Hocine Kheldoune accuse Ould-Abbès d’avoir trahi Bouteflika

Hocine Kheldoune. D. R.

L’ex-membre du bureau politique chargé de la communication du FLN, Hocine Kheldoune, enfonce davantage le secrétaire général du parti, Djamel Ould-Abbès, déjà mal en point après les contestations suscitées par le choix des listes électorales.

Sur le plateau d’une chaîne de télévision privée, ce membre du comité central de l’ex-parti unique accuse Djamel Ould-Abbès de s’être éloigné de la ligne politique du parti, tracée par son président qui n’est autre que le chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika. «Je n’ai pas démissionné pour un simple fait relatif à la gestion de communication comme il a voulu le faire croire à l’opinion publique. La vraie raison de ma démission est que, depuis son arrivée à la tête du FLN, Djamel Ould-Abbès fait semblant de suivre la ligne directrice du parti mais, lors de ses sorties, on constate l’éloignement de cette ligne et le non-accompagnement des efforts du président du parti, Abdelaziz Bouteflika», a soutenu Hocine Kheldoune, soulignant que le président Bouteflika appelle au renforcement du front intérieur du parti.

«Les discours de Ould-Abbès dans lesquels il louait les efforts du président de la République sont juste pour la forme car, en réalité, il prend par ses actes toute une autre direction», assure Hocine Kheldoune qui cite deux cas illustratifs. «Quand il a décidé de baptiser le siège du FLN au nom des Six historiques qui ont décidé du déclenchement de la Révolution, le 5 novembre 2016, Djamel Ould-Abbès a mis son nom sur la plaque commémorative, oubliant que le président du parti, c’est Abdelaziz Bouteflika», relève Hocine Kheldoune qui poursuit sa diatribe contre le secrétaire général du FLN, en soulignant que «quelques jours plus tard, Djamel Ould-Abbès réunit à l’hôtel El-Aurassi les militantes du parti du centre, en mettant une grosse affiche sur laquelle il était écrit : sous le haut patronage du président du parti Abdelaziz Bouteflika. Comment a-t-il pu associer le nom du chef de l’Etat à une simple activité partisane régionale ?» se demande Hocine Kheldoune pour qui Djamel Ould-Abbès ne rate plus aucune occasion de mettre en avant sa personne.

Hocine Kheldoune accuse également Ould-Abbès de «mentir sur les raisons» de sa démission, affirmant qu’il bénéficie d’un large soutien de cadres et de militants du parti. «Pour ces raisons et bien d’autres, j’invite solennellement Djamel Ould-Abbès à démissionner et à remettre le FLN entre des mains sûres, car nous sommes dans une conjoncture difficile comme nous sommes aussi à l’approche d’une élection importante que le FLN ne doit pas perdre», soutient-il, excluant avoir l’ambition de remplacer Ould-Abbès au poste de secrétaire général. Il assure qu’il n’a voulu que donner de «bons conseils» au secrétaire général du parti. Mais selon lui, Ould-Abbès refusait toute discussion. «C’est son directeur de cabinet qui gère le parti jusqu’au jour d’aujourd’hui», assure Hocine Kheldoune, assimilant le comportement de Djamel Ould-Abbès à celui d’un ministre et non d’un chef de parti.

Hocine Kheldoune a démissionné de son poste en janvier dernier. L’ex-membre du BP avait assuré qu’il n’allait pas «rentrer chez lui» et qu’il allait se battre jusqu’au bout pour «la sauvegarde du FLN qui représente le sang de nos martyrs et de nos moudjahidine». Il avait appelé les militants de se mobiliser pour «faire barrage aux dérives» du nouveau SG qu’il considérait comme «inconscient» de la responsabilité qui lui incombait au FLN.

Sonia Baker

Comment (31)

    doghmane
    22 mars 2017 - 3 h 01 min

    Pourquoi .. parce qu’il y’a
    Pourquoi .. parce qu’il y’a une ligne Bouteflika au sein du Pfln ?




    0



    0
    bobid
    17 mars 2017 - 20 h 11 min

    Meskine,iln’a pas été admis
    Meskine,iln’a pas été admis au Grand Restaurant.




    0



    0
    Nora
    17 mars 2017 - 13 h 59 min

    Donner le FLN à Louiza seule
    Donner le FLN à Louiza seule capable d’abattre ces habitués de la mangeoire et redresser le pays.




