Forum africain d’affaires à Alger : 80 milliards de dollars cherchent investisseurs

Abdelmalek Sellal, Abdesselam Bouchouareb et Ali Haddad. New Press

L’ouverture du rendez-vous d’Alger, la grande manifestation africaine, a eu lieu ce samedi à Alger. Le Centre international des conférences (CIC) abrite le 1er Forum africain d’investissements et d’affaires qui réunit plus de 2 000 entreprises. Du côté des chefs d’entreprise algériens, l’optimisme bat son plein, selon des déclarations recueillies auprès d’eux par Algeriepatriotique. Tous espèrent plus que des résultats positifs émanant de cette grande manifestation économique. Pour Brahim Benabdeslem, vice-président du FCE, cette rencontre panafricaine ne signifie pas que l’Algérie veut investir le marché africain. «Comme son nom l’indique, c’est un forum d’investissements et d’affaires. Deux éléments qui constituent le courant d’échanges entre les pays», a-t-il précisé, en expliquant que par «affaires», il faut comprendre «tout ce qui permet de placer des produits algériens sur le continent».

Ce docteur en économie a évoqué un certain nombre de secteurs d’activité qui ont gagné en maturité et dans lesquels l’Algérie «est capable de placer ses produits», citant comme exemples l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire et les matériaux de construction. «L’Algérie, a-t-il affirmé, a développé un tissu industriel à même d’aller vers le continent africain avec un rapport qualité/prix très compétitif». S’agissant de l’investissement, Benabdeslem a estimé que l’Algérie «doit jouer un rôle majeur» dans ce domaine. Citant le potentiel de l’Algérie en matière d’électrification qui atteint 90% dans notre pays, le vice-président du FCE a suggéré que l’Algérie pourrait facilement exploiter ce potentiel et accompagner des pays africains dans ce secteur.

Notre interlocuteur relève que les Africains ont compris que la démarche de l’Algérie est «novatrice». Une démarche qui tend vers le codéveloppement. «Les Africains ont compris le message», a-t-il soutenu, précisant que ce Forum allait mettre, à travers les ateliers et les plénières, les 900 chefs d’entreprise africains en face de leurs homologues algériens. «Au FCE comme au sein du gouvernement, nous accompagnons cet élan», a-t-il indiqué. A notre question de savoir comment les chefs d’entreprise algériens espéraient mettre en place un partenariat gagnant-gagnant avec une Afrique qualifiée de «continent pauvre», Benabdeslem s’est référé aux propos du sous-secrétaire général des Nations unies et secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Carlos Lopez, qui a révélé qu’en Afrique 80 milliards de dollars de capitaux ne trouvent pas d’investisseurs.

«D’un côté, vous avez des pays pauvres et, de l’autre, des ressources qui ne sont pas utilisées. Le continent africain réalise des taux de croissance avoisinant 8 à 10%. Or, où va l’argent ? Il va là où il y a de la croissance et, aujourd’hui, le seul continent qui fait de la croissance, c’est bien l’Afrique», a relevé le Dr Benabdeslem. Pour lui, «le problème ne se pose pas en termes de financement, mais de recherche de projets à même de développer le continent».

«L’Algérie a un rôle à jouer dans l’intégration continentale»

Abondant dans le même sens, Karim Cherfaoui, responsable de la commission des technologies de l’information et de la communication (TIC) au Forum des chefs d’entreprise (FCE) et directeur général de Divona-Algérie, opérateur de télécommunications par satellite, a déclaré que les objectifs assignés à ce Forum sont, entre autres, de promouvoir l’Algérie et son potentiel, se tourner en tant qu’investisseur ou partenaire économique vers l’Afrique et, aussi, aider les pays africains à «s’exporter». «En fait, ajoutera-t-il, le seul objectif de ce Forum est de travailler à l’expansion africaine par n’importe quel moyen.» Comment ? «Par l’augmentation des échanges intra-continents et le développement, tout simplement, du continent africain pour créer un pôle intégré», a expliqué Karim Cherfaoui.

