Crise au FLN : lettre ouverte de membres du CC à Djamel Ould-Abbès

Ould-Abbès est attaqué de toutes parts. Que fera-t-il ? New Press

De nouvelles voix s’élèvent au FLN pour dénoncer les dérives autoritaires du secrétaire général, Djamel Ould Abbès. Quatre membres du Comité central, à savoir Brahim Boulegane, Mustapha Mazouzi, Ahmed Chaker et Chakib Djawharidh lui ont adressé une lettre ouverte dans laquelle ils l’accusent de poignarder dans le dos les militants sincères du FLN, de creuser la tombe du parti et de trahir le sang des chouhadas.

Usant de mots très durs, ces membres du CC reviennent dans leur lettre sur le décalage entre la parole du secrétaire général du parti et ses actes. Ces cadres expriment ainsi vivement leur colère en disant à Djamel Ould-Abbès les «quatre vérités». Visiblement agacés par ses récentes déclarations à la presse, ces quatre membres du CC lui disent qu’il est vain de chercher à justifier ses «actes répressifs, répréhensibles, contraires aux valeurs du FLN et attentatoires à ses référents et ses textes réglementaires».

Ces cadres remontés contre Ould-Abbès assurent qu’aucun critère prévu par les statuts n’est appliqué dans la sélection des candidats aux prochaines élections législatives. Les choix ont été, selon lui, dictés par Djamel Ould-Abbès en fonction de ses relations personnelles avec les cadres et selon ses humeurs.

Ces cadres poursuivent dans leur lettre en rappelant à Ould-Abbès qu’il a failli à tous ses engagements et n’a tenu aucune de ses promesses, notamment celle relative à la lutte contre la «chkara» ou la corruption au sein du FLN. Outre le non-respect des années de militantisme requises pour l’éligibilité des candidatures aux législatives, Djamel Ould-Abbès est donc accusé d’avoir ouvert la porte du FLN à tous les arrivistes, affairistes et opportunistes de la politique. «Nous sommes étonnés de vous entendre parler de la lutte contre la chkara alors que vous avez plus que jamais sali le FLN en étant vous-même avec les personnes qui vous sont les plus proches impliquées dans cette pratique répréhensible et punie par la loi», écrivent-ils en promettant à Ould-Abbès qu’ils se battraient jusqu’à ce que «tous ceux qui sont impliqués dans le scandale du marchandage des places de candidatures soient jugés».

«Vous avez annoncé en grande pompe – pour assurément la consommation médiatique – avoir gelé le mandat d’une députée impliquée dans une affaire de marchandage de listes de candidatures, alors que vous devez commencer par vous-même en démissionnant de votre poste après le scandale qui vous a éclaboussé», poursuivent ces cadres membres du FLN qui promettent d’agir avec la base militante pour soustraire le parti des mains des intrus qui «utilisent ce sigle pour leurs intérêts étroits».

Ces cadres frondeurs estiment que le statut de moudjahid que met en avant Ould-Abbès ne l’autorise pas à fouler aux pieds les principes élémentaires du fonctionnement d’un parti et encore moins piétiner ses statuts et son règlement intérieur. Pour eux, par sa gestion, Ould-Abbès est en train de «détruire» le FLN et de lui faire perdre son statut de première force politique du pays à la faveur des prochaines élections législatives. «Vous n’avez pas honte, Ould-Abbès, de qualifier la colère légitime de la base militante face à l’ampleur de la marginalisation des militants sincères et authentiques de complot ourdi par des cercles occultes qui veulent la perte de l’Algérie !» «N’avez-vous pas honte qu’avec votre comportement vous êtes en train de porter atteinte à l’image et à la réputation historique du parti et, de ce fait, à l’Algérie dont l’indépendance a été chèrement payée ?» dénoncent ces cadres qui s’engagent à se battre jusqu’au bout afin que le FLN retourne entre les mains de ses authentiques militants.

Ces voix frondeuses s’ajoutent à celles qui se sont déjà exprimées. A leur tête, la voix de Hocine Kheldoune, ex-membre du BP, qui a claqué la porte il y a quelques mois pour dénoncer les «dérives autoritaires» de Djamel Ould-Abbès.  

Sonia Baker

Comment (24)

    Hayrane
    31 mars 2017 - 11 h 43 min

    Avec toutes ces agitations et
    Avec toutes ces agitations et instabilités graves et la veille des élections, ce partie tricheur, au service d’une caste mafieuse, corrompue et sans compétence (FLN d’aujord’hui) sera vainqueur majoritaire, L’OPTIMUM DU RIDICULE ET DE LA MEDIOCRITE.
    Les véritables FLNistes, dumoins ceux et celles qui restent, ont le devoir de mener l’ultime bataille de mettre ce partie à l’abri d’une exploitation frauleuse et malintentionnée de la part d’opportunistes, arrivistes.




