Messahel : «Pas d’ouverture de la frontière avec le Maroc !»

Abdelkader Messahel. New Press

Le ministre de l’Union maghrébine, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a indiqué ce matin lors de son passage au Forum de la Chaîne III que l’ouverture de la frontière avec le Maroc n’était pas à l’ordre du jour. M. Messahel a cependant tenu à souligner que le maintien de cette frontière fermée est un frein aux échanges commerciaux entre les deux pays.

En guise d’arguments, il a fait savoir que le Maroc est le premier partenaire commercial de l’Algérie dans la région. Mieux, le ministre de l’Union maghrébine, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes a indiqué qu’en matière de commerce, l’Algérie fait plus avec le Maroc qu’avec n’importe quel autre pays de la région.

Lors de son intervention, Abdelkader Messahel est, par ailleurs, revenu sur les crises libyenne et malienne, indiquant que les deux dossiers connaissances des évolutions positives. C’est le cas notamment, a-t-il dit, du dossier malien où l’autorité intérimaire de la région de Kidal, fief de l’ex-rébellion à dominante touarègue dans le nord du Mali, a été installée mardi en présence de responsables maliens et de diplomates.

Les dirigeants provisoires des quatre autres régions administratives du nord du pays seront installés cette semaine : ceux de Gao et de Ménaka (nord-est) jeudi et ceux de Tombouctou (nord-ouest) et de Taoudénit (extrême nord) vendredi, selon M. Messahel. En vertu de l’accord de paix de 2015, les autorités intérimaires devront gérer les cinq régions du nord, en attendant l’élection par la population d’assemblées dotées de pouvoirs importants. Leur mission sera notamment de préparer ces élections et de favoriser le retour des déplacés du conflit malien.

S’agissant du dossier libyen, Abdelkader Messahel a soutenu que la réunion sur la Libye, qui a regroupé la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte à Tunis, n’est qu’une étape dans la recherche d’une solution politique et inter-libyenne à la crise. A l’occasion, il a indiqué que la multiplication des initiatives de paix n’était pas une bonne chose pour le règlement de la crise, cela tout autant d’ailleurs que les nombreuses ingérences dont fait l’objet le dossier libyen.

Khider Cherif

Comment (44)

    Historic times
    4 mars 2017 - 10 h 29 min

    Plus nous connaissons la
    Plus nous connaissons la nature des marocains plus ils nous inspirent le mépris, ces gens ne sont que usurpation et falsification. Les faussaires marocains sont les pires voisins au monde, il faut les tenir le plus loin possible de nous. Nos frontières avec nos 6 autres voisins sont ouvertes car nos relations avec nos voisins sont basées sur la dignité, les marocains sont indignes de notre confiance, par conséquent notre frontière restera fermée encore pour longtemps




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    4 mars 2017 - 7 h 25 min

    JE LANCE UN APPEL A LA

    JE LANCE UN APPEL A LA VIGILANCE . UN DESERTEUR DE TSHAL . AVAIT AVOUER QUE DES DRONES

    ISRAELIENS SONT AUX FRONTIERES DE L OUEST . LE MAKHZEN MERECAIN NOUS ESPIONNE POUR

    LE COMPTE D ISRAEL

    TYHYA AL DJAZAIR




    0



    0
    nordine aljazairi
    4 mars 2017 - 6 h 12 min

    enfin soulager merci monsieur
    enfin soulager merci monsieur le ministre ; sauf qu’ il faut toujours justifier surtout que c’est une demande de tout le peuple algérien pour la énième fois le peuple veut que les frontières demeurent fermés
    un diton algérien dit la porte dont le vent souffle ferme la
    al Bâb li jik manou Rih saddou




    0



    0
    Frontières à laisser fermer !
    3 mars 2017 - 20 h 19 min

    Comment compter sur un pays
    Comment compter sur un pays dont le trafic de drogue pèse 23% du PIB (23 milliards de dollars estimés par Département d’Etat US) ? Le Maroc a un peuple soumis à des prédateurs dont le roi est l’alpha ! Pauvre peuple marocain ! Et en plus, ce pays se vante de l’argent sale qui colporte en Afrique pour le « blanchir » avec ses banques et assurances qui existent que par l’argent de la drogue ou de la contrebande plus globalement ! C’est affligeant ! Aprés ils s’osent se comparer à l’ALgérie pour ses relations en Afrique … il y a certainement un peu de racisme chez certains imbéciles en ALgérie mais nous l’Afrique on la respecte et on l’aide réllement et pas qu’avec des blablabla en version de sites de propagande *.ma ou RFI, AFP, MAP, … réveille-toi peuple Marocain et retrouve ta dignité en virement les charlatans qui règnent à votre insu !




