Le FLN se lance dans une course aux allégeances : de quoi a peur Ould-Abbès ?

Djamel Ould-Abbès. New Press

Le site officiel du FLN publie depuis dimanche des déclarations de soutien «absolu» au secrétaire général du parti, Djamel Ould-Abbès, émanant des structures locales, et notamment des commissions dites de transition des mouhafadhas, structures qu’il a instituées au lendemain de son investiture à la tête de l’ex-parti unique. Dans ces déclarations, les représentants locaux réitèrent leur soutien «indéfectible» au secrétaire général et à «toutes les décisions prises par la direction» du parti, sans préciser toutefois de quelles décisions il s’agit, ni de quelle nature sont ces décisions.

Djamel Ould-Abbès a-t-il besoin de nouveaux serments d’allégeance à sa personne, après avoir été propulsé «à l’unanimité» par les membres du comité central, en octobre dernier, et alors que les réunions marathoniennes qu’il organise depuis une semaine au siège du parti avec les différents représentants des commissions de transition des mouhafadhas ne sont pas encore clôturées ? Ne s’est-il pas encore assuré de son emprise «totale» sur tous les leviers et démembrements de son parti au point de vouloir tout restructurer ? A voir l’intense activité organique qui est menée depuis son arrivée à la tête du FLN, il est permis de le penser sérieusement.

Il faut dire qu’à l’approche des élections législatives et locales, la bataille s’annonce rude et, comme d’habitude, incertaine pour la confection des listes électorales. Pour un parti qui est incontestablement le premier pourvoyeur de postes d’élus à l’échelle nationale et d’autant d’opportunités pour les militants de s’offrir un statut enviable, l’épreuve doit être gagnée en amont. Il faut aussi résoudre le problème de réintégration promise des anciens dissidents, mais tout en filtrant.

Selon certaines sources, la direction du parti a d’ores et déjà «blacklisté» une quarantaine de cadres, dont de nombreux députés et sénateurs. Ce qui préfigure de nouveaux tiraillements qui risquent de créer de nouveaux dissidents. D’où l’urgence d’assainir le climat et d’anticiper d’éventuelles fissures. Cela prouve en tout cas que le FLN demeure fragile, malgré toutes les assurances que le successeur d’Amar Saïdani s’escrime chaque jour, lors de ses réunions, à renvoyer à ses ouailles. 

R. Mahmoudi 

Comment (28)

    No Boutef
    13 décembre 2016 - 19 h 50 min

    Quand on voit la majorité des
    Quand on voit la majorité des militants du FLN c’est gros ventre ,corrompus ,drapeau algérien en pins avec un faux patriotisme et un seul mot à la bouche (Tahia sidna boutef )et le détournement continue.On a envie de vomir si ces gens représentent un parti comme le FLN.Donc Ould Abbas doit avoir peur de la même fin que saadani,Cest le régime Boutef ,tu chiites tu chiites un jour il te met un coup de pied.Youyouuuuu tahia bouteflika




    0



    0
    Anonymous
    13 décembre 2016 - 18 h 35 min

    5e mandat. ..makhzen…5e
    5e mandat. ..makhzen…5e mandat…makhzen….5e mandat…makhzen…
    Voilà le job de ould abbés.




    0



    0
    Anonymous
    13 décembre 2016 - 9 h 54 min

    je repondre a ANONYM OU
    je repondre a ANONYM OU ANONYMOUS pourquoi j ais pas le droit de parle de nos martyres…tu voi comment j ete ramnee toi tu nais pas algerien tu es l inemis de l algerie ….. ne temp fais pas en vas changer le code…..tu connais l inspecteure tahar lahyerhmou HAW STEHLBNALKOUM reyete reyete……….




    0



    0
    Anonymous
    13 décembre 2016 - 2 h 50 min

    OU C’EST MES YEUX QUI PRIS UN
    OU C’EST MES YEUX QUI PRIS UN COUP , J’AI L’IMPRESSION CE OUELD-ABBESS MET DU GOUHLE A SES YEUX!!!!!!!!!!!




    0



    0
    Anonym
    13 décembre 2016 - 2 h 23 min

    Ya nass el ghorba c’est bien
    Ya nass el ghorba c’est bien de rêver et entendre Mazouni,ya mon ami certains ils sont entrain de nous dire baba est mort pour ce pays ,moi aussi je suis le héro je suis son fils,essektou.vous n’avez pas le droit.




    0



    0
    NESS ELGHORBA
    13 décembre 2016 - 0 h 25 min

    je m adresse a l etat
    je m adresse a l etat algerienne avec tout mais respet…… pourquoi vous constuire pas un beau muse au nom de laarbi ben mhidi et tous nos martyre a l interieur avec des jolie tableaus de petit omar mort a 10 avec une bombe en plain visage de ali la pointe ameroche hassiba ben boulaid un million et demi de chouhada et chouhadette peut etre plus alah yarhamhoum.toute notre histoire F.L,N berber romain arabe turque france algerie Algeria c est trais trais facile de le faire…..1 vous benificie le budjet que vous donnee tous les ans a la fln…2 vous aurais plus le casement tete 3 nos martyre repose en paix dans se beau muse rako haoueltehoum je vous jure…4 la plus inportent pour la generations qui veinnes qui connaisse leur histoire…5 c est mon reve …. tout mais respect a etat est eldjech algeriens et algeriennes……………..




