«Mais vous, qui êtes-vous ?»

Par R. Mahmoudi – En l’absence de réaction officielle à l’agression verbale caractérisée perpétrée par l’émir de Sharjah, Soltane Ben Mohammad Al-Kassimi, contre l’Algérie, son histoire et sa souveraineté, en affirmant que le général de Gaulle «a accordé l’indépendance à l’Algérie pour faire plaisir au président égyptien Nasser afin de gagner la sympathie des Arabes», les internautes algériens ont pris sur eux d’y riposter massivement, en inondant les réseaux sociaux, et notamment la page officielle dudit prince sur Twitter. En voici un échantillon.

Ainsi, un internaute se donnant comme pseudonyme «Tahya El-Djazayer» commente la phrase insultante du prince émirati, en écrivant : «Il vomit sa frustration comme ses frères.» Un autre publie en guise de «lettre» à Soltane Ben Mohammad Al-Kassimi un passage d’un discours du président Boumediène daté du 16 octobre 1973, décrivant les monarques du Golfe comme des «agents dont il ne faudrait rien attendre».

Autre commentaire, celui de Lotfi qui s’adresse, lui aussi, directement, au prince émirati : «La Révolution algérienne fut la seule à avoir ébranlé la IVe République française.» Message qu’il appuie par une illustration montrant l’ampleur des destructions et des massacres commis par la France coloniale en Algérie et par une citation attribuée à Boumediène : «Entre la France et nous, il y a des fleuves de sang et des montagnes de crânes.»

Un autre Algérien, marquant son tweet par un hachtag : «Honte à vous, ô gouverneur de Sharjah», préférant, lui aussi, s’adresser directement à cet émir illuminé : «Connaissez-vous Charles de Gaulle et qu’avez-vous lu de lui ? C’est une atteinte grave à l’histoire de la lutte algérienne.» Dans la même veine, mais avec un style incisif, un internaute signant «Algeria Forever», écrit : «L’Algérie a donné un million et demi de martyrs. Notre Révolution est étudiée dans le monde entier, et est glorifiée par de grands dirigeants, comme Fidel Castro et Gamal Abdel Nasser. Mais vous, qui êtes-vous ?» s’adressant à Soltane Al-Kassimi.

«Macilia algérienne», s’adressant aux citoyens émiratis sur un ton sarcastique, écrit : «Votre pays ne fait-il pas dans la promotion de la lecture ? Vous auriez dû instruire Soltane Ben Mohammad Al-Kassimi sur la Révolution algérienne.»

Deux participants au forum ont essayé d’apporter la contradiction à l’avalanche de commentaires déboulonnant l’émir. Le premier, une femme marquant son message par un hachtag «Soltane aime l’Algérie» en veut comme preuve de l’amour que porte son prince à l’Algérie l’organisation de la 9e édition du Festival du théâtre arabe à Oran, en janvier dernier. Plus vénéneux, l’autre, signant Ali Al-Hammadi, écrit : «Quelles que soient les attaques visant Soltane Ben Mohammad Al-Kassimi, il restera une personnalité culturelle d’envergure mondiale. Ses détracteurs ne font mal qu’à eux-mêmes.»

Faut-il comprendre par cette sentence que l’émir de Sharjah ne va jamais s’excuser ? A consulter le site officiel qui lui est dédié, et qui reprend ses activités quotidiennes, on retrouve bien la vidéo dans laquelle cet émir a lâché sa phrase assassine mais nulle trace des réactions que celle-ci a suscitées en Algérie.

R. M.

Comment (14)

    LAHLOU
    24 mars 2017 - 10 h 33 min

    Qui est coupable?
    A propos de ses déclarations, je crois que le « silence »du site officiel de ce roitelet est l’indication qu’il reconnait son erreur sans l’assumer.
    Visiblement les autorités algériennes intéressées à plus d’un titre par l’argent de ce micro-état ne souhaitent pas donner de l’importance à des propos qui bien que malvenus sont insignifiants autant pour les algériens que les égyptiens.
    Mais en prenant cette question avec une certaine distance, cet émir qui aime tant se présenter comme un intellectuel et un mécène, n’a fait que reprendre la déclaration de l’ex S.G du FLN, Ammar Saadani à ce sujet ( comment l’Algérie a obtenu son indépendance). Il ne faut pas blâmer les autres lorsque la pensée négationniste est produite par de hauts « irresponsables » algériens, de surcroît, des « dirigeants » du FLN ( pas l’historique, bien sûr mais le fln produit de la contrefaçon politique qui renie toutes les valeurs de Novembre et qui pour l’amour de la Chkara est prêt à nous faire avaler toutes les couleuvres!!!!)




