Gambie : les troupes sénégalaises ont franchi la frontière

Une intervention appuyée par la Cedeao. D. R.

Le porte-parole de l’armée sénégalaise a annoncé jeudi soir que les troupes de Dakar avaient pénétré le même jour sur le sol gambien. Une intervention qui survient juste après que le Conseil de sécurité de l’ONU a soutenu à l’unanimité les initiatives menées par la Cedeao pour pousser le président sortant Yahya Jammeh à quitter le pouvoir.

Qu’ils soient partisans de Yahya Jammeh ou d’Adama Barrow, ce jeudi 19 janvier restera une journée mémorable pour les Gambiens. D’abord parce que le nouveau président élu en décembre dernier a officiellemnt été investi de sa nouvelle fionction, mais aussi parce que Yahya Jammeh semble plus que jamais en danger.

En effet, après que le Conseil de sécurité de l’ONU a voté une résolution apportant son soutien aux initiatives de la Cedeao pour assurer la transition démocratique en Gambie, les troupes sénégalaises massées depuis plusieurs jours à la frontière ont pénétré sur le territoire gambien jeudi soir.

A Banjul, les journalistes de l’AFP ont constaté que l’ambiance était à la fête, la population étant descendue dans les rues pour fêter l’investiture d’Adama Barrow. À l’occasion de son discours, ce dernier a demandé aux troupes gambiennes de faire preuve de loyauté et de rester dans leurs casernes.

Elu le 1er décembre dernier, Adama Barrow avait dû se réfugier à Dakar après que Yahya Jammeh a contesté le résultat de l’élection, déclaré l’état d’urgence puis fait prolonger son mandat de trois mois supplémentaires par l’Assemblée nationale. Après 22 ans passés à la tête du pays, ce dernier semble bel et bien avoir perdu la partie.

R. I. 

Comment (7)

    Anonymous
    21 janvier 2017 - 12 h 58 min

    on a déjà dit a la france
    on a déjà dit a la france partez laisse les africains résoudre leurs probl_me mais en vain les dirigeants corrompus africains ont aussi un poblème du a l’esclavagisme qu’ils ont vécu c’est la soumission a l’homme blanc! tiens on a aussi ce problème en algérie ils adorent la france et les quartier chics de bruxelle paris lyon marseille dubai barcelone etc…et cela en dépit de leurs peuple vraiment marre de cette vermine.




    0



    0
    anti mekhrebi à jamais!
    21 janvier 2017 - 9 h 40 min

    il s’agit d’un complot
    il s’agit d’un complot senegalo mokoko, la vermine appuyée par la france veut s’accaparer la gambie




    0



    0
    Anonymous
    20 janvier 2017 - 23 h 29 min

    L’ancien président Gambien a
    L’ancien président Gambien a reconnu avoir perdu les élections présidentielles et il veut toujours se maintenir au pouvoir pour protéger ce qu’il a volé au pays. C’est du Grand N’importe Quoi !!! Ah, ces Républiques Bananières africaines et leurs Président corrompus jusqu’à la Moelle des Os comme le Zimbabwe qui se trouve dans une situation catastrophique !!! Mais les temps son entrain de changer et tant mieux pour une Démocratie Réelle en Afrique. De nos jours, tous les Pays qui sont vampirisés par leurs dirigeants sont entrain de sombrer dans des crises économiques et politiques graves. Il faut les arrêter avant que le Pays tout entier sombre dans la Guerre Civile.




    0



    0
      Thidhet
      21 janvier 2017 - 6 h 56 min

      Le pire de tous c’est le
      Le pire de tous c’est le Maroc.




      0



      0
        el gatt
        21 janvier 2017 - 9 h 11 min

        Pas seulement le Maroc, mais
        Pas seulement le Maroc, mais beaucoup, beaucoup, beaucoup d’autres!




        0



        0
      el gatt
      21 janvier 2017 - 19 h 36 min

      Bien dit et bien pensé. Un
      Bien dit et bien pensé. Un jour prochain l’Afrique s’éveillera et tous ces dictateur et profiteurs seront un mauvais souvenir.




      0



      0
    TheBraiN
    20 janvier 2017 - 15 h 34 min

    Une occupation par ….
    Une occupation par …..procuration Française .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.