Retour des terroristes de Syrie et d’Irak : la police tunisienne craint le pire

Les services de sécurité sur le qui-vive. D. R.

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, le syndicat de la police tunisienne a alerté quant aux conséquences sur la sécurité de leur pays d’un éventuel retour massif de terroristes tunisiens actuellement engagés au Proche-Orient. «Le retour en Tunisie des terroristes en provenance des foyers de tension est alarmant et peut conduire à la somalisation du pays», a averti ce syndicat, non sans appeler le gouvernement tunisien à prendre des mesures «exceptionnelles» pour éviter le pire.

Les policiers tunisiens ont exprimé leurs craintes après l’annonce par le ministre de l’Intérieur du retour au pays déjà de 800 terroristes. Selon un groupe de travail de l’ONU, la Tunisie compterait plus de 5 000 ressortissants dans les rangs d’organisations terroristes à l’étranger. Et les animateurs du syndicat tunisien des forces de sécurité intérieure disent craindre de ne pas pouvoir faire face à un nombre important de terroristes. Des terroristes qui plus est «ont reçu des formations militaires et appris à manipuler toutes sortes d’armes de guerre sophistiquées».

Les policiers tunisiens indiquent, par ailleurs, redouter que ces «jihadistes» rejoignent, une fois de retour au pays, les «cellules dormantes» du pays. Selon eux, «accepter leur retour (…) contribuera à élargir le cercle du terrorisme». Ils sont soutenus dans leur démarche par des associations de la société civile. A l’appel d’un collectif, plusieurs centaines de personnes ont déjà manifesté samedi devant le Parlement à Tunis pour dire «non à la repentance et à la liberté pour les groupes terroristes».

Pour endiguer leur retour au pays, les forces de sécurité intérieure préconisent de déchoir de leur nationalité les terroristes tunisiens. La proposition n’a pas reçu le soutien du président tunisien, Béji Caïd Essebsi à Paris. «Nombre d’entre eux veulent rentrer, on ne peut empêcher un Tunisien de revenir dans son pays. (…) Mais évidemment (…) nous allons être vigilants», avait-il récemment déclaré à la presse. «Nous n’allons pas les mettre tous en prison, parce que si nous le faisons, nous n’aurons pas assez de prisons, mais nous prenons les dispositions nécessaires pour qu’ils soient neutralisés», s’était-il contenté d’ajouter.

Les inquiétudes des services tunisiens de sécurité sont partagées par nombre de leurs homologues des pays de la région. Même l’Union africaine s’inquiète du phénomène. Lors de son récent passage à Oran, en Algérie, où il a assisté au 4e Séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique, le commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, Ismail Chergui, a confié surveiller l’évolution de la situation au Moyen-Orient comme on surveillerait le lait sur le feu.

Chergui a indiqué craindre aussi que les éléments des groupes terroristes originaires d’Afrique impliqués dans les conflits syrien, irakien et yéménite reviennent chez eux une fois la guerre terminée. Aussi a-t-il souligné l’importance et l’urgence de se préparer à une telle éventualité. «Il est possible que les terroristes prennent la direction de l’Afrique et de l’Europe. C’est une hypothèse sur laquelle nous devons travailler», a soutenu Chergui.

Khider Cherfi

Comment (51)

    Anonymati
    26 décembre 2016 - 21 h 38 min

    Ils les ont laissé partir
    Ils les ont laissé partir détruire la Syrie et l Irak maintenant ils récoltent ce qu’ ils ont semé.




    0



    0
    Aguellidh
    26 décembre 2016 - 20 h 40 min

    Ils nous prenaient pour des
    Ils nous prenaient pour des sauvages dans les annees 90, on sentait la peste. Ils etaient orgueuilleux et ils sentaient faux. Qu ils aillent au diable. Vive l Algerie …




    0



    0
    Quenelle
    26 décembre 2016 - 19 h 40 min

    Quand leurs barbares
    Quand leurs barbares reviendront chez eux et commenceront à opérer ce qu’ils savent le mieux faire, organiser des attentats et assassiner, ce pays viendra encore, comme si de rien n’était, demander notre aide salvatrice . Et nous , magnanimes leur porteront secours. Pourquoi je dis ça ?! Parce que je ne peux m’empêcher de penser à ce qu’ils nous faisaient lors de la  » décennie noire  » quand mes compatriotes menacés , quelques dizaines, partaient se réfugier chez eux ! Le Maroc aussi n’a pas été tendre ! Non, ça ne s’oublie pas !




