Un lapsus néocolonial

Par Maya Loucif – France Info, la radio publique française, a commis ces derniers jours un article dithyrambique sur la politique africaine du Makhzen, en s’autorisant des allégations à l’encontre de l’Algérie qui confirment l’alliance entre Paris et Rabat dans les tentatives permanentes de recolonisation de l’Afrique. «Le roi Mohammed VI fait de l’Afrique la profondeur stratégique, économique et diplomatique du Maroc (…). Cette montée en puissance gêne l’Algérie, bien sûr, mais aussi l’Afrique du Sud qui se voit comme le leader naturel du continent africain.»

Le commun des mortels savait que la France officielle entretient des relations privilégiées avec le Maroc, son ancien protectorat, au bénéfice duquel elle bafoue le droit international, abusant de son veto systématique au Conseil de sécurité de l’ONU contre l’autodétermination du peuple sahraoui. Ce n’est donc pas par hasard que France Info cible deux Etats africains particulièrement jaloux de leur indépendance et de celle de tous les pays du continent. Une position qu’Alger et Pretoria démontrent dans leur soutien indéfectible au combat légitime des Sahraouis et de toutes les initiatives souverainistes anticoloniales.

Personne n’ignore non plus le type et le volume des investissements français sur le territoire hospitalier du royaume chérifien dont la population autochtone est de plus en plus pauvre, derrière les hauts murs de vastes propriétés françaises aux villas cossues et jardins paradisiaques, dans lesquelles le prolétariat marocain gagne difficilement sa croute et livre femmes et enfants mineurs corvéables à merci. Les Marocains souffrant au quotidien de ce féodalisme économique où les richesses du pays restent entre les mains de la famille royale plus généreuse avec son protecteur français qu’au profit de ses sujets.

C’est pourquoi la publication d’articles d’une infecte complaisance envers le Makhzen, sur le site d’une radio publique française, pue la manipulation de l’Etat français. En vantant le docile protégé marocain au détriment du rebelle algérien, la France se prête à un jeu d’une autre époque. Les Africains ne sont plus ni des indigènes ni les valets d’une métropole qu’on pourrait dresser les uns contre les autres.

Le Quai d’Orsay aura beau mandater son monarque de service pour «ré-apprivoiser» les peuples libres du continent meurtri pendant des siècles de colonialisme, cela ne servira à rien. L’Afrique restera résolument africaine et mettra en échec le retour des colons, en comptant l’Algérie parmi l’écrasante majorité des pays disposés à défendre les indépendances chèrement acquises.

M. L.

Comment (13)

    Nasser
    14 décembre 2016 - 16 h 34 min

    même si notre président
    même si notre président est affaibli et bien notre diplomatie ne l’ est pas et elle n’ est pas dupe des gesticulations « Franco-marocaine ».la preuve en est c’ est que cela dure depuis des années et nos instituions sont toujours forte et une de ses qualités est celle qui dit que le silence est d’ OR . Le tandem Franco-marocain s’ essaie au lancé de boomerang mais à vouloir ce croire habile cela risque de leur revenir en pleine figure .




    0



    0
    Anonymous
    13 décembre 2016 - 17 h 35 min

    Il est clair que le Maroc
    Il est clair que le Maroc profite de la maladie de notre président pour dénigrer l’Algérie et essayer de conquérir une place au sein de la famille africaine qu’Hassan 2 avait qualifiée d’assemblée de tam-tam. Sur le plan diplomatique tout est actionner pour pousser les pays africains à se déssolidariser de la RASD, y compris l’opération séduction de M6. Ah … si notre président avait la vigueur d’antan, leur diplomatie ne ferait pas un « pli » !




    0



    0
    Anonymous
    13 décembre 2016 - 16 h 52 min

    nous restons la cible du
    nous restons la cible du colonialisme judeochretien la france en particulier. alors alerte et vigilence permanentes. les methodes de l’ennemi ont change. il opere desormais via des harkis et autres traitres regionaux ou locaux makhzen en tete..




    0



    0
    DZLander
    13 décembre 2016 - 13 h 48 min

    Erratum
    @l’auteur de l’article Maya Loucif, je tiens à préciser que la féodale narco-monarchie marocaine n’a jamais été indépendante et qu’elle reste toujours le protectorat actuel et attitré de la France.




    0



    0
    Anonymous
    12 décembre 2016 - 23 h 45 min

    @ Djaffar (12 Dec 2016 – 15
    @ Djaffar (12 Dec 2016 – 15:18 )
    Merci pour l’information.
    Si vraiment Montebourg a dit qu’il faut évacuer les questions mémorielles dans le dialogue Algéro-Français, alors la quasi totalité de l’Algérie et je m’inclus dans le lot, lui dit, on arrête tout et tout de suite. La France s’est excusée auprès des juifs. Elle a condamné le génocide des arméniens par les turcs. Et pour ses propres génocides qu’elle a commise en Algérie, elle devient subitement, amnésique et sourde. Et bien, ça ne marche pas. Et il vaut mieux qu’on arrête tout et tout de suite.
    Les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et les génocides, que la France a commise en Algérie sont imprescriptibles. Ils ne s’effaceront jamais de la mémoire, que cela plaise à Mr Montebourg ou pas.Ce sont les faits. Il n’y aura aucun dialogue possible avant la repentance de la France.

    Veuillez rectifier mon commentaire précédent ‘ci-dessus) en effaçant SVP le pseudonyme Anonymous qui n’a rien à voir avec mon commentaire. Merci.




