Le Makhzen et l’influence de l’Algérie ou la schizonévrose des médias de «sa Majesté»

Mohammed VI. D. R.

Les médias marocains proches du Makhzen ont consacré cette semaine de longs articles à l’Algérie qui montrent que les services spéciaux du roi Mohammed VI ont massivement espionné le Forum africain d’investissements et d’affaires d’Alger et qu’ils s’emploient actuellement à semer les graines de la discorde au sein du gouvernement. Puisant le gros de leurs arguments dans la littérature de médias connus pour leur haine à l’égard de tout ce qui est algérien, ces médias du Makhzen présentent l’Algérie comme un pays miné par les guerres de clans et au bord de l’implosion. Pour faire passer également l’idée que l’Algérie est sur le déclin et que le Maroc est la nouvelle puissance montante de l’Afrique, ces médias soutiennent que les services secrets algériens ont été incapables de prévoir la percée du Maroc sur le continent et, plus grave encore, d’enrayer le mouvement.

De manière très insidieuse, les médias du Makhzen font d’abord porter le gros de la responsabilité de l’échec à Athmane Tartag, le coordinateur du Renseignement (il doit certainement les gêner beaucoup) et au général Abdelghani Hamel, le directeur de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). En quoi la DGSN est-elle concernée par l’Afrique et le Maroc ? Les médias du Makhzen omettent de le dire. Mais passons !

Au-delà donc de cette première incohérence, les médias du Makhzen – qui semblent quand même avoir pris leur temps pour étudier les mœurs politiques algériennes afin, sans doute, de donner de l’épaisseur et un peu de vraisemblance à leur histoire – expliquent avec assurance le «faible rendement» des services secrets algériens par les luttes nombreuses ayant fait rage au sommet de la pyramide du pouvoir depuis l’arrivée de Abdelaziz Bouteflika à la présidence de la République.

Pour eux, les luttes ayant opposé tour à tour le président Bouteflika au défunt général Mohamed Lamari, puis entre le chef de l’Etat et Mohamed Mediène, l’ancien patron du DRS, ont eu pour effet d’affaiblir l’appareil sécuritaire du pays et de rendre, pour ainsi dire, totalement aveugle l’Algérie. A en croire donc ces médias, l’Algérie était vulnérable et ouverte aux quatre vents. C’est ce qui aurait permis, ajoutent les mêmes sources, au Maroc d’effectuer son «grand retour» sur la scène africaine et au roi Mohammed VI de s’adresser aux chefs d’Etat africains lors du sommet de Kigali de l’UA.

Bien évidemment, il s’agit là d’un mensonge. Et d’un très gros même. En réalité, Mohammed VI ne s’est pas adressé du tout aux chefs d’Etat africains. D’ailleurs, à quel titre l’aurait-il fait ? Son discours avait été distribué à la sauvette par certains fonctionnaires de son ministère des Affaires étrangères qui étaient venus faire le pied de grue à l’extérieur de l’enceinte du nouveau Palais des congrès pour tendre l’oreille et dresser leur rapport à leurs maîtres. Si c’est ça une victoire diplomatique, c’est que la notion de victoire doit être synonyme de défaite et d’humiliation au Maroc. Pour Rabat donc, ce fameux discours royal a complètement désarçonné la diplomatie algérienne au point où celle-ci est aujourd’hui paralysée.