    0



    0
    barbarossa
    26 décembre 2016 - 19 h 15 min

    ce flux de djihadiste et a
    ce flux de djihadiste et a surveillée de très très prés parce qu’il se pourrais que les services tunisiens au service du Mossad israélien nous les réexpédie en Algérie ?!




    0



    0
    Moskosdz
    26 décembre 2016 - 17 h 17 min

    Vu que le royaume de la
    Vu que le royaume de la drogue n’a aucune expérience dans la lutte contre le terrorisme,le pire est à craindre aussi dans ce misérable pays,parait qu’ils sont + de 2000 ressortissants Marocains enrôlés dans les rangs de DAESH au moyen orient,dont leur seule spécialité est celle d’êtres + affreux que les kamikazes Japonais de la seconde guerre mondiale.




    0



    0
    HANNIBAL
    26 décembre 2016 - 16 h 45 min

    Dommage qu’Essebsi n’a pas
    Dommage qu’Essebsi n’a pas rencontré manu pour une Valls a 2 temps et écorché son nom pendant sa visite de mendicité mr sebsi après sa visite a Alger va aussitot a paris ce rescapé du musé du Bourguibisme a la peau dure il faut rappeler Ben Ali !!




    0



    0
    Dihya
    26 décembre 2016 - 16 h 30 min

    Ces terroristes vont rentrer

    Ces terroristes vont rentrer chez-eux et trouveront la base militaire US pour les accueillir avec joie. D,autres mission les attendent.




    0



    0
    Mounir de là-bas
    26 décembre 2016 - 14 h 59 min

    URGENT: ****** 1° – CREER
    URGENT: ****** 1° – CREER UNE ZONE DECRETEE NO MAN’S LAND de 5 ou 6 km de LARGE LE LONG DES DEUX FRONTIERES AVEC LA TUNISIE ET LE MAROC. LES POPULATIONS SERONT DEPLACEES DE GRE OU DE FORCE FAÇON PROVISOIRE, ET CE, JUSQU’A DISPARITION DU DANGER LIE A LA PRESENCE DE TERRORISTES TENTES PAR L’INFILTRATION CHEZ NOUS. LA FRANCE AVAIT BIEN FAIT ÇA, NON ? ****** 2°- CE NO MAN’S LAND IMPLIQUERA L’INTERDICTION ABSOLUE DE S’Y TROUVER SOUS PEINE DE MORT, PAR TIRS DE PRECAUTION. A LA GUERRE COMME A LA GUERRE. C’EST A CE PRIX QUE L’ALGERIE POURRA EFFICACEMENT PROTEGEE.




    0



    0
    Anonymous
    26 décembre 2016 - 14 h 59 min

    les forces de sécurité
    les forces de sécurité intérieure préconisent de déchoir de leur nationalité les terroristes tunisiens. La proposition n’a pas reçu le soutien du président tunisien, Béji Caïd Essebsi à Paris.

    «Nombre d’entre eux veulent rentrer, on ne peut empêcher un Tunisien de revenir dans son pays. (…) Mais évidemment (…) nous allons être vigilants»

    «Nous n’allons pas les mettre tous en prison, parce que si nous le faisons, nous n’aurons pas assez de prisons »

    Que se cache -il derriere ces judeo-propos de Caïd Essebsi ? a partir de « Paris » ?

    L’ Algerie doit s ‘armer jusqu’ aux dents !




    0



    0
      zarzor
      26 décembre 2016 - 15 h 25 min

      Sorry j ai oublié de mettre
      Sorry j ai oublié de mettre mon nom




      0



      0
    Dihya
    26 décembre 2016 - 13 h 48 min

    L’odeur du jasmin synthétique
    L’odeur du jasmin synthétique/artificiel s’est transformée en une odeur du brûlé

    Pauvre pays kharab qui ont cru à une révolution de quelques jours.
    La guerre d’Algérie a durée 7ans sans arrêt jour et nuit…




    0



    0
    Tinhinane
    26 décembre 2016 - 13 h 47 min

    La Tunisie a déjà son plan de
    La Tunisie a déjà son plan de défense bien ficelé . La Tunisie va nous envoyer ses terroristes aguerris avec les migrants sans papiers…Durant la nuit comme d’hab.




