Alicante se mobilise pour les camps de réfugiés sahraouis

Dans un camp de réfugiés sahraouis. D. R.

Le conseil d’administration de San Vicente del Raspeig (province d’Alicante) vient d’approuver une aide financière pour la reconstruction d’écoles endommagées par les inondations dans les camps de réfugiés sahraouis, a annoncé le responsable de la protection sociale de la ville, David Navarro. Cette aide accordée à l’association Dakhla de la solidarité avec le peuple sahraoui va servir à la «reconstruction partielle d’une école pour infirmières et d’une autre pour aveugles gravement touchées par les inondations d’octobre 2015», a expliqué Navarro.

Mettant en exergue cette solidarité dont fait preuve le conseil d’administration de la ville de Sana Vicente avec les réfugiés sahraouis, David Navarro a indiqué que cette aide va pouvoir rétablir le fonctionnement de ces installations qui sont si importantes pour le développement de la communauté sahraouie résidente dans les camps des réfugiés. L’école des non-voyants fréquentée par quelque 70 élèves de différents âges et avec divers problèmes de vision a été construite par le conseil de municipal de San Vicente en 2003 avec un montant de 15 000 euros auquel le conseil a ajouté un autre montant de 16 500 euros destiné à son équipement et à son entretien, a précisé le même responsable. 

Par ailleurs, l’école des infirmières recevra une somme de 4 400 euros devant financer la réparation des dommages causés par les inondations d’octobre 2015, a ajouté Navarro qui a précisé que le conseil affirme qu’«il est très important de réparer cette école qui forme un personnel paramédical dont a énormément besoin la population sahraouie réfugiée dans les camps».

Le même responsable a, en outre, souligné que le conseil de la ville de Sana Vicente a octroyé une aide à des régions de l’Equateur pour la réfection d’infrastructures d’enfants et d’orphelins. La solidarité espagnole en matière de la santé s’est traduite également par le récent voyage d’un groupe de médecins spécialistes espagnols aux camps des réfugiés sahraouis où ils ont procédé à des dizaines d’interventions chirurgicales, notamment en ophtalmologie.

R. I. 

Comment (2)

    Thidhet
    14 décembre 2016 - 4 h 12 min

    Avec le peuple Sahraouis
    Avec le peuple Sahraouis jusqu’au bout. Jusqu’à la victoire. Et si le trône du roi minouche 7 doit s’effondrer en conséquence, comme nous le répètent certains, alors cela prouvera que son pouvoir repose sur l’injustice….. E qu’il aille au diable.




    0



    0
    La Cigale
    13 décembre 2016 - 19 h 44 min

    Il y a anguille sous roche.

    Il y a anguille sous roche.
    Un grain de sable par rapport aux mal que le roix espagnol leurs a fait sur leurs dos en complicité avec le roitelet 666 à leur insu un malheur immense que les saharaouis subissent depuis des décennies.
    Aujourd’hui ils complotent encore un sal coup de trafalguard.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.