    0



    0
    bobid
    30 mars 2017 - 21 h 36 min

    Affairistes, arrivistes,
    Affairistes, arrivistes, opportunistes : Bienvenus au Grand Restaurant.




    0



    0
    le Terroir
    30 mars 2017 - 16 h 27 min

    Fable du terroir  » La Khoubsa
    Fable du terroir  » La Khoubsa » revue et corrigée pour la circonstance.
    Comme dit la dynastie des Hitistes, il protège sa KHOBZA! Dans notre pays il faut faire du Khobsisme! Celui qui ne comprend pas ce que c’est que la Khoubsitude et comment sucer la Khoubsance est fichu! Voici la Khobza dans tous ses états: Les protagonistes seraient les KHOBZISTES, le verbe serait KHOBZER et le nom La KHOBZA. Le Khobzeur sachant Khoubzi une Khobza. Le Khobziste, en bon Khobzeur, protège sa Khoubza. Il Khobze la Khobza en bon Khobziste. Khobze ta Khobza ya Khobziste! Ne brûle pas La Khobza ya Khobziste et sois un bon Khobzeur. Ils travaillent Khoubzement bien les Khoubzistes, la Khoubzitude est de mise au Khoubestan. Le vivier est tellement plein de Khoubzeurs que le Khoubze commence à manquer. Moralité, le Khoubsiste vit au dépend de celui qui l’ écoute, cette leçon vaut bien une Khoubza sans doute. J’ espère qu’ un jour un descendant des Khoubseurs dirait: « il fut un temps où mon grand-pere était un Khoubzeur, ce bon vieux temps est révolu, snif ». Plus personne n’est dupes?!!! Le Peuple sait reconnaître des dirigeants intègres! Vous pouvez vous laver avec l’ eau de Javel ou avec l’ eau de Bir Zemzem, vous resterez noirs! Le délire, la Commedia del Algéria et le tragico-comique continuent. Merci à AP




    0



    0
      Cheikh kebab
      30 mars 2017 - 22 h 51 min

      Khobziste et larbiniste,à
      Khobziste et larbiniste,à plat ventriste…




      0



      0
        le Terroir
        31 mars 2017 - 8 h 33 min

        Schkaritude, Schkara,
        Schkaritude, Schkara, Schkariste sachant Chkari! Ou bien, je Schkare une Schkara en symbiose avec les Schkaristes sans oublié toute la Schkaritude envers ces personnes. Schkarement votre! merci à AP!




        0



        0
    Lghoul
    30 mars 2017 - 14 h 24 min

    Que fera-t-il ? Normalement
    Que fera-t-il ? Normalement il doit prendre sa retraite trop tardive – a 83 ans !
    A 83 ans il fait la pluie et le beau temps et des hommes de 50 ans sont déja rouillés a ne rien faire dans leur doaur ou autour des tables de cafés dans les villes surchargées de monde car ils étaient poussés a la retraite a 45 ans.
    Re-definissant alors l’age de la retraite et pourquoi les « politiciens » ne sont pas touchés par la nouvelle loi ? Parce qu’ils ne font absolument rien. A défaut de faire quelque chose de dur qui pourrait nuir a leur santé, ils s’amusentm mangent bien et gratuitement et se la coulent douce dans leur centre de repors a tipaza, D’ailleurs avez vous remarqué leur longévité ?
    Une preuve que leur « fonction » favorise la santé. Donc en Algérie, pour vivre longtemps, il faut faire de la politique trabendiste. Une future discipline qui sera très prisée a l’université d’été seulement (pas d’hiver car ils font du ski aux alpes).




    0



    0
    Anonymous
    30 mars 2017 - 12 h 59 min

    il vaut mieux etre un traitre
    il vaut mieux etre un traitre au pays des OULD;qu’un patriote; la fièrté algérienne elle anéantie par ces OULD CHKARRA.nous sommes devenus des soumis et des rampants pire que les marocains;comme par hasard tout les postes clés sont tenus des OULD;ould sonatrach;ould la FLN;ould senat; ould dzair et ainsi de suite;pauvre république bananière ou le kilo coute 1000 DA