Précisant que cette démarche n’est nullement politique, le directeur général de Divona-Algérie a expliqué que l’approche voulue par ce Forum est l’intégration de l’Afrique par l’économie et les opérateurs économiques pour «une expansion du marché africain» et «une ouverture sur le marché mondial». Cherfaoui a mis en avant les avantages compétitifs «incroyables» que l’Algérie recèle, du partenariat «gagnant-gagnant» qui serait intéressant pour les pays africains et subsahariens et également pour l’Algérie. Ce partenariat serait également intéressant pour l’exportation des produits africains vers le reste du monde. «En clair, l’Algérie a un rôle à jouer dans l’intégration continentale. Un rôle économique très important et favorable à cette expansion africaine», a assuré Karim Cherfaoui.

Pour ce faire, il est important, a ajouté le responsable de la commission des TIC au FCE, de faire prendre conscience à tous les acteurs économiques participant au Forum d’Alger du potentiel africain et de ce qu’il faut attendre de celui-ci. «Il y a dans cette économie mondiale globalisée, essentiellement, trois pôles : l’Amérique, l’Europe et l’Asie. Il y a un grand pôle qui manque, c’est celui de l’Afrique. L’émergence et l’intégration de ce dernier sont étroitement liées à l’accélération des échanges commerciaux, à la création de spécialités, d’infrastructures, d’entreprises compétitives et efficientes et des moyens numériques. Et si des stratégies et des partenariats émergent de cette rencontre, en définitive, c’est ce quatrième pôle qui sera en train de naître», a-t-il conclu, optimiste.

Houneïda Acil

Comment (30)

    suzana martinez
    1 octobre 2017 - 10 h 18 min

    !!! GroupCreditCremul !!!
    Pour toute personne ayant un projet ou des plans de vie pour le développement de tous ceci vous concerne.
    Le Groupe CREDIT CREMUL met à la disposition de tous, des financements à court, à moyen et à long terme des montants pouvant vous aidez dans la réalisation de vos objectifs avec un taux d’intérêt allant de 1,85 à 2% l’an applicable au montant demander.Pour toute personne dans le besoin veuillez donc contacter pour plus de précisions.




    0



    0
    Anonymous
    4 décembre 2016 - 15 h 04 min

    Comme d »hab : ils vont manger
    Comme d »hab : ils vont manger, se promener et bIEN dormir dans nos fameux 5étoile et vont partir contents de ce forum, tous sa aux frais du contribuable c’st à dire notre argent, je me souviens une fois a l’hotel aurassi du temps de kadafi j’ai rencotré des lybiens en discutons avec eux n’ont pas de date de départ, ils étaient la pour….jusqu’à quand on est des moutons?




    0



    0
    Erracham
    4 décembre 2016 - 13 h 37 min

    Quand on lit l’article, on se
    Quand on lit l’article, on se demande qui a organisé ce forum. En plaçant le FCE au centre de sa contribution, l’auteur nous surprend et nous inquiète. Le FCE serait-il devenu le fer de lance de notre stratégie nationale de développement? Si oui, quel crédit reste-t-il au gouvernement vis-à-vis des autres pays africains? Est-il relégué au rang de figurant? ….




    0



    0
      Thidhet
      4 décembre 2016 - 19 h 14 min

      Bien sûr que le patronat est
      Bien sûr que le patronat est censé être le fer de lance de toute initiative économique d’envergure. Souvent, dans les nations développées, quand un président se rend dans un autre pays, son premier soucis est d’arracher des contrats pour les entreprises qui, d’ailleurs, l’accompagnent et veillent au grain. Telle est la vocation du FCE et du patronat algérien en général, même s’ils n’ont pas encore atteint ce degré de maturité. On voit qu’ils ont faim d’expansion et de profits. En soi (et dans le meilleur des monde) ceci n’est pas une excellente chose. Mais vu la façon dont l’économie mondiale fontionne, on ne peut pas se permettre d’être des agneaux au milieu de meutes de loups. Bien sûr, tout cela sans perdre de vue la culture égalitariste des algériens et, surtout, sans aller jusqu’à brader le pays à toutes sortes de petites frappes pourries, comme c’est le cas au Maroc. Vous êtes peut-être économiste et vous en savez bien plus que moi sur ce domaine, mais c’est ce que je pense en tant que citoyen ordinaire.




