L’avocate algérienne Zohra Mahi corrige le rédacteur en chef du Figaro Magazine

Maître Zohra Mahi. D. R.

En réaction à un commentaire du rédacteur en chef du Figaro Magazine critiquant, de manière vile et haineuse, l’audace qu’a eue Emmanuel Macron pour mettre en cause la colonisation, l’avocate algérienne Zohra Mahi lui a adressé une longue lettre dans laquelle elle démonte un à un ses arguments. Elle décortique tous les crimes commis par l’armée coloniale française en Algérie, que l’auteur de l’article a tenté de détourner, pour aboutir à la conclusion que la France officielle est effectivement passible de la Cour pénale internationale (CPI) pour «crime contre l’humanité».

Dans cette leçon magistrale qui s’adresse en réalité à toute la classe politique française, et dont nous avons reçu une copie, la juriste analyse dans le détail les faits constitutifs du crime contre l’humanité et leur qualification juridique. Au fondement de ce crime : l’assassinat ciblé. Maître Zohra Mahi revient sur cette histoire, qui est d’actualité, des têtes de résistants algériens coupées par des officiers de l’armée française et envoyés au Musée de l’Homme à Paris dès les premières années de la colonisation. Elle cite les noms d’une dizaine de ces «indigènes» victimes d’assassinat ciblé. Elle rappelle, pour illustrer son propos, le sinistre palmarès d’un tueur en série, Lucien de Montagnac, qui «pour se changer les idées noires qui l’assaillaient, « coupait les têtes d’hommes comme on coupait les têtes d’artichaut », selon sa belle formule».

S’ensuivent les assassinats de masse, plus cruels et plus destructeurs les uns que les autres. Le premier grand massacre eut lieu 17 ans après l’occupation, à Zaâtcha. «La population de tout le ksar a été passée au fil de l’épée, hommes, femmes, enfants, vieillards. Tout a été rasé.» Selon le témoignage d’un colonel de l’armée d’occupation, cité en appui, il y eut plus de deux mille morts dans le seul ksar de Zaâtcha. «On marchait sur du sang, les cadavres empêchaient de passer. On dit que pendant longtemps, la ville sentit la mort et je ne suis pas sûr que l’odeur ait entièrement disparu. Quand on eut enfoui tous les morts, il ne resta plus personne dans la ville, exceptés les douze cents hommes de la garnison».

Au titre de génocide, il y a eu aussi les enfumades, dont la plus connue est celle d’Ouled Riyah avec ses 760 morts, toujours dans les premières années de la colonisation. «Qui a dit que l’idée de la chambre à gaz a jailli un beau jour du cerveau malade d’Hitler ?», s’interroge l’avocate ironiquement.

Troisième crime : la politique de la terre brûlée pour affamer les populations. Une idée inspirée par un rapport du «brillant théoricien de la démocratie», Tocqueville, nommé à la tête d’une commission parlementaire chargée de réfléchir sur la poursuite de la colonisation. Celle politique se résume à l’impératif de réduire les «indigènes» à la plus extrême pauvreté pour que la primauté du colon soit totale.

Parmi les innovations de la colonisation française, on trouve aussi les déportations, les regroupements forcés et la torture. L’auteur rappelle le cas des Algériens déportés en Nouvelle Calédonie «à la suite de procès tellement truqués que jusqu’à ce jour les scellés sont restés secrets et ne peuvent être consultés», et celui de la torture et des camps de regroupement, où l’on mourait «comme on mourait dans le camp d’Auschwitz ou de Sobibor».

A tous ces crimes s’ajoute une variété d’actes inhumains réduits par le journaliste du Figaro Magazine à des «pages grises» de la colonisation.

Sur un ton plus incisif, l’avocate dit ne pas avoir, en fait, besoin de se référer à des historiens «pour savoir que «nous étions 9 millions d’Algériens pour un million de pieds noirs et que dans une salle de classe de 30 élèves, nous étions deux élèves algériennes», ni pour savoir que son père est mort d’une diphtérie facilement guérissable grâce à un vaccin s’il avait pu être admis dans un hôpital. 

Elle récuse l’idée véhiculée par tant d’auteurs français, à savoir que le pouvoir en Algérie a pris la peine de construire une «mythologie», en clamant que l’histoire vécue par les Algériens dans leur chair, se raconte, se transmet et se construit encore dans les familles. 

Plus politique, l’avocate algérienne demande à ces Français bienpensants de cesser de soutenir «par lâcheté» que les Français d’origine algérienne n’aiment pas la France à cause d’une prétendue rancune liée à la guerre. «C’est vous, assénera-t-elle, qui les avez maintenus fermement en marge de votre société, c’est vous qui les haïssez et non l’inverse, car c’est vous qui détenez le pouvoir. Vous pensez et agissez à leur égard comme Goering « le droit est notre bon plaisir ». Ils n’ont de droits que ceux que vous leur concédez», assène Maître Zohra Mahi.

Pour conclure, elle revient à cette polémique qui déstabilise l’élite française : «Croyez-vous vraiment que les phrases à la Macron vont nous convaincre que vous avez abandonné votre racisme structurel ou que vous nous avez couverts de bienfaits ?»