Les services spéciaux marocains, dont le chef, le roi Mohammed VI, revient d’ailleurs d’un voyage coûteux mais raté en Afrique, où il n’a pratiquement persuadé aucun chef d’Etat de retirer son soutien au Front Polisario, poursuivent leur délire et soutiennent mordicus que les «défaites» diplomatiques enregistrées par les services de Athmane Targag et du général Hamel ont poussé le président Bouteflika à entreprendre un rapprochement avec l’ancien patron du DRS, Mohamed Mediène. Pour eux, la preuve de ce rapprochement, qui concerne aussi Abdelaziz Belkhadem, se trouve dans l’éjection de Saïdani de la tête du FLN. Dans la foulée, ce qui paraît être l’organe de propagande des services spéciaux marocains invente un conflit entre la présidence et l’état-major de l’ANP, dont le chef est présenté aussi comme proche de la porte de sortie… pour avoir tenu un discours musclé à l’égard du Maroc. Le roi Mohammed VI et ses services, qui rêvent visiblement d’une décapitation des institutions sécuritaires de l’Algérie, assurent même que Gaïd-Salah est tombé en disgrâce et qu’il devrait bientôt «sauter».

Pour finir, les médias du Makhzen tirent à boulets rouges sur le Forum africain d’investissements et d’affaires d’Alger, qu’ils qualifient, entre autres, d’événement raté. Et à en croire ces médias, l’Algérie est devenue une république bananière où l’on ne sait pas qui gouverne vraiment et où rien ne fonctionne. Et dire qu’il n’y a pas une semaine, le Makhzen a adressé une lettre officielle à la présidente de la Commission de l’Union africaine, Mme Dlamini Zuma, dans laquelle il a reproché à l’Algérie de faire la pluie et le beau temps en Afrique et de chercher à bloquer l’adhésion du Maroc à l’organisation panafricaine. Ce détail aussi a été oublié. Mais ce n’est pas la première fois que le Maroc fait passer ses échecs pour des victoires. Après tout, Mohammed VI a aussi une opinion interne à gérer. Et en ce moment, il se trouve qu’elle est en train de bouillir.

Khider Cherif

Comment (128)

    Collectif pour...
    16 décembre 2016 - 17 h 54 min

    …La Dénonciation de la
    …La Dénonciation de la Dictature au Maroc.
    =============
    @ Dellys 6 Dec 2016 – 14:08
    “LE GENERAL OUFKIR S’EST SUICIDE DE TROIS BALLES, DONT LA DERNIERE A ETE FATALE”
    C’est ce que déclarait en 1972 le ministre marocain de l’Intérieur
    1- Le contexte.
    Le 16 août 1972, un an et des poussières après le putsch manqué de Skhirat, Mohamed Oufkir, ministre de la Défense et commandant en chef de l’armée, tente de renverser le monarque. Le Boeing 727 qui transporte Hassan II, de retour de Paris, est mitraillé par des F-5 au moment où l’avion royal survole Tétouan. Miracle hassanien, l’avion parvient à se poser à Rabat. Le soir même, le meneur du putsch débarque dans tous ses états au palais de Rabat… pour en sortir les pieds devant.
    2- Le mensonge.
    Le 22 août au matin, alors qu’Oufkir est déjà six pieds sous terre depuis quelques jours, le ministère des Affaires étrangères avise les chancelleries “du décès du ministre de la Défense nationale”. Le lendemain, lors d’une conférence de presse à Rabat, Mohamed Benhima, ministre de l’Intérieur, informe les journalistes du “suicide” du général putschiste. Le soir même, Hassan II enfonce le clou dans un discours diffusé sur les ondes de la radio nationale, sans jamais prononcer le nom du “traître à son roi”. Devant la presse étrangère, le roi est plus prolixe et appose le sceau royal à la version officielle : “La dernière balle lui a été fatale”.
    3- La vérité.
    Trois balles pour un suicide, c’est beaucoup. D’autant que Oufkir, toujours selon le mensonge officiel, se serait tiré une dernière balle dans le dos. On savait que le général avait le bras long, mais tout de même… Physiquement impossible, et historiquement non avéré. Certains témoignages de proches d’Oufkir viendront en effet contredire la version officielle : “Trois balles, alors que j’avais vu (beaucoup) plus d’impacts. La sinistre comédie du mensonge se poursuit”, raconte notamment Raouf Oufkir, fils du général, dans Les invités (2003, Flammarion).
    4- Et depuis…
    Au lendemain de la tentative de putsch, Hassan II décide de supprimer le poste de ministre de la Défense. La faute au général. Mais Oufkir n’est pas Ben Barka et, suicide ou pas, il n’y a plus grand monde pour le pleurer aujourd’hui, si ce n’est ses cinq enfants, et sa femme, victimes des dommages collatéraux de cette affaire, qui ont contribué à enrichir la littérature carcérale marocaine par le récit de leurs 19 années de détention secrète.
    ========
    Pour de plus ampled informations sur les mensonges de cette monarchie criminelle, on consultera utilement le lien suivant: Collectif pour La Dénonciation de la Dictature au Maroc.