    0



    0
      Lyes Oukane
      26 décembre 2016 - 14 h 51 min

      @ Tinhinane /// Bonjour
      @ Tinhinane /// Bonjour reine du désert . On fera des boureq de leurs tarlouzes aguerris qu’on leur réexpédiera en paquets cadeaux et si la Tunisie ne comprend pas le message ,on pourra toujours traverser la frontière ,de nuit , comme eux , pour raser les quelques barbus endurcis et rectifier quelques cravates mises de travers . S’il y a une chose dont je suis sûr et certain c’est que nos généraux ne laisseront personne leur chiper leur tirelire .




      0



      0
    @lgé[email protected]
    26 décembre 2016 - 13 h 22 min

    Je me souviens au lendemain
    Je me souviens au lendemain de ces pseudos révolutions dites :  » arabes « ,  » jasmins  »  » safrans  » ou je ne sais pas quoi?? quelques tunisiens orgueilleux et arrogants intervenaient quotidiennement dans des journaux électroniques algériens pour nous faire la morale dont ils se la jouent donneurs de leçons, peuple éduqué, civilisé, démocrate que son voisin de l’Ouest,  » sauvage  » et  » inculte  » je leur répondu que l’Algérie est un pays révolutionnaire par tradition depuis plus + 2000 ans : Jugurtha, Firmus, Donat, Kahina, Abu Yazid, Fadhma N’soumer, El Mokrani, Bouamama, Colonel Amirouche, Ben M’hidi, Ali La Pointe, Hassiba Bent Bouali et jusqu’au Petit Omar enfant de la révolution âge de 14 ans et les algériens n’ont pas de leçons a recevoir de qui que ce soit et je leur fait comprendre que la tragédie qu’on a vécu durant la décennie noire elle peut se réaliser du jour au lendemain dans n’importe quel pays, le terrorisme n’est pas propre à une seule région ou un seul pays. Voila maintenant, l’ironie du sort en espace de 6, la Tunisie devenue malgré elle, le premier fournisseur de terroristes au monde (et ça c’est les médias tunisiens qui le disent, sans parler des médias européens). Je m’adresse à nos voisins tunisiens, en tant qu’algérien qui a vécu la décennie noire dont j’étais ancien appelé du contingent 1994-97 dans la guerre contre le terrorisme : pour combattre ces monstres qui n’ont ni foi, ni âme et ni pitié, adoptez le modele algérien dans la lutte contre le terrorisme, armez vos patriotes, formez la garde communale pour protéger vos hameaux et vos communes et soyez sans pitié avec eux, ils reviennent pour se venger sur les populations désarmées comme les nôtres frustrés de retour de l’Afghanistan dans les années 90 ils se sont vengé à coeur joie sur la population. L’armée toute seule ne suffit pas. Regardez aujourd’hui l’Algérie est sortie TOUTE SEULE vainqueur de ce terrorisme malgré l’embargo militaire et l’acharnement des médias étrangers sous le mensonge du  » Qui tue qui? « , le salut de l’Algérie vient de la mobilisation de son peuple (armée, gardes communaux et patriotes), sans intervention d’aucune force étrangère. Adoptez le modele algérien, comptez que sur vous mêmes et méfiez vous de puissances impérialistes ne vous les mêlez pas à vos affaires internes et soyez des argazes et vous inquiétez pas si quelqu’un essayerai de passer de l’autre coté de vos frontières Ouest on vous le renvoie mort. Je souhaite le triomphe patriotique pour le peuple tunisien.