R. Mahmoudi

Comment (125)

    ahmed
    30 avril 2017 - 21 h 52 min

    fahla… chapeau maitre.
    fahla… chapeau maitre.




    0



    0
    M. Akli Abbou
    30 avril 2017 - 17 h 49 min

    Merci maître,

    Merci maître,
    Je tiens à vous remercier pour votre réponse percutante. J’admire vos connaissances en histoire en plus de celles du Droit.
    Mes sincères salutations




    0



    0
    madjid
    30 avril 2017 - 13 h 20 min

    il ne faut pas s’étonner,’de
    il ne faut pas s’étonner,’de ce que sont aujourd’hui la majorité des medias français tous confondus.ils ne font qu’obéir c’est tout.il faut chercher ailleur ceux qui tirent les ficelle.macron n’est qu’un prétexte ils l’on choisit pour déverser leur fiel sur l’Algérie.durant quelques années,tous les personnels des medias ,ont étés remplaces, par des personnes a la solde du looby sioniste. Copie colle,des états unis. Ils ont la nationalité française,mais ils sont juifs .et un juif ne renie jamais le principe fondamental de son existence,et qui est -..tous les juifs du monde ou qu’ils soit doivent contribuer de quelque manière que ce soit.a promouvoir. Et servir le sionisme ,soit disant que ce dernier veille a la survie du peuple juif…les chiens aboient et la caravane passe.




    0



    0
    abdou
    28 avril 2017 - 22 h 09 min

    moi je dirai seulement cette
    moi je dirai seulement cette citation de notre hymne aux nostalgiques haineux

    o France le temps des palabre est révolu
    nous l’avons clos comme on ferme un livre
    o France voici venu le jour ou il faut rendre des comptes
    prépare toi voici notre réponse

    le verdict ;notre révolution le rendra
    et nous avons jure de mourir pour que vive l’Algérie.




    0



    0
    Roche
    18 mars 2017 - 15 h 05 min

    Quel dommage que Macron ne
    Quel dommage que Macron ne juge pas aussi bien la sale colonisation Sioniste ! Espérons que c’est seulement un péché de jeunesse du temps ou il était chez Rotschild !!




    0



    0
      ElHo
      29 avril 2017 - 9 h 32 min

      Macron n’est pas prêt de se
      Macron n’est pas prêt de se suicider…. ou de se faire « enterrer » vivant alors qu’il n’a que 39 ans et un parcours de dirigeant d’un pays siégeant au conseil de sécurité de l’ONU qui l’attend. Il a sans doute compris une vérité de Monsieur de la Palisse, à savoir qu’en France aussi, il y a « totem et tabou » des choses à ne pas dire …. sauf à s’y bruler définitivement ….. Il ne sera jamais prêt pour le sacrifice pour les beaux yeux de la Palestine qui n’a rien à lui offrir en récompense (on y cultive des orange et des carottes… mais pas de pétrole, ni lobby…)




      0



      0
    BOUCHERIT
    5 mars 2017 - 6 h 13 min

    Je profite de cette
    Je profite de cette mise au point salutaire pour passer un message à maître Mahi:
    la lettre adressée à Jamel Debbouze en 2014 après la sortie du film « Indigénes » n’émanait pas de feu ROger Hanin comme vous l’avez cru parce que induite en erreur par d’autres , sur votre compte Facebook. L’auteur est Roger Hordellin membre actif du Front National
    et Président des rapatriés et harkis.
    Cordialement .Sabrina boucherit.




    0



    0
    Anonymous
    4 mars 2017 - 19 h 51 min

    Au delà du fait qu’en France,
    Au delà du fait qu’en France, les nostalgiques de la colonisation ne semblent pas prets a baisser leurs voix,nous devons admettre que le ver est dans le fruit. c’est à dire que le problème est ici en Algérie et précisément au niveau des centres de decidions. Les révisionnistes les plus dangereux et led plus nocifs de trouvent ici parmi nous. Car un peuple engourdi,anesthésié et mené en bateaux depuis des décennies ne peut que se faire trahir par les imposteurs et autres faussaires auxquels il a confiée sa destinée.




    0



    0
    Papipam
    28 février 2017 - 15 h 38 min

    Je soutiens E Macron dans ses
    Je soutiens E Macron dans ses propos mais je n’ai pas une culture suffisante pour valider ou invalider ce que je viens de lire. Il me semble qu’à l’indépendance il n’y avait que 4 ou 5 millions d’habitants musulmans en Algérie le chiffre de 1 million de pieds noirs est conforme à mes informations.
    Une association de pieds noirs vient de porter plainte contre E Macron, j’espère qu’elle ne sera pas prise en compte par la justice française, il est temps que les Français admettent la réalité de cette période peu glorieuse de notre histoire qui malheureusement elle n’est pas la seule.




