Quand le journal Le Monde se préoccupe de la pénurie de kif marocain en Algérie

Une des nombreuses saisies de kif opérées par nos services de sécurité. New Press

Un article publié par Le Monde confirme incidemment les bons résultats obtenus par les services de sécurité algériens dans la lutte contre le trafic de stupéfiants. Le correspondant du Monde s’est intéressé à la consommation de kif dans quelques quartiers d’Alger et a constaté qu’il y avait pénurie de cette drogue. En fait, son constat, qui est plutôt de nature à rassurer les familles algériennes, n’a pas de quoi surprendre. Il est la preuve de l’efficacité des opérations de lutte contre le trafic de drogue, dont les bilans sont rendus publics dans les communiqués du ministère de la Défense nationale.

A titre d’exemple, le dernier communiqué porte sur l’arrestation de 6 narcotrafiquants et la saisie de 307 kilogrammes de kif traité ainsi que plusieurs véhicules, effectuée mercredi 8 février et dans la matinée du jeudi 9 février. Toute la quantité de résine de cannabis saisie vient du Maroc. En 2016, plus de 109 tonnes de résine de cannabis ont été saisies en Algérie, dont 74,34% dans l’ouest du pays, selon un bilan de l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLDT), se référant au bilan des services de lutte contre les stupéfiants (Gendarmerie nationale, DGSN et Douanes). Ce chiffre est en baisse de 13,89% par rapport à 2015, en raison surtout du renforcement du dispositif sécuritaire au niveau des frontières, explique une source proche de l’office. Car, c’est en amont, tout au long de la frontière avec le Maroc, verrouillée par les autorités algériennes, que la source d’approvisionnement est tarie.

Les services de sécurité ont procédé au renforcement des postes de surveillance et des unités de contrôle avec une répartition maîtrisée des brigades en patrouille, véhiculées et pédestres, ainsi que par la réalisation de tranchées et d’obstacles érigés le long de la bande frontalière ouest, ce qui a contribué à paralyser les réseaux de trafic international du kif traité et entraîné des pertes financières considérables aux narcotrafiquants installés au Maroc.

Il est curieux que Le Monde s’inquiète du manque de kif en Algérie. Quand on sait que ce journal est proche du parti socialiste, lui-même proche du régime monarchique de Rabat et que le candidat socialiste Benoît Hamon compte légaliser le cannabis s’il est élu, on se demande si ce journal ne s’inquiète pas plutôt pour les intérêts du Makhzen qui vit des revenus de la drogue et qui se voit ainsi menacé jusque dans son existence par la lutte sévère et efficace menée par l’Algérie contre ce fléau et l’absence de débouchés, hormis la frontière algérienne, les Espagnols étant eux aussi à l’affût et l’armée sahraouie sur le qui-vive à Guegarate, donc pas de passage par la Mauritanie non plus !

Dans son rapport 2016, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime a encore placé le Maroc en tête des producteurs mondiaux de résine de cannabis dont la consommation, font remarquer les spécialistes, a un impact direct sur la santé et favorise la criminalité. Pour éviter cette stigmatisation, le Makhzen a lancé l’idée de la légalisation du cannabis, en prenant pour prétexte son usage médical. Un débat, dit-on, a cours au Maroc sur cette option qui est renforcée par l’échec de la tentative d’inonder l’Algérie de cannabis.

Houari Achouri

Comment (63)

    nordine al jazairi
    12 février 2017 - 5 h 38 min

    je pense que le prochain
    je pense que le prochain article du monde sera si vous voulez éviter la pénurie une seule solution c’est d’ouvrir nos frontières
    la réponse est que le peuple algérien veut que ces frontières restent fermées .
    le makhzen fera tout pour que l’Algérie ouvre ses frontières
    on peut avoir des relations diplomatiques et commerciales mais avec les frontières fermées
    l’Algérie préserve sa sécurité avec cette fermeture