    0



    0
    Erdt
    12 décembre 2016 - 23 h 00 min

    Tant que les élus bénéficient
    Tant que les élus bénéficient de privilèges ça sera toujours des luttes d’opportunistes. La solution radicale c de supprimer tout privilège aux élus: d’abord redéfinir ce privilège d’immunité! L’immunité ne devrait couvrir que les faits relatifs a l’exercice du mandat d’élu. L’élu doit toucher uniquement des indemnités liées à son mandat: hébergement restauration déplacement,et toucher le salaire de son poste avant l’élection. Si c un salarié il touche son salaire en tant que détaché,et à la fin du mandat il retourne a son poste,c tout. Vous verrez qu’ils ne se bousculeront pas au portillon. Ainsi on verra des gens qui viennent pour servir et non se servir. Et surtout pas de club des pains!!!




    0



    0
    umeri
    12 décembre 2016 - 20 h 36 min

    Les FLNistes, se comportes
    Les FLNistes, se comportes comme des élèves dans une cour de récréation, au moindre coup de sifflet de leur maître, ils accourent de toute parts. Ould Abbas, sera certainement le fossoyeur de ce « clone » ce sera le début de la fin pour tous les opportunistes et corrompus. Ces pseudos militants de la dernière heure n’aiment personne, ils ne cherchent a la faveur des prochaines élections législatives, que d’être dans la liste des postulants.




    0



    0
    amal
    12 décembre 2016 - 17 h 46 min

    mahri mort, le fln est passé
    mahri mort, le fln est passé d’une man douteuse à une autre; avec ould abbas c’est le comble. On se rPPELLE TOUS ENCORE LORSQUE LES ALGÉRIENS ON T FAIT la chaine pour donner du sang à l’irak et que lui, l l’a donné à l’otan … allez, dégagez!




    0



    0
    atlassien
    12 décembre 2016 - 16 h 48 min

    pourquoi ces militants d
    pourquoi ces militants d’occasion courent dans tous les sens pour encore un fois s’accaparer d’une majorité sur papier et jamais sur le terrain.es-ce la peur de ne pas concrétiser leurs ambitions qui leur fait couler des sueurs froides ou c’est autre chose . question : que gagneraient les Algériens avec un FLN majoritaire à l’APN, au Sénat et au sein des collectivités locales : la paix ,la sécurité,une justice pour tous,un marché de l’emploi florissant, une santé de qualité pour tous,l’amélioration du cadre de vie,un enseignement de qualité,une corruption zéro,une jeunesse bien prise en charge préparée et prête à porter le flambeau avec surtout des institutions jouant pleinement le jeu démocratique .si c’est ça leurs objectifs et non pas des slogans creux on est tous avec le FLN.




    0



    0
    Yaz.dz
    12 décembre 2016 - 15 h 26 min

    Le FLN sou Ould Abbes aujourd
    Le FLN sou Ould Abbes aujourd’hui, il ne fait que naviguer tout azimuts sans but précis , son prédécesseur en a fait un parti avec une coquille vide pour plaire à FRANCA et autres occidentaux jaloux de notre pays..
    Y a du travail pour vous y a si Ould Abbés , pour que le FLN historique il redeviennent un parti populaire et politique DZ…




    0



    0
    Fils de chahid
    12 décembre 2016 - 14 h 02 min

    Dégage du parti des algeriens
    Dégage du parti des algeriens qui ont battus ta Fafa ,ou était -tu ,t’a pas tire une seule balle au maquis sale,affreux et méchant. .Daouat echouhada ,Rakoum mekchoufine…..les héros ne meurent jamais.. Par contre toi et ton clan vous irez tous en Enfer inchaallah .




    0



    0
    festi2016
    12 décembre 2016 - 13 h 51 min

    Ould-Abbès reçoi l
    Ould-Abbès reçoi l’ambassadrice des Etats-Unis !!!!! déja 9aloulou matkhafche !!
    ses étres humains née en 9 mois qui font leur loi sur térre !!!
    ya ould abbés….édi hkaytek b3id…vous étes soutenue par la france .!!!




    0



    0
    Anonymous
    12 décembre 2016 - 13 h 45 min

    La chakara s’agite . La

    La chakara s’agite . La chakara sent qu’elle est en train de perdre le tube de son sérum dans L’APN de l’ex Drebki.