      0



      0
        Erracham
        4 décembre 2016 - 22 h 40 min

        Je respecte ce point de vue.
        Je respecte ce point de vue. Il n’en demeure pas moins que c’est la puissance publique qui élabore la politique économique et non le FCE. Bien sûr, il tient compte des potentialités de son secteur privé et de ses plans d’expansion tant à l’intérieur qu’à l’export quand il négocie avec d’autres pays pour leur faire obtenir des contrats. Il s’agit de s’entendre sur une chose: avons-nous des capitaines d’industrie dignes de ce nom ou juste des rentiers vivant de marchés publics généreusement octroyés au titre du gré à gré? Sont-ils capables de concurrencer d’autres firmes dans leur domaine? Prennent-ils des risques inhérents à leurs activités? Sont-ils à même de partir d’une idée de projet, de la maturer et de mener le projet à son terme? Salutations.




        0



        0
    Anonymous
    4 décembre 2016 - 13 h 11 min

    80 mds de dollars !!!
    80 mds de dollars !!! HHHHHHHHHHHHHHHHHHH




    0



    0
      HANNIBAL
      4 décembre 2016 - 14 h 00 min

      @ Anonymous (non vérifié)

      @ Anonymous (non vérifié)
      04 Dec 2016 – 14:11..ca fait saliver!! hein !! ya de quoi se lécher les Babines !!




      0



      0
        Thidhet
        4 décembre 2016 - 19 h 25 min

        Même leur roi se mettrait à
        Même leur roi se mettrait à plat-ventre rien qu’en entendant ce chiffre. Quand je vois à quel point le rapport des marocains à l’argent est dépourvu de toute dignité et de tout scrupule, je me dis que ce pays est une bombe à retardement. Et le jour où ça explosera, ce serait vraiment bien d’en être séparé par un grand mur bien solide. Certains viennent nous raconter la blague de leur attachement à leur monarchie moyenâgeuse! Je peux vous jurer qu’il n’y a pas un seul marocain qui ne trahirait pas sa « patrie » (si l’on peut dire) pour quelques dollars.




        0



        0
    HANNIBAL
    4 décembre 2016 - 11 h 52 min

    Moi je vois les irrédentistes
    Moi je vois les irrédentistes drag queen marochiennes ; qui n’arrètent pas de poluer nos sites
    et d’envier nos 120 millards ; d’après leur écrits hostiles sur ordre du makhnez ; l’indécence de ses journalistes de service qui ne sont pas a un délire ; près et s’inquiètent meme de notre sort !! alors que des millions d’exclus sont entassé dans d’immenses ; bidonvilles et vivent de mendicité et de prostitution dans ce royaume tributaire du tourisme a reculons ;pour mieux prendre son élan ; n’a dans sa mégalomanie théatrale que cette fixation anti Algérienne ;
    montre un fiasco sans parler de la faillite ; morale sans honneur et une dignité tombée aux niveau des latrines ; ils leur restent a fouiller dans la benne peut etre qu’ils trouveront des couches pour Bouffi VI , qui les laissent divaguer au gré des hallucinogènes fournit par ce narkomonarque 1er exportateur de cette pestilence et ca donne des lecons de bonne conduite !!! allez wakha lachez nous la grappe !!!!




    0



    0
    Bouabsa
    4 décembre 2016 - 11 h 03 min

    En faisant le tour de la
    En faisant le tour de la presse je suis tombé sur un titre de TSA « L’Afrique, une ambition trop grande pour l’Algérie ». Le titre lui-même est une attaque frontale contre l’Algérie. J’ai écrit une fois que TSA est devenue une plume maraco-makhzenienne, qui entre les lignes divulgue son venin anti-algérien. Ce titre n’est-il pas une preuve? D’ailleurs ce Journal a centré (avec un ton amplificateur) son édition d’aujourd’hui sur le malaise créé par (…) HADDAD (…).




    0



    0
      Kantar
      4 décembre 2016 - 13 h 11 min

      C’est ce que j’ai remarqué
      C’est ce que j’ai remarqué aussi..D’autant plus que cette incapacité invoquée de l’Algérie se base sur un couac durant les discours, incident mineur car il s’ avère que c’était bien Haddad qui devait prendre la parole et que Lamamra n’était pas prévu. Il y a eu simplement absence d’annonce que Sellal et ses ministres allaient se retirer. Et pour cela le journaliste de TSA conclut péremptoirement que l’Algérie a trop d’ambition!