    0



    0
      Anonymous
      26 décembre 2016 - 18 h 02 min

      @lgé[email protected], merci pour
      @lgé[email protected], merci pour ce commentaire. Les tunisiens ont pas d’autres choix que de se mobiliser face à cette menace, comme tu l’as dit le gouvernement tunisien doit s’inspirer de l’expérience algérienne, recruter des hommes comme force d’appoint à leur armée, les former en gardes communaux comme les nôtres qui ont joué un grand rôle dans l’anti guérilla dans les maquis aux cotés des forces de l’ANP et la formation des groupes de volontaires patriotes pour prêter main forte aux forces de police. On gagne pas sur le terrorisme sans la mobilisation de toutes les couches de la population.




      0



      0
      Anonyme
      26 décembre 2016 - 18 h 25 min

      Abou Yazid? Est ce Tarik Ibn
      Abou Yazid? Est ce Tarik Ibn Ziyad dont vous parlez? Et Donat? Est ce le chef du mouvement religieux des donatistes? Rival de St Augustin de Thaghast? Je n’attaque pas. Seulement un complement d’information que je demande.




      0



      0
        @lgé[email protected]
        26 décembre 2016 - 20 h 40 min

        #Anonyme (non vérifié)

        #Anonyme (non vérifié)
        26 Dec 2016 – 19:25

        Non Abou Yazid c’est pas Tariq Ibn Ziyed dont je parle, deux personnage historiques différents, le premier c’est un chef révolutionnaire qui a conduit une insurrection kharédjite contre les armées fatimides. Et le second, Tariq Ibn Ziyad un descendant de la Kahina et comme tu le sais c’est un conquérant qui a ouvert la route de la conquête de l’Espagne.

        Abou Yazi dont le surnom  » l’Homme à l’âne « , a fait tremblé les armées fatimides, sa révolte s’inscrit avant tout dans un contexte de perpétuelle résistance du monde berbère à toute sujétion d’un pouvoir central établi, ressenti comme étranger. Abou Yazid a su polariser sur sa personne, au 10e siècle, ce sentiment de rejet comme l’avaient fait avant lui les Jugurtha et les Firmus contre Rome, les Kusayla et la Kahina ainsi que quelques autres chefs berbères contre l’autorité incarnée par les émirs arabes.

        En ce qui concerne Donat, c’est la personne dont tu parles, il anima une contestation contre la nomination de l’évêque de Carthage, il s’est allié aux Circoncellions (des ouvriers agricoles itinérants) dont il est devenu leur chef qui a conduit la révoltes paysannes contre l’occupant romain. Saint Augustin a dénoncé ces révoltes en optant pour la violence contre les donatistes et les Circoncellions.

        Si tu veux connaitre mieux les révoltes paysannes je te conseille de lire le livre de Ahmed Akkache, Les guerres paysannes de Numidie,SNED 1973 où il fait le parallèle de ces guerres de paysanneries avec la guerre d’indépendance 1954-1952, dont voici un petit extrait de la préface du livre :  » La lecture de « les guerres paysannes de Numidie » nous apprend que la résistance à la domination étrangère, menée par des paysans est une constante, voire une tradition, dans notre histoire nationale. Cette résistance remonte à des siècles, au temps des impérialismes carthaginois et romain et elle s’est toujours basée sur trois revendications sociales et politiques fondamentales : la liberté, c’est-à-dire l’indépendance territoriale, la lutte contre l’exploitation de l’homme par l’homme, et la récupération puis la redistribution des terres agricoles. Ce sont là les revendications d’une société égalitaire, solidaire. Notre guerre de libération nationale contre le colonialisme a elle aussi porté ces trois revendications. Est-ce un hasard ? Aucunement. Notre guerre de libération nationale a également été menée essentiellement par des soldats issus d’un milieu rural, issus de la paysannerie dépossédée de ses terres par le colonialisme français. Nos moudjahidines étaient des ruraux dans leur écrasante majorité, et les populations qui ont soutenu l’effort de la lutte étaient en grande partie celles des villages, des dechras, des douars. En cela Ahmed Akkache nous offre dans son livre une leçon magistrale en philosophie de l’histoire.  »

        J’espère que j’ai bien répondu à tes question.

        Cordialement




        0



        0
          anonyme
          27 décembre 2016 - 21 h 11 min

          Merci. Bien recu.
          Merci. Bien recu.