    0



    0
    Soit Lion (kounsbaah)
    30 mars 2017 - 11 h 13 min

    Ya dada @FRIC-FLN (non
    Ya dada @FRIC-FLN (non vérifié) , on est d’accord avec toi sur ce que tu dis , mais tu ne veux pas comprendre pas que Boukherouba (dit Boumediène) c’est la même graine du FLN de 1962. C’est lui qui était au commande de l’armée des frontières qui a mis au pouvoir Ben Bella, et …. Ali Kafi, Brahimi, Mahsas, Boussouf, Bouteflika, Zeghar, Messadia, etc…. etc… etc… et en plus en piétinant les martyrs, en piétinant l’appel du 1er Novembre, en piétinant la plate forme de la Soummam, en piétinant le GPRA et partant tout le peuple algérien. Donc tout à fait d’accord avec toi, sauf que tu dois revisiter la vraie histoire de l’après indépendance algérienne. Ouvre les yeux, ya bou guelb ! Je suis désolé de te dire que même ton idole Boukherrouba, c’est la même graine et on voit d’ailleurs dans quelle situation est le pays après 55 ans d’indépendance. Les microbes et les virus de 1962 sont toujours là ya kho et ils sont résistants à toute sorte d’antibiotiques !!




    0



    0
      Anonymous
      30 mars 2017 - 14 h 38 min

      ou moins mon idole comme tu
      ou moins mon idole comme tu dis;il n’est pas voleur;il n’est pas escrocs; il n’avait pas de comptes ni en europe ni en arabie saoudite ;a son époque le citoyen ‘algérien était respecter partout dans le monde;et la nation algérienne aussi je ne dirais pas qu’il n’a pas fait des erreurs;meme lui il le reconnait avant sa mort;juste pour te rappelé je n’ai pas d’idole dans ce monde a part dieu et mes parents




      0



      0
    Cactus
    30 mars 2017 - 10 h 29 min

    Louisa se cache , que
    Louisa se cache , que maintenant tout est clair sur se pouvoir de traite et mafieux qu’elle a cautionner toute ces anneé sans les dennoncer vous etes complice MADAME VOTRE SILENCE EN DIT LONG TOUT SE PAYE DANS SE MONDE




    0



    0
    abdellaoui
    30 mars 2017 - 8 h 38 min

    إن الديمقراطية في الجزائر و
    إن الديمقراطية في الجزائر و بعد 20 سنة، لم تتمكن من التخلص من  » الشكارة  »، بل على العكس من ذلك حيث تشهد زيادة مفرطة مع مرور الوقت اين تنحت صورة جلية في المشهد السياسي.
    و عليه، نقول وداعا لعصر النضال و المناضلين المخلصين في ظل تفشي ظاهرة  » الشكارة  ». فمن يريد أن ينتخب لأي مجلس شعبي، يجب أن يعتمد وجوبا على أموال باهظة لا يهم مصدرها، و التي يحتاج إليها هذا العصر في بلاد المليون و نصف المليون شهيد .
    لا حاجة لا لمؤهلات علمية أو لأقدمية في الحزب، مع المال يمكنك شراء 20 عاما من النشاط السياسي و الحزبي، و ليسقط كل المناضلين البسطاء.




    0



    0
    umeri
    29 mars 2017 - 19 h 39 min

    Ils se déchirent, en ayant
    Ils se déchirent, en ayant pour objectif, le salaire faramineux de 4000000 Da et les avantages qui accompagne la fonction de député et se fichent éperdument de la santé des gens, du chômage, du niveau de vie du citoyen. Le F L N authentique a été pris en otage en 1962, pour jouer les rôles que les pouvoirs successifs lui ont assigné, de Marxiste a progressiste, Khobziste, nationaliste et enfin affairiste. Actuellement avec plusieurs groupes , répartis entre Saidani,Belkhadem, Belaaiat, Ould Abbas, ce Clone appelé encore F L N, est en fin de mission, il sera balayé par les détenteurs de l’Argent sale, devenu roi dans notre pays.




    0



    0
    No Boutef
    29 mars 2017 - 19 h 37 min

    Pourquoi une lettre à un
    Pourquoi une lettre à un (chiat ) qui ne fait qu’exécuter un programme dicté par son Boutef qui est Le patron du FLN.Quelle perte de temps!




