Les deux victimes algériennes de l’attentat de Québec seront rapatriées samedi

Hommage des Québécois aux victimes de l'attentat. D. R.

Nous apprenons de sources proches de la famille d’Abdelkrim Hassane, une des deux victimes algériennes de l’attentat contre le Centre culturel islamique de Québec, que les dépouilles des deux Algériens seront rapatriées vers l’Algérie ce samedi 4 février. L’arrivée est prévue dans la matinée à l’aéroport Houari-Boumediene d’Alger. L’enterrement d’Abdelkrim Hassane (41 ans, informaticien) aura lieu après la prière du dohr dans la même journée à Staouéli, où habite une partie de sa famille originaire d’Adekkar, dans la wilaya de Béjaïa. Nous apprenons aussi que l’autre victime, Khaled Belkacemi (60 ans, universitaire), lui aussi originaire de la wilaya de Béjaïa, sera inhumée à Mohammadia, dans la commune d’El-Harrach, à l’est d’Alger. Par ailleurs, des funérailles officielles seront organisées ce jeudi après-midi à Montréal en hommage aux victimes de l’attentat.

Pour rappel, une attaque contre le Centre culturel islamique de Québec, lundi dernier peu avant 20h, avait fait 6 morts et 8 blessés. Une cinquantaine de personnes étaient présentes au moment du drame. Un suspect a été arrêté. Il s’agit d’un étudiant en sciences politiques à l’Université Laval, proche de la mosquée, présenté par la presse québécoise comme un «activiste prônant des idées d’extrême-droite». Agé de 27 ans, l’auteur de la fusillade a été placé en garde à vue. Il est accusé de meurtres par préméditation.

Des milliers de personnes ont assisté lundi soir à la veillée organisée à côté de la principale mosquée de la capitale de la Belle Province. Des messages de paix ont été prononcés par des dignitaires religieux de la ville, avant que le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, ne rende hommage à une communauté encore sous le choc. «Les musulmans du Canada sont ici chez eux», a-t-il déclaré devant la foule.

Rabah A.

Comment (11)

    Brahim
    4 février 2017 - 19 h 40 min

    Je conseille de lire la
    Je conseille de lire la reflexion de Rabah:

    http://www.algeriepatriotique.com/article/emouvant-témoignage-de-l’épouse-de-la-victime-algérienne-abdelkrim-hassane#comment-164667

    Ces Algeriens ont été assassinés directement par des extremistes. Mais indirectement ils ont été tués par le milieu en Algérie, où ils étaient avant d’émmigrer ou plutot de prendre la fuite. Ces 2 malheureux Allah yarhamhoum, avaient fait leurs études superieures et travaillé en Algerie. Qu’est qui les a poussé à partir, si ce n’est les maladies sociales du Bled; le manque de respect, l’humiliation, l’injustice, la corruption, les intrigues, complots, la misère, les passe-droits et j’en passe. Tout les émmigrés à la Ghorba, qu’ils soient au Canada, en Australie ou en Europe, se posent souvent la question: « qu’est ce que nous sommes venus foutre ici à l’etranger, si la situation sociale de notre pays (Algérie) etait en ordre, ne se dégraderait de plus en plus et si nous n’avions pas eu de problèmes insurmontables -parfois mème dans le cercle familial et des proches? Nous serions tous restés dans notre Bled ». Les harragas dans des embarcations de fortune ont montré parmi eux, qu’il y avait des ingenieurs et des médecins. Partir au risque de sa vie avec un tel niveau de formation et de culture ne se fait pas pour le plaisir, mais parce qu’on a des problèmes graves et insurmontables et mourir noyé ou tué par des extremistes -qui sont chez eux- montre en fin de compte, que le problème réside en Algérie pas à l’etranger. Allah yarham ces 2 académiques Khaled et Krimo. Ils sont des chouhadas. Mes sincères condoléances à leurs familles.

    Rayes El Bahriya
    4 février 2017 - 4 h 28 min

    À Vridir ..tu es un fauxdire.
    À Vridir ..tu es un fauxdire.
    Le professeur khaled belkacemi était à l’initiative de
    jumelages entre des universités canadiennes et l’université
    Algerienne.
    Donc tu dit faux. .et tu prêches faux.

    لهوارية..في فرنسا
    3 février 2017 - 19 h 06 min

    Je n’ai pas vu l’écriveuse
    Je n’ai pas vu l’écriveuse Djemila Benhabib dans les parages s’exprimer sur ce carnage à Québec !!!

    nadir
    3 février 2017 - 18 h 31 min

    et que va faire l’ Etat
    et que va faire l’ Etat algérien pour ses ressortissants ? et ses enfants ?…..