      0



      0
      HANNIBAL
      4 décembre 2016 - 13 h 12 min

      Bouabsa (non vérifié)

      Bouabsa (non vérifié)
      04 Dec 2016 – 12:03

      Tu as vu juste c’est un site anti Algérien ; qui n’est pas seul ; sans doute appartient ‘il au makhnez vu qu’il nous dirige sur leur torchon et vante ce tas d’immondices qu’est le marokistan ; surtout pour cracher sa morve et qu’un internaute a surnommé tout sauf l’Algerie il a bien raison . fi darna ou hogrona !!!




      0



      0
      Sprinkler
      4 décembre 2016 - 14 h 05 min

      Tout à fait d’accord…Depuis
      Tout à fait d’accord…Depuis longtemps TSA s’est fait le porte-voix du Makhnez, qu’il a d’abord utilisé ( le Maroc) comme  » appât  » pour se constituer l’audience qui devait lui gagner du crédit auprès des annonceurs, en jouant sur les rivalités géopolitiques entre l’Algérie et la narco-monarchie…Une fois sa  » notoriété  » établie, sa tribune  » libre  » fermée aux commentaires, TSA a opéré un virage à 180 degrés pour se faire la vitrine politique et économique du Makhzbel dont il propage sans vergogne les mensonges et les méfaits…La façon dont ce  » journal aligné au Maroc  » a traité l’annonce de l’implantation de Wolswagen en Algérie m’a définitivement convaincu de sa duplicité et de sa nocivité pour tout ce qui a trait à l’Algérie…L’article qui se voulait, par son titre, informer ses lecteurs sur l’arrivée du constructeur allemand en Algérie a tourné à la promotion des ambitions de l’industrie automobile marocaine qui nourrit; selon  » Tout Sauf l’Algérie « , la prétention de porter à 10 millions de véhicules sa production annuelle…Le souvenir d’avoir fait partie des commentateurs  » assidus  » de cette voix du Makhnez me donne la nausée…À force de manger à tous les râteliers ( français, sionistes, wahabistes, makhzeniste, makiste, mozabite, etc…), on finit par ne plus distinguer le bon foin de l’ivraie…Les frères Guemache ont trouvé le filon et leur  » intérêt  » pour l’Algérie n’est qu’un fonds de commerce…En cela il se range dans le même rayon que les  » Matin d’Algérie « ,  » Algérie Fauxcu(l)s  » etc…




      0



      0
        Thidhet
        4 décembre 2016 - 19 h 55 min

        Bonjour Sprinkler. Je me
        Bonjour Sprinkler. Je me souviens très bien (et c’était à l’époque des tous premiers sites d’information en ligne) où tu postais des commentaires (toujours percutants) sur TSA. Il y avait aussi un certain Hoggar. A vous deux, par votre assiduité et la qualité de vos commentaires, vous aviez apporté à ce journal plus peut-être que toute leur équipe réunie. Je me souviens aussi du soutiens que nous leur avions tous apporté quand une bande de voyous makhzeniens avait décidé de pirater leur site. On avait vu le repsonsable de se journal (Lounes Guemache) faire le tour des salles de rédactions pour chialer et se plaindre de ce sabotage. Pourquoi ce type, très médiocre au demeurant, a-t-il retourné sa veste? Il n’y a pas de mystère: d’une façon ou d’une autre, il a été payé. Il s’est prostitué pour de l’argent de la drogue et de la prostitution. Un fois, je lui avait adressé un email à propos d’un sujet dont je ne me souviens plus et il m’avait répondu avec une vulgarité dont même le dernier des voyous ne serait pas capable.




        0



        0
      Boualem
      5 décembre 2016 - 10 h 42 min

      Avec le site TSA moi je
      Avec le site TSA moi je rajouterais le Site Maghreb Emergent qui sont pour moi des sites propagandistes relevant des services de la DGSE du Makhnez




      0



      0
    Bouabsa
    4 décembre 2016 - 10 h 10 min

    La TCHATCH seule ne suffit
    La TCHATCH seule ne suffit pas. Il faut des idées innovantes. Une des premières actions pour gagner la bataille de l’Afrique est de créer un grand un pôle économique et technologique à Tamanrasset. tout en offrant des avantages fiscaux et para-fiscaux aux entreprises qui s’installeront dans le Grand Sud. Concrétement pas d’IRG, pas de charges sociales, électriciticité et gaz à coûts réduits. Si tel sera le cas personnellement je m’engagerai personnellement à y créer une filiale algérienne avec 100 postes de travail durables.