    0



    0
    No boutef
    17 mars 2017 - 1 h 17 min

    Vous voulez dire que vous
    Vous voulez dire que vous êtes mieux que Ould Abbas dans la chita?Vous voulez que le president vous ecoute ?Vous êtes tous pareil,vous êtes toujours dans la course à la 1ere place à côté de votre Boutef.




    0



    0
      doghmane
      22 mars 2017 - 3 h 04 min

      C’est très juste .. tous
      C’est très juste .. tous font la surenchère dans la « chita » !




      0



      0
    el mounadhel
    16 mars 2017 - 21 h 40 min

    Tu es apparu pour faire de
    Tu es apparu pour faire de la chitta !opportuniste




    0



    0
    mouradnegh
    16 mars 2017 - 19 h 58 min

    la preuve qu’au fln, il n’y a
    la preuve qu’au fln, il n’y a que des clientélistes. voila un soi disant militant du fln, qui n’a de cesse défendu le « parti », une fois éloigné de la mangeoire , se permet de vilipender ses anciens voisins de table. ham, ham,ham…




    0



    0
    krimo
    16 mars 2017 - 18 h 22 min

    C’est quoi trahir un
    C’est quoi trahir un grabataire que même à la tv on ose plus l’exhiber?, mais trahir le peuple qui a enfanté Benmhidi, Amirouche ……ça je le comprends et je m’en souviendrai.




    0



    0
    Hayrane
    16 mars 2017 - 16 h 25 min

    Mr Hocine, vous n’avez aucun
    Mr Hocine, vous n’avez aucun mérite pour avoir démisionner , vous avez été à fond avec le fou saidani.
    Ce n’est qu’une gorgée du méme verre et pas la peine de s’étaler.




    0



    0
    OMAR
    16 mars 2017 - 16 h 00 min

    CHACUN SON TOUR AU FLN

    CHACUN SON TOUR AU FLN

    HK EST VENU A APPROUVE DES COUPS BAS QUI LUI ONT PERMIS

    D ACCEDER AU SOMMET VIA EL TARF

    POURQUOI SE PLAINDRE QUAND ON EST LOIN D ETRE DEMOCRATE

    BASTA ET LE PEUPLE ASPIRE A DE VRAIS CHANGEMENTS

    POUR UNE VRAIE ADHESION POLITIQUE …..




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    16 mars 2017 - 15 h 18 min

    Vous avez trahi le peuple et

    Vous avez trahi le peuple et la révolution.
    BouteilleFlika vous en avez fait de lui le monstre de l’opéra.
    Vous avez volé ce pays Algérie.
    Usurpateurs des symboles de la nation que vous êtes.
    Tous des traitres.




    0



    0
    BABI
    16 mars 2017 - 13 h 12 min

    allez vous en et laisser le
    allez vous en et laisser le FLN se reposer au musee,vous avez souillé le FLN historique de ait ahmed,didouche,larbi ben mhidi,mustapha benboulaid,lotfi,amirouche,abane,benkhaedda,farhat abbas et les milliers de chouhads




    0



    0
    Lghoul
    16 mars 2017 - 12 h 57 min

    Ne serait-il pas plus bon
    Ne serait-il pas plus bon marcher et encore mieux de déclarer le royaume d’Algérie ? Ainsi il n’y aura ni fln des ch’karas triples et ni opposition des doubles ch’karas et ni « budget » des « partis ».
    Un seul budget pour l’empéreur et ca suffit et c’est plus simple.
    A quoi sert réellement out ce beau monde des pseudo-partis qui ont privatisé meme les trottoires ? Ils ne servent ni le pays et ni le peuple.
    Qu’un économiste fasse un tout petit calcul sur ce que le pays économisera en milliards si tout ce beau monde goinfre se fait dissoudre et desparaitre. Et puis on finira une bonne fois pour toute avec le cirque ammar qui ne fait que durer depuis 1862 dans ce pays.




    0



    0
    DJAMEL
    16 mars 2017 - 12 h 21 min

    CES VOYOUS SAVENT TRES BIEN
    CES VOYOUS SAVENT TRES BIEN QU ILS SONT ILLEGITIMES ET INCOMPETENTS AVEC UNE MENTALITE MOYENNAGEUSE … ET QUE LES ALGERIENS NE LES GOBENT PAS … QUELLE EST LA SOLUTION ??????????????????