    0



    0
    SMAIL
    28 février 2017 - 8 h 07 min

    POUR PARAPHRASER KATEB YACINE
    POUR PARAPHRASER KATEB YACINE , LE FRANÇAIS N’EST PAS SEULEMENT UN BUTIN DE GUERRE MAIS UNE ARME DE COMBAT CONTINUE . LES PARTISANTS DE L’ARABISATION EXCLUSIVE ONT AVEUGLES NOS ENFANTS QUI NE PEUVENT SE DEFFENDRE CONTRE CES ATTAQUES SOURNOISES.MERCI MADAME POUR VOTRE ADMIRABLE PRESTATION.




    0



    0
      el milia kvayl
      1 mars 2017 - 14 h 19 min

      L arabe a bien plus
      L arabe a bien plus légitimement sa place en Algerie que le français,qui est le poison de la colonisation.
      Le français nous maintient dans une relation de dépendance vis-à-vis de la france avec laquelle nous n avons aucun avenir commun,aucun.
      Mais comme l arabe a servi d idéologie pour certains contre notre identité berbère,et comme l arabe n est plus la langue des sciences,du commerce ,je dis à ceux qui voudraient s accrocher au français gardez ce butin fait de fausses pieces,moi je ferai apprendre l anglais ,l arabe et surtout reapprendrai le kabyle à mes enfants…conformément à leur identité Berbère,islamique et conformément à leurs aspirations et besoins terrestres.




      0



      0
        NationFirst
        28 avril 2017 - 21 h 02 min

        Je s ‘accord la nécessité de
        Je s ‘accord la nécessité de maîtriser une langue qui en rapport avec son identité.
        Rien ne nous empêche de maîtriser plusieurs langues, c’est même une richesse.
        Mais apprendre l’Anglais pour se décoloniser du Français c’est être toujours colonisés.
        Il faut maîtriser ou ses langues. Les Allemands sont attachés à l’Allemand, les Espagnols à l’Espagnol et les Français au Français.
        Quant à nous est-ce que l’Anglais appartient à notre patrimoine culturel et identitaire ?
        C’est la langue du business. Point. C’est tout.




        0



        0
          El Ho
          29 avril 2017 - 10 h 53 min

          Vous dites « qu’apprendre l
          Vous dites « qu’apprendre l’Anglais pour se décoloniser du Français c’est être toujours colonisés ». Et ensuite vous dites que « Les Allemands sont attachés à l’Allemand, les Espagnols à l’Espagnol…. » …. En quoi est ce plus légitime de s’accrocher au Français plus que l’Arabe langue parlée par les Algériens depuis des lustres même si beaucoup d’entre eux maitrisent aussi en plus : le Targui, Chaouï, Kabyle,….. Ce qui fait la richesse de tous les Algériens qui partagent en commun l’arabe dialectal. Autre point, moi qui travaille en France pour société Française ayant son siège en France connu par tous : 80 à 90 % des postes vacants en son sein exigent l’Anglais courant. Si l’Algérie doit investir dans une langue étrangère, elle ne doit pas s’éparpiller et investir dans une langue parlée par quelques Africains et autres, elle doit au contraire mobiliser toute son énergie et ses moyens (elle n’en n a plus beaucoup) pour investir dans une langue qui l’ouvrira sur le monde, un monde constitué de près de 200 pays….. Cela passe par l’Anglais qui l’arrimera au 21 eme siècle pour tout ce que l’on veut : l’économie, les sciences, la culture, la médecine, …. Arrêtons de perdre notre temps avec une langue qui renvoi vers le passé au lieu de regarder notre futur dans le concert des nations…..




          0



          0
    Mohamed Dekkiche
    28 février 2017 - 0 h 00 min

    Bravo maitre pour votre
    Bravo maitre pour votre courage, pour la défense des droits des Algériens contre le crime impardonnable du colonialisme français contre les populations Algérienne sans défense depuis 1830 au 19 mars 1962. Le gouvernement algeriens n’a pas votre courage bravo.




    0



    0
    Si-Ali
    27 février 2017 - 17 h 18 min

    Merci Mme Mahi de rétablir
    Merci Mme Mahi de rétablir des faits historiques honteux et condamnables dont une grande partie de la classe polique francaise fait semblant de méconnaître.
    Pour la petite anecdote, concernant la scolarité des indigenes je peux le temoigner les propos relatés par mon père né dans les années 20 de parents pauvres tous les 2 aveugles de naissance , quand il s’agissait de poursuivre sa scolarité dans les années 30. Le directeur avez convoqué le grand père pour lui dire que son fils était trop intelligent pour continuer ses études ! Il a été foutu dehors. Un exemple vivant des bienfaits de la colonisation…




    0



    0
    tarlahmam
    27 février 2017 - 7 h 42 min

    « tant qu’il y aura des femmes
    « tant qu’il y aura des femmes »….les homme ont vendu leur âme au diable!




    0



    0
      Ahl el beit
      25 mars 2017 - 18 h 53 min

      Quelques uns seuleument.
      Quelques uns seuleument.