          0



          0
    HANNIBAL
    26 décembre 2016 - 13 h 16 min

    La bonne formule Vladimir
    La bonne formule Vladimir Poutine « Pardonner aux terroristes, c’est le rôle de Dieu, les envoyer auprès de Lui, c’est mon affaire «




    0



    0
      Assurbanipabal
      26 décembre 2016 - 14 h 20 min

      Merci HANNIBAL de nous avoir
      Merci HANNIBAL de nous avoir soufflé cette intelligente citation de Poutine, au contenu beaucoup plus sensé, plus juste, plus réaliste que celui éphémère, illégal, arbitraire, illogique et injuste envers les victimes des criminels. C’est à Dieu effectivement de pardonner ou pas aux politiciens et aux juges qui couvrent les assassins de Ses créatures. C’est à Lui de décider s’il y a lieu de convenir la rahma et la réconciliation. Celles-ci ne se décrètent pas par une autorité politique terrestre quelle que soit son niveau, surtout au détriment de la victime. La dette envers elle reste entière et sera partagée, devant Dieu, entre le criminel et ceux qui le protègent par des décrets, si grandioses soient-ils.




      0



      0
    chaoui04
    26 décembre 2016 - 11 h 51 min

    Ne jamais faire confiance à
    Ne jamais faire confiance à la harissa.Ils nous font les yeux doux pour nous bananer mais une fois le dos tourné et à la moindre occasion , ils complotent conte nous avec la complicité des gaulois.Ils sont lâches et sans personnalité.




    0



    0
    HANNIBAL
    26 décembre 2016 - 11 h 24 min

    Tous les commentaires
    Tous les commentaires convergent , on ne doit aucunement etre laxiste avec les tunisiens la mise en quarantaine et la fermeture de la frontière s’impose que les Algériens soit interdit d’aller dans ce pays terroriste comme il nous appelait , nous avons connu un isolement international et l’égoisme des tunisiens on le connait ,
    a l’Est le choléra et a l’Ouest la peste et le sida qu’ils nettoient leur écuries seuls
    les pyromanes ne peuvent s’en prendre qu’a eux meme et le makhnez peut s’attendre a une déferlante de terros qu’ il a librement laissé partir et regardez
    bien la phrase de benkiki pourquoi la Russie detruit la Syrie il pleurait pour les terros et a peur qu’ils rentrent au lupanar brouiller la quiétude des pedophiles
    dont le Pjd se fait le garant de cette tranquilité relative et apaisée dans ce nid de vipères dont le danger n’est pas a écarter commencons par lui renvoyer ces gus qui sont clandestins chez nous de toute urgence et qui se promènent librement !!




    0



    0
    Anonymous
    26 décembre 2016 - 10 h 31 min

    L’orsque ces batards ont
    L’orsque ces batards ont quitté la Tunisie la fleur au fusil pour aller semer meurtes et désolation dans un pays « dit » frére en prenant grand soin de ne pas déranger la quiétude d’un autre pays frontalier avec la Syrie et opprimant et humiliant depuis 1948 la population palestinienne…….ne fallait il pas alors à ce moment réagir ? Que la police tunisienne fasse sont boulot….comme Assad fait le sien…et bien….3Ft




    0



    0
    Raouf
    26 décembre 2016 - 10 h 22 min

    Au temps ou il y avait
    Au temps ou il y avait BOUBARNOUS alias président Marzouki ,le 1er geste qu’il a fait c’est de rompre les relations diplomatique avec la Syrie ce geste a été interprété par les jeunes tunisiens comme une invitation au djihad.Maintenant que le djihad est fini en Syrie bonjour le djihad en Tunisie en Turquie et inchallah dans les pays du golf persique et pas arabe.




    0



    0
    Wallace
    26 décembre 2016 - 9 h 41 min

    Je préviendrai quand même nos
    Je préviendrai quand même nos homologue tunisiens que l,idée même de nous les refourguer ne leur traverse même pas l,esprit…
    Quand on exporte de la marchandise impropre à la consommation,on doit s,attendre à un retour de cette marchandise.
    Bonne chance quand même à la tunisie.




