Création d’une société sino-algérienne de matériel pétrolier

Les sociétés algérienne Poval et chinoise Shandong Kerui Well Control Equipement ont convenu mardi à Alger de la création d’une société mixte spécialisée dans la production et la commercialisation d’équipements pétroliers. Dans ce sens, un mémorandum d’accord a été paraphé par le PDG de Poval, Boualem Latreche Bouteldja, et le vice-président de l’entreprise chinoise, Sun Qinghong, en présence du ministre algérien de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb.

L’usine qui sera implantée courant 2017 dans la wilaya de Médéa, à 80 km au sud d’Alger, produira pour sa première année de démarrage un millier de têtes de puits, a avancé le PDG du groupe AGM (société mère), Bachir Dehimi.

A travers ce genre de partenariat, l’Algérie vise à réduire sa facture d’importation. Rien que dans ce domaine précis, le groupe gazier et pétrolier national Sonatrach débourse une somme de 200 à 400 millions de dollars américains pour l’acquisition de têtes de puits, a expliqué M. Bouchouareb.

Agence

Commentaires

    Bekaddour Mohammed
    15 mars 2017 - 11 h 39 min

    N’eut été le problème
    N’eut été le problème linguistique, La Chine est le meilleur possible pour notre pays, LE MEILLEUR ABSOLU, il y a cependant une remarque, je vous la donne sur la base d’une brève mais intense expérience que j’ai vécue dans un chantier chinois, comme gestionnaire des Ressources Humaines, nous n’aurons pas ce que les Chinois ont science, eux l’une des plus ingénieuses des civilisations si les médiocres, cupides et corrompus s’en mêlent, il faut chez leurs collaborateurs algériens des purs, laborieux, respectueux, alors on nous aura fait gagner l’estime d’un des peuples les plus aimables, les plus ingénieux qui nous lavera, guérira de l’Ego psychopathe du Français, de L’Européen !,




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.