      0



      0
    Anonymous
    26 février 2017 - 16 h 27 min

    Merci Mme Mahi pour cette
    Merci Mme Mahi pour cette réponse cinglante au magazine Figaro et à ces politiques français qui insistent pour dire que ça n a rien à voir l extermination des juifs pendant la seconde guerre mondiale et que ce n est pas un crime contre l humanité car pour eux l histoire avec l Algerie commence en 1954 et pas en 1830 et tous les massacres qui y sont liés.
    Votre lettre pourrait être une base pour enclencher des debats avec les politiques français qui disent n importe quoi mais pour cela il faut de la volonté et cela m etonne que votre lettre apparraisse comme reponse sur le journal du figaro qui n est que la voix du maitre qui refuse de qualifier la colonisation de l Algerie comme un crime contre l humanite…
    On est fier de vous…continuez




    0



    0
    Redouane Bourafa
    26 février 2017 - 16 h 12 min

    Merci Maitre pour avoir
    Merci Maitre pour avoir contre-carre les pretentions d un pseudo journaliste qui voulait contredire la vérité historique quant aux mefaits de la france coloniale, durant 132 ans.
    Votre travail de remise en ordre de notre sanglante histoire d asservissement ne dvrait pas s arretter a cette action . je vous suggere de prendre en mains le. «  »dossier des accords d Evian » ». Personne, a de nos jours mis la main sur ces documents hautement compromettants pour tous les  » negociateurs » algeriens. Je demeure convaincu que des concessions extremement importantes ont ete concedees aux francais sur la table des discussions.
    Les autorisations de continuer les essais nucleaires dans le sahara, la presence de representants francais (ex officiers) des renseignements , restes en Algerie apres l » independance, la presence de hauts responsables algeriens dans nos gvt passes , present et futurs font que le Peuple Algerien …veut connaitre cette partie recente de notre histoire occultee.
    Encore une fois MERCI pour votre replique.
    Vous etes un exemple pour la generation montante.
    http://www.algeriepatriotique.com/article/l%E2%80%99avocate-alg%C3%A9rienne-zohra-mahi-corrige-le-r%C3%A9dacteur-en-chef-du-figaro-magazine« 




    0



    0
    Ferrah
    26 février 2017 - 15 h 52 min

    Je tiens à vous rendre
    Je tiens à vous rendre hommage Cher Maître, car vous avez osé ce que chacun ou chacune de nous, acclamer haut et fort les conséquences d’une guerre sans nom, un grand genocide et les tortures exécutées par des sauvageonsccoloniaux, êt on estime par quelques brillants responsables français y’compris Sarkozy et tant d’autres médias, faire croire au monde entier que la colonisation était un bienfait et aussi positif pour l’Algerie. Alors nous sommes fous, ou aliénés, car les nouvelles générations se prennent les pieds dans les filets du racisme et de la xénophobie. Quoi dire de plus que vous n’avez dit : merci à vous!! Êt fiers de vous et on s’en orgueillit. Cordialement.




    0



    0
    meziane toufik
    26 février 2017 - 14 h 30 min

    merci pour vos clarifications
    merci pour vos clarifications à ces faux démocrates qu’on peut acheter avec un cornet de cacahuetes




    0



    0
    EL HAYAT
    26 février 2017 - 14 h 11 min

    Au sujet de la langue usitée
    Au sujet de la langue usitée actuellement , comment expliquer que la majorité des enseignes des magasins sont écrites en français sachant que la langue nationale est l’arabe qui est enseignée à l’école. Quelle est la réaction de l’enfant après la sortie de l’école? Comment expliquer à cet enfant ce paradoxe; Pourquoi des hauts cadres de l’Etat introduisent des expressions en français , de même certains commentateurs des chaines de radios et de télévisions.et qui citent les noms des rues par ceux fixés par le colonisateur?




    0



    0
      AlgérienFier
      26 février 2017 - 17 h 48 min

      EL HAYAT, vous êtes HORS
      EL HAYAT, vous êtes HORS SUJET. Mettez vos lunettes !




      0



      0
    Saoud
    26 février 2017 - 13 h 58 min

    Merci chère Maitre Z.Mahi d
    Merci chère Maitre Z.Mahi d’avoir mettre les points sur les i de ces tricheurs sur l’histoire.1930 3% d’an-alphabets. 1962 3% d’alphabets après la mise à la porte des colons.




    0



    0
    kolem Céline
    26 février 2017 - 13 h 56 min

    Si vous voulez des photos de
    Si vous voulez des photos de classe …..j’en ai….alors 2 Algériens 30 Français….??? je vous les envoie… pas de problème….quand on ne connait pas on se tait….!!!!




    0



    0
      Hanan
      26 février 2017 - 22 h 57 min

      Ce qu’elle dit est vrai, je
      Ce qu’elle dit est vrai, je pense que c’est à vous de vous taire.




      0



      0
      medrouf
      27 février 2017 - 19 h 03 min

      Les relents de votre haine et
      Les relents de votre haine et votre racisme puent à mille lieues. je ne connais aucune personne arabe de la génération de mon père ( oncles, voisins …) qui ait bénéficié d’études. Par ailleurs il existe une infinité de sites où vous pouvez vomir vos prétentions d’ascendance. ..
      Mais vous avez raison : quand on ne connait pas, on doit se taire !