    Antoine Dupard
    3 février 2017 - 10 h 55 min

    Chers internautes et
    Chers internautes et blogueurs. L’islamophobie et la xénophobie vont continuer à s’exacerber dans le futur dans las pays occidentaux, c’est une réalité. C’est clair. En effet, tous les actes terroristes commis dans les pays occidentaux ont été attribué (à tort ou à raison) à des islamistes , d’office, car les actes sont toujours précédés d’un Allah Akbar ou ont été justifié à postériorité au nom d’Allah, du Prophète et du Coran. Cela, c’est aussi une autre réalité. Déjà que les musulmans s’entretuent entre eux et chez eux (sunnites, chiites) en Irak, en Syrie etc.. au nom de la religion, il ne faux pas que les chrétiens et les musulman importent et s’entretuent dans des pays occidentaux. Les musulmans sont accueillis pour plusieurs raisons chez nous, ils ont choisis de venir vivre dans des pays de culture chrétienne, ils sont les bienvenus chez nous évidemment. Les pays arabes et musulmans agressés par l’occident se défendent toujours en parlant d’agression contre l’islam et les musulmans, alors qu’ils devrait parler de colonialisme et d‘impérialisme tout simplement. Il ne faudrait pas (ou il aurait été plus intelligent) que la riposte à ces agressions ne se fasse pas au nom de Dieu, du prophète et du Coran, ou au cri d’Allah Akbar. Bref tout tourne autour de l’islam, cette religion évoquée à tout bout de champ et mise dans toutes les sauces et en tout lieu. Le comble c’est que les musulmans qui vivent dans les pays occidentaux n’hésitent pas à proclamer tout haut que le Coran est au dessus des lois et des constitutions des pays d’accueil où ils ont décidé d’y vivre. C’est un délire d’inconscience, de manque de tact et de provocation. Par exemple, on peut évoquer la question de la loi française sur l’interdiction des signes religieux ostentatoires à l’école qui a été maladroitement politisée et manipulée par « l’islam politique ». Même si cette loi avait interdit également le port signe ostentatoire chrétien, israélite ou autres, les citoyens musulmans étaient la seule communauté à faire autant de tapages et de gesticulations sur cette loi si on s’en souvient bien. La communauté musulmane est la seule qui est montée en puissance par rapport aux chrétiens ou aux israélite. Si je me permets de donner un conseil aux musulmans qui vivent en occident, je leur dis, en attendant que les choses se calment, d’éviter d’aller systématiquement à la mosquée pour faire les 5 prières de la journée, sauf celle du Vendredi apparemment obligatoire en mosquée. Je dis provisoirement car les musulmans ont une chance inouïe qui est celle d’avoir la positivité de prier n’importe où dans la nature (comme les gens du désert) ou chez eux à la maison. Pour la prière du vendredi qui est obligatoire, je leur conseil de ne porter les djellabas ou le foulard qu’à l’intérieur des mosquées puisque la tradition et les coutumes le demandent. Je leur conseille ensuite d’éviter de provoquer les occidentaux en portant le voile islamique intégrale noir dans les lieux publics qui est interprété comme un signe de refus et de rejet des modes de vie des sociétés qui les accueillent. Et puis un être camouflé complètement dans un voile, ce n’est pas très rassurant, il faut le reconnaître. Que cette pratique se fasse dans les pays musulmans c’est normal, je dirais. Enfin, espérons que les choses ne vont pas s’aggraver et que la guerre civile ne soit pas importée dans nos pays européens. C’est vraiment très, très problématique cette question de religion ostentatoire et des attentats aveugles d’un côté ou de l’autre. NB : Evidemment, je condamne avec véhémence tous les deux attentats aveugles commis sur le territoire Canadien, comme ceux commis par des musulmans islamistes dans les pays occidentaux. Mes sincères condoléances à leurs parents et à leurs proches. La violence ne résout rien. La violence appelle la violence. Que les internautes ne voit pas dans mon intervention des injonctions ou des obligations ou des leçons à des musulmans, mais juste comme un avis parmi tant d’autres. Merci à tous.

      Moh d'ici
      3 février 2017 - 16 h 47 min

      « ‘Hommes du desert » dites
      « ‘Hommes du desert » dites vous mister Dupart? C est bizarre ,j ai entendu ce son de cloche quelques. part!! Surement pas chez les bedouins!!!!!

    Karimdz
    2 février 2017 - 21 h 20 min

    Pourquoi ne pas les enterrer
    Pourquoi ne pas les enterrer au Canada ! Ils sont bien Canadiens …

      vridire
      3 février 2017 - 12 h 31 min

      le pouvoir algerien leur a
      le pouvoir algerien leur a enlever la possibilité d’occuper des hautes fonctions et c’est au tour des gens ( ghachi) comme vous de les priver de leur pays d’origine ,,,,pauvre pays .
      ait ahmed , allah yarhmou , va se retourner dans sa tombe.

    anonyme
    2 février 2017 - 18 h 20 min

    Nous sommes tristes!
    Nous sommes tristes!

    Rafik
    2 février 2017 - 17 h 42 min

    @Anonymous (non vérifié), je
    @Anonymous (non vérifié), je t’avoue que j’ai voté négatif pour toi car je ne comprends pas ton appel absurde : « où est Lammara, où est l’Algérie » . C’est du n’importe quoi pardon de te le dire !!!

    Anonymous
    2 février 2017 - 16 h 00 min

    ALLAH YARHAM LES INNOCENTS!
    ALLAH YARHAM LES INNOCENTS! des intellesctos peres d’enfants sont tués?!étaient ils visés? ou est lamamra ou est l’algérie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.