    dellys
    16 décembre 2016 - 13 h 08 min

    Le général Oufkir à raconté,
    Le général Oufkir à raconté, ce qu´il a appris de Glaoui lui-même: que – Hassan II est, en fait, né d´une ancienne concubine (de mère juive) du Pacha de Marrakech qu´il a offert (enceinte de lui de six mois) à Mohamed Ben Youssef.Hassan II, le fils de GlaouiHassan II,
    Hassan II est le fils biologique du grand traître Haj Thami l´Glaoui!
    Les sultans alaouites ne célébraient pas leur mariage et ne le rendaient pas public. c´était des mariages morganatiques. La célébration se passait souvent à la naissance d´un enfant dont souvent on ne savait pas, avec certitude, qui en est le vrai père!
    Ceux qui ont offert les concubines aux sultans, les marchands maquereaux qui les ont vendues ainsi que les esclaves de la « garde noire » peuvent souvent être les vrais pères des sultans « alaouires » bâtards.
    Les sultans alaouites avaient souvent plusieures femmes « légitimes » et un grand nombre de concubines souvent offertes, en corruption, par des tribus ou achetées par l´intermédiaires de marchands juifs spécialisés en Europe.
    Mohamed V – qui était un « coureur de jupons » et obsédé sexuel notoire – avait reçu du Glaoui, le bordelier de Marrakeche, durant plusieures années, tout un harem de concubines souvent d´origine juives ou africaines. D´ailleurs le premier mariage « officieux » de Mohamed V ne s´est pas déroulé à Rabat, la Capitale du Maroc, mais à Marrakech, « Capitale » de Glaoui, le 27 octobre 1926 avec une concubine de Glaoui « Abla » (aussi né d´une mère juive) et décèdée à Rabat le 1 er mars 1992.
    Hassan II, le fils de Glaoui
    Hassan II, lui aussi, a suivi la tradition féodale et jahilite de ses encètres « alaouites ». Mohamed, son fils aîné et l´actuel « roi » Mohamed VI, est né le 21 août 1963 à Rabat. Sa mère était « roturière » – selon le mythe alaouite – et n’a jamais reçu de titre, tout au plus était-elle l´une des « mères des enfants
    Quel est le vrai père de Mohamed VI ?
    Révélation : Hassan II a une fille juive (Hedva Selaa) Posted by Souhail Ftouh in Actualités
    ملكة المغرب لللا سلمى
    زيارة وزير الداخلية الاسباني لانوال المغرب
    مدريد « تشييد» مركزا عسكريا في الجزر الجعفرية المقابلة لشاطئ الناظور
    L’Emir Abdelkader : vaincu par les trahisons.
    Les trahisons Marocaines les plus médiatisées
    Amgala mon amour! Un lourd secret sur les deux batailles enfin révélé

    CORDIALEMENT

    Rayes El Bahriya
    16 décembre 2016 - 8 h 39 min

    À Khider Chérif.

    À Khider Chérif.
    Soyez plus prolixe. Votre article est interssement chétif.
    Y manque un peu de jus.
    Bonne lecture. …de passage.

