Qui sont les véritables commanditaires de l’assassinat de l’ambassadeur russe ?

L'ambassadeur de Russie en Turquie, quelques minutes avant son assassinat. D. R.

L’assassinat, ce lundi, d’Andreï Karlov, ambassadeur de la Fédération de Russie à Ankara, par un jeune policier turc ne surprend pas, surtout qu’il semble que le mobile du crime a un rapport avec la Syrie. La Russie, en aidant activement Bachar Al-Assad et son armée à reprendre le dessus sur Deach ainsi que sur la constellation de groupes terroristes affiliés à Al-Qaïda qui pullulent en Syrie, s’était forcément placée dans le viseur des sbires du sinistre Abu Bakr Al-Baghdadi. Actuellement en pleine déconfiture, ces derniers n’attendaient que la moindre occasion pour frapper.

Sous réserve de ce que révéleront les résultats de l’enquête, ce qui s’est produit à Ankara a toutes les caractéristiques d’un acte de vengeance. Un acte à mettre sur le compte de Deach ou de l’un de ses sympathisants. Le ministère russe des Affaires étrangères a, d’ailleurs, lui-même qualifié l’assassinat de l’ambassadeur Andreï Karlov d’«acte terroriste» avant de marteler que «le terrorisme ne triomphera pas».

Le fait que l’attaque ait eu pour théâtre la capitale turque n’a rien de surprenant non plus. La Turquie, avant de rallier, à reculons, la coalition internationale anti-Daech dirigée par les Etats-Unis, était la principale base arrière du groupe terroriste. Depuis 2011, de nombreux responsables de Daech mangeaient même dans la main d’Erdogan. L’entente était si cordiale qu’ils lui offraient même du pétrole à un prix tout symbolique. Et même si Ankara a, depuis 2015, officiellement changé de camp, elle reste néanmoins truffée de cellules de l’Etat islamique. Les Turcs payent d’ailleurs eux-mêmes au prix fort le flirt prolongé de leurs autorités avec le terrorisme. Pire encore, l’assassinat d’Andreï Karlov, 62 ans, montre que Daech peut même compter des sympathisants au sein de l’appareil sécuritaire turc.

La question à laquelle il est urgent pour les autorités turques de trouver une réponse ne souffrant d’aucune ambigüités est bien celle de savoir si ce qui s’est produit dans la galerie d’art d’Ankara où a été assassiné l’ambassadeur russe est un fait isolé ou non. En d’autres termes, elles doivent très vite établir si leurs services de sécurité sont infiltrés par l’organisation criminelle dirigée par Abu Bakr Al-Baghdadi ou pas. Si cette dernière piste se confirme, il est fort à parier que la Turquie n’a pas fini de pleurer ses morts. Les Turcs doivent aussi vérifier si leur agent n’a pas été travaillé par un pays de la région pour le pousser justement à commettre son forfait et essayer par la même occasion de dynamiter le récent rapprochement russo-turc.

Les Russes ne sont pas en odeur de sainteté avec la plupart des monarchies du Golfe qui leur reprochent de leur avoir fait rater l’occasion de mettre la main sur la Syrie. Et l’idée de devoir composer avec eux à l’avenir ne les réjouit pas. La haine de ces monarchies pour Poutine et sa politique moyen-orientale s’est d’ailleurs exprimée ouvertement la semaine dernière au Koweït où des députés ont appelé à l’expulsion des ambassadeurs de Russie en poste dans la région pour protester contre le rôle de Moscou dans le «génocide des civils» à Alep.

Dans le contexte actuel, un tel discours n’est rien d’autre qu’un appel au meurtre. Pour le reste, les monarchies du CCG savent très bien que les meurtriers, ce n’est pas ce qui manque dans la région.

Khider Cherif

Comment (96)

    Anonymous
    23 décembre 2016 - 10 h 41 min

    Dieu accueille l’âme de ce
    Dieu accueille l’âme de ce Monsieur, Amin. Il ne sera pas oublié.