    0



    0
    Mohamed l'Algérien
    12 février 2017 - 2 h 33 min

    @ Benhabra brahim ( 11 Feb
    @ Benhabra brahim ( 11 Feb 2017 – 20:19 ). Je partage totalement votre avis, très précis et très juste. Le journal le Monde est une officine des services secrets Français, qui dépend directement d’israël, leur grand maître. Il suffit de voir à qui appartient ce « journal », pour se rendre à l’évidence.
    Le journal le Monde est un instrument de la propagande anti-Algérienne distillée depuis longtemps, par nos pires ennemis en France. Ce journal voix de son maître ne veut que du mal à notre pays.
    Après avoir détruit complètement et pour toujours toutes les valeurs de la société Française avec l’institutionnalisation du mariage pour tous, les sionistes par le biais de leur voix privilégiée : le parti socialiste ou plutôt le parti socialiste et sioniste Français, veulent décerveler la société Française et la rendre dépendante dans sa majorité de la drogue, en légalisant le cannabis. Et c’est dans le programme du candidat du parti socialiste. Pour réaliser ce programme de dégénérescence des êtres humains, la France en tant que copropriétaire du maroc avec israël, s’appuie sur ce pays, qui est également sa pute comme ils le disent eux-mêmes.
    Il faut rappeler que la narco monarchie marochienne a été dénoncée par la quasi totalité des organisations internationale, y compris l’ONU, comme étant le plus grand producteur et dealer de drogues de toutes sortes au monde. Et il y a des preuves.
    Le fait que le torchon le Monde ou plutôt l’IMMONDE exprime le profond désarroi et la très grande inquiétude, au grand jour, de ses maîtres, comme il vient de le faire, montre que les revenus de la drogue servent bel et bien au financement du makhnez et les services secrets français. Et c’est pour cela que la France ne veut que le sahel se stabilise et fait tout pour, mais en vain.

    La fermeture à double tour des frontières, par l’ANP a fait très mal à nos deux pires ennemis.
    Je tiens à rendre un vibrant hommage à notre glorieuse ANP. Le lancement des futur satellites Algériens et l’utilisation des drones armés de missiles sera d’une très grande utilité.
    Et pour conclure, je suggère de créer d’instaurer LA PEINE DE MORT en comparution immédiate, pour les gros dealeurs et la perpétuité pour les petits dealers.




    0



    0
      ferial
      12 février 2017 - 8 h 22 min

      Entièrement de votre avis
      Entièrement de votre avis monsieur, j’ajouterai que tous les services (secrets) occidentaux se sont toujours financé par la drogue en s’alliant aux mafieux locaux qu’ils n’hésitent pas à éliminer en cas de désaccord.(voir Noriega, Pepe Escobar tous 2 agents de la CIA….et tant d’autres.
      Voir l’excellent documentaire passé sur ARTE mardi dernier sur les liens entre le pouvoir, les services secrets et les mafias.




      0



      0
    sublisoft99
    11 février 2017 - 20 h 29 min

    ah oui il ont raison les
    ah oui il ont raison les français il se trompe pas..il faut une trés forte dose de drogue marocaine pour endoctriné la jeunesse algérienne ! il savent que la drogue algérienne mderha…eh !! ouiiiiii !!!! ils connais l’algérie..comme leur poche




    0



    0
    Raïna
    11 février 2017 - 20 h 23 min

    Nous ne cesserons de le dire
    Nous ne cesserons de le dire et de le répeter,cette Algérie algérienne souveraine et indépendante dérange!!On nous reproche nottre lutte implacable contre le terrorisme,l’avortement d’un printemps arabe dans notre pays,la non ingérence et notre refus d’intervenir militairement en dehors de nos frontiéres et maintenant même les médias de la désinformation comme le journal « le monde » (pour ne citer que ce dernier)nous reprochent de sécuriser nos frontiéres et de lutter contre le trafic de drogue!!




    0



    0
    mouatène
    11 février 2017 - 19 h 42 min

    quel paradoxe !!!! un
    quel paradoxe !!!! un journal comme le monde na pas trouvé mieux que de s’inquieter de notre santé alors que !!!!! oui !!! alors que !!!! à l’heure actuelle et depuis longtemps, en france, c’est à dire aux portes de ce journal et ses illustres journalistes, des français honnetes travailleurs, font les poubelles pour boucler leurs fins de mois et !!!! grelottent de froid jours et nuits, non pas parcequ’il fait froid en france mais parcequ’ils n’ont pas de quoi payer les fectures de l’energie. et EDF n’a pas lésiné dans ce domaine car ses agents veillent au grain. pas de paiement de facture, pas d’electricité. toi le français, travailleur et honnete, dans un pays dit riche, avec 58 réacteurs nucléaires, tu vis dans la honte. ça !!! c’est la classe poitique française, avec des bataillons de médias, malheureusement tous supplétif de la knesse de tel aviv. ces journalistes qui sont mal rasés s’inquiètent de la barbe des autres. voyez juste à coté de vous !!! mettez des lunettes, elles sont faites pour bien voir. allez, il y a beaucoup à dire mais c’est suffisant pour cette fois ci.




    0



    0
    Benhabra brahim
    11 février 2017 - 19 h 19 min

    La « french connection »
    La « french connection » reprend du service ou ……………………………………………………le « monde » a l envers!!..C est el gawri qui vole au secours de sa prostitue.




    0



    0
      lefhama
      11 février 2017 - 20 h 08 min

      je me demande même si c’est
      je me demande même si c’est pas elgaouri qui a planté ce cannabis ….