    0



    0
    TheBraiN
    26 décembre 2016 - 8 h 55 min

    La Tunisie c’est le « chaos
    La Tunisie c’est le « chaos créatif » à retardement !!!
    Ils vont bien sentir le coup avec , au moins,15 000 (et pas 5 000 ) terroristes , 10 000 « moudjahidate el nikah » sans parler de milliers de petits « bâtards » ….
    Je crains fort que le prix à payer sera encore plus important que le prix payé par les Libyens ou les Syriens .
    L’Algérie doit tout faire pour éviter cette catastrophe en forçant la main au sénile Sebsi pour l’obliger à refuser d’accueillir ses « concitoyens-terroristes »




    0



    0
      Anonymous
      26 décembre 2016 - 11 h 09 min

      Essebsi lui meme est
      Essebsi lui meme est partenaire des terroristes avec Ghannouchi,c est bien Essebsi alors chef du premier gouvernement qui a aide les forces speciales du Qatar et les armes a transiter par la Tunisie pour envahir la Lybie et assassiner le Colonel Gaddafi.C est ce meme Essebsi qui veut le retour des terroristes et c est ghannouchi dans sa derniere declaration avance que les terroristes sont des malades qu il faut accueillir et soigner,ceci veut dire un malade ne peut etre juger.La societe civile Tunisienne demande la destitution de la nationalite Tunisienne a ces terroristes et d exiger leurs jugements par les tribunaux des pays ou ils ont commis leurs crimes.




      0



      0
        TheBraiN
        27 décembre 2016 - 11 h 06 min

        Essaebsi , en effet ,avait
        Essaebsi , en effet ,avait soutenu le terrorisme en ouvrant ses aéroports aux cargaisons d’armes , son espace aérien à l’OTAN et même ses frontières terrestres pour le transit des terroristes vers la Libye .
        Le problème c’est que si ces terroristes reviennent ils seront aussi un danger pour notre pays .
        Il faut absolument intervenir avant que le mal ne soit fait , et quand je dis intervenir , ça veut dire par tous les moyens , absolumlent tous les moyens !




        0



        0
      Der Spiegel
      26 décembre 2016 - 14 h 28 min

      Pourquoi vous mettez « bâtards
      Pourquoi vous mettez « bâtards » entre guillemets, puisque c’est la vérité? It’s the truth ! Vous êtes trop gentil. Salutations




      0



      0
        TheBraiN
        27 décembre 2016 - 11 h 02 min

        Ich bin nett !!!!!
        Ich bin nett !!!!!




        0



        0
    zaza
    26 décembre 2016 - 8 h 46 min

    l algerie a subi l affre du
    l algerie a subi l affre du terrorisme el hamd il n y pas d algériens parmit ces brebis galeuse




    0



    0
    Anonymous
    26 décembre 2016 - 8 h 08 min

    Les tunisiens et la Tunisie
    Les tunisiens et la Tunisie vivent en symbiose meme s’ils peuvent passer des moments difficiles leur intelligence leur fera surmonter toutes les epreuves.




    0



    0
      Normal
      26 décembre 2016 - 8 h 54 min

      Anonymous 9/08 *** Nous
      Anonymous 9/08 *** Nous espérons de tout cœur pour la Tunisie et les Tunisiens de vivre effectivement en symbiose, de surmonter toutes les épreuves et de connaître la paix et le bonheur.




      0



      0
      amitou
      26 décembre 2016 - 11 h 22 min

      A condition qu ils se
      A condition qu ils se debarrassent du pouvoir actuel qui collabore avec les pourvoyeurs du terrorisme




      0



      0
      Lyes Oukane
      26 décembre 2016 - 12 h 21 min

      @ Anonymous /// Symbiose ?
      @ Anonymous /// Symbiose ? Pourtant ,ce n’est pas ce qui est rapporté dans cet article . Ce n’est pas ,non plus ,ce que disent les députés Tunisiens et l’homme de la rue concernant ce sujet . Le gouvernement tunisien ,comme auparavant le nôtre , veut aller vers une réconciliation nationale argumentant du fait qu’il n’y a pas assez de place en prison pour ces terros . J’avoue que c’est une forme d’intelligence , propre à nos contrées mais pas seulement , qui me dépasse .




