Mali : installation des autorités intérimaires à Tombouctou

Le rétablissement de l'autorité de l'Etat malien tarde à se concrétiser. D. R.

Les autorités intérimaires vont être installées vendredi à Tombouctou et Taoudeni dans le nord du Mali, après l’installation des premières équipes à Gao et Ménaka, et auparavant à Kidal, comme stipulé dans les dispositions de l’Accord de paix et de réconciliation issu du processus d’Alger, selon les médias maliens.

Avec l’installation des autorités intérimaires (Conseils régionaux intérimaires) à Tombouctou et Taoudeni, le Mali aura parachevé l’opération censée rétablir l’autorité de l’Etat malien dans les cinq régions administratives du nord du Mali conformément à l’accord de paix. Les autorités intérimaires de Kidal, de Gao et de Ménaka ont été officiellement investies suivant un calendrier arrêté par le gouvernement malien et les signataires de l’accord en présence de la médiation internationale.

Les autorités intérimaires de ces cinq régions du Nord-Mali sont prévues par l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, signé en mai-juin 2015 par le gouvernement malien, les groupes formant la Plateforme et la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA).

En vertu de l’accord d’Alger, les autorités intérimaires devront gérer les cinq régions du Nord, en attendant l’élection par la population d’assemblées dotées de pouvoirs importants. Leur mission sera notamment de préparer ces élections et de favoriser le retour des déplacés de la crise dont le Mali tente de se relever depuis 2012.

Pour le ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf, «il s’agira dorénavant de mettre les services sociaux de base en place, de rendre les services publics aux populations et aux citoyens, d’organiser les élections pour que ces autorités intérimaires soient remplacées par des collèges unis».

 R. I. 

Commentaires

    anonyme
    3 mars 2017 - 16 h 42 min

    Monsieur Ramtane Lamamra
    Monsieur Ramtane Lamamra Monsieur Monsieur Abdelkader MESSAHEL et leurs équipe ont comme d’habitude fait du très bon boulot.
    Bravos à vous messieurs les diplomates.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.