    0



    0
    le citoyen
    4 décembre 2016 - 9 h 18 min

    Ce spectacle désolant au
    Ce spectacle désolant au frais de la république à ère monté en urgence ( comme d’habitude ) pour contrer l’offensive marocaine en Afrique . Seulement voilà au lieu de mettre en place une politique de développement réfléchie et coordonnée , le désordre et l’improvisation tiens lieu de politique.
    Pourquoi faire les choses dans l’urgence et l’improvisation quand on peux prévoir les choses dur le long terme ? Pourquoi chercher à investir à l ‘étranger alors que nous n’en avons plus les moyens ?
    Aujourd’hui le pays met en place une politique d’austérité et on nous parle d’investir en Afrique . Si nous avons les moyens d’investir , alors investissons d’abord en algerie , il y’a encore beaucoup à faire ici en algerie avant d’aller au Zimbabwe !
    Sans parler du spectacle désolant de voir un affairiste analphabète, griller la politesse au ministre des affaires étrangères , provoquant le départ du chef du gouvernement et de ses ministres , devant une assistance nationale et internationale médusée.
    Ce forum est une honte , quand je vois Leo Mugabe , neveu du président du Zimbabwe dire son intérêt pour la SNVI , ce Mr il veut investir quel argent ? Celui du peuple du Zimbabwe qui creve de faim de la faute d’un dictateur de plus de 90 ans . Alors que dans le même temps ils évitent d’inviter le 1 er groupe industriel algérien cevital .
    Quand allons nous faire preuve d’un peu de sérieux ?
    Ce genre de réunion à grand frais ne sert qu’à flatter l’ego de certains . L’efficacité économique à besoin de discrétion , l’investissement à l’étranger est du ressort des investisseurs privés . L’état doit mettre à leur disposition les réseaux diplomatiques , sans ghaita et sans bendir.




    0



    0
      Alilapointe59
      4 décembre 2016 - 12 h 16 min

      L’Algérie ne cherche pas à
      L’Algérie ne cherche pas à nuire au Maroc espèce de rigolo… Elle veut prendre ça part de gâteau, la Chine, la France, les usa, le Japon tous sont en Afrique.,et toi bien sûr jaloux de l’Algérie dit que l’Algérie viens contrer l’offensive marocaine, vous avez vraiment un problème, le Maroc n’a pas dépassé 1 milliards d’investissements en Afrique et tu crois que le Maroc nous inquiète… Barre toi de notre site sale tarba on en peut plus de lire des connerie. L’Algérie s’arme » c pour attaquer le Maroc ». L’Algérie lance des satellites » c pour surveiller le Maroc ». L’Algérie investi » c parceque elle jalouse le Maroc ». Le Maroc est un pays de merde pour nous vous avez aucune valeur pour nous. C plutôt le Maroc qui cherche par les mensonges et l’aide des sionistes à vous imposer en Afrique du nord. Vous ne serait jamais une puissance, vos ancêtres on baisser leurs pantalons, puis vous et vos descendants suivront. La dignité et le courage ne s’achète pas ou ne s’apprend, c un héritage. Ne compare plus jamais à l’Algérie a des sous hommes. Contrer l’offensive marocaines. L’Algérie investi, l’Algerie regarde la Chine, usa,Angleterre,France,Japon,Corée du sud. Pas le Maroc voyons. On envoyé nos propres satellites et tu veux qu’ont envie des agriculteurs.




      0



      0
        Anonymous
        4 décembre 2016 - 14 h 05 min

        La pourriture marocaine et
        La pourriture marocaine et sioniste investit ce site en masse, à voir les votes négatifs des postes patriotes algériens, à lire leurs délires, leurs jalousie abjecte, ils empestent ce site et d’autres sites algériens. Le Maroc est une entité minable, l’Algérie n’a rien à lui envier, ni à concurrencer ce pays d’esclaves d’une narcomonarchie féodale honteuse. Bravo tu as bien répondu à cette pourriture de marocain …




        0



        0
    DIGITAL
    4 décembre 2016 - 7 h 53 min

    l’économie ça ne se construit
    l’économie ça ne se construit pas avec des trabendistes …..mais avec le génie d’économistes et de business man visionnaires qui ont le don de se rendre compte des changements du monde pendant que tout le reste du monde ne s’en apperçoit pas , tels que les steeve Jobs qui a révolutionné l’économie aujourd’hui …personne ne peut se passer de son Iphone et des centaines d’applications ….LE MONDE EST DESORMAIS DIGITAL !