      0



      0
        @lies oukane
        26 décembre 2016 - 18 h 15 min

        Le Tunisien ne jette pas sa
        Le Tunisien ne jette pas sa poubelle par le balcon,le Tunisien aime son Xpays c’est ça la symbiose.biensùr il ya toujours des deviations mais elles sont marginales et rattrapables.j’espere vous avoir contenté salutation.




        0



        0
          Lyes Oukane
          27 décembre 2016 - 16 h 47 min

          C’est bien ce que je disais .
          C’est bien ce que je disais . Une symbiose est un corps étranger qui vit en harmonie avec un autre . Des terroristes avec le brave peuple ,vous n’êtes donc pas un exemple puisque cela existe partout ailleurs . Quant aux poubelles , tu iras raconter tes bobards à d’autres . Le plus exemplaire des citoyens tunisiens dépose sa poubelle devant la porte du voisin . Bien sûr qu’il y a des exceptions mais comme toutes les exceptions ,elle confirme la règle .




          0



          0
    amitou
    26 décembre 2016 - 8 h 01 min

    La possibilite de les dechoir
    La possibilite de les dechoir de leur nationalite et de les faire juger par les pays ou ils ont commis leurs crimes
    en Syrie,en Irak,en Lybie,en France,en Allemagne,en Angleterre…c est leur probleme eux qui ont fournis toutes les facilites,ont finances et entraines plus de 60 000 terroristes de plus de 80 nations.
    Voila le modele que voulait la CIA appliquer en Russie et qu elle veut appliquer aujourd hui en Syrie avec l aide des terroristes.

    https://www.youtube.com/watch?v=JuzsakV2W0A




    0



    0
    Mokrane
    26 décembre 2016 - 7 h 26 min

    Hélas les nôtres aussi vont
    Hélas les nôtres aussi vont revenir au pays. Merkel a d’ailleurs commencé leur expulsion . N’oublions pas qu’ils ont tous une double nationalité Algérienne et Européenne. J’espère que nos police et gendarmerie vont faire preuve de vigilance . Et que va t-on en faire après leur arrestation.




    0



    0
      Anonymous
      26 décembre 2016 - 8 h 03 min

      les ernvoye dans les pays ou
      les ernvoye dans les pays ou ils ont commis des crimes,c est la qu ils doivent etre juges,c est leur probleme




      0



      0
      Lyes Oukane
      26 décembre 2016 - 12 h 07 min

      @ Mokrane /// Bonjour . Tu
      @ Mokrane /// Bonjour . Tu écris « … ont tous une double nationalité …  » . A croire que tu travailles avec tous les ministères de l’intérieur des pays européens et avec le ministère algérien de l’intérieur ( c’est eux qui octroient passeports et nationalités ) . Les dairas / mairies ,wilayas / préfectures ne sont que des caisses d’enregistrements . Pas plus tard que la semaine dernière , AP nous signalait que 100 algériens ( pas des binationaux ) étaient partis pour la Syrie . Toi qui sais tout , qui leur as fournis des papiers en règle ? Autre chose . Si le terroriste est d’une nationalité européenne ,le pays en question le fera jugé chez lui et s’il fuit son pays d’adoption ,une demande d’extradition sera demandée par les dit pays . Peut-être que depuis ton supra ministère tu supervises , aussi , Interpol ? Enfin ,les expulsions n’ont pas commencé mais elles continuent . Comme depuis toujours entre l’Algérie et tous les autres pays et c’est normal . A contrario , la Tunisie avait refusé la demande d’extradition , faite par l’Allemagne , du fou au camion du marché de noël . La prochaine visite de la chancelière allemande ,début 2017 en Tunisie, permettra , peut-être , de régler cette anomalie et celles à venir . A moins que tout cela soit voulu entre nos voisins de l’est et les Germains ?




      0



      0
        Mokrane
        26 décembre 2016 - 13 h 13 min

        Bonjour Oukane, , je te parle
        Bonjour Oukane, , je te parle de nos frères Algériens partis en UE et ayant obtenu la nationalité du pays d’adoption. Donc bi nationaux. Et ces gens se sachant recherchés en UE ne vont pas y retourner mais revenir chez nous. C’est donc à notre police d’être vigilante.
        Et ce sont les Ambassades et Consulats Algériens qui ont régularisé les bi nationalités. Nous ne pouvons même pas nous plaindre auprès des occidentaux.
        Et toi qui ne sait rien , tu ne devrais pas écrire des bêtises.