    0



    0
    lhadi
    12 décembre 2016 - 12 h 24 min

    J’accorde une grande
    J’accorde une grande importance au respect de la vie privée de tout citoyen algérien, qu’il soit haut responsable ou simple citoyen.Il s’agit là de l’héritage laissé par l’éducation algérienne transmise de génération en génération. Par conséquent, je suis contre tous les provocateurs en quête de reconnaissance.Ceci étant dit, nombreuses les citoyennes algériennes et nombreux les citoyens algériens, qui comme moi, sont habité(e)s par l’éthique de conviction et l’éthique de responsabilité. Celles-ci ne sont pas contraire absolus, mais elles se complètent l’une et l’autre et, c’est ensemble qu’elles constituent la citoyenne ou le citoyen authentique, celui ou celle qui peut avoir la vocation pour la politique. C’est dans cet esprit que nous pouvons, ensemble, construire le meilleur pour l’Algérie. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
      anonyme
      12 décembre 2016 - 13 h 53 min

      malheureusement aux commandes
      malheureusement aux commandes on a des zélés serviteurs qui n’ont aucun respect pour la vie du citoyen;
      même les représentants des « victimes » n’auraient jamais permis ce dérapage préjudiciable pour tout le pays dont l’image a été déjà écorchée dans le passé ; le vide laissé actuellement a été exploité pour assouvir une volonté de vengeance mal placée .




      0



      0
    No boutef
    12 décembre 2016 - 12 h 07 min

    Nous assistons à un concours
    Nous assistons à un concours de chitan depuis 17 ans ,celui qui tient tête il est balancé dehors .La seule manifestation permise et même sans autorisation ,C’est pour soutenir boutef .youyouyuuu tahia bouteflika




    0



    0
    offf
    12 décembre 2016 - 12 h 05 min

    Un jour je regardais une
    Un jour je regardais une émission télévisée où les participants se demandaient quel était l’intérêt du modèle occidentale de la démocratie et du système de multi partis : une élection plus ou moins tous les cinq années ne donnait rien de bon sinon des querelles entre leader de parti sans intérêts pour le pays à long terme ni pour la démocratie. A méditer.




    0



    0
    mimoun
    12 décembre 2016 - 11 h 35 min

    Tant que ces dinosaures et
    Tant que ces dinosaures et que ce parti ne soit mis au placard le pays n’avancera pas




    0



    0
      anonyme
      12 décembre 2016 - 13 h 56 min

      dixit Kouchner
      dixit Kouchner




      0



      0
    FELLAG
    12 décembre 2016 - 11 h 22 min

    Faillite;Liquidation
    Faillite;Liquidation Nationale;c’est le symbole de la nouvelle FLN;avec des dirigeants corrompus et des adhérents opportunistes, et le mot d’ordre le pouvoir a n’importe quel prix;nous sommes entrains de payé lourdement les magouilles de ce nouveau parti,qui a sali aussi nos libérateurs et des hommes et des femmes qui ont crus a ce symbole internaional; de lutte pour la liberté et la démocratié s’est produit le contraire;meme des voyous étaient a la tète de parti cher a tout les révolutionnaires ;pourquoi ne pas préservé ce symbole cher a tout les algériens hors politique




    0



    0
      anonyme
      12 décembre 2016 - 12 h 39 min

      détrompons nous Ould Abbès
      détrompons nous Ould Abbès est capable d’adaptation et même changer du tout au tout !
      son radar « politique » est très développé ;
      un jour on sera étonné de l’entendre dire tout le contraire de ce qu’il avance maintenant y compris ses fameuses  » lignes rouges » qu’il déplacera allègrement sans problème ;faisons lui confiance :la réal-politique est sa tasse de thé .




      0



      0
        kelam
        13 décembre 2016 - 17 h 14 min

        il est pragmatique et son
        il est pragmatique et son expérience dans les associations et le parti avec son caractére fonceur lui permet d’être
        un homme qui peut faire un miracle mais le miracle doit être avec des hommes sages et croire a une algérie qui ne pert pas ses enfants…..




        0



        0
    Fln Bisness
    12 décembre 2016 - 9 h 59 min

    FLN BISNESS !!!

    FLN BISNESS !!!
    Diable metter notre sigle et notre histoir au musé, arrêtons de s’en servir à la conquète du pouvoir !!!




    0



    0
    Rascasse
    12 décembre 2016 - 7 h 48 min

    Le vaisseau de Machiavel
    Le vaisseau de Machiavel commence à prendre feu, haddad on est la parfaite illustration , alorsles loups s’excitent et commencent à baver




    0



    0
    Anonymous
    12 décembre 2016 - 6 h 08 min

     » la direction du parti a d

     » la direction du parti a d’ores et déjà «blacklisté» une quarantaine de cadres, dont de nombreux députés et sénateurs »

    Si les Chakaristes et les baznassa du FLN seront touchés dans leur mangeoire, Le FLN risque de passer par une zone de trouble. L’odeur de Saadani est toujours présente. TLIBA et ses camarades dans la chakara.




    0



    0
      Anonymous
      12 décembre 2016 - 13 h 50 min

      Vous voulez dire l’odeur
      Vous voulez dire l’odeur nauséabonde du drabki danseur du ventre. Sur ce point nous sommes d’accord vous et moi.




      0



      0
    Benhabra brahim
    12 décembre 2016 - 5 h 30 min

    Un clerc de notaire ne peut
    Un clerc de notaire ne peut etre………………un notaire.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.