    0



    0
      RasElHanout
      4 mars 2017 - 12 h 42 min

      Il faut savoir que les
      Il faut savoir que les industries du Hashich. du Tourisme Sexuel et de la Prostitution notamment pour les 1,2 million de prostituees marocaines qui envoient regulierement a leurs familles l’argent de la rapine, representent l’quivalent de 70% du PIB du Regime du Makhzen selon des sources sures. A savoir 23% pour l’industrie du Hashch, 32% pour l’industrie du Tourisme Sexuel et 15% pour l’industrie de la Prostitution. Les 30% restant proviennent un peu de l’agriculture ( 10%), des Prets aupres des Institutions financieres ( 12%) et des dons de pays dits amis (8%).




      0



      0
      Moroccoleaks
      4 mars 2017 - 12 h 48 min

      Le cannabis représente 23% du
      Le cannabis représente 23% du PIB marocain

      Le Département d’Etat américain vient de publier un rapport extrêmement édifiant sur le poids de cette drogue dans l’économie marocaine.

      Selon ce document, «la production totale de cannabis au Maroc en 2015-2016 est estimée à 700 tonnes métriques, ce qui, potentiellement, équivaut à 23% du PIB marocain estimé à 100 milliards de dollars, une fois transformé en haschich». Le Maroc consolide sa place de premier producteur et exportateur mondial de cannabis.

      Le Maroc consolide sa place de premier producteur et exportateur mondial de cannabis. L’information n’est pas nouvelle. Mais le Département d’Etat américain vient de publier un rapport extrêmement édifiant sur le poids de cette drogue dans l’économie marocaine.

      Selon ce document, «la production totale de cannabis au Maroc en 2015-2016 est estimée à 700 tonnes métriques, ce qui, potentiellement équivaut à 23% du PIB marocain, estimé à 100 milliards de dollars, une fois transformé en haschich». Cela représente donc plus de 23 milliards de dollars par an. Enorme. En plus de la production de cannabis, le Maroc est devenu, en quelques années, une plaque tournante pour le commerce d’autres types de drogues qui viennent d’ailleurs. Le rapport précise que le Maroc est un «pays de transit important de cocaïne provenant de l’Amérique du Sud en direction de l’Europe».

      Ce qui est inquiétant, c’est que le gouvernement marocain a déjà exprimé, publiquement, son impuissance face à cette situation. Le Département d’Etat note d’ailleurs que le gouvernement marocain a «reconnu ses limites» en matière de lutte contre la drogue. La situation a été rendue difficile par «les rivalités existantes entre les agences marocaines chargées de l’application de la loi» qui ont provoqué un «chevauchement des mandats en matière de lutte contre la drogue».

      L’Algérie accuse souvent son voisin de l’Ouest d’être le grand pourvoyeur de la drogue dans le pays. Ce que prouvent les innombrables saisies des services de sécurité. La fermeture de la frontière ouest et les mesures draconiennes prises par l’ANP ont réussi à freiner l’arrivée de ces marchandises.




      0



      0
    anaALGERIEN
    3 mars 2017 - 16 h 21 min

    Merci M.Le Ministre ! tout
    Merci M.Le Ministre ! tout sauf l’ouverture de cette damnée frontière.Le peuple algérien applaudit !!




    0



    0
    Mazoun
    3 mars 2017 - 10 h 02 min

    Je ne comprends même pas
    Je ne comprends même pas pourquoi on a posé la question de l’ouverture des frontières au ministre, ils auraient pu aussi bien lui poser la question si l’Algérie allait envoyer une navette spatiale vers la lune!!! la frontière est fermée et elle le restera, et sa fermeture est non négociable. nous n’avons aucun lien avec les aliens qui nous servent de voisins à l’ouest




    0



    0
    aziz
    2 mars 2017 - 21 h 05 min

    le maroc premier partenaire
    le maroc premier partenaire économique ????? Quelqu’un peut donner plus d’informations …cordialement




    0



    0
      Anonymous
      3 mars 2017 - 10 h 04 min

      Probablement premier
      Probablement premier partenaire économique pour le cannabis et la cocaïne




      0



      0
    Anonymous
    2 mars 2017 - 18 h 55 min

    NON NON NON NON NON NON NON
    NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON A L´OUVERTURE DES FRONTIÈRES AVEC LE MAROC ! …. NO WAY !




