Le domaine minier dans le Nord algérien est sous-exploré

Le domaine minier dans le Nord algérien reste sous-exploré à hauteur de 80%. New Press

Le domaine minier dans le nord de l’Algérie est «sous-exploré à hauteur de 80%», a indiqué mercredi à Oran un directeur à l’Agence de la valorisation des ressources hydrocarbures (Alnaft), Abdelghani Aouadi. «Le domaine minier dans le Nord algérien, vaste et important, reste sous-exploré à hauteur de 80%», a déclaré à l’APS M. Aouadi en marge de la 2e journée de la Conférence internationale sur l’industrie pétrolière et gazière dans le Nord de l’Afrique (Napec 2017) dans sa 7e édition qui se tient au Centre de conventions d’Oran (CCO) du 21 au 24 mars.

Les derniers signes géologiques, notamment ceux des tests sismiques dans certaines régions du Nord algérien, ont montré l’importance du domaine minier, a souligné ce responsable, faisant état de travaux de recherches en cours dans le Sud constantinois et au centre du pays.

Dans une communication ayant pour thème «L’hydrocarbon, potentiel des bassins du Nord algérien» qu’il a animée dans le cadre du panel de la matinée, il évoqué la «complexité géographique» au nord nécessitant, selon lui, des études approfondies afin de mieux connaître la conception des gisements. «D’autres indices nous ont donné de nouvelles idées dans les opérations d’exploration», a-t-il déclaré, citant la découverte en 2013 du gisement gazier à Rahouia (Tiaret/nord-ouest). Il a encore rappelé que des résultats sont attendus des travaux géologiques en cours dans le nord du pays, assurant que l’activité de prospection est «un domaine libre qui n’obéit pas aux contrats d’exclusivité».

La conférence internationale (Napec 2017), qui comprend également un salon dédié aux métiers des hydrocarbures, se poursuit à travers un forum de discussion autour de plusieurs thématiques liées à l’industrie pétrolière et gazière dans la région nord-africaine.

R. E.

Comment (11)

    No boutef
    24 mars 2017 - 15 h 46 min

    Hhhhhhh encore une ressource
    Hhhhhhh encore une ressource oubliée pour passer un 5 éme Et 6 éme mandat .Ce système est capable de tut pour rester .Cette mafia est collée à Nous à vie.Disparaissez Et laissez Nous…




    0



    0
    le sud
    24 mars 2017 - 15 h 12 min

    Anonyme (non vérifié)

    Anonyme (non vérifié)
    23 Mar 2017 – 22:28
    +1+6-1
    Exploitez d’abord a fond le Sahara Algerienqui est actuellement sous exploite et laissez tranquille le Nord Algerien au moins pour les generations futures

    Ah oui comme dit le dicton de chez nous « takhti rassi ouatlih » ou après moi le déluge
    Tu crois que le sud est une poubelle ce qui est le cas actuellement, c’est bien de ce sud que tu suces les mamelles depuis ta naissance, le sud Algérien a perdu de sa beauté et de son cachet depuis que vous êtes venusl’habiter et le polluer: gaz de schiste, braconnage des émirs du golf, et dernièrement on a offert des milliers d’hectares aux américains pour expérimenter leurs saletés sur notre sol grace à des traitres de l’intérieur
    Les gens du sud vous disent basta et allez vous en




    0



    0
    Anonymous
    24 mars 2017 - 15 h 02 min

    @UN GEOLOGUE

    @UN GEOLOGUE
    Ils sont prets à forer tout le pays pour s’accrocher coûte que coute




    0



    0
    un géologue
    24 mars 2017 - 13 h 50 min

    La plupart des secousses
    La plupart des secousses telluriques enregistrées près de Biskra, dans la région de Médéa, près de Tiaret et ailleurs au Tell sont les conséquences d’expériences sur l’explorstion du gaz de schiste effectués par deux multinationales ces derniers temps à l’insu de l’opinion publique jugée trop ignorante pour qu’elle sache de quoi il sagit.
    Le profit …




    0



    0
      Anonymous
      24 mars 2017 - 14 h 11 min

      Merci pour l’ info. C’ est
      Merci pour l’ info. C’ est grave!!!!!




      0



      0
    Anonymous
    24 mars 2017 - 10 h 22 min

    Les rentrées des deux
    Les rentrées des deux gisements de Hassi-Messaoud et Hassi-R’mel sont suffisants pour le développement de notre pays. On a pas à vivre du chômage – pétrole et épuisé toutes nos ressources naturelles. C’ est mieux de mettre en valeur des terres pour l’ agriculture, il y a aussi d’ autres ressources que la dilapidation, le gaspillage, le blocage des idées et la paresse! Cette agence je la vois autrement: l’ Agence du viol des ressources naturelles. Merci AP.




    0



    0
    Un Passant
    23 mars 2017 - 21 h 55 min

    YA SIADI VENDEZ LE PAYS ET
    YA SIADI VENDEZ LE PAYS ET ON EN PARLE PLUS…….La france l’achetera bien pour quelques milliers de visas
    Apres le gaz le petrole les mines du sud les gisements de fer d’aluminum, du mercure et du sel , vous avez tout vendu aux etrangers et ca ne vous suffit plus , il faut encore de l’argent pour l’ANSEJ et compagnie , acheter la paix sociale a tout prix …ben oui pendant que vous y etes mettez le pays aux encheres et au moins on pourra enfin se dire : BIENVENU MONSIEUR LE COLON ,VOUS ETES CHEZ VOUS
    HEIN MONSIEUR BOUCHOUAREB …..VENDS …VENDS TON ÂME AU DIABLE , IL LUI RESTE ENCORE QUELQUES BONNES PLACES




    0



    0
      un repassant
      24 mars 2017 - 15 h 25 min

      @Un passant

      @Un passant
      t’as oublié ses comparses CHIK…. et LECH…. je crois j’ai oublié son nom ont cédé nos terres aux us, des gens pauvres ont été sommés de quitter ces terre où ils ont toujours vécu au profit de ces nouveaux colons
      Cette fois vous avez dépassé toutes les limites en cédant nos terres à des étrangers, les tribus du sud grondent et ce n’est que le silence de ces gens avant la tempête avec la venue de ces nouveaux colons
      Cette terre est au peuple




      0



      0
      Anonymous
      24 mars 2017 - 16 h 04 min

      @Un Passant

      @Un Passant
      YA SAHBI il est déjà vendu
      Quand on offre nos terres à l’étranger et notre faune aux braconniers
      Que reste t’il??????????????????????????????????????????????




      0



      0
    Anonyme
    23 mars 2017 - 21 h 28 min

    Exploitez d’abord a fond le
    Exploitez d’abord a fond le Sahara Algerienqui est actuellement sous exploite et laissez tranquille le Nord Algerien au moins pour les generations futures




    0



    0
    Tikherbichine
    23 mars 2017 - 16 h 21 min

    … »Le domaine minier dans le
    … »Le domaine minier dans le nord algérien est sous exploré », j’entends cela depuis la fin des années 1990, c’est à dire depuis au moins la première investiture de Bouteflika en 1999 (18 ans ). Conséquences : qui en est le responsable de cette carence, les citoyens algériens ou le peuplen algérien ???? Je peux répondre non et non sans me tromper puisque le citoyen algérien ne décide de rien. D’ailleurs, il n’a pas le droit de donner un quelconque avis ! Aussi, ya dada Abdelghani Aouadi le Directeur à l’Agence de la valorisation des ressources hydrocarbures (ALNAFT), il ne faut vous en prendre qu’à vous-mêmes qui êtes au dessus de nos tête, au sommet de l’Etat !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.