      0



      0
    Himeur
    26 février 2017 - 12 h 08 min

    L’honorable Avocate ,a oublié
    L’honorable Avocate ,a oublié de nous parler du code de l’indigénat infligé aux Algériens .
    Aller sur internet et taper ( code de l’indigénat du temps de l’Algérie française). L’Algérien était un sous homme .




    0



    0
      zohra Mahi
      26 février 2017 - 13 h 29 min

      J’en parle dans mon livre
      J’en parle dans mon livre « France-Algérie, cinquante ans après que reste-t-il de nos guerres?




      0



      0
        djamal mran
        27 février 2017 - 7 h 48 min

        Bravo, Madame ! Sans doute,
        Bravo, Madame ! Sans doute, vous ne pouviez tout citer et la liste complète et circonstanciée des crimes des colonisateurs serait l’oeuvre d’historiens, une liste qui commencerait par la mise à sac du trésor deylical, le massacre inaugural de la tribu des Aoufia dans la Mitidja, pour se poursuivre à chaque protestation ou révolte, jusqu’au 8 Mai 1945. De sorte que la population algérienne de près de dix millions en 1830 selon Hamdan Khodja le Secrétaire du Dey Hussein, perdit en quinze années les deux tiers de ses membres et n’atteignit de nouveau son niveau démographique d’avant la conquête qu’à la veille de l’indépendance…




        0



        0
    ABOUDAOUD Daoud
    26 février 2017 - 12 h 07 min

    PRIMO: Le colonialisme est « 
    PRIMO: Le colonialisme est  » injuste « . Car c’est un VIOL au sens propre et au figuré.
    SECUNDO: par le passé on pensait qu’une jeune fille violée pouvait obtenir réparation en se mariant avec son violeur, car le mariage est sensé rétablir « l’injustice » par une compensation pérenne morale et matérielle, pour peu, que le violeur reconnaisse son acte et son erreur, d’une part, et qu’il œuvre durant toute sa vie de « marié » a « gommer » cette tache infâme qu’est le VIOL.
    TERTIO: Grace à cette métaphore ci dessus nous pouvons poursuivre que non seulement ce colonialisme pur et dur en Algérie, à part les « bienfaits » matériels de logistique nécessaire et localisée, il n’y a pas eu de compensation « morale » envers les autochtones et les indigènes du Pays. C’est bien dommage!!!
    QUATTRO: 132 Ans de colonialisme et, donc de présence humaine, non seulement cela laisse des stigmates mais complique le fait colonial par l’introduction de nouveaux « indigènes autochtones » que sont les générations de « Pieds Noirs » nés en Algérie pendant cette occupation.
    CINQUO: La guerre de libération très longue et violente en Algérie achevée et compliquée à la fin par les méfaits de l’OAS a fini par achever le divorce d’un « mariage » non assumé, d’où l’exode regrettable a plus d’un titre des « Pieds Noirs » que je qualifie de Victimes Collatérales du conflit….. Enfin, et si on passait à autre chose pour réconcilier toutes les parties??? Inchaallah, Amen. Daoud Aboudaoud, Penseur Auteur.




    0



    0
      unrévolté
      28 février 2017 - 14 h 27 min

      Comment réconcilier toutes
      Comment réconcilier toutes les parties…penseur auteur à deux sous ?
      Tu penses sans doute que le peuple Algérien est sans mémoire, qu’il n’a plus de dignité et qu’on peut encore et encore l’humilié à volonté. Le peuple Algérien doit cesser toutes les relations avec la france raciste et criminelle et ce pour la vie. On ne peut aimé ceux qui ont décapité nos valeureux chouhada et exposé leurs têtes au musée, comme s’il s’agissait de singes.
      Ignoble france…honte à toi. Que le malheur te frappe dans ta chair pour mesurer la pleine qu’endurent encore ceux qui souffrent de vos crimes.




      0



      0
    Diaspora
    26 février 2017 - 9 h 06 min

    MACRON est le premier
    MACRON est le premier politique a avoir dénoncé PUBLIQUEMENT des vérités occultées depuis …
    tous les Algériens de France voteront MACRON , aucun doute là dessus !!!
    Macron est juste un courageux qui dit tout haut ce que nous pensons tout bas .




    0



    0
      5colonne
      26 février 2017 - 12 h 02 min

      Toi tu voteras pour lui pas
      Toi tu voteras pour lui pas nous ont est pas des moutons ,ont fonce pas comme un ane juste pour quelque mots c’est finit cette periode d’ignorance ,.




