Le corps électoral convoqué : la bataille des législatives commence

Bouteflika a signé ce jeudi le décret portant convocation du corps électoral. New Press

Le président Abdelaziz Bouteflika a convoqué aujourd’hui le corps électoral pour l’élection des membres de l’Assemblée populaire nationale (APN) le jeudi 4 mai 2017. «Conformément aux dispositions de l’article 91-6 de la Constitution et des dispositions pertinentes de la loi organique n°10-16 portant régime électoral, Son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a signé, ce jour (jeudi), un décret portant convocation du corps électoral pour l’élection des membres de l’Assemblée populaire nationale le jeudi 4 mai 2017», a indiqué le communiqué de la présidence de la République.

Les listes électorales vont être révisées exceptionnellement du 8 au 22 février 2017. La convocation du corps électoral signe ainsi le début «officiel» de la bataille des législatives. L’activité de l’APN est donc presque terminée. Plus de présentation ou d’examen de lois. Seules quelques séances de questions orales vont être organisées durant ce qui reste de la législature actuelle. Les députés qui comptent se représenter vont se consacrer à leur campagne électorale. Les autres vont se préparer pour leur retraite.

Au sein des partis, l’heure est à la préparation des listes de candidatures et l’élaboration des stratégies électorales. Le FLN a fixé le 7 février pour examiner les nombreux dossiers de candidatures reçus. Le plus vieux parti de l’opposition, à savoir le FFS, s’attelle à élaborer une stratégie «efficace» pour améliorer son score électoral enregistré en 2012. D’ailleurs, il tiendra demain, vendredi 5 février, une session extraordinaire de son conseil national qui sera dédiée aux législatives.

Les islamistes, qui se sont déjà regroupés en deux camps, cherchent le moyen de créer un seul bloc pour se donner plus de chances d’avoir le plus grand nombre de sièges possible. Les autres formations politiques entrent petit à petit dans cette grande bataille électorale qui ne fait que commencer. Ces élections législatives interviennent dans un contexte politique marqué par l’exacerbation de la crise économique et la diminution continue des réserves de change qui se sont rétrécies à 114 milliards de dollars. Autrement dit, moins de 30 milliards de dollars par rapport à 2015.

Les candidats à ces élections auront assurément du mal à mobiliser autour des thématiques traditionnelles en raison du profond mécontentement populaire. La campagne électorale s’annonce ainsi difficile aussi bien pour les partis au pouvoir qu’aux formations de l’opposition qui participent. Les partis qui ont opté pour le boycott, quant à eux, vont suivre de loin ces élections tout en priant que les abstentionnistes vont l’emporter, comme lors des deux dernières élections législatives.

Sonia Baker

Comment (18)

    ETHNEK
    3 février 2017 - 14 h 11 min

    Toutes les femmes de ménage,
    Toutes les femmes de ménage, les gardiens des portes des écoles ou autres, toutes les coiffeuses et autres sécretaires et femmes de kharadawi en rang serrés. c´est le moment de prendre la relève de vos augustes collègues qui vont bientôt quitter le parlement avec le sens du devoir accompli, la chkara étant pleine et une pension en plus!!! la tête bardée de diplômes n´est jamais exigée!!! allez au boulot!!! et vite!!! le boulot consiste juste à lever la main -quand on est présent- pas le chiffon!!!




    0



    0
    5colonne
    3 février 2017 - 14 h 07 min

    Boycotter ces elections
    Boycotter ces elections piloté par le France criminel tout simplement , les faires degager du pays sellal et ça bande de voyou, sinon je vous le dit ont cours a la catastrophe c’est pas possible de continuer comme ca




    0



    0
    Anonymous
    3 février 2017 - 11 h 30 min

    le pharaon d’algérie il pique
    le pharaon d’algérie il pique aux pauvres pour donner aux riches;unique ou monde;un cadre sortant de l’université toucherait entre 18 000 DA a 50 000 DA par mois; et un député touche environs 40 millions de centimes salaire plus primes; es-que c’est concevable;es-que c’est juste;pourquoi notre pays est parmi les premiers ou monde en matière de corruption et d’injustice; ce n’est pas dus a cette injustice ou voulu par pharaon tout puissant;ce pays est condamné a la régression a jamais;




    0



    0
      algerien pur et dur
      27 mars 2017 - 18 h 21 min

      Je ne sais pas ce que vous
      Je ne sais pas ce que vous dites par « notre pays est parmi les premiers en matiere de corruption… » C’est le premier tout simplement. Ya hajaba, ou sont passes les centaines de milliards de dollars. Unique dans les annales de l’espece humaine. Ahhhhhh ya Bouteflika et sa bande. Qui vole un oeuf vole un beuf, qui vole un boeuf…, qui vole…vole les deniers de tout un pays sans defense.




      0



      0
    Algérien
    3 février 2017 - 8 h 58 min

    Ce n’est plus la main
    Ce n’est plus la main étrangère … c’est carrément la poche étrangère … lol
    Le système de retraite de l’Assemblée permet de sortir avec une pension partielle minimum de 75 000 DA, elle peut être totale au bout de deux mandats, avec un montant de 310 000 DA…. Sinon nous risquons la déstabilisation …. Et encore et encore ..
    A ton clavier AlilaBrosse59…. Mais cette fois-ci, il faut que ça brille mon petit Ali-La-Brosse59




    0



    0
      Anonymous
      3 février 2017 - 11 h 20 min

      Hhhhhh dahaktni. Selon toi,
      Hhhhhh dahaktni. Selon toi, combien touche cet AlilaBrosse par commentaire ?