    0



    0
    GRICHE
    16 mars 2017 - 11 h 51 min

    d abord c est les
    d abord c est les consequences du parachutage des secretaires gereraux ;ca ne changera jamais si le secretaire general du fln ne sera pas elu par ses militants ,d ailleurs c est le gros probleme de l algerie toute entiere et a tout les niveaux




    0



    0
      Anonymous
      17 mars 2017 - 0 h 05 min

      @GRICHE

      @GRICHE
      OUACHE MEN MILITANTS
      AS TU CONSCIENCE DE CE QUE TU DIS CE SONT TOUS DES OPPORTUNISTES




      0



      0
    Namara
    16 mars 2017 - 11 h 16 min

    Ces apparatchiks parlent de
    Ces apparatchiks parlent de cet FLN de Bouteflika, Ouled Abbas and Co comme si celui-ci est le vrai FLN de Novembre 54. Or le FLN du 11/54 regroupait toutes les tendances politiques Algériennes de l’époque alors que le FLN d’aujourd’hui n’est qu’un ramassis de gens immoraux; des rapineurs à 99,99%.
    Le FLN de Boudiaf, Aït Ahmed, Ben M’Hidi, Ben Boulaïd enfin tous militants déclencheur de la révolutions appartient à tous les Algériens, et personne dans ce parti ne doit parler au nom de tous les Algériens.




    0



    0
    Amigo
    16 mars 2017 - 10 h 17 min

    L Algerie pourrait
    L Algerie pourrait certainement mieux vivre Si le FLN ne tenait plus les Rennes . Si seulement ceux qui nous font croire que sans eux c est le desordre allaient faire un tour chez le peuple, Dans les marchés et les campagnes ; ils se rendraient vite compte qu ils sont plutot la cause d une Grande catastrophe . Bravo et continuez comme ça vous etes les champions du mensonge et du délire .




    0



    0
    mehdi mountather
    16 mars 2017 - 7 h 52 min

    Ouled Abbas et ces
    Ouled Abbas et ces moudjahidines de tikhir zaamane ont trahi Bouteflika normal ils ont déjà trahi la révolution et les martyrs après 1962 des harkis de satan pire que les harkis avec les français ils ont peur de la mort et de la fin du monde visa de l’enfer dans leurs poches.




    0



    0
    pleure oh pays bien aimé
    16 mars 2017 - 7 h 46 min

    Vous avez clochardisé le pays
    Vous avez clochardisé le pays avec votre incompétence, votre immoralité, votre avidité et absence totale de pudeur.
    L’histoire vous réservera une place de choix dans ses caniveaux.
    Après saidani, tliba et tous les voyous analphabètes polyglottes, qu’est ce que vous préparez encore pour ce pays meurtri ?




    0



    0
    benah
    16 mars 2017 - 6 h 31 min

    monsieur Khaldoun et cie font
    monsieur Khaldoun et cie font parti de ceux qui ont déraciné les principe des valeureux hommes tel que Mehri( Allah yarahmou) …etc. les adhérents sincères et intègres ont quitté le parti le jour où les repris des justices se sont accaparés de sa direction.




    0



    0
    La CATA, 1962
    15 mars 2017 - 21 h 27 min

    Vous êtes tous les mêmes c
    Vous êtes tous les mêmes c’est à dire des voleurs, des voyous , des mercenaires doublés d’indignité




    0



    0
    Bouabsa
    15 mars 2017 - 20 h 16 min

    J’ai relis avec plus d
    J’ai relis avec plus d’attention la loi fondamentale du parti FLN. Sorry, celle-ci mentionne contrairement à ce que j’ai écrit avant le poste de président du parti. Mais le hic dans tout cela c’est que sa fonction, contrairement à celle du secrétaire général, n’est décrite que très brièvement: « le président du parti peut convoquer le congrès du parti et présider les réunions du comité central lorsqu’il le SOUHAITE ». A part cela, RIEN. C’est comme le roi, il peut lorsqu’il VEUT. C’est suivant son humeur.