      0



      0
      Lilou 94
      26 février 2017 - 22 h 29 min

      Très grave erreur, Macron se
      Très grave erreur, Macron se sert de la guerre d’Algérie pour toucher un électorale! il s’en tape de la vérité il c que tant de milliers de personnes on entendus c propôs et le lendemain il s’excusait auprès des pieds noir oublié tout c débiles Macron c la moitié de Sarkozy et de Hollande arrêter les dégâts c soit Melanchon soit Hamon mais fàut arrêter avec c guignol




      0



      0
    icialG
    26 février 2017 - 8 h 28 min

    maitre Mahi n a pas pu tout
    maitre Mahi n a pas pu tout cite la liste est infinie , sans oublier que certains de notables et poliiciens qui evoquent les bienfaits de la colonisation (des ecoles des routes des pont l elecrticite ext) qu ils ont construis plus pour eux que pour les algeriens contre plus 2 000 000 de morts c est cher payer ,non merci,,,,gardez vos ponts vos ,,,,, nous nous en serions bien passer




    0



    0
    Z.N
    26 février 2017 - 2 h 53 min

    Bravo madame vous la fierté
    Bravo madame vous la fierté de l Algérie et un exemple pour ce gouvernement




    0



    0
    Jean_Boucane
    26 février 2017 - 2 h 06 min

    Moi l’Etat algerien m’a
    Moi l’Etat algerien m’a appris le français pour que je puisse regarder TF1… Au Maroc et en Tunisie, ils ont moins bien appris le français que nous et pourtant c’est eux qui ont les entreprises françaises, c’est eux qui ont les touristes français, meme leur écoles ils les installent en Tunisie et au Maroc alors que nous ils preferent prendre notre meilleure eleves, les forment puis font tout pour qu’ils restent chez eux… dans tous les domaines, ils nous ont affaiblit mais intelligemment! donc moi je pense qu’il faut progressivement tourner la page, et que pour se reconstruire on doit se raccrocher au monde anglophone! Pour rappel, je me rappel les moqueries des journaux français quand le Rwanda a décidé subitement d’arrêter le français pour se mettre à l’anglais… 15 ans plus tard, le Rwanda a l’un des plus gros taux de croissance au monde… il faut savoir dire stop pour se reconstruire! L’algérien doit se reconstruire loin de se tumulte… moi j’ai mal quand j’entend le déni d’identité qu’essaie de faire les français pour qu’ils puissent éviter la notion de crime contre l’humanité donc je préfère m’éloigner d’eux, le monde est vaste! Je conseille à tous les algériens de mettre leurs enfants dans des écoles ou des cours d’anglais ont lieu… dommage que Bouteflika n’a pas fait cela dans les années 2000 car c’était le meilleur moment! Je suis allé au Viet Nam, la bas personne ne parle français et je peux vous dire qu’ils avance rapidement! Nous on paie notre francophonie débordante alors que la francophonie nous apporte rien du tout, il faut ouvrir les yeux!




    0



    0
      Abdelatuf
      26 février 2017 - 7 h 51 min

      Mr vous avez totalement
      Mr vous avez totalement raidin au sujet de la francophonie on doit tourner le dos à la langue français en tant q langue de developpement in doit suivre nos amis vietnamiens et ces jours ci j etais à Beyrout les libanais le font tout le monde parle anglais et arabe et pourtant la france y etait aussi labas On doit opter pour l anglais




      0



      0
      NationFirst
      28 avril 2017 - 21 h 10 min

      Sauf que l’Anglais aussi est
      Sauf que l’Anglais aussi est une langue qui ne fait pas partie de notre identité. On peut l’apprendre mais ça ne reglera pas les problèmes identitaires et encore moins de croissance….il faut valoriser sa ou ses langues comme les Allemands ou les Chinois




      0



      0
    Mostefa Hamouda
    25 février 2017 - 21 h 45 min

    Quand on aime son pays ça se
    Quand on aime son pays ça se voit ça se lit .
    On ne se bouscule pas pour se faire porter sur une liste électorale, on tire sur tous ceux qui veulent faire du mal à notre belle Algérie.
    Bravo ma chère Zohra .Qu’elle fierté de pouvoir dire tu es mon amie.
    Le combat continu.




    0



    0
    ZHOR
    25 février 2017 - 19 h 16 min

    La france enjuivée continue
    La france sionisée continue de commettre des crimes contre l’Humanité. Après avoir détruit la Syrie et la Libye, la france sionisée , au service de l’état « fantôche dit israél » et avec la complicité des sionistes de KHAÏBER des sionistes et du Qatar vendu, cette france décadente dirigée par le CRIF, encourage et soutient la narco-monarchie de M 6, ce valet de l’impérialo-sionisme, dans son entreprise de colonisation du SAHARA OCCIDENTAL , de vol de ses ressources, et d’oppression sauvage de son Peuple . C’est ça la france « civilisatrice » !




    0



    0
      Latrille
      25 février 2017 - 22 h 53 min

      LaFrance enjuivee .Rien que
      LaFrance enjuivee .Rien que ces deux mots vousdiscalifient !Le racisme et l’antisémitisme sont une maladie mentale !




      0



      0
        Nanita
        26 février 2017 - 11 h 07 min

        Latrille vous êtes d’une
        Latrille vous êtes d’une malhonnêteté crasse ! Où voyez-vous France enjuivée! C’est vous qui êtes atteint de maladie mentale. Zhor a parlé de France SIONISEE et le sionisme est un racisme contre tout ce qui n’est pas Israélien et c’est surtout la politique d’apartheid d’Israël contre le peuple Palestinien qui est visée par l’antisionisme! Allez vous cacher vous êtes complètement discrédité en venant verser ici votre venin de sayan !