      0



      0
        Mohamed Dz
        12 février 2017 - 1 h 48 min

        Il y a un projet sioniste
        Il y a un projet sioniste pour tout les pays Musulman surtout sunnite. détruire la jeunesses, notre position par rapport a la Palestine et notre claire position contre l’entité sioniste, nous met sous le viseur des bâtard sioniste et leurs serviteur m 6, meme en syrie il y a une usine de fabrication israélite main d’œuvre les voyous du regime bachar distination des drogues les pays de l’arabie. on ignore beaucoup de choses




        0



        0
    Anonymaoui
    11 février 2017 - 19 h 05 min

    Je pense que ce journal à ici
    Je pense que ce journal à ici en Algérie un piètre reporter si non il aurait vu que les quartiers populaires surtout ceux de la périphérie sont des souks à ciel ouvert de la drogue light dure et en comprimés. Les dealers sont devenus les chikours du moment. Ils terrorisent les honnêtes gens avec leurs chiens bâtards les armes blanches et les jeunes délinquants qui les servent comme leurs épouses.




    0



    0
      co5
      11 février 2017 - 21 h 05 min

      alors le mokoko on fait dans
      alors le mokoko on fait dans l’intox, j’ose espérer que les services concernés vont prendre attache avec….




      0



      0
        Anonymaoui
        12 février 2017 - 7 h 21 min

        Alors cher marchand de
        Alors cher marchand de poussière ou plutôt ghobra on fait dans la diversion pour protéger son sale business. Les institutions et organisations de jeunes comme la police la gendarmerie les scouts les médias lourds et la société civile se réveillent enfin pour vous éradiquer de nos villes comme vos complices les terroristes islamistes. C’est une question de temps et de volonté politique.




        0



        0
    Anonymous
    11 février 2017 - 17 h 49 min

    Malheureusement pour des
    Malheureusement pour des raisons mercantiles: chiffre d’affaires, ventes, publicité, etc,…..?!
    Les dirigeants du prestigieux journal « le Monde » sont en train de faire une « mea culpa » discrète et indirecte
    En tentant discrètement, et indirectement de courtiser la cour royale marocaine, ses nombreux courtisans,
    Et ses nombreux serviteurs, au Maroc, et en Europe, pour un éventuel retour ….. des ventes au Maroc
    Et pourquoi pas , puisque l’état français en opportuniste qui a vendu (troqué) les principes de liberté, et de démocratie pour ses nombreuses Petites et Moyennes Entreprises françaises installées au Maroc
    Fuyant le fisc français, et le risque de fermer, et de mettre les clés sous le paillasson
    Avait fait la courbette à la cour royale marocaine, et à ses bagnards-tortionnaires en « amnistiant…..?! »
    Et en blanchissant l’un des grands commanditaires le plus zélé de la torture des opposants démocrates
    Marocains, le tristement célèbre Abdelatif El Hammouchi (Méknes 1966 – ) ancien étudiant en droit
    Filtré des bancs universitaires par ses anciens patrons des services secrets de renseignements marocains
    Dit « expert » des activités des mouvements djihadistes




    0



    0
    Vangelis
    11 février 2017 - 17 h 33 min

    Tant que ces trafiquants de
    Tant que ces trafiquants de tous bords ne seront pas dissuadés par des peines de prison conséquentes, ils continuerons à empoisonner les jeunes et moins jeunes algériens.
    L’ONU a beau mettre le Maroc au podium, il n’empêche que tant qu’il n’y pas là aussi sanctions internationales, ce pays merdique continuera encore à empoisonner, à dessein, les algériens et tout le nord de l’Afrique ainsi que l’Europe.
    Des sanctions exemplaires, tant vis à vis des trafiquants pris la main dans le sac qu’à l’endroit du Maroc, d’où viennent toutes ces tares, il est à craindre que la situation ne soit pas totalement stoppée.
    Quant au …. « Le Monde » qu’il braille tant qu’il le voudra, l’Algérie ne permettra pas qu’on fasse des fleurs à ses valets de marocains.




    0



    0
    Felfel Har
    11 février 2017 - 17 h 12 min

    Au lieu de s’inquiéter des
    Au lieu de s’inquiéter des succés de nos services de sécurité dans leur lutte contre la contrebande de drogues la France devrait plutôt s’employer à répondre au chantage de Pablo Escobar VI qui menace de laisser les boat people envahir ses territoires (ils ne leur a offert l’asile que pour les utiliser comme pions). La France, cette « puissance » qui n’hésite pas à porter la guerre en terre lointaine, donne des signes d’affolement à toute l’Europe et la classe politique européenne se surprend à considérer la perspective de lever le drapeau blanc tout en baissant la c… devant ce Narcisse,dont la survie dépend précisément d’eux. Ce show, à la limite du burlesque, se résume à un jeu stupide, un peu cocasse, où l’un s’amuse à faire peur et les autres à faire semblant d’avoir peur. Un vrai carnaval un peu prématuré car, bien que la saison de ces manifestations ne soit pas encore ouverte, les clowns sont déjà en action.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.