Bahreïn : les chiites se préparent à prendre le pouvoir

Les chiites défient le pouvoir sunnite. D. R.

Manama risque de regretter amèrement sa décision prise, dimanche, de faire passer par les armes trois jeunes Bahreïnis de confession chiite condamnés à mort pour un attentat ayant coûté la vie en 2014 à trois policiers, dont un officier des Emirats arabes unis, et blessé treize autres. C’était la première fois qu’un membre des forces de sécurité d’un autre pays du Golfe était tué à Bahreïn, où des militaires et des policiers d’Etats voisins se sont déployés en 2011 pour soutenir la monarchie sunnite face à la contestation animée par la majorité chiite. Depuis, la répression contre les chiites s’est intensifiée et ne laisse aucune marge de manœuvre à l’opposition bahreïnie.

Justement, la sentence, appliquée par un peloton d’exécution, a tout l’air cette fois d’avoir convaincu la majorité chiite de ce pays royaume du Golfe, gouverné par un monarque sunnite, d’abandonner ses banderoles et de se lancer dans une lutte armée afin de faire valoir ses droits. Le mouvement islamique chiite Wafa encourage, en tout cas, la population à aller dans ce sens.

Evoquant les innombrables obstacles dressés devant le combat pacifique, Mortadi Sindi, l’un des chefs de ce mouvement d’opposition, a appelé sans ambiguïté, lundi, la population à opter sans plus attendre pour la lutte armée. De son côté, Wafa a fait savoir qu’il se considérait déjà en guerre contre la monarchie et que ses militants avaient reçu pour consigne de ne faire aucun quartier au pouvoir en place.

Des sources médiatiques soutiennent qu’en privant les trois jeunes Bahreïnis d’un enterrement religieux conforme au rite chiite et en refusant de rendre leurs corps à leurs familles, les autorités ont provoqué la colère de la majorité chiite. Preuve en est, l’annonce des exécutions a, selon des images diffusées sur les réseaux sociaux, provoqué des manifestations d’une rare violence dans des villages chiites où des résidents ont bloqué des rues en incendiant des pneus, tandis que la police ripostait en tirant des gaz lacrymogènes.

Dans ce petit royaume du Golfe adossé à l’Arabie Saoudite, des habitants chiites défient régulièrement le pouvoir sunnite qui réprime sévèrement ses opposants en les accusant de «complicité avec l’Iran». A ne point en douter, l’appel à la lutte armée lancé par le mouvement Wafa marque une radicalisation de la communauté chiite qui menace d’embraser non pas uniquement Bahreïn mais de déstabiliser aussi tout le Golfe arabo-persique, surtout qu’il n’est pas exclu du tout que l’Iran et le Hezbollah – qui s’estiment être les défenseurs des chiites opprimés – interviennent pour rétablir l’équilibre des forces ou, à tout le moins, pour rendre justice à leurs «frères de religion».

Une telle intervention se justifierait déjà par le fait que Bahreïn est soutenu dans sa lutte implacable contre l’opposition par toutes les monarchies sunnites de la région. Un tel scénario serait des plus dangereux car il pourrait se muer en guerre confessionnelle entre sunnites et chiites, surtout que les contentieux entre les deux camps ne manquent pas. Si une telle confrontation a lieu, elle aura pour conséquence de plonger une région déjà gagnée par le terrorisme dans un indescriptible et durable chaos.

Israël et les néoconservateurs occidentaux qui rêvent qu’un tel scénario se produise depuis des années se frottent déjà les mains.

Khider Cherif

Comment (10)

    Bouzorane
    18 janvier 2017 - 20 h 53 min

    Contrairement aux autres pays
    Contrairement aux autres pays du golf, on trouve au bahrein alcool et boites de nuit à volonté… C’est l’ile du vice et de la tentation…La monarchie sunnite bahreinie a tout fait, avec la complicité des saoudiens, pour corrompre la société chiite bahreinie….Les saoudiens appellent le pont qui relie leur pays au bahrein  » le Johnny walker bridge »!




    0



    0
    Mokhtar
    18 janvier 2017 - 19 h 48 min

    Cest l histoire de l arroseur
    Cest l histoire de l arroseur arrose ? Lol




    0



    0
    Anonymous
    18 janvier 2017 - 19 h 46 min

    Une telle persepective de
    Une telle persepective de chaos ne ferait que gimper les prix du petrole et donc a la bonheur. Alors je souhaite une guerre civile de deux decennies surtout que ces feodales monarchies du Golfe ont finance notre decennie noire et donc a chacun son tour




    0



    0
    amitou
    18 janvier 2017 - 19 h 37 min

    Sunnite chiite unissez vous
    Sunnite chiite unissez vous,vous etes tous musulmans.une guerre confessionnelle sera l enfer pour toute la region du golfe et l entree des puissances etrangeres pour jeter l huile sur le feu.une guerre Sunnite chiite peut durer des annees ,dix ans ou plus….et des milliards de dollars…..depuis plus de 20 ans que les revenus du petrole ont servi a acheter des armes et detruire des pays arabes.Voici les veritables raisons de tout ce Chaos:
    suivez ce lien:
    http://www.voltairenet.org/article9888.html




    0



    0
      Bouzorane
      18 janvier 2017 - 20 h 13 min

      Mais de quelle union parlez
      Mais de quelle union parlez-vous??!!… pourquoi toujours passer d’un extrême à l’autre?!…pourquoi devrons nous choisir entre la guerre et l’union???… Ni guerre, ni union!…Chacun son destin!… Chacun chez soi!… Chaque peuple à droit à la paix et à la souveraineté!… Celui qui veut nous imposer l’union, il aura la guerre!… Les seuls avec qui les algériens doivent s’unir, sont les algériens eux-mêmes…et c’est tout!




      0



      0
    Mohamedz
    18 janvier 2017 - 19 h 36 min

    C’est bizarre que la presse
    C’est bizarre que la presse occidental sioniste ne parle jamais du drame au quotidien que vivent ces populations majoritaires du Golfe ?




    0



    0
    AZIZ
    18 janvier 2017 - 19 h 34 min

    VIVEMENT UN PRINTEMPS
    VIVEMENT UN PRINTEMPS CIVILISATIONNEL DANS CES FEODALES MONARCHIES ARABES (PAYS DU GOLFE- JORDANIE-MAROC) QUI ONT TERNI L’IMAGGE DE NOTRE ISLAM




    0



    0
    Kamel
    18 janvier 2017 - 19 h 32 min

    Il n’ya que la lutte armee
    Il n’ya que la lutte armee qui peut liberer ces peuples du Golfe de ces tyrans de roitelets de ces feodales monarchies arabes qui ont finance le terrorisme salafisto wahabite pour detruire des republiques comme celle de Syrie, d Irak du Yemen et de la Libye




    0



    0
    pro gouvernement
    18 janvier 2017 - 17 h 49 min

    L’Arabie maudite doit
    L’Arabie maudite doit trembler vu que son calcul meurtrier sur les Yemenites ne marche pas avec la bénédiction d’Israël.
    il faut vraiment s’occuper de l’Arabie maudite qui détruit l’islam pour plaire au sionisme sataniste




    0



    0
    La Cigale
    18 janvier 2017 - 17 h 26 min

    La Sunna ne dit pas d’aller
    La Sunna ne dit pas d’aller mettre à feu et sang des pays voisins ou non voisin et de tuer tous ces habitants sans aucune raison justifier.
    Et de sucroit de faire appel à des pays ennemis de l’islam ennemis des musulmans de commettre tous ces crimes très graves sous les ordres de soit disant des sunnites du royaume du bahreïn .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.