    0



    0
    Cactus
    29 mars 2017 - 19 h 07 min

    LES MEDIAS SONT COMPLICE
    LES MEDIAS SONT COMPLICE JAMAIS ILS DENONCENT , PAS D’INVESTIGATION , FERME LES YEUX SUR DES PREUVES




    0



    0
    FRIC-FLN
    29 mars 2017 - 17 h 43 min

    les voyous qui disputent le
    les voyous qui disputent le magot ;c’est dus a la faute d’une population qui croit a tout meme a la parole des bandits;la vraie FLN est bien morte après la mort de monsieur houari boumèdiène;quand on vire un citoyens capable et compétent;pour nommé a sa place un traitre incompétent;que veut dire;que la majorité de ceux qui nous dirigent certainement ne travaille pas pour la nation;comme par hasard tout les vrais patriote son mis a l’écart;sortez de nos frontières et voir comment les vraies nations travaillent,seule et unique solution ne pas rendre service a ce parti de corrompus et ses alliés qui on accepter de faire les figurants,notre pays est en danger ceux qui recherche ces traitres venant de partout;nous avons pas d’autre nation alors préservant la




    0



    0
      Tarik ou Chemin
      29 mars 2017 - 19 h 25 min

      Cher frère @FRIC-FLN (non
      Cher frère @FRIC-FLN (non vérifié) , même Boumediène n’est pas exempt de tout reproche ! c’est son groupe qui est rentré PAR frontières en 1962 pour tuer le GPRA et pour mener Ben Bella au pouvoir. Boumediène est un des grands partisans du premier putsch de l’Algérie indépendante ! Donc, je dirais qu’ils sont tous pourris et il n’y a aucune exception, c’est mon avis ! Pardon pour mon franc parlé un peu brutal !




      0



      0
        Anonymous
        30 mars 2017 - 5 h 44 min

        AFFIRMATIF.
        AFFIRMATIF.




        0



        0
        FRIC-FLN
        30 mars 2017 - 10 h 57 min

        cher frère Tarik;certe
        cher frère Tarik;certe monsieur boumèdiène allah yarahmou a commis des erreurs mais il n’était pas un traitre; ni voleur;il défendus la nation et ses citoyens;l’algérien était respecté partout dans le monde;lui meme a reconnu d’avoir commis des erreurs est c’est très rare chez les dictateurs de reconnaitrent leurs erreurs;mais es-que il avait le choix, pour moi l’honnèté d’un homme prouve sa personnalité;




        0



        0
      oukavache
      29 mars 2017 - 20 h 14 min

      le fln de ben boulaid de
      le fln de ben boulaid de abane krim etc….
      pas de ton criminel boukharouba




      0



      0
        ché
        29 mars 2017 - 23 h 04 min

        espèce de rat d’égout

        espèce de rat d’égout
        n’essaye pas de salir la mémoire de cet homme intégre
        IL EST MORT SANS LE SOU




        0



        0
        FRIC-FLN
        30 mars 2017 - 3 h 35 min

        tu pus l’odeur des babouches
        tu pus l’odeur des babouches et le kif marocain;tu es un rescapé du rafle de 1975;dire que tes origines sont algérienne d’origine impossible:tu es un raton venant d’ouajda




        0



        0
    T'messkhir
    29 mars 2017 - 17 h 22 min

    Cher compatriote @Tout est
    Cher compatriote @Tout est Clair ! (non vérifié) , il ne faut pas parler aussi crûment, il ne faut jamais dire la vérité aussi brutalement car il existe des internautes, cireurs de bottes et brosseurs, qui vont vous insulter ! En effet, Il y a beaucoup d’internautes militants ou sympathisants de partis politiques qui se s’engagent dans les élections, qui n’aiment pas qu’on ait un avis sur ce qui se passe dans NOTRE pays !




    0



    0
    Les Abysses de 62
    29 mars 2017 - 17 h 05 min

    Ki Hamou; Ki Themou: Les
    Ki Hamou; Ki Themou: Les voyous et chiffonniers du FLN sont tous les mêmes.




    0



    0
    Tout est Clair !
    29 mars 2017 - 16 h 35 min

    Chère Sonia Baker, avec tout
    Chère Sonia Baker, avec tout mon respect, je vous dis de ne pas trop nous inquiéter pour le FLN car le vrai pouvoir d’en haut ne fait qu’utiliser ce FLN selon sa stratégie du moment. Tout ce qui se passe au FLN, de tout temps, n’est qu’une sorte de tamis entre les mains du pouvoir pour faire passer les hommes qui l’arrangent ou en éliminer d’autres. Le pouvoir laisse faire et aime çà pour décanter les choses. Le pouvoir est de toute façon plus que certain que le FLN et le RND (selon cet ordre) seront ceux qui auront la majorité absolue (et même plus) à l’Assemblée nationale quelque soit la « guerre des frères » ! Donc, cette bagarre burlesque et théâtrale arrange le pouvoir et il en profite pour écarter ou introduire ses hommes du moment dans le jeu politique, selon le choix du calibre des tamis !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.