    0



    0
    mesbah abderahmane
    23 mars 2017 - 12 h 54 min

    juste une question c qui se
    juste une question c qui se monarque et son pays c ou ??




    0



    0
    Erracham
    23 mars 2017 - 12 h 51 min

    Pour qui sonne le glas?
    Que peuvent bien avoir en commun El kassimi l’abruti, M6 le bouffi et Hollande l’étourdi? Ils ne connaissent pas (ou feignent de ne pas la connaître) l’Histoire avec un grand « H ». Quand on veut s’improviser historien, il faut veiller à rappeler les faits aussi fidèlement que possible et surtout ne pas les interpréter. D’abord, El Kassimi n’aurait jamais dû prendre pour argent comptant ses sources égytiennes. Le Caire se vante d’avoir aidé la révolution algérienne mais oublie que de jeunes Algériens sont morts pour elle dans le Sinaï en 1967. Les apprentis-historiens doivent éviter les témoignages subjectifs, suggérés et orientés. Dans le cas présent, il est clair que le Maroc et la France ne sont pas loin derrière le rideau à manipuler un écervélé qui débite les mots qu’on a mis dans sa bouche, un peu comme un perroquet. Enfin, il faut observer une des règles sacro-saintes qui consistent à croiser ses sources d’information pour s’assurer de la véracité des faits. Ce que j’ai appris dans ma vie, c’est que l’Histoire n’est pas un costume sur mesure que l’on se fait tailler pour satisfaire des egos démesurés, elle n’est pas à géométrie variable, et elle ne doit pas servir à déformer les faits dans un but inavoué. Voilà donc trois larrons qui s’accoquinent pour porter préjudice à notre glorieuse révolution. Qu’ils sachent que l’Algérie a acquis son indépendance de haute lutte, que la France a subi une déculottée dont elle se souvient encore; c’est pour celà que ses autorités tentent d’en minimiser les effets en faisant croire que De Gaulle nous a offert l’indépendance. Fadaises! C’est parce qu’il a voulu éviter à son pays plus de pertes en hommes, en finances et en prestige qu’il s’est ménagé une porte de sortie. Hollande devrait le savoir! Quant à nos deux « frères » arabes, faut-il leur rappeler qu’il n’ont rien fait pour s’affranchir de la tutelle de l’Angleterre et de la France? Ces deux puissances ont préféré lever leur protectorat et se débarrasser de deux boulets. Que tous sachent que nous, Algériens, n’avons pas à rougir de notre passé, il est fait d’exploits, d’épopées, de hauts faits d’armes que ni le Maroc, ni les Émirats ne sont capables de reproduire. Nous avons mérité notre liberté, personne ne nous l’a octroyée. Vouloir faire croire le contraire c’est se couvrir de ridicule et s’exposer aux sarcasmes de la communauté internationale!




    0



    0
    Algerino
    22 mars 2017 - 19 h 55 min

    Wash your mouth before talking about Algeria
    Hey you , their emir: can you tell us who had founded UAE (It is the UK -) and i urge you to learn about  »Laurens of Arabia » (the engineer of the Gulf states).

    Go to the hell Petro-emir and your drug leader (sorry dealer) of Morocco




    0



    0
    MELLO
    22 mars 2017 - 17 h 59 min

    MEMOIRE
    Ces gens là, on les connait,ils peuvent vendre la peau de leur mère à leurs maîtres de l’occident.
    Je lui rappellerais juste un événement que Charles de Gaulle a « managé »: les massacres du 17 Octobre 1961. Le 17 octobre 1961 alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dénoncer le couvre-feu raciste imposé quelques jours plus tôt aux Algériens et par extension à tous les Maghrébins. Le préfet de police de Paris, Maurice Papon, qui a reçu carte blanche des plus hautes autorités, dont de Gaulle, lance, avec 7.000 policiers, une répression sanglante. Il y aura 11.730 arrestations, et peut-être beaucoup plus de 200 morts, noyés ou exécutés, parmi les Algériens. Ce crime au coeur de l’État français n’a toujours pas été reconnu officiellement alors même que les partisans de la Nostalgérie prônent la promotion de l’oeuvre positive française durant la colonisation dans les programmes scolaires . Et cet emir , où était il ???