        0



        0
        Dcembre
        27 février 2017 - 13 h 19 min

        La France est enjuivée,
        La France est enjuivée, sionisée, colonisée par la juiverie internationale. La maladie mentale est une fantaisie des psychiatres. Elle n’a jamais existé et n’existera jamais puisque la maladie est, ne peut qu’être « organique ». Prenez votre doigt et indiquez-nous où est votre mental à soigner? haha




        0



        0
    Lamia
    25 février 2017 - 19 h 14 min

    Merci Madame Mahi de penser à
    Merci Madame Mahi de penser à nous, merci de clarifier les choses et de refuser de distordre la réalité auprès de rédacteurs en chef propagandistes. Ce qui se passe contre nous est difficilement racontable, nous-mêmes nous prenons conscience des choses tardivement, nous sommes pour la plupart issus de l´armée des travailleurs analphabètes et souvent pauvres, qui ont tout fait pour surmonter les traumatismes historiques de la colonisation et nous découvrons seuls d´où nous venons et pourquoi nous en sommes là. Merci de penser pour nous et de recadrer ce journal atteint de schizophrénie historique. Gros bisous pour vous. Merci.




    0



    0
    algerien_patriote
    25 février 2017 - 18 h 02 min

    Petite contribution sans
    Petite contribution sans commentaires d’un ancien moudjahed Membre de l’ALN
    Debut
    Lettres d’un soldat, neuf ans de campagne en Afrique, Plon, Paris, 1885, lettre à un ami, 15 mars 1843, p. 299 : « On ne se fait pas d’idée de l’effet que produit sur les Arabes une décollation de la main des chrétiens : ils se figurent qu’un Arabe, qu’un musulman, décapité par les chrétiens ne peut aller au ciel ; aussi une tête coupée produit-elle une terreur plus forte que la mort de cinquante individus. Il y a déjà pas mal de temps que j’ai compris cela, et je t’assure qu’il ne m’en sort guère d’entre les griffes qui n’aient subi la douce opération. Qui veut la fin veut les moyens, quoi qu’en disent nos philanthropes. Tous les bons militaires que j’ai l’honneur de commander sont prévenus par moi-même que s’il leur arrive de m’amener un Arabe vivant, ils recevront une volée de coups de plat de sabre. (…) Voilà, mon brave ami, comment il faut faire la guerre aux Arabes: tuer tous les hommes jusqu’à l’âge de quinze ans, prendre toutes les femmes et les enfants, en charger des bâtiments, les envoyer aux îles Marquises ou ailleurs; en un mot, anéantir tout ce qui ne rampe pas devant nous comme des chiens….. Lucien de Montagnac,




    0



    0
      Bekaddour Mohammed
      25 février 2017 - 18 h 30 min

      @algerien_patriote… Je
      @algerien_patriote… Je prolonge ton post, j’écris depuis une ville de l’ouest appelée Remchi, et… Montagnac du temps de la colonisation. L’exode durant le tronçon final de la guerre de libération fit que c’est dans cette ville que, en 1959, j’ai commencé ma scolarité, bien sûr à « l’école coloniale ». Une ville où après l’indépendance un charnier a été mis à jour… Plus tard, en lisant notre historien Mohammed Cherif Sahli, j’apprends que Montagnac se comparait à Attila, le chef des Huns, après le passage duquel même l’herbe ne pousse plus… Malheureusement, les mauvaises herbes ont poussé, les mauvaises : Les amnésiques, les cupides, les colonisés dans l’esprit etc
      Ce n’est pas un « hasard », Remchi est un toponyme contractant l’expression Erra Emchi, qu’on dit aux ânes pour les faire avancer DANS LA BONNE DIRECTION : Bref les esprits rétifs de France et les sans esprit d’Algérie




      0



      0
        Anonymous
        25 février 2017 - 19 h 14 min

        Lapsus: Remchi provient du
        Lapsus: Remchi provient du nom d’une rivière appelée « El Remcha »qui est de cette région limitrophe avec Tlemcen et Nedroma. Pas mal de combattants moujahidines algériens périrent contre l’armée coloniale française (je n’ai pas les dates en tête de ces batailles ), plus tard on donna le nom à la petite ville Remchi aux gens habitants cette région de Remcha.




        0



        0
          coyote
          26 février 2017 - 3 h 00 min

          oui ; la plaine de Remacha .
          oui ; la plaine de Remacha .




          0



          0
        abdelkader
        17 avril 2017 - 21 h 37 min

        salut

        salut
        c completement faux votre explication du mot REMCHI




        0



        0
    Naim
    25 février 2017 - 17 h 17 min

    Bravo Maitre Mahi.Vous avez
    Bravo Maitre Mahi.Vous avez bien répondu à ce journaleux .Vous etes la Femme Algerienne qui honore son pays .Vous etes une Grande Dame.Allah yahafdek.Tabarak Allah alik.Tous mes respects pour vous.