    Thidhet
    16 décembre 2016 - 8 h 34 min

    Les forces armées du
    Les forces armées du Polisario sont en train de reprendre le contrôle de leur pays et de faire la police devant la soldatesque affamée, éberluée et tétanisée du Makzen. Les marocains ne comprennent pas pourquoi les petites frappes qui les gouvernent ne réagissent même pas verbalement aux humiliations que leurs font subir les Sahraouis. Ça chauffe très fort et gageons que la jellaba de mouha 606 prendra feu dans pas longtemps.

    Anonymous
    16 décembre 2016 - 5 h 04 min

    Moumou-6 est la main du

    Moumou-6 est la main du wahhabisme et du Holland-isme en Afrique du Nord.

    kahina
    16 décembre 2016 - 4 h 58 min

    Ces articles rédigés par les

    Ces articles rédigés par les drogués du makhzan n’ont aucune valeur. Des esclaves qui hallucinent et prennent leurs rêves pour la réalité. Au royaume du hachich et des hommes broyés, rien n’est réel… tout baigne dans la 6eme dimension du Hachich.
    Ça prouve que « L’ALGÉRIE » leurs cause des insomnies et des constipations aiguës accompagnées par des hémorroïdes de Jalousie.

    Benhabra brahim
    16 décembre 2016 - 4 h 50 min

    Anonymous [email protected]
    Anonymous [email protected] zoualek!!…Ton roi n arrive meme pas a avoir son « ticket d entree » a l ua,ne serait que pour un strapontin.Et toi tu le met sur un escalier mecanique??!!..L UA est un organisation regie par une charte(un code de la route).Et donc si j ai compris ton idee ton roi serait ,un motard suivit d une voiture de police..suivit d une ambulance,pour arriver en tete.En grillant tous les feux rouges et les ligne continues!!…..yakhi djayeh.

      MarocainRzepeznti
      16 décembre 2016 - 6 h 29 min

      Bravo pour la réponse, une
      Bravo pour la réponse, une gifle en fait à cet agent du makhzen. Je précise que l’ambulance doit être impérativement équipée d’une camisole de force en forme de djellaba (jaune pour lui faire plaisir) et d’une bouteille avec masque pour la réanimation, mais à la place de l’oxygène, la bouteille doit être remplie de fumées de haschisch, tellement le Grand malade atteint de schizonévrose, est intoxiqué ».

        MarocainRepenti
        16 décembre 2016 - 7 h 00 min

        Une foi arrivé, il sera
        Une foi arrivé, il sera installé dans un asile aménagé en forme de salle de conférences pour lui donner l’illusion d’être au siège de l’UA. Une fois la camisole retirée, il lui offriront une ghaïta et un panier en osier ramené » de Marrakech et plein de serpents . Il se mettra alors à les charmer, se croyant sur la place Jamaa el fna. Alors et à la stupeur des infirmiers, les couleuvres qu’il a avalées depuis des mois, se mettent à sortir de tous ses orifices.Avant de dormir, les infirmiers le piquent et lui remettent la camisole et lui font manger les couleuvres qu’il aime tant

    Benhabra brahim
    16 décembre 2016 - 4 h 27 min

    Farid [email protected] suis tres
    Farid [email protected] suis tres etonne sur ta maniere de lire un commentaire!!…Pourquoi ai je ecrit..ouled Lyautey(et non marocains)??!!..fallait il que je rajoute « pepere Foucault » l espion??!!..Et ca est ce vrai ou faux??!!.Chouf ya oulid ennass!..calme toi,et lis lentement les commentaires,tu ne risque pas de faire fausse route??!!..tiens tiens ,voila du coup que ca me fait penser a la « route transsaharienne ».Voila planche la dessus,tu verras ou ca iras.

    Salim
    16 décembre 2016 - 3 h 19 min

    L’Algérie doit maintenir ses
    L’Algérie doit maintenir ses frontières fermé temps que le Maroc joue à se petit jeu.