    0



    0
    Nasser
    22 mars 2017 - 14 h 32 min

    qui est il?????
    un residu de fausse couche, un individu terminé à la « PI..E », ce qui en fait un ENERGUMENE INSIGNIFIANT qui n’ a pas la lumière à tous les étages




    0



    0
    Massinissa
    22 mars 2017 - 12 h 25 min

    Les arabes n’aiment pas les Algériens
    Pendant notre Grande Révolution, méme les mulets transportaient les armes et dans les mechtas, les chiens aboyaient pour avertir les Moudjahidine de l’arrivée des soldats francais.. Alors je dirais tout zen á ce grand sultan de pacotille, que ces animaux sont plus nobles que lui et méritent grand réspect sachant qu’ils ont aidé et sauvé des vies humaines. Lui par contre par ses déclarations stupides il crée la Fitna.
    Attention berger de malheur tu peux dire tout et n’importe quoi sur l’Algérien ca peut passer mais si tu touches á son ALGÉRIE et á sa RÉVOLUTION alors tu ne connaitras pas le sommeil jusqu’ á la fin de ta vie.




    0



    0
    Khelfane
    22 mars 2017 - 12 h 23 min

    Il Shardja et tira une salve d’ignorants des sables
    En réponse avec ces experts en faucons

    Et en vrais Cons,appliquons plutôt LE dicton: LE silence est le plus grand des mépris

    Ce sont des sheikhs sans provisions

    That is to say. Sans neurones , fait trop chaud

    LE cervelet is boiling




    0



    0
    Anonymous
    22 mars 2017 - 10 h 21 min

    Ces bédouins savent qu’avec
    Ces bédouins savent qu’avec un Bouteflika leur ami, au pouvoir en Algérie, il n’y aura aucune réponse de la part des autorités autoproclamées en Algérie, ils continueront à nous insulter par complexe d’infériorité due à leur lâcheté, nous sommes nous les algériens les objecteurs de consciences de ces pays arabes lâches, traitres soumis aux sionisme à l’impérialisme, sans ces puissances, et sans le pétrole, ces bédouins n’auraient aucune existence, ils proviennent du néant des déserts de la Péninsule arabique.




    0



    0
    Anonymous
    22 mars 2017 - 9 h 14 min

    Il faut voir loin, c´est
    Il faut voir loin, c´est excellent la sortie de ce cheikh : il montre la réalité de ce qu´il pense (« penser » un bien grand mot pour quelqu´un qui ne connait pas les joies de la lecture analytique, quand on est un jouisseur on ne peut pas être un penseur cqfd). Maintenant que nous le savons, nous sommes en droit d´avoir l´attitude qu´il mérite. Il doit être sur : rien ne sera oubliée car une nouvelle génération d´algériens se lève et est déterminée de faire fructifier le combat de nos familles pour ceux qui viendront après nous. Nous débarrasserons notre pays des influences maléfiques de la ligue arabe, de l´islamisme et de toute leur mentalité esclavagiste pourrie. On garde sa parole en mémoire.




    0



    0
    Anonymous
    22 mars 2017 - 8 h 46 min

    on est la mais on a un très
    on est la mais on a un très grand problème avec nos dirigeants qui ne répondent a rien et qui ne représentent pas du tout la révolution algérienne, leurs comportement laisse prétendre que l’algérie n’a fait aucune guerre et ne sait pas se défendre, ils vont encore continuer a nous humilier au moment où nos dirigeants continuer a acheter des appartement et mettre des fortune chez eux




    0



    0
    selecto
    22 mars 2017 - 8 h 24 min

    Comme pour les autres
    Comme pour les autres insultes des Marocains Egyptiens, Tunisiens, Français qui ont obligés un ministre Algérien à baisser son pantalon à Orly juste pour humilier les l’état algérien les responsables Algériens ne répondront pas de peur que les responsables de ces pays divulgueront la liste des biens volés au peuple algérien et cachés chez eux par ces voleurs et traitres.

    Ce responsable Emirati était en mission pour le Maroc où il passe de bons moments..




    0



    0
    muhand
    22 mars 2017 - 8 h 07 min

    Le singe n’a pas évolué
    Quand l’insulte envers le pays d’un million et demi de chouhadas vient d’un nomade qui s’essuie le fion avec du sable, il faut juste lui répondre par que Dieu maudissent ta race face de chien errant




    0



    0
    USMS
    22 mars 2017 - 6 h 16 min

    A cause de tous ces
    A cause de tous ces aboiements, la caravane ALGERIE est devenue sourde et n’use plus du célèbre dicton. Aussi, pour faire court, je dirai à tous ces bédouins réunis: » VOUS TOUS DES PAYS DU GOLF ET LES SAOUDIENS EN TÊTE, VOUS NE VALEZ PAS LA « QUEUE DE CHEVAL » DE L’UNE DE NOS HEROS DE LA REVOLUTION ». Alors, basta votre comparaison à bien plus grand que vous.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.