    0



    0
    Houari
    2 mars 2017 - 8 h 45 min

    Le jour où le Maroc arrêtera
    Le jour où le Maroc arrêtera d’OUVRIR sa grande gueule, on pourra alors envisager d’OUVRIR la frontière. Ceci arrivera quand les poules auront des dents.




    0



    0
      Maroc
      2 mars 2017 - 9 h 24 min

      Mais de grâce on ne veut pas
      Mais de grâce on ne veut pas la réouverture de la frontière , chacun chez soi




      0



      0
        Vangelis
        2 mars 2017 - 10 h 11 min

        C’est ton roi qui à chaque
        C’est ton roi qui à chaque fois demande la réouverture alors que la majorité des algériens savent qu’elle n’apportera que problèmes et soucis à cause de vous qui êtes tout le temps en en tous temps des manœuvriers et des planteurs de couteaux dans le dos.




        0



        0
          Maroc
          2 mars 2017 - 11 h 56 min

          Je ne vais pas m’attarde sur
          Je ne vais pas m’attarde sur les insultes mon éducation ne me le permet pas .
          Mais je vous conjure travailler de votre côté pour la fermeture a jamais de la frontière qu’elle reste fermée au moins sur ce point on sera d’accord




          0



          0
          Algerie
          2 mars 2017 - 12 h 42 min

          @Maroc,personne ici ne vous a
          @Maroc,personne ici ne vous a insultez,ce sont des arguments que vous ne pouvez pas contredire,pouvez répondre franchement à ces deux questions : N’êtes vous pas le plus grand producteur et donc plus grand exportateur de résine de cannabis au monde ? ( sous la supervision évidemment des autorités marocaines ) 2ème question : est ce que vous entretenez des relations avec Israël ? André Azoulay n’est-il pas un des conseillers les plus proches de votre roi ? Jacob Cohen vous répondra ! Quant à nos frontières ,nous n’éprouvons aucun besoin de les ouvrir. C’est juste dommageable pour nos deux peuples frères ,qui auraient pu accomplir des choses extraordinaires ensemble,si vous n’étiez pas gouverné par une monarchie moyen âgeuse et belliqueuse .




          0



          0
          Algérie
          2 mars 2017 - 15 h 32 min

          je vois que vos réponses
          je vois que vos réponses tardent à arriver,c’est pas grave,tout le monde connaît les réponses. Que Dieu vous libère de cette dictature ,tout le monde sait que le peuple marocain n’est pas responsable de cette situation. Bonne continuation en espérant pour vous des jours meilleurs.




          0



          0
          Thidhet
          2 mars 2017 - 14 h 05 min

          Ne t’inquiète pas, elles sont
          Ne t’inquiète pas, elles sont fermées et notre souhait est qu’elles le soient chaque jour un peu plus.




          0



          0
          Thidhet
          2 mars 2017 - 14 h 38 min

          Tu viens faire la leçon de
          Tu viens faire la leçon de savoir vivre à tes maîtres? Ton existence est en elle-même une insulte.




          0



          0
          MDAMAR
          3 mars 2017 - 16 h 03 min

          Entièrement d’accord sur ce
          Entièrement d’accord sur ce point :que cette frontière reste éternellement fermée, on ne demande que ça.c’est un peu l’histoire d’un bambin qui a dit à son grand-père: pépé je ne veux plus dormir avec toi et le grand père rétorqua: cela me réjouit et va me soulager de tes pets nauséabonds mon petit




          0



          0
          patriot act
          4 mars 2017 - 0 h 25 min

          Donnez-nous juste une seule
          Donnez-nous juste une seule bonne raison pour ouvrir cette frontière!! Le Maroc c’est le pays du mensonge, de la haine, de la traitrise, de la soumission, de la drogue et de la sorcellerie. Cette frontière restera fermée par le peuple et pour le peuple algérien.