    0



    0
    Atmane
    25 février 2017 - 17 h 01 min

    Chapeau bas cher consœur Vive
    Chapeau bas cher consœur Vive l’Algérie « Tayia el Djazair » et Gloire à nos martyres.




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    25 février 2017 - 16 h 45 min

    Zohra Mahi , JE VOUS ADMIRE
    Zohra Mahi , JE VOUS ADMIRE ET JE REMERCIE DE TOUT CES COURAGEUSES MISES EN DEMEURES

    DE L’ETAT FRANÇAIS COLONIALISTE, VOUS AVEZ DU COURAGE ET DE L’HONNEUR DE LA FEMME

    ALGÉRIENNE, FEMME DE TOUT LES COMBATS ET DE TOUTES LES AVANTS GARDES.

    TIENS , ON AURAI AIMÉ QUE MME LOUISA HANOUN PRENNE POSITION, SUR CETTE GRANDE

    POLÉMIQUE , ET LE COURAGE DE MACRON EST TRÈS HONORABLE POUR CE QUI RESTE DE LA

    FRANCE QUI A CE COURAGE DE DIRE VRAI ET D’ASSUMER LES CRIMES DE MASSES EN ALGÉRIE

    FAITE PAR CETTE FRANCE SOUCHARDE RACISTE ET XÉNOPHOBE,.

    HITLER N’EST QUE LE CONTINUUM DU RACISME EUROPÉEN QUE LA FRANCE AVAIT TRACÉE LES

    JALONS ET LES GRANDS CHANTIERS ET LES FLEUVES DE SANG DE NOS MARTYRS ALGÉRIENS ET

    ALGÉRIENNES , ENFANTS , FEMMES ET VIEILLARDS.

    COLUCHE N’A T IL PAS DIT  » LE RACISME C’EST COMME LES NÈGRES , ÇA NE DEVRAI PAS EXISTER »

    DANS LE SENS BIEN COMPRIS, LE RACISME EST FONDÉ CAR IL DÉNIE A L’AUTRE D’EXISTER.

    LA FRANCE EST PASSIBLE DES CRIMES DE GUERRES EN AFRIQUE ET AILLEURS ET ELLE DOIT ETRE

    TRADUITE DEVANT LE TRIBUNAL DE L’HUMANITÉ EN CE 21 E SIÈCLE.

    ALLAH YARHAM ECHOUHADA.

    DIEU PROTÈGE NOTRE PEUPLE ET NOTRE ALGÉRIE ÉTERNELLE




    0



    0
    Larbi
    25 février 2017 - 16 h 25 min

    Mille Merci.Heureusement pour
    Mille Merci.Heureusement pour nous et pour l’Algérie qu’il existe encore des Hrayeres comme vous.




    0



    0
    Kamel Cheikh
    25 février 2017 - 15 h 14 min

    Juste à titre de rappel, la
    Juste à titre de rappel, la colonisation en elle même est une occupation par la force et par conséquent elle ne fut qu’une succession de massacre du début jusqu’à la fin et de la traversée de oued El-Harrach jusqu’aux Touats.




    0



    0
    MDAMAR
    25 février 2017 - 15 h 12 min

    aux responsables de canal
    aux responsables de canal algérie; c’est le genre de grandes dames à inviter sur votre plateau , ce genre de femmes est presque une exception à la règle , au lieu de Mme Mahi, vous invitez une feriel furon cle ;qui a pissé ( toutes mes excuses pour ce terme) sur l’histoire glorieuse de l’Algérie et ses chouhadas avec son livre auquel je donnerais le titre de: Bengana le premier traître des Zibans.




    0



    0
      yuva
      25 février 2017 - 16 h 45 min

      entièrement d’accord, Mme
      entièrement d’accord, Mme MAHI mérite d’être reçue sur tous les plateaux des TV Algériennes, la France coloniale n’a pas de quoi être fière de son passé en Algérie, avec tous les massacres qu’elle a commis.




      0



      0
      Anonymous
      26 février 2017 - 16 h 12 min

      Vous avez tout a fait raison
      Vous avez tout a fait raison,de plus cette feriel furon nous a confirmé que ses arrières grands parents sont des chorafas, et donc le bras violent et armée de la colonisation de l Algerie par les arabes et son islamisation de force en prelevant les impôt de plus en plus élevés jusqu’à la conversion à l islam
      En fait sa famille a participé d une manière très active aux deux colonisations, arabe et française, son père etait prénommé par les Ottomans de « Cheikh El Arab »Chef des arabes charge aussi de prelever les impots pour les ottomans,contrairement au reste de la population algerienne qui elle était considérée comme moins que rien…




      0



      0
    AMINA SABER-CHERIF
    25 février 2017 - 15 h 00 min

    Les tombes de nos valeureux
    Les tombes de nos valeureux chouhadas ont du bougé …dans le bon sens cette fois….Le sens de la satisfaction! Un long et strident youyouyou, comme aux premières lueurs de l’indépendance, à vous madame Mahi …Je vous aime !!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.