Législatives : les Femmes démocrates du RCD à l’offensive

L’aile féminine a insisté sur l’importance de la participation de la femme dans les luttes démocratiques. D. R.

De Tamanrasset, les Femmes démocrates du RCD se lancent pleinement, et sans attendre, dans la campagne pour les toutes prochaines législatives. Elles ont ainsi organisé la fin de cette semaine une rencontre avec les militantes et sympathisantes de la région de Tamanrasset.

Animée respectivement par Wassila Boughari, secrétaire nationale à la condition féminine, Zineb Djemaâ, coordinatrice nationale des Femmes démocrates, et Chafea Amiri et Rania Malek, membres du bureau national de l’aile féminine, cette rencontre a été une occasion pour les cadres féminins de ce parti d’afficher leurs ambitions et d’expliquer leurs façons de voir les choses. Les intervenantes, comme souligné dans un communiqué sanctionnant cette rencontre, ont abordé plusieurs sujets d’intérêt national. Elles ont longuement relevé les contradictions du code de la famille avec les fondements de la Constitution algérienne qui prône l’égalité des sexes devant la loi et exige que l’Etat et la société protègent la famille et l’enfance. Elles ont donc dénoncé le code de la famille qui repose sur les conditions de mariage, la polygamie ainsi que les modalités de divorce qui freinent l’évolution sociale de la femme et ne tiennent pas compte des mutations de la famille où la place de la femme a sérieusement évolué. Elles ont rappelé les conventions internationales pour la protection de la femme que l’Algérie n’a jamais respectées.

L’aile féminine du RCD a insisté lors de cette rencontre sur l’importance de la participation de la femme dans les luttes démocratiques au sein de la société et le rôle que joue le parti de Mohcine Belabbas pour renforcer le leadership féminin à travers la création d’une aile féminine, tout en appelant les femmes à la mobilisation lors des prochaines échéances électorales et le congrès du parti.

Fustigeant la politique des quotas instaurée par le gouvernement, les Femmes démocrates du RCD réclament tout simplement la parité. Premier à annoncer sa participation aux prochaines législatives, le RCD intensifie ces derniers mois ses activités sur le terrain, en misant sur les jeunes et les femmes.

Sonia Baker

Comment (18)

    anonyme
    3 janvier 2017 - 9 h 05 min

    C’est la version de ni putes
    C’est la version de ni putes ni soumises.
    Pourquoi Tamanrasset et pas Batna, Khencela, Lagouat, Djelfa, Sétif, Touggourt par exemple ? elles avaient peurs d’êtres chassées?




    0



    0
    mouatène
    2 janvier 2017 - 17 h 22 min

    ya dimouqratiate du RCD,
    ya dimouqratiate du RCD, dites nous comment tuent le temps vos « el-maghbounine » qui sont restés derrière vous à la maison. à moins qu’ils n’y en a pas. je me hazarderais meme à penser à la seconde option.




    0



    0
    Anonymous
    2 janvier 2017 - 14 h 55 min

    Quelles femmes démocrates ?
    Quelles femmes démocrates ? En Kabylie la femme n’hérite pas, elle est constamment grugée dans les villages. Elle ne siège pas dans les djema’as, elle est traditionnellement surexploitée part l’homme. Commencez par balayer devant votre porte avant d’aller pleurnicher à Tamanrasset et ailleurs sur la démocratie.




    0



    0
      Amar
      3 janvier 2017 - 7 h 15 min

      Si tu veux que la femme soit
      Si tu veux que la femme soit considérée comme un être avec des droits, il faut renoncer à la Charia, les femmes en Kabylie et ailleurs dans les pays musulmans sont victimes de l’héritage religieux.




      0



      0
        TheBraiN
        3 janvier 2017 - 10 h 27 min

        La Charia accorde une part d
        La Charia accorde une part d’héritage à la femme , la coutume kabyle zéro part !
        Je ne vois pas ce que renoncer à la charia apporterait à la femme kabyle qui serait toujours déshéritée !
        C’est quoi ce délire mensonger ?????




        0



        0
    achenfir oufir
    2 janvier 2017 - 14 h 33 min

    vive le rcd et le ffs et le
    vive le rcd et le ffs et le mak




    0



    0
    TheBraiN
    2 janvier 2017 - 9 h 16 min

    Je suis sur et certain que
    Je suis sur et certain que ces « femmes démocrates » se sont adressées aux femmes Terguies en …Français ignorant même que ces femmes Terguies ne comprennent même pas cette langue !