    0



    0
    Bouabsa
    15 mars 2017 - 19 h 00 min

    M. Khaldoune, qui est
    M. Khaldoune, qui est probablement un proche de Saidani, est l’exemple typique de l’apparatchik, qui sans état d’âme et toute honte bue est toujours en quête d’une brèche pour réintégrer le système qui l’a éjecté. Les vrais militants du FLN se réfèrent à la déclaration du 1. Novembre et au congrès de la Soummam, et ce sbire se réfère à un homme que les militants du FLN n’ont pas vu depuis 10 ans, qui n’assiste à aucune réunion organique du parti, et pire encore qui n’était même pas présent lorsqu’il fut désigné par les CHIATTINE professionnels comme président d’honneur, alors ce n’existe pas dans les textes fondamentaux du parti (Link: http://www.pfln.org.dz/?page_id=8317)




    0



    0
    Anonymous
    15 mars 2017 - 18 h 43 min

    Qu’aviez vous fait pour le
    Qu’aviez vous fait pour le pays CHICHE
    à part amasser de l’argent




    0



    0
    Anonymous
    15 mars 2017 - 18 h 41 min

    Vous êtes tous du même moule

    Vous êtes tous du même moule
    va pleurnicher ailleurs, vos diatribes ne nous intéressent pas




    0



    0
    Anonymous
    15 mars 2017 - 18 h 17 min

    dis-moi qui tu fréquente,je
    dis-moi qui tu fréquente,je te dirais qui tu es;(qui se ressemble s’assemble)aucun dirigeants du parti de la Faillite et Liquidation de la Nation (FLN) n’a les mains propre;c’est un parti d’opportunistes et des corrompus sans scrupule;il ne fallait pas salir ce parti chers a nos libérateurs;donnez moi le nom d’un dirigeant de ce parti qui est honnète et il tiens a ces promesse;surtout après l’hold up du drebki et puis la mise a sac et le vente aux enchères des places de députés et sénateurs par monsieur propre;parfois on se demande si c’est les colonisateurs n’avaient pas raison;d’avoir dit vous auriez l’indépendance mais vous ne serez pas capable de dirigé votre nation;es-que vous croyez a quelque choses par exemple a dieu; a la nature, a l’argent; au bouddha;une chose et sure la vie n’est pas éternelle; et vous allez pas emporter les biens détournés dans vos tombes seul soulagement




    0



    0
    lhadi
    15 mars 2017 - 18 h 04 min

    La haute idée que je me fais
    La haute idée que je me fais du rôle dévolu au Président de la république et de la responsabilité qui lui incombe, je ne la trouve pas à travers sa politique, sa gouvernance. 

Le Président de la république ne comprend pas que sa légitimité, à moins de se tromper de fonction, dépend, d’une part, de sa capacité à dépasser les clivages, à incarner l’Algérie dans toute sa diversité et à rassembler le peuple Algérien dans son entier. et d’autre part, s’identifier à l’autorité souveraine que la constitution lui octroie et dont il doit toujours être prompt et attentif à affirmer la prééminence qui s’y attache. 

Pour accompagner l’entrée de l’Algérie, forte et unie dans le troisième millénaire qui s’annonce porteur de bouleversements gigantesques, probablement source d’autant de progrès et d’innovations que de drames, de crises, de conflits et d’instabilité, le Président de la république se doit de doter le pays d’une équipe dirigeante de compétence sans faille, forte, cohérente, déterminée et d’un chef de gouvernement dénué de tout souci de complaisance, de stature intellectuelle, de rigueur morale et dont la force de ses convictions sont exprimées avec un talent oratoire exceptionnel .
 
 Fraternellement lhadi
 ([email protected])




    0



    0
    Anonymous
    15 mars 2017 - 18 h 02 min

    En fait le parti FLN est à la
    En fait le parti FLN est à la merci des prédateurs et des opportunistes qui ont mis le parti à leur service exclusif,pour y arriver tous les moyens sont. bons y compris la chkara…




    0



    0
    Tangoweb54
    15 mars 2017 - 17 h 44 min

    C’est bienxv dit Monsieur
    C’est bienxv dit Monsieur Kheldoune tout ce que vous dites est vrai ce Monsieur à fait beaucoip plus de mal au FLN que Belkhadem et Saadani réunis. Il a parachuté des gens qui n’ont jamais milité dans les rangs du F.L.N dans listes de candidatures et rejeté tous les vrais militants




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    15 mars 2017 - 17 h 42 min

    Un voyou qui attaque un autre
    Un voyou qui attaque un autre voyou ? C’est triste de voir ce qu’est devenu cette FLN de nos parents et de nis 1,5 millions de Martyrs

    Vivement cette 2eme Republique Algerienne geree par ses authentiques enfants propres et patriotes




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.