Les médias maliens financés par le Makhzen se joignent à la cabale contre l’Algérie

Mohammed VI à Bamako. D. R.

L’Algérie aurait donc décidé d’expulser des migrants maliens en situation irrégulière pour punir le Mali de s’être rapproché du Maroc. C’est la «nouvelle» thèse que soutiennent depuis peu les médias maliens à la solde du Makhzen marocain qui assurent également que cette affaire a un lien avec le soutien apporté par le Mali au Maroc dans sa démarche consistant à intégrer l’Union africaine. 

Pour accréditer leur thèse, aussi scandaleuse qu’inexacte, les journalistes maliens achetés à deux sous par le Makhzen n’y vont pas de mainmorte. Passés spécialistes de la désinformation et de l’intox (ils ont été à la bonne école), ils n’hésitent pas à travestir les faits et à en inventer d’autres. A les croire, l’opération de reconduction à la frontière de migrants illégaux, menée le 6 décembre dernier par les autorités algériennes, n’était rien d’autre qu’une chasse aux Maliens. Une chasse qui, plus est, se serait soldée par des morts. Il s’en est fallu de peu pour que ces journalistes du dimanche qualifient l’Etat algérien – qui accorde chaque année à leur pays des dizaines de millions de dollars d’aides – de raciste.

Bien évidemment, ces mêmes journalistes qui semblent avoir abondamment trempé leurs plumes dans le venin marocain ne citent aucune source fiable pour justifier leurs attaques. Cela n’étonne pas. C’est un détail dont se passent d’ailleurs volontiers ces écrivaillons puisque leur seul souci est uniquement de taper gratuitement sur le voisin algérien… du moment que cela leur rapporte quelques centaines de malheureux francs CFA. 

Comme la notion d’équité ne veut rien dire pour eux, ils sont même allé jusqu’à ignorer les longues explications inhérentes à cette opération de reconduction aux frontières apportées par le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, et la présidente du Croissant-Rouge algérien (CRA), Saïda Benhabylès. 

Dans une interview accordée le 20 décembre dernier à Algeriepatriotique, Mme Benhabylès démonte d’ailleurs, preuves à l’appui, toutes les énormités dont a été accusées l’Algérie. Elle y a fait également le point sur toutes les opérations d’aides octroyées, sans renforts de médias, aux migrants illégaux. «Conformément à notre culture et par respect à la dignité humaine, nous ne médiatisons pas la misère humaine, ni ce que nous faisons pour les autres. Nous n’aimons pas exploiter. Ce que je dénonce actuellement, c’est l’exploitation révoltante de la misère et du désarroi des autres à des fins politiciennes, comme le font ceux qui mènent cette campagne tambour battant contre l’Algérie», a-t-elle martelé.

Pourquoi un tel tir groupé et plus spécialement maintenant ? Le timing choisi par ces mercenaires de la plume pour se défouler à nouveau sur l’Algérie cache mal en fait une volonté de leur maître marocain de faire oublier le camouflet historique reçu la semaine dernière à la Cour de justice européenne. Un camouflet qui a provoqué la panique dans tous les recoins du Makhzen. Pour tenter d’y parvenir, il a visiblement décidé de faire de cette opération de reconduction de migrants illégaux à la frontière un abcès de fixation. Tout le monde l’aura compris. C’est la raison pour laquelle cette grotesque propagande menée par de ridicules mercenaires ne trompe personne.

Khider Cherif

Comment (104)

    5colonne
    27 décembre 2016 - 16 h 16 min

    Ta beau a les aidés c’est
    Ta beau a les aidés c’est plus fort qu’eux c’est genetique tu peux rien en tirer, jusqu’a la fin des temps ils nous trahiront




    0



    0
    Tinhinane
    26 décembre 2016 - 3 h 20 min

    Le roi des pauvres et de la

    Le roi des pauvres et de la cabale veut élargir son royaume des esclaves.




    0



    0
    Kahina
    26 décembre 2016 - 3 h 16 min

    Les médias maliens ?? Qui
    Les médias maliens ?? Qui sont ces insignifiants, même la loi de la gravité. ne s’applique pas sur eux….Ils n’ont pas de masse …dépourvu de poids.
    Le roi des pauvres et des broyés soutenu par des médias maliens qui profitent du conflit pour soutirer de l’argent à la narco-monarchie. Le pacte des clown et des primates.




    0



    0
    ghalem
    26 décembre 2016 - 2 h 24 min

    Pourquoi ne pas ôter cette
    Pourquoi ne pas ôter cette vidéo de ce MOUNAFEK de Kardaoui de votre site.

    Merci bien




    0



    0
    ODE
    26 décembre 2016 - 0 h 18 min

    Ces sots font mine d’etre
    Ces sots font mine d’etre libre et de se battre contre tout genre d’esclavagisme, mais ils sont visiblement marqués à tout jamais par le sceau de leurs maitres…dés que l »occasion se présente à eux ils se retournent contre leurs libérateurs et accourent comme des toutous et au moindre sifflet vers leurs anciens et nouveaux maitres..FI!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.