    0



    0
      Yeoman
      4 décembre 2016 - 8 h 17 min

      Et pourtant, bien de très
      Et pourtant, bien de très gros entrepreneurs savent à peine se servir d’un ordinateur. Il y a les études, certes, mais il y a aussi le flair, l’audace et la poigne. Je je pense pas que Rebrab, plus grand patron de notre pays, soit versé dans les sciences informatiques.




      0



      0
      No boutef
      4 décembre 2016 - 12 h 07 min

      Bravo pour ce commentaire ,je
      Bravo pour ce commentaire ,je voulais écrire quelque chose dans ce sens .c’est la stricte vérité , à l’heure du numérique l’algerie continue dans son blabla habituel .A l’heure du numérique il est même possible de participer aux élections Grace à son smartphone pour élire un President .Moi ça fait longtemps que je clique boutef est toujours la .




      0



      0
        DIGITAL
        4 décembre 2016 - 14 h 41 min

        merci. , en pratique nous
        merci. , en pratique nous devrons avoir pas moins de 100 à 150 ans de retard avant de rattraper les maitres des nouvelles technologies et leurs applications diverses ( USA , JAPON , Chine , Inde …) .
        le plus grave c’est que ce retard ne sera jamais comblé , car les maitres des nouvelles technologies n’attendront pas ….ils devanceront les pays comme le notre toujours d’un siècle au minimum !!!
        et dire que des pays sans pétrole sont devenus puissants …( Inde par exemple ) .
        nous on peut toujours continuer à croire à ce que nous racontent certains chefs de partis ….pour nous endormir d’avantage déja qu’on est encore et toujours dans un cauchemar profond depuis des décennies … !!!!
        DIGIT ALL !




        0



        0
        anti-marocains
        5 décembre 2016 - 5 h 27 min

        la3nat allah 3lik wa 3lih ya
        la3nat allah 3lik wa 3lih ya erk…, dégagez de nos sites sales mokokos !




        0



        0
    Anonymous
    4 décembre 2016 - 7 h 32 min

    Comment un homme d affaire
    Comment un homme d affaire mondiale est épargnés de ce forum africain et un… Haddad est a la tête .awouah awouah ce système a jurer que il restera dans sa médiocrité




    0



    0
      Yeoman
      4 décembre 2016 - 8 h 12 min

      Ce qui me semble le plus
      Ce qui me semble le plus choquant, vu l’absence de Rebrab, c’est surtout la présence de Bouchouareb (…). Une chose est certaine, Cevital ne les a pas attendus pour s’attaquer au marché africain.




      0



      0
    Izak
    4 décembre 2016 - 6 h 33 min

    Ce qui m’a ecoeure, c’est l
    Ce qui m’a ecoeure, c’est l’absence de Cevital dans ce forum africain !! L’algerie vue sa position géostratégique peut être une passerelle incontournable entre l’Europe et l’Afrique. J’espère très sincèrement que nos investisseurs tirent profit de ce forum africain dans un délai Record …




    0



    0
      Benhamri
      5 décembre 2016 - 2 h 44 min

      Les organisateurs du forum
      Les organisateurs du forum ont répondu aux journalistes qui ont évoqué CEVITAL que cette entreprise a bien été invitée. Rebrab aurait dit qu’il’i ne peut assister car il a des obligations à l’international.




      0



      0
    Anonymous
    4 décembre 2016 - 5 h 41 min

    YA BOURRAB CE HADDAD ALIAS EL
    YA BOURRAB CE HADDAD ALIAS EL GOUDRONNE IL TIRE PLUS VITE QUE SON OMBRE IL CE VOIT DEJA EN HAUT DE L’AFFICHE.!
    VOIR L’INCIDENT DE SAMEDI




    0



    0
    Thidhet
    4 décembre 2016 - 1 h 16 min

    Rien que ce soir, j’ai lu
    Rien que ce soir, j’ai lu environs une demi-douzaine d’articles (presse francophone et arabophone confondues) sur ce forum africain. Et aucune des photos utilisées ne montre des… africains.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.