      Anonymous
      16 décembre 2016 - 10 h 04 min

      Pourquoi les ouvrir ? Puisqu
      Pourquoi les ouvrir ? Puisqu’on n’a rien à faire ensemble ?

    un citoyen lambda
    15 décembre 2016 - 23 h 01 min

    et c’est avec ces
    et c’est avec ces cultivateurs de haschisch, menteurs invétérés, jaloux génétiquement de notre GRANDE ALGÉRIE et de son peuple UNIQUE dans l’adversité extérieure , que monsieur Lakhdar Brahimi suggère de renouer le dialogue et de renoncer à soutenir la noble cause du peuple SAHRAOUI. Monsieur ,il est grand temps de prendre votre retraite le poids des ans et la dégénérescence neuronale qui s’y greffe commencent à vous jouer de mauvais tours.

    BenBarka
    15 décembre 2016 - 22 h 08 min

    @ Anonymous 15 SDzexc 2016 –
    @ Anonymous 15 SDzexc 2016 – 14:24
    Yal maroqi rkh… Bech tefhem ghaya. Le gazoduc Lagos-Mostaganem fait 4000 km dont 2500 en Algerie avant de traverser soit le Mali soit le Niger. La connerie que homo 6 a avalé lors de son voyage à Lagos où les Nigérians se ont foutus de sa gueule est un tracé en un demi-cercle parfait dont le diamètre est exactement Lagos -Mosta. Si tu as des notions en géométrie, la demi circonférence fait 6300 km. le gazoduc mirifique devra alors traverser 12 pays y compris la RASD. Les territoires sont constitués de forets, de lacs, de montagnes, de concentrations urbaines , tous en proie à des conflits armés. Calculze le coûts de ces deux tracés et compare. Ya l’h…. si tu n’arrives pas à le faire, demansde gentiment , je te donnzerais l s détails

    Meras
    15 décembre 2016 - 21 h 07 min

    Ces gens là nous veulent du
    Ces gens là nous veulent du mal et ils le font (la drogue)et si on ne fait rien ils nous feront encore plus mal,alors il faut pas hésiter a les punir pour ne pas augmenter le nombre de méchant (sentence)et finissons en une bonne fois pour toute.

    anaALGERIEN
    15 décembre 2016 - 21 h 05 min

    S’il continue à gonfler comme
    S’il continue à gonfler comme ça , il ne faut pas s’étonner d’entendre une explosion au palais royal marocain si ! si! je vous assure !!

    Moroccoleaks
    15 décembre 2016 - 20 h 16 min

    Le Maroc condamné pour
    Le Maroc condamné pour torture sur un prisonnier sahraoui

    Le Maroc a été condamné, par le Comité des Nations unies contre la torture, pour torture, condamnation sur la base d’aveux signés sous la torture, violation de l’obligation d’enquêter et d’accorder réparation à la victime sahraouie Naâma Asfari, a annoncé le Comité dans sa décision datée du 12 décembre.

    Naâma Asfari, détenu au Maroc depuis 2010 où il purge une peine de 30 ans de prison, a été arrêté avec 22 autres militants pour l’indépendance du Sahara occidental, pour leur participation présumée au camp de protestation sahraoui de Gdeim Izik en novembre 2010. Suite à l´évacuation forcée du camp, des affrontements ont éclaté entre l´armée et les manifestants, au cours desquels neuf soldats marocains auraient trouvé la mort selon les autorités marocaines.

    En février 2013, Asfari est condamné à trente ans d’emprisonnement pour « association de malfaiteurs, outrage et violences à fonctionnaires publics ainsi qu’homicides volontaires » par un tribunal militaire malgré leur qualité de civil. Asfari a été arrêté la veille de cet évènement. Il affirme avoir été torturé et affamé dans les prisons de Laayoun. Son avocat a porté plainte contre le Maroc devant le tribunal de grande instance de Paris et le Comité contre la torture des Nations unies à Genève.