          0



          0
        Algérie
        2 mars 2017 - 10 h 52 min

        Le jour où le Maroc cessera
        Le jour où le Maroc cessera son trafic international de cannabis,on pourra éventuellement penser à réouvrir les frontières ,chose qui est peu probable vu le fait que le Maroc est le plus grand producteur de ce poison et que son économie est très dépendante de cette manne;et encore ce n’est qu’une des raisons,la politique sioniste de ce pays du fait de sa proximité avec l’état hébreu ennemi est une autre cause de cette fermeture. Que dire de plus si ce n’est que le grand perdant est bel et bien le Maroc,privé de tout les bénéfices qu’aurait pu être obtenu avec son grand voisin algérien,pauvre peuple marocain victime d’un monarque inculte et peu visionnaire. Dommage pour le Maghreb.




        0



        0
        Houari
        2 mars 2017 - 18 h 48 min

        Wakila tu n’as pas lu tout le
        Wakila tu n’as pas lu tout le commentaire, pourtant très court. Relis-le et n’attends pas que les poules aient des dents pour comprendre que moi non plus, je ne veux pas de cette réouverture d’une frontière avec une maison…close. Même si elle est à ciel ouvert.




        0



        0
    Felfel Har
    1 mars 2017 - 21 h 55 min

    Voilà qui a l’avantage d’être
    Voilà qui a l’avantage d’être clair et net. Que faut-il de plus à ceux qui en Algérie, au Maroc ou ailleurs parlent encore d’ouverture de nos frontières de l’ouest? Il faut qu’ils comprennent que, de notre point de vue, nous n’avons rien à gagner en commerçant avec des gens sans vergogne, aucun intérêt à discuter avec un pays qui nous a attaqué quand nous étions vulnérables, qui a abrité des terroristes que notre pays combattait, qui nous inonde de sa drogue, qui s’est permis de brûler notre drapeau, qui donne carte blanche à sa presse pour nous insulter et qui cherche, vaille que vaille, à nous entraîner dans des aventures guerrières qui déstabiliseront la région au profit de nos ennemis. Nous, Algériens, sommes en droit d’exiger des excuses du Maroc avant même de penser à entamer des négociations en vue de la réouverture de nos frontières. Si ce passif n’était pas apuré, gardons ces frontières hermétiquement fermées autant que faire se peut! Sanctionnons plus lourdement tous ceux qui, d’un côté ou de l’autre s’adonnent encore à un trafic transfrontière!




    0



    0
    NES ELGHORBA
    1 mars 2017 - 19 h 47 min

    L ALGERIE ELLE AVAIT TOUJOUR
    L ALGERIE ELLE AVAIT TOUJOUR LES HOMMES…BRAVO MONSIEUR ABDELKADER MESSAHEL EL BEZ




    0



    0
    Kahina
    1 mars 2017 - 19 h 43 min

    Nous n’avons pas de

    Nous n’avons pas de frontières à ouvrir avec les narco-trafiquants royales et leur armée de DAECH.

    L’Algérie est un pays souverain et n’a d’ordre à recevoir de personne et surtout pas de la part des esclaves.

    Foutez -nous la paix. Yakhi zari3a Yakhi




    0



    0
    moskosdz
    1 mars 2017 - 19 h 15 min

    Ouvrir les frontières avec
    Ouvrir les frontières avec qui,avec ceux qui cherchent à profiter de notre bonté pour nos planter le couteau derrière le dos dés qu’on a les yeux fermés,non,non et non..




    0



    0
    anonyme
    1 mars 2017 - 16 h 17 min

     » l’Algérie fait plus avec
     » l’Algérie fait plus avec le Maroc qu’avec n’importe quel autre pays de la région. ».

    Dans ce cas à quoi sert le maintient des frontières fermées en plus des vols 7 jours sur 7 vers le Maroc ?

    Ce type se fout de nos gueules.




    0



    0
      Thidhet
      1 mars 2017 - 16 h 54 min

      Ils savent que les algériens
      Ils savent que les algériens sont opposés à l’ouverture des frontières, alors ils les ouvrent en catimini. Assez pour que Mouh 6 puisse respirer et nous insulter. Il faut couper toute liaison avec ce pays voyou. Les citoyens doivent l’exiger car c’est une question d’hygiène et de santé publiques.




      0



      0
        RAS L BOL
        1 mars 2017 - 17 h 32 min

        surtout ne parle aux noms de
        surtout ne parle aux noms de tous les algeriens sinon les avions ne sont pas complets 4 mois d avance … l algerie n a pas besoin de mercenaires ni de refugies … ca suffit et bastaaaaaaaaaa… rentrez chez vous …




        0



        0
          Anonymous
          1 mars 2017 - 19 h 30 min

          Tu dégages de ce site espèce
          Tu dégages de ce site espèce de racaille marocaine qui intervient pour aboyer comme un enragé en se faisant passer pour algérien son maitre.