    0



    0
    Anonymous
    12 décembre 2016 - 22 h 44 min

    Mohamed l’Algérien
    @ Djaffar (12 Dec 2016 – 15:18 )
    Merci pour l’information.
    Si vraiment Montebourg a dit qu’il faut évacuer les questions mémorielles dans le dialogue Algéro-Français, alors la quasi totalité de l’Algérie et je m’inclus dans le lot, lui dit, on arrête tout et tout de suite. La France s’est excusée auprès des juifs. Elle a condamné le génocide des arméniens par les turcs. Et propres ses propres génocides qu’elle a commis eb Algérie, elle devient subitement, amnésique et sourde. Et bien, ça ne marche pas. Et il vaut mieux qu’on arrête tout et tout de suite.
    Les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et les génocides, que la France a commise en Algérie sont imprescriptibles. Ils ne s’effaceront jamais de la mémoire, que cela plaise à Mr Montebourg ou pas.Ce sont les faits. Il n’y aura aucun dialogue possible avant la repentance de la France.




    0



    0
    Le Tlemcenien
    12 décembre 2016 - 15 h 39 min

    Produit francais
    Le maroc n’est pas seuleument un protectorat de la france mais une pure fabrication. C’est le marechal lliauthey qui fonda l’actuel maroc, confectionna le drapeau et l’yhmne, de plus a la maniere de « liberte egalite fraternite » il leur inventa  » Allah alwatan almalik ». Tout a fait naturel donc que cette france utiluse le maroc quand elle veut ou elle veut et si un marocain veut jouer au malin, il y aura toujours in francais pour le lui rappeler, souvenons nous de l ambassadeur aupres des nations unis gerard armaud : »le maroc est comme une prostituee…. » Tout est donc expliquee dans cette phrase si courte mais si profonde en realite historique de ce voisin




    0



    0
    Erracham
    12 décembre 2016 - 14 h 34 min

    Furia francese (la furie française)
    Cette expression, attribuée aux Italiens, m’est revenue à l’esprit pour dénoncer cette impétiosité avec laquelle la classe politique et ses agences de propagande s’attaquent lâchement à notre pays. Que m’importe si elles s’éreintent à doper leur petit pion dans la région, il restera un loser sur toute la ligne comme en témoignent les baffes qu’i la reçues depuis qu’il s’est mis en tête de poursuivre par procuration la « reconquête de l’Afrique ». Ce qui me préoccupe, c’est surtout cette hargne avec laquelle elles s’attèlent à salir la réputation de notre pays. Veulent-elles refaire la Guerre d’Algérie? Dommage que notre classe politique, apathique et aphone, fasse la sourde oreille au lieu de s’offusquer de cette charge et de le faire savoir à qui de droit! Ah, si Boumedienne était encore de ce monde…..!




    0



    0
    Djaffar
    12 décembre 2016 - 14 h 18 min

    Et à quoi joue Montebourg en
    Et à quoi joue Montebourg en déclarant à Alger qu’il faudrait évacuer la question de la mémoire dans le dialogue franco algérien ?




    0



    0
      Antibourg
      15 décembre 2016 - 15 h 47 min

      Il joue à…
      La mite du bourg espère le vote des homosexuels d’ici ET de là-bas, il a des statisticiens à son service, il leur distribue sa vaseline, pour passer, (sa passe contre nature), sans douleur, et être LEUR président car’ le Parti Socialiste c’est ça, Hollande en a été le révélateur, il a fait haut, (= Monte), ce que les Bour_geois font bas




      0



      0
    muhand
    12 décembre 2016 - 13 h 26 min

    Encore que le pouvoir
    Encore que le pouvoir algerien se tait. Pour le Maroc ces Français qui achètent à tout berzingue des biens au maroc tout le monde sait que ces villas cossues servent plus à une prostitution enfantille qu’à un lieu de villégiature. Mais bon la France cherchera toujours à revenir en Afrique et le pouvoir algerien est même complaisant à son égard puisque ce sont des hommes à elle qu’elle a mis au commande du pays même si de temps en temps notre diplomatie porte une autre voix.n’oublions pas que la France a été un soutient indéfectible à l’apartheid et à toujours sauvé le régime de Péter Bhota avec son veto. Il est donc normal qu’elle déteste l’Afrique du Sud. Mais vu la position stratégique de l’Algerie qui est la porte d’entrée nord de l’Afrique et l’Afrique du Sud porte sud, la maison Afrique est bien gardée et ce n’est certainement pas l’intrus nomade du maroc qui va nous diviser. Je souhaite que nos frères berbères du Maroc le fasse comprendre à la France et à leur roitelet M6.




    0



    0
      Djaffar
      12 décembre 2016 - 18 h 30 min

      Tes frères berbères du Maroc
      Tes frères berbères du Maroc forment une grande partie des colons et forces de répression au Sahara occidental.
      Les Rifains sont Marocains comme le reste de leurs compatriotes Marocains arabophones ou juifs, ils sont la même m..




      0



      0
    offf
    12 décembre 2016 - 10 h 48 min

    RFI et migrants en Algérie
    Dans la série du lapsus néocolonial, RFI et le Monde font leurs choux gras de ce qu’ils nomment la « rafle » des migrants. Certainement qu’ils n’ont pas encore digérés le refus de visas pour certains journaleux qui devaient accompagner Valls. Pas uniquement, comme le dis l’article ci-dessus, c’est également une manière de rabaisser notre pays aux yeux des africains au bénéfice du voisin de l’ouest.
    Fini la politique de rapprochement initiée par Hollande (pour ses propres intérêts avant tout) ?




    0



    0

Les commentaires sont fermés.