Halilhodzic : «Les individualités ne forment pas forcément une bonne équipe»

Vahid Halilhodzic a qualifié l'Algérie aux 8es du Mondial brésilien en 2014. New Press

L’ancien entraîneur de la sélection algérienne de football, Vahid Halilhodzic, s’est dit déçu par le parcours des Verts, éliminés dès le premier tour de la Coupe d’Afrique des nations de 2017 (CAN-2017) qui se poursuit au Gabon, estimant que «les individualités ne font pas forcément une bonne équipe». «Je suis loin de l’équipe algérienne et je ne peux donc analyser ce qui s’est passé au Gabon, mais une chose est sûre, les individualités ne suffisent pas à elles seules pour faire une bonne équipe», a déclaré Halilhodzic cité par le site spécialisé Fans de foot.

Le technicien bosnien avait laissé une bonne image au cours de son passage aux commandes techniques des Verts entre 2011 et 2014 en étant notamment le premier à avoir qualifié l’Algérie aux huitièmes de finale d’un Mondial en 2014 au Brésil. Un exploit ayant poussé de nombreux supporters algériens à souhaiter son retour. «C’est impossible pour le moment. Je suis lié avec la sélection japonaise. J’aspire à mener cette équipe vers le Mondial-2018, ce qui me permettra de réaliser ma troisième qualification au rendez-vous planétaire avec trois sélections différentes (après la Côte d’Ivoire et l’Algérie, ndlr)», a-t-il dit.

La sélection algérienne est sans entraîneur après la démission du Belge Georges Leekens au lendemain de l’élimination au premier tour de la CAN-2017.

R. S.

Comment (5)

    TCHIPALO
    1 février 2017 - 19 h 13 min

    Donc, en conclusion : les
    Donc, en conclusion : les « vedettes » : brahimi, ghoulam, mahrez et feghouli : BARRA !!! DEGAGEZ !!! DEGUERPISSEZ !!! Vous avez pourri l’atmosphère sereine qui existait avant votre venue au sein de l’Equipe Nationale par vos caprices de gamins beureux. Vous vous êtes faits UN NOM en « jouant » pour l’Algérie. Maintenant, vous vous la coulez douce : doucement le matin, pas trop vite le soir…




    0



    0
    Anonymous
    31 janvier 2017 - 20 h 12 min

    La place est libre Wahid! Tu
    La place est libre Wahid! Tu as toujours ta place.




    0



    0
    mouatène
    31 janvier 2017 - 17 h 49 min

    que ce soit les anciens ou
    que ce soit les anciens ou les nouveaux, quand il s’agit de trucs d’importation qui ne jouent que pour l’argent et non pour le drapeau, bon débarras !!!!! ou sont ceux qui pleuraient à l’intonnation de KASSAMEN !!!! le sport en algérie est à revoir de fond en comble. des milliers de jeunes sont cadenassés pour ne pas acceder aux hauts niveaux. comment voulez vous qu’un gar qui doit etre à la retraite soit un entraineur. il ne peut pas, il est vieux ! quand on a quarante ans et plus on ne peut etre que spéctateur et non actif. liberez les promotions des jeunes il y en a tellement !!!!!! un peu de civisme et de héchema !!!!! vous savez très bien que les joueurs d’importation, à leurs départs de france, leurs clubs les sommes de ne pas se faire blesser. et dans le cas contraire ils ne sont plus admis à leurs retours. ce qui se passe dans le foot ball algérien n’est que de l’arnaque et de la corruption. la majorité des responsables ont une tchippa de laba pour faire jouer les fils de  » H  » moyennant quelques euros. allons allons, un peut de sérieux !!!!!!!




    0



    0
    Anti intégrisme
    31 janvier 2017 - 11 h 26 min

    «Les individualités ne
    «Les individualités ne forment pas forcément une bonne équipe» Mais le miraculeux « INCHALLAH » algérien peut le faire aisément




    0



    0
    Anonymous
    30 janvier 2017 - 12 h 57 min

    Il n y a ni miracle ni homme
    Il n y a ni miracle ni homme providentiel. Il faut travailler simplement. Travailler c’est créer des écoles de footballs, assurer un encadrement technique stable et la fin des magouilles dans le championnat.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.