          0



          0
          anonyme
          2 mars 2017 - 17 h 36 min

          RAS LE BOL est un Marocain
          RAS LE BOL est un Marocain aux papiers algériens.




          0



          0
          anonyme
          2 mars 2017 - 16 h 15 min

          Les naturalisés soutiennent
          Les naturalisés soutiennent économiquement en douce leur mère patrie, Msahel vient de le reconnaître.




          0



          0
    Nasser
    1 mars 2017 - 15 h 59 min

    concernant la médiation des
    concernant la médiation des conflits la diplomatie Algérienne est à la fois rigoureuse, méthodique, organisée mais surtout très discrète et ne souffre d’ aucune faiblesse ce qui l’ amène à redoubler d’ efforts lorsque des tiers qui pour des raisons personnelles s’ invitent ce qui est contre productif à moins que leurs intérêts est de brouiller les cartes pour mettre en échec notre diplomatie.




    0



    0
    HANNIBAL
    1 mars 2017 - 13 h 41 min

    Avoir a sa frontiere un
    Avoir a sa frontiere un dominion qui est un narkoland et un royaume de prostituées qui est
    un nid d’espions et de serpents ouvrir c’est avoir un deferlement de mar »oki et de
    subsahariens qui d’apres le sieur benkirane au mar »ok ya tout sauf un gouvernement depuis que le pjd a emporté les élections et que ce parti a envoyés beaucoup de mar »oki et de marok »ya faire le jihad en Syrie alors le royaume des mirages est dans l’expectative et ne sait plus ou donner de la tete ni sur quel pied danser le h »allaoui dans cete monarchiotte de droit divin ou toute decision est prise par l’amir des analphabetes rehaussons nos murs et ne donnons pas d’importance a cette engeance compromise avec le $ionisme .!!




    0



    0
    nation
    1 mars 2017 - 13 h 09 min

    TRES BIEN Mr Messehal ..
    TRES BIEN Mr Messehal .. hadha houa leklam !




    0



    0
    atlassien
    1 mars 2017 - 13 h 05 min

    aucun avantage et aucune
    aucun avantage et aucune dividendes peut tirer l’Algérie d’une ouverture de la frontière ,je préfère qu’elle restera fermée jusqu’à la fin des temps .pourquoi devrons-nous considérer le Maroc comme un pays frère alors que les lèches-cul de sa Majesté et tout ceux qui gravitent autour de la maison royale ne contentent plus d’insulter le voisin de l’est ,le diaboliser et l’inonder de cannabis mais ils tablent maintenant sur un effondrement économique et qu’ils souhaitent ardemment et impatiemment pour qu’on leur laisse la voie libre au sujet de la question sahraouie.




    0



    0
    Thidhet
    1 mars 2017 - 12 h 54 min

    Il faut également mettre fin
    Il faut également mettre fin à toute échange commercial avec cette monarchie délétère, nocive et parasite.




    0



    0
    Anonymous
    1 mars 2017 - 12 h 13 min

    Pas d »ouverture ad vitam
    Pas d »ouverture ad vitam aeternam..




    0



    0
      Thidhet
      1 mars 2017 - 12 h 51 min

      Oui… quit à le leur répéter
      Oui… quit à le leur répéter ad nauseam




      0



      0
        Tilili
        2 mars 2017 - 14 h 18 min

        D’abord qu’ils évacuent la
        D’abord qu’ils évacuent la terre des Sahraouis, c’est la condition sine qua non !




        0



        0
    HOUARYA
    1 mars 2017 - 11 h 33 min

    La frontière entre l’ALGERIE
    La frontière entre l’ALGERIE et Le MAROC ne doit être réouverte que : lorsque le Sahara Occidental aura acquis sa liberté et son indépendance, que le Peuple Marocain se sera libéré de la Narco-monarchie féodale et du baise-main et aura instauré LA REPUBLIQUE MAROCAINE .




    0



    0
      H-B
      1 mars 2017 - 14 h 20 min

      Merci! Cela m’a épargné de
      Merci! Cela m’a épargné de commettre un commentaire sur le sujet. C’est à peu près ce que j’allais produire comme écrit.




      0



      0
      [email protected]
      1 mars 2017 - 18 h 08 min

      Merci c’est la réponse qu’il
      Merci c’est la réponse qu’il faut ,je suis entièrement de ton avis




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.