La vague de froid fait 17 morts en Pologne et en Italie

Ce froid vient du pôle Nord et descend sur l'Europe centrale. D. R.

Au moins 17 personnes sont mortes de froid en Pologne et en Italie ces dernières 48 heures en raison des températures polaires que subit l’Europe, ont rapporté des médias dimanche. Ce pic de froid, qui devrait durer jusqu’à dimanche, est originaire des masses d’air polaire descendues de Scandinavie sur l’Europe centrale.

Dix personnes sont mortes de froid en deux jours en Pologne où les températures sont tombées en dessous de -20°C dans certaines régions. En Italie, deux Polonais font partie des sept personnes décédées dans la vague de froid qui touche le pays depuis vendredi. Parmi les victimes figurent cinq sans-abri, dont les deux Polonais, en dépit des mesures prises dès la semaine dernière pour les accueillir avant la chute du thermomètre jusqu’à -10°C par endroits. En république tchèque, trois personnes dont deux sans-abri sont morts de froid vendredi et samedi à Prague, où les températures sont descendues à-15 degrés. En Russie, la température a atteint -24°C à Saint-Pétersbourg (nord-ouest), où la police a retrouvé le corps d’un homme mort d’hypothermie dans la nuit de vendredi à samedi.

La tempête de neige a gagné la Turquie, paralysant Istanbul où des centaines de vols ont été annulés samedi. Environ 6 000 personnes ont été hébergées dans des hôtels de la métropole du fait de ces annulations. Le trafic sur le détroit du Bosphore, l’un des plus fréquentés au monde, a été interrompu. Pour y pallier, le métro stambouliote devait fonctionner toute la nuit de samedi à dimanche. En Bulgarie voisine, les corps de deux migrants irakiens ont été découverts gelés vendredi par des villageois dans une forêt du mont de Strandja (sud-est), près de la frontière avec la Turquie. Un migrant afghan de 20 ans avait déjà été retrouvé mort de froid mardi dans le nord de la Grèce, après avoir traversé la frontière gréco-turque.

La vague de froid a également touché les pays des Balkans avec des températures atteignant -27°C. La côte Adriatique est également affectée, notamment la région de Split, en Croatie. Ce port a connu sa température la plus basse depuis plus de 50 ans : -7°C.

R. I.

Commentaires

    Lili
    8 janvier 2017 - 11 h 18 min

    Je confirme qu il fait très
    Je confirme qu il fait très froid et que la grippe est de retour, des personnes âgées en sont décédés .Ici en France il y a beaucoup de sans abri et ce sont eux qui souffrent le plus. Une pensée pour tous ces gens morts de froid. C est triste de savoir que l’on ne meurt pas que de faim, on peu mourrir à cause du froid…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.