    0



    0
    5colonne
    1 janvier 2017 - 23 h 52 min

    Vous savez que ces femmes ont
    Vous savez que ces femmes ont des relations tres tres etroites avec les femen de france source verifiable a vous de juger




    0



    0
      Amar
      2 janvier 2017 - 14 h 03 min

      Je pense que le mot démocrate
      Je pense que le mot démocrate vous gène, si tel est le cas, si ces femmes démocrates parce que j’en suis persuadé quelles le sont, étaient habillées en tenues wahhabite, chiites, talibanes… vous les aurez sans doute applaudis!




      0



      0
        TheBraiN
        3 janvier 2017 - 10 h 29 min

        Demandez plutôt à ces « femmes
        Demandez plutôt à ces « femmes démocrates » de se battre pour les droits de la femme kabyle à l’héritage !
        Ce sera beuacoup mieux pour tout le monde !




        0



        0
    Tanina
    1 janvier 2017 - 21 h 48 min

    Les femmes démocrates qui se
    Les femmes démocrates qui se singularisent comme les femmes islamistes!! depuis que le gourou a embrassé le terroriste la contagion a pris. Je ne voterai jamais pour ce parti vendu au makhzen, ni même pour ces femmes qui n’ont rien de démocrates. Après l’imposture au masculin, cette dernière se met au feminin. Les vrais militants patriotes de ce parti devenu un instrument entre les mains des chkaras sont ailleurs.




    0



    0
      Amar
      2 janvier 2017 - 10 h 43 min

      Tout en ignorant votre
      Tout en ignorant votre condition de femme objet, que faites-vous pour vous opposez à la charia?




      0



      0
    Lady Faria
    1 janvier 2017 - 19 h 28 min

    En tant que femme, je trouve
    En tant que femme, je trouve que c’est aberrant de parler de parler de l’aile féminine d’un parti politique qui prône l’égalité des sexes. Cela revient en effet à établir une distinction entre les militants et les militantes de ce parti (le RCD en l’occurrence), Une rencontre organisée par des femmes, pour un public de femmes, exactement comme le font les islamistes, qui eux au moins assument ouvertement leur rejet de la mixité, Je m’interroge aussi au sujet de l’expression « femmes démocrates du RCD » : est-ce à dire que d’autres femmes, au sein du RCD, ne seraient pas démocrates ? Ce serait alors le comble pour un parti d’essence démocratique.




    0



    0
    lhadi
    1 janvier 2017 - 18 h 55 min

    « les femmes démocrates du RCD
    « les femmes démocrates du RCD à l’offensive » Zid y’a bouzid kaouar ou ati el laouer fraternellement lhadi (lahdi2’@yahoo.fr)




    0



    0
      Anonymous
      2 janvier 2017 - 11 h 12 min

      Et… dire qu’elles veulent
      Et… dire qu’elles veulent postuler à la députation.




      0



      0
    anonyme
    1 janvier 2017 - 18 h 42 min

    Ces femmes « démocrates » avec
    Ces femmes « démocrates » avec les islamistes refusent de soutenir les femmes Sahraouies, pourquoi?




    0



    0
      Arezki
      1 janvier 2017 - 19 h 15 min

      Tout simplement parce que le
      Tout simplement parce que le RCD est un partie ALGÉRIEN. Oui ALGÉRIEN et non SAHARAOUI ou PALESTINIEN. les saharaouis et les palestiniens sont-ils algériens ? NON. Donc le RCD a bien raison de les ignorer. Il faut ignorer tout ce qui n’est pas algérien et ca ne veut pas dire que je soutiens le Maroc et Israel, je meprise profondément ces deux pays et leurs habitants avec car j’ai eu le malheur d’en fréquenter. Mais qu’est ce que les saharaouis et les palestiniens ont à apporter à l’Algérie à part des problèmes supplémentaires ? Rien. Honnêtement, on a pas suffisament de problèmes ALGERIENS comme ça pour aller se rajouter les problèmes des ÉTRANGERS ? Cette fascination des algériens pour les bédouins du Sahara et de Palestine me laisse perplexe…




      0



      0
        jughurta
        3 janvier 2017 - 3 h 03 min

        L’ Algérie toujours aux côté
        L’ Algérie toujours aux côté des mahgourine et des majrouhin. Elle est la aussi notre fierté. Ce sont nos frères et si ALLAH SOUBHANOU nous aide jusqu’ à maintenant malgré notre peuple merdique, c’ est justement du fait que nous sommes à leur côtés ! Le jour ou nous les lacherons, préparons serieusement nos cercueils. EL DJAZAÏR LA TAKBAL EL HAZIMA ABADANE !




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.