        0



        0
          Lyes Oukane
          26 décembre 2016 - 14 h 41 min

          Re bonjour Mokrane . Oui , je
          Re bonjour Mokrane . Oui , je ne sais rien . Je ne suis pas toi . Pourtant , c’est toi qui écris  » … ce sont les Ambassades et les Consulats Algériens qui ont régularisé les bi nationaux …  » 1 ) s’ils sont binationaux c’est qu’ils ont deux nationalités . Celle du pays d’accueil ou de naissance et celle de leurs parents 2 ) l’Algérie ne déchoit de leur nationalité aucun de ses enfants ni leurs descendants ,sauf en de très rares cas ,comme stipulé dans notre Constitution . Que ses enfants soient nés au pays ou au Bangladesh . Il n’y a donc rien a régulariser mais juste à appliquer . 3 ) l’Etat civil de tous les ressortissants Algériens et de leurs descendants à l’étranger est communiqué quotidiennement à nos représentations diplomatiques . Que tu meures à Paris ou à Tombouctou ,ton consulat le sait . Tu nés ,tu te maries ,tu divorces ton consulat le sait aussi et automatiquement nos services diplomatiques font les corrections qui s’imposent sans que quiconque leur en fasse la demande . Nos ambassadeurs comme nos consuls ne sont pas complices des terroristes comme tu le sous entends  » monsieur je ne sais rien mais je dis tout  » . Je pourrais écrire des pages et des pages sur les griefs que j’ai à l’encontre de nos représentations diplomatiques à l’étranger mais jamais je ne mentirais en accusant gratuitement et sans preuves . Tout ce que je viens de te dire est vérifiable sur le net ,par phone ,dans nos consulats , au MAE aussi ( vu que tu connais tout le monde ) . Vérifie et tu te calmeras titisouite .




          0



          0
        Amar
        26 décembre 2016 - 13 h 54 min

        l’Allemagne avait même classé
        l’Allemagne avait même classé des poudrières comme pays surs pour accélérer les expulsions leurs ressortissants,
        la Tunisie en tête.




        0



        0
    amitou
    26 décembre 2016 - 7 h 09 min

    Le voile est tombe,la verite
    Le voile est tombe,la verite a eclatee regardez cette video.

    https://www.youtube.com/watch?v=aGQhz1Zu6A8




    0



    0
    anti-khafafich
    26 décembre 2016 - 6 h 46 min

    virez en urgence les
    virez en urgence les clandestins mokokos (et les autres) et bouclez les frontières : mise en quarantaine totale. Et celui qui ouvre sa gueule el khabati hata ygoul fix




    0



    0
    el wazir
    26 décembre 2016 - 6 h 04 min

    pour les capturer vivants ces
    pour les capturer vivants ces mercenaires il suffit de noyauter les chef trabandistes ou bien les corrompre pour obtenir les renseignement requis (les tunisiens excellent dans cette pratique nationale appelé « lakouda » chez eux)
    ces terroristes tunisiens depuis l’enfer qui les accueilli a Tiguentourine, redoute nos forces de sécurité et tremble rien qu’a l’idée d’approcher nos frontières




    0



    0
    Stop
    26 décembre 2016 - 4 h 34 min

    Interdire à titre de sécurité
    Interdire à titre de sécurité ses mercennaires utilisés par l’occident de revenir en Algérie.




    0



    0
      Anonymous
      26 décembre 2016 - 12 h 28 min

      Les capturer et les livrer
      Les capturer et les livrer aux Assad’boys…




      0



      0
    Kahina
    26 décembre 2016 - 4 h 06 min

    Que cette police se démerde

    Que cette police se démerde pour faire face à leurs terroristes.
    L’ANP c’est juste pour défendre l’Algérie.




    0



    0
      ziko
      26 décembre 2016 - 5 h 20 min

      heureusement
      heureusement




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.