    D’après l’association française Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), neuf personnes ont été condamnées à la perpétuité, quatre à trente ans d’emprisonnement, sept autres à vingt-cinq ans, trois à vingt ans et les deux derniers condamnés à deux ans d’emprisonnement. Un procès qualifié de « vicié à la base » par Amnesty International basé sur les aveux « recueillis sous la torture ».

    Hamida
    15 décembre 2016 - 19 h 55 min

    UNE VRAIE GUEULE DE BONOBO…
    UNE VRAIE GUEULE DE BONOBO…. ce singe en manque de drogue.

    amitou
    15 décembre 2016 - 18 h 41 min

    Les medias de Momo6 n ont
    Les medias de Momo6 n ont meme la valeur d un papier hygienique.

    Mourad
    15 décembre 2016 - 18 h 34 min

    Les vrais actes sont pour
    Les vrais actes sont pour 2017 :

    Acte 1 : Amina Mohamed sera élue présidente de la commission de l’UA.

    Acte 2 : Le Maroc ne sera pas autorisé à intégrer l’UA

    Entre temps on laisse les services du Makhnez délirer , ils excellent dans ce domaine et ça dure depuis 40 ans.

      Anonymous
      15 décembre 2016 - 18 h 52 min

      Tu pari combien que le Maroc
      Tu pari combien que le Maroc va intégré sa place a le UA et avec le temps prendra la présidence

        ALI LA POINTE
        15 décembre 2016 - 19 h 59 min

        KI NOUAR EL MELH !!!!
        KI NOUAR EL MELH !!!! Traduction : QUAND LE SEL FLEURIRA…!!! Càd. : JAMAIS…!!! NEVER EVER for EVER !!!!! hahahahahahahahahaha…….

          Babelwebchouadas
          15 décembre 2016 - 21 h 12 min

          wa ki djej ynebet essenine =
          wa ki djej ynebet essenine = quand les poules auront des dents

        aqil2
        15 décembre 2016 - 20 h 06 min

        toi l’intellectuel à la noix
        toi l’intellectuel à la noix va tirer encore quelques pétards et te corriger avant de te faire Nostradamus… Tu paries combien que le Maroc va intégrer sa place à l’UA et avec le temps prendra la présidence

        Anonymous
        15 décembre 2016 - 20 h 30 min

        Cher compatriote. Fais comme
        Cher compatriote. Fais comme moi: je me suis repenti en reconnaissant que notre roitelet antipathique, homo et drogué jusqu’à l’overdose nous mène dans le mur avec sa politique . Nos frères algériens sont trop patients devant les provocations de Baudruche 6 conseillé par le sioniste Azoulay et les agents du Mossad qui veulent allumer la guerre entre nos deux peuples. Notre peuple, avec la politique suicidaire royale et un peuple de prostitués : hommes, femmes enfants garçons et filles) tout le monde contribue à faire rentrer des devises dans les caisses de glaoui. Alors, mets ton vrai nom ou un pseudo marocain et cesse d’utiliser « anonymous ». Tout le monde te reconnait et te dit de dégager. Un peu de dignité. Et demande pardon à nos frères algériens parce qu’ils sont des argaze et que nous sommes des lâches.

        Salim
        15 décembre 2016 - 21 h 28 min

        Le Maroc va même prendre la
        Le Maroc va même prendre la direction du soleil, évidemment. On va manquer de lumière. Normal l’orifice se bouche. Comprenne qui pourra.

        anti-khafafich
        15 décembre 2016 - 21 h 36 min

        comme serveuse de café aux
        comme serveuse de café aux Sahraouis, pas de souci

          Thidhet
          15 décembre 2016 - 23 h 22 min

          Non, les Sahraouis boivent du
          Non, les Sahraouis boivent du thé. Avec un soupçon de menthe, s’il vous plaît. Ils auraient également besoin de quelqu’un pour tenir la chandelle le cas échéant. Il semble que les marocains savent y faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.