    0



    0
    Mohamed l'Algérien
    22 décembre 2016 - 1 h 57 min

    Le lâche assassinat de l
    Le lâche assassinat de l’Ambassadeur Russe m’a profondément bouleversé. Je présente mes sincères condoléances à la famille du défunt , à tous ceux qui lui sont proches, au gouvernement Russe, à Monsieur POUTINE et à tout le peuple de la fédération de Russie. Je suis convaincu que ce lâche assassinat ne restera pas longtemps impuni et que les commanditaires le paieront très cher.




    0



    0
    sbenboudjema
    21 décembre 2016 - 20 h 36 min

    L’assassinat est-il un acte
    L’assassinat est-il un acte isolé? Seuls l’age de l’assassin et à un degré moindre sa culture ottomane-islamiste permettent cette lecture. Par contre la scène du crime,les geste de l’assassin et surtout la qualité de la vidéo qui a immortalise le forfait laisse penser l’acte prémédite. Mais qui a donc planifier l’assassinat de l’ambassadeur russe? La piste des groupes terroriste est à écartée parce qu’un terroriste dans une galerie d’art aurait provoquer un carnage. Autres indices : la réunion entre la Russie,Turquie et l’Iran ds l’âpre midi.Le coup d’état avorte en Turquie et la répression qui s’en est suivie. Et enfin l’éloignement de la Turquie de l’OTAN. Il ne faut pas oublier la dernière menace de la maison blanche suite à présumée ingérence russe ds la présidentielle américaine.




    0



    0
    Alilapointe59
    21 décembre 2016 - 19 h 40 min

    Après l’assassinats lâches
    Après l’assassinats lâches contre l’ambassadeur de Russie, dès coup de feus ont été tirés pas loin de l’ambassade américaine. A mon avis c’est une réponse des russes, pour leurs faire savoir que vous avais avoir. Ca va chier, les russes ne vont pas en rester là…




    0



    0
    Erracham
    21 décembre 2016 - 16 h 41 min

    Qu’on éclaire ma chandelle:
    Qu’on éclaire ma chandelle: Obama et les Occidentaux ont-ils présenté leurs condoléances à Poutine? J’ai peut-être râté cette info. Si la réponse est non, celà constituerait un aveu grave. Je sais qu’on est plus préoccupé par les morts en Allemagne et que l’OTAN vient d’étendre ses sanctions contre la Russie. Quel crédit leur accorder eux qui nous nous cassent la tête avec leur humanisme? Ce ne sont que des sauvages!




    0



    0
    fatigué
    21 décembre 2016 - 13 h 09 min

    sans commentaire

    sans commentaire
    https://youtu.be/rAU6xUOPh84




    0



    0
    ALGERIEN Libre
    21 décembre 2016 - 9 h 42 min

    Tout Récemment, OBAMA, dans
    Tout Récemment, OBAMA, dans une réunion chez lui ,à menacer POUTINE ces derniers jours « Et nous le FERRONS, au moment et où nous DÉCIDERONS DE L’ACTE nécessaire » Ces amerloques en soutenant les Sioniste/Messianiques et les Régimes ZA-RABES (Rétrograde)qui soutiennent et finance les SALAFISTES (Wahhabites) sont derrière ce lâche Meurtre, car TIRER DANS LE DOS…Donc YA Mr POUTINE ne cherche pas très loin, c’est clair comme de l’eau de ROCHE il faut TAPER dans le TAS sans distinction en ÉLIMINENT cette vermine ( Mème les PAYS )qui causent rien que des destructions et désolation Là où il se trouve; comme la FAUCHEUSE!!!!




    0



    0
    Malek
    21 décembre 2016 - 9 h 05 min

    Des officiers de l’OTAN
    Des officiers de l’OTAN arrêtés dans un bunker à Alep , nationalités des officiers ?, en voici quelques unes (France, États Unis, Turquie, Qatar, Arabie kouffariste , Maroc , Israël , Royaume unis ), leurs rôle ? Instructeurs pour Daesch , voilà la rausin des divers événements des ces dernières heures !!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.