      0



      0
    No boutef
    2 février 2017 - 19 h 46 min

    Hhhh !des élections chez
    Hhhh !des élections chez boutef !Pour conserver les mêmes têtes et changer de places .Pa exemple sellal s la place de Ould Khalifa ,teboune ou Ouyahia a la place de sellal ……..:::,les ministres qui quittent le gouvernement,deviennent sénateurs ,changement au. des chefs de région militaire pour mettre des gens de la région …..:..et on fait un 5 éme mandat .




    0



    0
    .......
    2 février 2017 - 19 h 42 min

    Et c’est dans ce genre d
    Et c’est dans ce genre d’occasion que la France-Israël et sesaliés entre en piste, ainsi que leur mèrdiats !
    A voir…




    0



    0
    Anonymous
    2 février 2017 - 19 h 32 min

    Le corps électoral convoqué
    Le corps électoral convoqué par sa majesté : la Course à l’enrichissement et aux privilèges des législatives commence




    0



    0
    Amigo
    2 février 2017 - 19 h 29 min

    Faites comme moi . Je n ai
    Faites comme moi . Je n ai jamais vote et je ne le ferai jamais sauf s Il y a une vraie dimocratia .




    0



    0
    Anonymous
    2 février 2017 - 17 h 51 min

    le président de tout les
    le président de tout les records; de l’inflation;du chomage;de la corruption;de l’injustice;du régionalisme ,du favoritisme;convoque le corps électoral pour l’élection des nouveaux pistonnés a l APN combien ils ont offert a leurs chefs de parti;a part dieu personne ne le sait secret d’état;avant tout l’investissement le plus rentable sans avoir fait des hautes études vous touchez la paie d’environs huit ingénieur d’état;c’est vraiment la taverne d’ali baba;pourquoi dépensé autant d’argent et le résultat est connus par tout le monde;votez voulu dire complicité pour la continuité de la destruction de la nation;




    0



    0
    Lghoul
    2 février 2017 - 16 h 44 min

    A quoi sert un député ? A
    A quoi sert un député ? A lever le doigt une fois par an et recevoir 400.000 DA par mois et avoir une pension a vie juste en dormant 5 ans sur les fauteuils confortables de l’APN. Il boit aussi du café avec ses copains pour parler comment préparer des astuces pour avoir plus d’avantages et il voyage gratis et se porte toujours bien et se sent heureux car il est payé a ne rien faire ! Eh oui qui a plus de chance qu’un « dépputé » algérien ?
    Un député est un type qui passe son temps a défendre SES DROITS – pas de ceux qui l’ont élu –
    Alors dite moi, combien l’état économisera s’il n’yavait pas ces gens qui ne servent absolument a rien !
    La preuve: ils se battent pour des places et payent des millions pour etre en tete de liste.
    En conclusion, cette profession de « dipiti » doit etre supprimée en Algerie car PERSONNE n’a besoin d’eux car ils ne servent absolument a RIEN.




    0



    0
    Algérien
    2 février 2017 - 15 h 41 min

    Si je comprends bien, il nous
    Si je comprends bien, il nous ai demandé de voter pour élire des personnes / députés qui vont gagner 400’000 DZD par mois plus au moins 3 fois plus en nature… pour qu’ils votent des lois qui vont me rendre la vie encore plus précaire avec mon revenu mensuel de 40’000 DZD (10 fois moins que nos députés)…
    Tu me diras … attention… si tu ne votes pas … la main étrangère va tenter de nous déstabiliser…. C’est vrai qu’il y a une main étrangère…. puisque nous et eux nous vivant pas dans le même pays…..




    0



    0
      Alilapointe59
      2 février 2017 - 18 h 08 min

      Heureusement pour nous que tu
      Heureusement pour nous que tu représente pas les algeriens, ont serait déjà vendu au étrangers… Et oui il y a tentative de sabotage, déstabilisation, grâce à des laches comme toi ils pourront réussir leurs coups. Mais heureusement pour nous que l’Algérie a encore des hommes patriotes et une armée patriotes. Ps: ta pas mal à la tête de changer de pseudos, » main étrangère, clan d’oujda, blabla »…




      0



      0
        Anonymous
        2 février 2017 - 18 h 33 min

        Ali-la-Dinde 19:08;tu deviens
        Ali-la-Dinde 19:08;tu deviens parano ali;tu vois des ennemis partout;pourquoi ne pas aller voir l’ami de ton président cheikh lahamer de relizane;ou de voir un psy marocain;il faut etre toi meme ali la dinde ;n’essaie pas d’etre a la place d ALI LA POINTE;ou copie sur lui; notre ALI est unique et on refait pas l’histoire;change de pseudo ali et soit toi meme c’est plus tranquille;laisse notre ALI se reposer aux paradis




        0



        0
    CHIBL
    2 février 2017 - 15 h 40 min

    ce pouvoir, a tout fait en
    ce pouvoir, a tout fait en biometrique, carte nationale,passeport bientot le permis de conduire,mais ne parle jamais de vote avec carte biométrique ou carte de vote electronique, tout le monde sait pourquoi.Zaama ils vont réviser le fichier elctorale YAKHI TMASKHIR YAKHI.




    0



    0
      Alilapointe59
      2 février 2017 - 18 h 10 min

      Et en Occident on vote avec
      Et en Occident on vote avec une carte biométrique!!! VA T’en ARIOUL




      0



      0
        CHIBL
        3 février 2017 - 8 h 30 min

        Ya pas plus ARIOUL que toi,tu
        Ya pas plus ARIOUL que toi,tu regardes toujours ce que fait ou ne fait pas l’occident, si comme si que le monde se resume a l’occident, en Allemagne le vote est Electronique aux USA aussi espèce d’ARIOUL BOITEUX. déjà enlève ce pseudo il ne te va pas.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.