux que les occidentaux.
    Isreal,les etats unis la rance ,l’angleterre sont bin une menace pour l’humanité.Qui alimente boco aram




    0



    0
    TheBraiN
    30 novembre 2016 - 14 h 34 min

    Trump n’annulera pas cet
    Trump n’annulera pas cet accord car il s’agit d’un accord international , pas bilatéral .




    0



    0
    Erracham
    30 novembre 2016 - 12 h 29 min

    Brennan est un faucon (un
    Brennan est un faucon (un vrai aussi) qui a eu la bénédiction des neo-cons qui croient que les USA doivent tout faire pour dominer le monde. Ils réclament sans cesse des rallonges au budget astronomique du Pentagone (souvent aux dépens des programmes sociaux), budget vite dévoré par le complexe militaro-industriel. Ecouter Brennan, c’est déjà se préparer à la guerre. Je doute que Trump et son équipe prêtent attention à ses élucubrations. Au contraire, ils veulent apaiser la planète en mettant un terme aux multiples conflits ouverts ici et là pour faire les économies des sommes colossales englouties. Ils veulent engranger des dividendes de la paix pour investir dans la réparation des infrastructures (autoroutes, ouvrages d’art, réseau de distribution d’eau de gaz, etc ) au bord de la rupture et dans la relance de l’investissement productif créateur d’emplois. Ils ont compris que le monde unipolaire était révolu. Mr. Brennan, retirez-vous avec vos macabres plans, le monde s’en portera mieux!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.